Politique Nationale/Internationale

JOHN McCAIN UN MENTEUR INVÉTÉRÉ A LA MAISON BLANCHE



Samedi 12 Juillet 2008

JOHN McCAIN UN MENTEUR INVÉTÉRÉ A LA MAISON BLANCHE

John McCain ne ment pas seulement sur le nom de l’équipe de foot… il ment tout court quand il prétend avoir été torturé par les Vietnamiens. C’est une légende fabriquée de toutes pièces par la propagande U.S. au temps de la guerre au Vietnam.

Tout comme il a menti sur son couple, sur sa jeunesse, sur ses diplômes

Tout le personnage de John McCain est une fabrication propagandiste…

EN PENNSYLVANIE, JOHN McCAIN RACONTE UNE NOUVELLE VERSION DE SON HISTOIRE DE PRISONNIER DE GUERRE

[ABC News- 10/07/2008 - Trad. Grégoire Seither]

Hier, à Pittsburgh, Sen. John McCain, R-Ariz., a proclammé son admiration pour l’équipe de foot locale, les Steelers sur les ondes de la chaîne locale KDKA-TV.

Interrogé sur ce qui lui vient à l’esprit en premier lieu quand il pense à Pittsburgh, McCain a gloussé et répondu “les Steelers”. Ensuite il a raconté une histoire émouvante, de l’époque où il était prisonnier de guerre :

Vous savez, quand j’ai été fait prisonnier, on m’a interrogé, et il fallait que je leur donne des informations, parcequ’ils me mettaient vraiment la pression, on me pressurisait physiquement pour que je parle et que je donne les noms des autres membres de mon escadrille. Alors je leur ai donné les noms de l’équipe de foot des Pittsburgh Steelers.

“Vous avez vraiment fait ça” a demandé le journaliste.

“Oui,” a répondu McCain.

“Dans votre camp de prisonniers de guerre ?” a demandé le journaliste.

“Oui,” a répondu McCain.

“Vous pourriez encore le faire aujourd’hui” a demandé le journaliste.

“Non, malheureusement,” a répondu McCain.

La raison pour laquelle McCain ne pourrait pas redonner ces noms aujourd’hui est le fait qu’il n’a jamais donné les Steelers à ses interrogateurs Vietnamiens. Si on en croit les versions précédentes de cette histoire racontée par McCain - et confirmées par son équipe de campagne - c’est l’équipe des Green Bay
Packers qui a été donnée. Le bureau de campagne de McCain a publié un communiqué dans lequel il parle d’une “simple erreur” de la part du candidat.

http://blogs.abcnews.com/politicalpunch/2008/07/in-pennsylvania.html

http://libertesinternets.wordpress.com/ http://libertesinternets.wordpress.com/



Samedi 12 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par Ambre le 12/07/2008 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Les hommes mentent et McCain ne fait pas obstruction à la règle. En effet lorsque l’on a une vie protégée, durant laquelle tout est à vendre, et possibilité de tout acheter, entouré de domestiques et d’hommes à tout faire. Quoi dire de sa vie. Une vie de fainéant ?

2.Posté par Michel le 12/07/2008 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est une légende fabriquée de toutes pièces par la propagande U.S. au temps de la guerre au Vietnam.

Tout comme il a menti sur son couple, sur sa jeunesse, sur ses diplômes

Tout le personnage de John McCain est une fabrication

Où peut-on trouver un résumé en français de ses mensonges, SVP.

Merci

Michel

3.Posté par NG le 12/07/2008 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


L'histoire des joueurs de foot est de toutes façons surement une invention. Lisez 'Storytelling' de Christian Salmon pour mieux comprendre comment la 'démocratie' (du moins la farce qui est présentée comme telle) fonctionne de nos jours.

Il faut raconter de belles histoires émouvantes pour obtenir l'adhésion du public-cible (électorat). Lisez cet article sur le site du Courrier Diplomatique :

Une machine à fabriquer des histoires
lien

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires