RELIGIONS ET CROYANCES

JEAN VANIER: TÉMOIN D'HUMANITÉ ET PROPHÈTE


Dans la même rubrique:
< >

L'ACTUEL CONGRÈS EUCHARISTIQUE INTERNATIONAL QUI SE RÉALISE ACTUELLEMENT DANS LA VILLE DE QUÉBEC RÉUNIT ENVIRON 14 000 PERSONNES VENANT D'UN PEU PARTOUT À TRAVERS LE MONDE. SON ORGANISATION ET LES ORIENTATIONS PRISES N'ONT PAS FAIT L'UNANIMITÉ CHEZ DE NOMBREUX CROYANTS. LE TÉMOIGNAGE DE JEAN VANIER DONNE MATIÈRE À RÉFLEXION À UNE ÉGLISE ACCROCHÉE À SES INSTITUTIONS.


oscarfortin@hotmail.com
Jeudi 19 Juin 2008

JEAN VANIER: TÉMOIN D'HUMANITÉ ET PROPHÈTE
Pour qui ne connaîtraient pas Jean Vanier, je dirai qu’il est cet homme qui a tout laissé pour aller à la rencontre des handicapés de la vie et, avec eux, y faire sa demeure. Fondateur de l’Arche, communauté d’accueil et de partage avec des personnes ayant un handicap mental, il y vit depuis 1964. (http://w4-web55.nordnet.fr/arche-HD/handicap-mental.htm) De nombreuses autres communautés ont émergées un peu partout à travers le monde, y donnant le même témoignage de vie et de foi. (http://www.larche.org/)

Invité à donner son témoignage à l’occasion du Congrès Eucharistique international de Québec, il s’est présenté, vêtu bien humblement, mais porteur d’une parole prophétique de vérité et d’engagement. Son témoignage a rejoint les cœurs et interpellé la foi de nombreux participants. On peut écouter l’enregistrement vidéo de son témoignage.
(http://www.ecdq.tv/fr/videos/3dc4876f3f08201c7c76cb71fa1da439)

« Parmi les délégués qui ont adressé une longue ovation à la suite de son témoignage, plusieurs étaient émus. «C'est tellement vrai et tellement émouvant», a dit une femme croisée à la sortie. «Il y a peu d'hommes, peu de prêtres qui lui arrivent à la cheville», ont déclaré quelques autres délégués dans les corridors du Colisée, qualifiant l'homme de prophète des temps modernes. «Son message, son témoignage est tellement fort qu'il nous transporte», ont ajouté quelques autres pendant qu'ils discutent des passages qui les ont touchés. » L’ensemble de l’article qui développe un peu plus son intervention peut être lu à l’adresse suivante :
http://www.ledevoir.com/2008/06/17/194329.html

Pour comprendre encore davantage la portée de son intervention, il n’est pas superflu de rappeler que l’orientation donnée à ce Congrès et à son organisation n’ont pas fait l’unanimité chez les chrétiens du Québec. Nombreux sont ceux qui ont choisi de ne pas s’inscrire dans le cadre de l’agenda prévu par les organisateurs, mais de participer plutôt sous une autre forme en partageant leurs réflexions sur l’Eucharistie et leurs engagements au service de la justice, de la vérité et de la solidarité avec les plus démunis. Dans cette optique, l’eucharistie n’est plus une fin en soi, mais un lieu de passage et de ressourcement qui renvoie chacun à son milieu de vie pour y poursuivre l’œuvre de Jésus. Diverses initiatives ont été prises. Le site internet Culture et Foi a ouvert une page spéciale pour y recueillir les réflexions et les témoignages de nombreux croyants et croyantes sur l’Eucharistie telle que comprise pour les temps que nous vivons. http://www.culture-et-foi.com/ D’autres intervenants, regroupés dans divers organismes d’engagement social et missionnaire, ont publié des réflexions qu’ils ont regroupé dans une publication « TÉMOINS D’UNE NAISSANCE ». Il s’agit de vingt textes portant sur une autre manière de voir l’Eucharistie et l’Avenir de l’Église.

Ces approches contrastent avec celles visant à faire de ce Congrès le moment d’une grande manifestation de foi de nature à renforcer les institutions ecclésiales et à remettre au premier plan le caractère rituel de la manifestation de la foi. Ainsi, l’Eucharistie se vit dans le rite de la messe et l’hostie devient la forme de la présence de Dieu dans le monde. Les processions du St-Sacrement prévues dans les rues de Québec et les heures d’adoration visent ces objectifs.

Jean Vanier, bien conscient de ces accents mis sur les rituels et la présence eucharistique, a rappelé avec force que la relation avec les exclus de la société, les blessés de la vie, est ce qui nous met le plus en contact avec la présence réelle de Jésus qui s’est identifié aux petits et aux humbles de la terre. « Ce que vous ferez aux plus petits des miens c’est à moi que vous le ferez. » Le ton est donné et le message va faire son chemin. « Que celui qui a des yeux pour voir, voit et des oreilles pour entendre, entende. »


Oscar Fortin
18 juin 2008

http://humanisme.over-blog.com
http://humanisme.blogspot.com



Jeudi 19 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par Népios le 19/06/2008 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si au sein de l'Église il y avait quelques milliers de Jean VANIER, elle me verrait plus souvent... Hélas, hélas...!

2.Posté par Pierre le 20/06/2008 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Népios Qui me dit que tu n'est pas un Jean Vanier ? Les déprimer, les faibles, les pauvres te voient grand !!

3.Posté par Népios le 20/06/2008 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bah... Pierre... En aucun cas je n'ai une telle carrure... Je ne vois pas trop ce qui vous l'a fait supposer... Notez, j'aimerai bien, pour le bénéfice de mes frères et pour celui de ma propre sainteté... Mais quel chemin immense à parcourir encore si j'en ai le temps et la vocation... Néanmoins, c'est gentil à vous de m'avoir surestimé à ce point. Fraternellement.

4.Posté par bravo le 21/06/2008 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que veut dire nepios par "elle (l'Eglise) me verrait plus souvent" et pourquoi "quelques milliers de jean vanier en Son sein" à cet effet?

5.Posté par Népios le 21/06/2008 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parce l'Église Catholique d'où je viens, les pontifes et princes qui sont à sa tête, ont éradiqué Ma Théologie de la Libération pour y substituer l'Opus Dei. Que lorsque j'y met les pieds j'ai l'impression d'être en territoire occupé.Que depuis son origine, peut-on dire, elle est acoquinée avec les puissants et les riches, au détriments de ceux-là même dont elle est supposée laver les pieds, les pauvres et les affligés, les premiers servis au Royaume de Dieu. Des Jean VANIER sont des exceptions en son sein, des Abbée PIERRE aussi. L'Eglise s'en sert d'ailleurs volontiers d'alibis alors même qu'ils la titillent souvent (voir la lettre de l'Abbée Pierre, ces confessions etc...). Elle aura au moins eu l'avantage de me faire connaître La Parole qui la condamne mais qui la sauvera à la fin. J'ai pris ma liberté de chrétien car le Christ me veut libre. Vous avez raison, Bravo, ce n'est pas des milliers de Jean VANIER qu'il nous faut, mais des millions.

6.Posté par Népios le 21/06/2008 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour bien d'autres raisons encore qu'il serait trop long à expliquer. Parce je me définis comme chrétien, ce qui se suffit, "catholique" étant de trop. Parce que ma lecture de la Bible est plutôt réformée. Parce que l'église Catholique ne se veut pas œcuménique et m'empêche de partager le pain et le vin avec les protestants. Je me gène tiens...! Parce que si ce n'est peut-être Babylone, c'est au moins pharisiens et sadducéens du Temple, dont tous n'étaient pas hypocrites, cependant, certains étant même amis fervents de Jésus. Parce que je suis Teilhardien et bien d'autres choses... Parce que je crois en sa rédemption mais m'en tiens à distance. J'ai toute une liste mais elle est bien longue ; je vous l'épargne. Bon week-end à tous.

7.Posté par oscar fortin le 21/06/2008 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un peu par curiosité, je suis revenu à cet article pour y voir si des commentaires s'y étaient greffés. À ma surprise, j'y ai lu les diverses interventions qui m'ont toutes touché. Je réalise que nous avons ce désir profond de retrouver la figure de Jésus de Nazareth encore enveloppée de tellement de mascarades... qu'il échappe encore à une grande partie de l'humanité. Je viens tout juste de lire ce passage du prophète Ezequiel que l'on retrouve au chapitre 34,3 de son livre dans l'Ancien testatement. On peut y retrouver cette séparation scandaleuse entre riches et pauvres, les riches étant dans ce cas ceux qui "prennent le lait pour eux-mêmes, qui se revêtent des meilleurs tissus et se réservent les meilleurs provisions alimentaires et qui n'ont guère de préoccupation pour les affamés, les exclus.... Ces paroles sont adressées aux pasteurs d'Israel... Un regard rapide sur les hiérarchies ecclésiales en Amérique latine et en diverses parties du monde se prêtent tout autant à ces propos d'Ezequiel. Ce n'est pas pour rien que le peuple est sensible aux témoignages de ceux et celles qui rendent présente cette action de Jésus de Nazareth qui est venu pour être avec les plus petits et les plus abandonnés. IL y a Jean Vanier, mais aussi beaucoup d'autres qui luttent par amour pour la justice et la dignité humaine. Si nos médias ont défiguré la figure d'un Che, il n'en demeure pas moins un exemple d'abnégation et d'engagement en faveur des plus défavorisés. En cette année de son 80 ième anniversaire, je le salue bien humblement dans la mémoire de millions de personnes qui le portent comme un témoin de justice. La conversion à laquelle nous invite les Évangiles va, me semble-t-il, dans le sens de cette nouvelle manière d'être dans notre monde.

8.Posté par bravo le 22/06/2008 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'aime les doux, les simples, les "pauvres en esprit"... les humbles. vanité des spéculations (miroir) dans l'ordre de la charité. "elle me verrait plus souvent" dites-vous avec superbe (ou suffisance) et, en effet, elle a besoin de vous cette Eglise que vous rejetez en même temps que ses mauvais serviteurs. mais les bonnes raisons ne sont pas le tout de la raison et quand prime la destination ce ne sont pas les mauvaises pierres qui signalent le mauvais chemin. mais déjà je m'égare dans les méandres d'une pâle rhétorique et dans la vaine espérance de vous trouver. merci d'avoir pris en considération mon questionnement et d'y avoir en partie répondu.

9.Posté par Népios le 22/06/2008 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Église de Benoït XVI et de l'Opus Dei, avoir besoin de moi...? Non, Bravo, là vraiment, je ne le crois pas, pas davantage que je n'ai besoin d'elle. Ne voyez pas, s'il vous plait, de de superbe ou de suffisance là où il n'y a qu'une longue histoire personnelle qui n'appartient qu'à moi et que seul Dieu connait. Elle est faite plus de tristesse et de déchirement que d'orgueil. Bon dimanche.

10.Posté par Népios le 22/06/2008 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pourquoi "vaine", votre espérance à me trouver...? Vous désespérez vite de votre prochain... Cordialement.

11.Posté par bravo le 23/06/2008 04:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il disait, oscar, que son royaume n'était pas de ce monde. ni glaive ni balance. l'amour subsumant la loi et le contrat. bourreau et victime confondus en commisération. ni chef de guerre ni chef de labour. paul, lui-même, dans son long apostolat de la résurrection, s'y fourvoya. l'amour est dans l'élan de la tige vers la lumière, l'amour coextensif à la vie. hommes, bêtes, plantes enfin réconciliés comme dans isaie. et dans cet ordre d'idées, nous pourrions effectivement , nepios, nous trouver ...chez Schweitzer? mais nous sommes accablés de références alors que toute la nature enseigne que l'homme est fait pour aimer!

12.Posté par Népios le 23/06/2008 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si vous voulez qu'on se retrouve autour du grand principe du respect de la vie de Schweitzer sans nous accablés de références, je veux bien vous suivre sans objections, quoi que je ne connaisse pas "Oscar" et vais sans doute le regretter toute ma vie... Vous me conseillez de retourner vers une 'Église Catholique, Apostolique et Romaine dont vous-même ne semblez pas très proche à ce qu'il me semble... Je n'ai pas compris en quoi Paul se fourvoya par contre, mais c'est sans importance car cela a bien du lui arriver: Ne disait-il pas qu'il avait une écharde dans la chair ? Moi aussi... Ça tombe bien ! Cordialement.

13.Posté par bravo le 25/06/2008 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oscar, est un terme mis en apostrophe et non en apposition dans cette proposition. précision grammaticale visant à vous épargner des regrets en différenciant "il" et "oscar". il est vrai que le premier exigeait à double titre un "i" majuscule et vous trouverez le second vous talonnant au post.7.

si l' "Ethique du respect de la Vie" suscite votre considération, soyez assuré de la mienne à votre égard.

14.Posté par Népios le 25/06/2008 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé, je n'avais pas vu que vous visiez à répondre à Oscar post 7, et je ne voyais pas à quoi vous faisiez référence... Incompréhension... Bien entendu que je vous rejoins sur Schweitzer. Sa recherche d'un unitarisme m'intéresse. Je pense bien que nos approches ne doivent pas être très lointaines. Bonne soirée.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires