Conspiration

J'ai une minute pour vous dire que c'est de la nanodynamite!


Au moment où le système s'écroule sous les coups de buttoir de la crise systémique d'expression économique, voici l'épisode qui annonce l'écroulement de l'Occident. La révélation du mensonge relayé par tout l'Occident concernant le 911. L'attentat systémique qui a frappé le coeur du système. Voici la preuve scientifique manquante, au sens où l'on parle de chaînon manquant. Après deux ans d'étude, neuf scientifiques prouvent que de la thermite a été placée dans le WTC. Comme l'expliquent parfois les jeux vidéos à leurs joueurs plus ou moins accrocs, "the game is over". Point barre.


aucoursdureel@blogspot.com
Lundi 27 Avril 2009

J'ai une minute pour vous dire que c'est de la nanodynamite!
Certains vont se sentir dans leurs petits souliers. Les journalistes qui ont glosé sur le complotisme et les délires autour du 911 (je pense notamment aux doctes explications de Rue 89, qui a consacré un dossier officiel à défendre en tous points la version officielle); les populations occidentales qui ont suivi comme un seul homme, la plupart du temps sans savoir, toujours sans comprendre la portée de l'évènement. Récapitulons les éléments fort importants qui sont survenus depuis l'élection d'Obama :
1) Dans le film Zero, on apprend que les Saoudiens ont versé 10 milliards de dollars pour la réalisation des attentats. Les documentaristes détiennent les preuves des virements bancaires.

2) L'avocat le plus haut placé dans la Commission 2004 reconnaît que la version officielle est fausse. Il précise : le gouvernement a accepté de mentir sur ce qui s'est passé. Question : qui a le pouvoir de contraindre le gouvernement américain à mentir? Vraie question, à laquelle l'avocat se garde bien de répondre. C'est le signe que c'est la question qui dérange...

3) Avec cette preuve scientifique de facture irréfutable, les joueurs en sont au stade où chacun montre son jeu. Dès lors, le grand public sait qui sont les tricheurs et les menteurs. Les bluffeurs et les manipulateurs.

On pourrait commencer par s'étonner que les journalistes officiels ne relayent pas la nouvelle. A part le Net, c'est le désert, alors que le scoop concerne le casse du siècle. Mais cette constatation n'est guère surprenante. Les médias sont une caisse de résonance pour la propagande officielle, pas un contre-pouvoir effectif comme le régime démocratique prévoit d'équilibrer les pouvoirs par des contre-pouvoirs.
D'aucuns se réjouiront de ces nouvelles fracassantes et y verront la preuve que l'élection d'Obama marque le retour de la démocratie aux États-Unis et dans le monde.

Las! On a déjà pu avoir un petit aperçu du changement made in Obama avec les mesures économiques prises et l'équipe des conseillers autour d'Obama : que de la continuité travestie en changement. Code à kolor. La fausse promesse de se retirer d'Irak renforce la présence américaine dans le Caucase, dont l'Afghanistan n'est que le prétexte et dont le Pakistan n'est que le bouc émissaire à venir. De même, l'annonce spectaculaire de la fermeture de Guantanamo entérine les méthodes illégales d'arrestation et de détention des terroristes par les Occidentaux ou les prisons secrètes sur le modèle de Guantanamo.

Sinistre. Venons-en au 911. S'agirait d'une opération de communication? Devant l'afflux de critiques et de contestations, en particulier nées de l'outil Internet, qui ne formate pas autant que le mirage aux alouettes des médias classiques, il est certain que les décideurs américains et occidentaux ne peuvent continuer à relayer indéfiniment la fable de la version officielle. Ils sont obligés de revoir leur copie et de désigner un accusé plus crédible que le fantomatique Oussama ou les guignols de l'air, pirates détraqués ou concepteurs traqués, des incapables notoires et des novices improbables.
De deux choses l'une : soit les décideurs profitent de l'occasion pour sortir enfin la vérité; soit ils concèdent une partie du terrain en désignant un responsable plus vraisemblable, tout en masquant mieux les vrais responsables et les réels commanditaires.

En gros, selon cette tactique, il s'agit de sacrifier un étage pour sauver la fusée. Le premier niveau. C'est toujours le principe du bouc émissaire : on sacrifie les premiers fusibles pour ménager le restant du système - électrique.

Que l'on juge de cette hypothèse médiatico-stratégique en lisant cet article :
http://www.reopen911.info/News/2009/04/25/deux-infos-confirme-le-doute-sur-le-11-septembre-2001-latelelibrefr/
On notera que la Télé libre fait partie de cette génération de médias qui veulent transposer sur Internet les méthodes du journalisme classique. La Télé libre est dirigée par le journaliste Lepers, qui se veut rebelle et transgressif. Mais c'est de la fausse rébellion et de la fausse transgression. Sur le modèle de Rue 89, des transfuges de Libération, le journal libertaire passé armes et bagages dans le camp de l'ultralibéralisme de gauche (sous la férule bienveillante d'un Rothschild), la Télé libre essaye de retourner sa veste en conciliant l'inconciliable : la critique du complotisme et la reconnaissance du vrai complot dans le 911 (le 911 étant de toute manière un complot avéré, que ce soit Oussama ou d'autres comploteurs qui aient réalisé ce complot).

La Télé libre joue le rôle du média d'avant-garde alors qu'elle ne sert pas la vérité. Elle fait de la propagande plus subtile que les grosses ficelles des médias traditionnels. Liberté médiatique? Liberté mensongère? La Télé libre poursuit une entreprise de diversion qui n'est jamais que la poursuite de l'entreprise initiale relayée par les médias classiques. Internet est récupéré pour contrer la contestation Internet, qui s'exprime dans certaines plate-formes ou tout simplement sur les blogs. Quand des particuliers n'ont pas de pouvoir à perdre, ils expriment la vérité malgré leur manque de moyens d'investigations. Une claque pour les journalistes officiels, qui sont les propagandistes officiels du pouvoir occidental.

Ne nous y trompons pas : Lepers ne vaut guère mieux que Barbier de Gaza ou Haski le Husky. Médias classiques ou transfuges de ces médias sur Internet : même combat. Dans cette bataille d'information et de réflexion, la Télé libre est du côté des récupérateurs. Du mauvais côté. Du côté des censeurs : des pédants perdants. Les bloggeurs d'Internet gagneront, parce que c'est toujours David qui triomphe sur Goliath. La victoire de l'intelligence sur la force.

Il suffit de lire la distinction hallucinatoire entre les complotistes et les comploteurs : on reconnaît avec ambigüité que la version officielle du 911 repose sur un complot pour mieux entériner l'accusation passe-partout de complotisme. C'est cela, la télé libre? De l'idéologie à la sauce Taguieff? Du néoconservatisme moribond? De l'occidentalisme putride? C'est cela, le journalisme officiel d'Internet : de la fausse investigation? De la fausse subversion? De la fausse information? Déformation, quand tu nous tiens...

Osons une hypothèse de travail, qui demeure tout au long de l'article une hypothèse de travail, sans amalgame et sans faux semblant. Ce n'est pas parce qu'il s'agit d'une hypothèse de travail que l'hypothèse est farfelue. Que l'on juge avec esprit critique et tolérance. Les fusibles les plus faibles sont les musulmans : les Pakistanais et les Saoudiens. Ils sont l'arbre qui cache la forêt. En ce sens, on peut se poser de sérieuses questions sur le but du Mouvement pour la Vérité. N'a-t-il pas été infiltré par des organismes subventionnés par Soros ou des financiers de cet acabit? Pourquoi Zéro se contente d'incriminer seulement les Saoudiens, alors que l'on sait très bien que les Saoudiens sont les alliés inavouables des Israéliens et que certains pans du sionisme ont trempé dans le 911?

Est-on en droit d'émettre un début de réponse? Parce que les factions sionistes se tiennent juste au-dessus des alliés musulmans? Les Saoudiens sont le paratonnerre qui empêche de remonter jusqu'à la foudre sioniste. La partie est serrée : il serait désastreux pour les intérêts financiers sionistes que les accusations deviennent aussi insistantes que celles portées à l'endroit des Saoudiens ou des Pakistanais. Au moment où l'influence sioniste commence à décliner sérieusement dans le monde occidental, il n'est pas question pour ses promoteurs et ses idéologues de consentir à un effondrement stratégique qui préfigurerait un effondrement géographique (Israël en voie de disparition néo-apartheidique?).

N'anticipons pas. Quelle serait la réaction des populations occidentales si elles se rendaient compte que ceux qu'elles soutiennent pour des motifs de culpabilité récente (la Shoah) n'ont rien à voir avec les victimes de l'antisémitisme et utilisent la victimisation pour perpétrer des actions de bourreau? Ce n'est pas parce qu'on est juif qu'on est une victime et ce n'est pas parce qu'on est sioniste qu'on échappe aux pièges rémanents des idéologies... Ce serait une grave erreur d'estimer que les sionistes sont les commanditaires ultimes du 911.

C'est ce monodéterminisme que je reproche à un enquêteur comme Bollyn, quelles que soient par ailleurs les qualités de sa démarche d'investigation courageuse.
Le 911 permet de comprendre le fonctionnement de l'Occident, car c'est le coeur de l'Occident qui a perpétré le 911, ainsi que l'a remarqué le chef d'État-major russe à l'époque du 911. Si l'on analyse avec des documents l'influence sioniste, que constate-t-on? Les sionistes sont les marionnettes des factions financières occidentales, principalement tapies entre la City et Wall Street. Si l'on comprend cette caractéristique, non seulement on ne tombe plus dans le piège des sionistes maîtres du monde, mais en plus on comprend que les sionistes sont les exécutants. De la même manière que Kissinger, emblème du sionisme anglo-saxon, est le valet des Anglais, les sionistes sont les valets des atlantistes. Je précise qu'en matière d'identité, je désigne toujours des factions, jamais des nations.
De qui Kissinger est-il le valet? Explicitement des intérêts financiers de l'Empire britannique, représentés par le RIIA ou la Pilgrim's Society - notamment. Kissinger est le pion officiel des Rockefeller, mais cette proximité renforce l'évidence : la dynastie Rockefeller est le représentant des intérêts de Wall Street, autour des Morgan en particulier, et Wall Street est affilié à la City.
Dans le 911, il en va de même. Prolongeons, prorogeons et longeons. Plongeon hypothétique. Un peu de fiction pour pénétrer le jeu des factions. Ce sont les factions financières et bancaires qui ont commandité les attentats, sans doute directement une faction financière liée à Wall Street. Les commanditaires ont délégué aux concepteurs, qui sont le second étage et qui sont dans cette proposition de schéma les factions sionistes. En dessous, les vrais exécutants sont des professionnels, des mercenaires, des militaires, privés ou publics. Selon la doctrine du choc des civilisations, notamment popularisée par le regretté Huntington, l'expert de la maison amère, les musulmans sont les fantoches, les dupes et la fausse bannière de l'opération.

Je répète à l'intention des mentalités de mauvaise foi, notamment l'accusation scandaleuse d'antisémitisme sentant bon l'influence d'un Pipes : cette hypothèse, qui demeure une hypothèse de travail, même sérieusement étayée, permet de comprendre la manœuvre inquiétante de diversion qui est entreprise. On cesse d'accuser Oussama et Al Quaeda pour se reporter sur l'Arabie saoudite et le Pakistan. Toujours des musulmans, hein? Toujours des fantoches et de l'assez petite bière. On notera que la fausse bannière est l'expression idéale pour désigner l'entreprise de propagande visant à tromper sous prétexte de rétablir la vérité.

L'écran de fumée est d'autant plus diabolique qu'il laisse entendre qu'il correspondrait à la vérité. En fait de vérité, il s'agit de stopper l'hémorragie en coupant un membre plus conséquent du corps occidentaliste et immanentiste. On avait commencé par sacrifier un doigt, al Quaeda, puis on consent devant insignifiance du sacrifice, à donner un bras. Sera-ce suffisant? Ne se fourre-t-on pas le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate? Peine perdue, cause éperdue : il est fort à parier que dans ce jeu de dupes, le sionisme finisse à son tour par céder son avance et que la place inexpugnable de l'Occident soit contrainte de rendre les armes. Est-ce si attristant? Quand on comprend la monstruosité et le sens profond du 911, on ne peut qu'acquiescer à cette forme de justice immanente. Contre l'injustice immanentiste?

Le 11 septembre et « l’Inquisition américaine »



Lundi 27 Avril 2009


Commentaires

1.Posté par AS le 27/04/2009 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

reopen 911, c'est pas des israeliens ?

2.Posté par jugurta le 27/04/2009 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Echec et mat, qui pocede de la nanotechnologie aussi pointue ? qui etait en charge de la securité du WTC ? une compagnie israelienne ( mossad )

3.Posté par michel49 le 27/04/2009 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Posons-nous la celebre question de Ciceron "Qui bono ?" à qui profite le crime ?
A ce jour 911 a eu trois consequences : Patriot Act II restreignant drastiquement les libertés des citoyens US, invasion et occupation de l'Irak, invasion de l'Afghanistan.
Manifestement l'oligarchie US est la principale beneficiaire, ces methodes ont été largement inspirées par l'incendie du Reichstag dans les années 30.

4.Posté par Nicole le 27/04/2009 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui bono ?

Bibi

Larry

...
la tribu trop connue, on va pas la citer une nouvelle fois.

@AS : pour moi, reopen est infiltré, sans l'ombre d'un doute. Il y a eu des échanges assez étonnants autour de Missing Links sur le forum de france2 : déni, évitement, tout y était, sauf les arguments.

5.Posté par larguet le 27/04/2009 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les auteurs sont connus de tout le monde. Un ramassi de criminels des USA en l'occurence BUSH et sa clique sont derrière ce crime. Des responsables européens comme des larbins ont approuvés parce que BUSH a par ce geste diabolique dit "C'est les islamistes qui sont derrières" ces simples mots ont été la clé de sésame qui ont fait basculer l'europe. Qui a une dent depuis belle lurette contre tout ce qui est musulman, arabe, basané, porte un foulard,ou une barbe etc...D' une pierre deux coups. BUSH venge l'affront de son père vis à vis de SADDAM et il se remplit les poches avec le pétrole et autres biens volés en IRAK. Même ces criminels de sionistes d'Israel ont participés au massacre des Irakiens, et à la liquidation de près de 500 universitaires et scientifiques. Et avec ça ils viennent anoner les bienfaits de la démocratie et de la civilisation occidentale. (certains ont même poussé le culot jusqu'à parler de bienfaits de la colonisations) .

6.Posté par Nicole le 28/04/2009 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous dites Bush. Je vous rappelle que Perle se targue de ce qu'aucun président ne peut être élu aux Etats Unis sans se coucher devant l'AIPAC. L'équivalent est-il vrai en Israël ? Non. Un état a une emprise sur l'autre, et est par ailleurs sur son territoire le pays le plus agressif en matière d'espionnage (country A).

Concernant l'élection du dernier président, dont je pense qu'il nous réservera des surprises, il n'en demeure pas moins que son parcours a été entièrement encadré par le lobby au point qu'un sioniste se permette de pointer que c'était le "premier présidnt américain juif". Ca en dit très long :


et

Ma conclusion : plusieurs états ont participé, mais sans Israël, pas de 9/11. Du reste, les juges qui bloquent le dossier sont Hellerstein, Mukasey, Chertoff (ministère de la justice). Que la société de surveillance des aéroports, ICTS fondée par Menahem Atzmon, un copain de Olmert ait été déclarée inattaquable en justice devant quelque tribunal américain que ce soit en dit long. C'est des aéroports de Boston et Newark dont elle avait la charge que sont partis les hijakers.
Dov Zakheim a annoncé le 10 septembre un trou phénoménal dans le budget du Pentagone, pour mémoire. Et si vous vous penchez sur les auteurs du PNAC...

7.Posté par Base2Données le 28/04/2009 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Reopen911 est en France une des principale association qui fournit des informations sur le 11 Septembre 2001, ils font un travail énorme de traduction et autres ... Quand ils sont invités sur des plateaux Tv Meanstream, ils adoptent une attitude prudente face a leurs détracteurs dont il est inutile de vous citer les méthodes pour décrédibiliser les visions dissidentes. Je trouve pas terrible de les mettre en cause ou de dire qu'ils ont été infiltré, surtout quand ces arguments viennent de gens dont j'apprécie les blogs.

8.Posté par Nicole le 28/04/2009 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais l'infiltration du mouvement pour la vérité est un poblème connu et qui doit pouvoir être énoncé. Une historienne comme Madame Lacroix Riz vous dira sans hésiter que dans nombre de mouvements de résistance, sur 10 personnes, il y a 6 flics...quand lesdits mouvements ne sont pas créé par les flics.

L'infiltration repose sur la tromperie, donc le fait de fournir un bon travail est une condition sine qua non. Si vous n'apportez rien aux gens, ils ne viendront pas à vous, et vous n'aurez aucun moyen de les contrôler.

J'ai adhéré à reopen au moment où Frédéric Henry Couannier tentait de parler ouvertement de ces problèmes, et il n'a pas pu se faire entendre.

Maintenant, chacun doit se faire son opinion à partir de ses propres critères. J'ai constaté qu'il était impossible de seulement débattre de Missing Links et mon sentiment est qu'ils protègent Israël, qui à mes yeux est l'architecte sans lequel rien n'arrivait. Je l'énonce. Je ne vous empêche pas de penser différemment, mais si vous énoncez que "ce sont les Saoudiens", il y a des chances que je réagisse, parce que je trouve qu'on est tous responsables. C'est pour ça que j'ai quitté reopen.


9.Posté par Larguet le 28/04/2009 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OK avec vous. Les sionistes d'Israel sont derrière cette mascarade. Et les sociétés de surveillance sont exactement aus USA et en GB. Et avec des agents postés un peu partout on peut faire beaucoup de choses. Toujours est il que la vérité fera jour qu'ils le veuillent ou non.

10.Posté par Base2Données le 29/04/2009 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Nicole
mettre en cause les Saoudiens n'est pas forcément protger Israel j'ai le souvenir d'articles de reopen ou Israel était parmis les éventuelles commanditaires. De plus les Saoudiens ne sont pas capables de lever le petit doigt quand Israel Massacre des civils Palestiniens, je pense que pour ce qui est du 9/11 les Israeliens comme les Saoudiens y trouvent un interet...

11.Posté par Nicole le 29/04/2009 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme dans toutes choses, il y a une hiérarchie de responsabilités. Il est évident que le 9/11 n'a pu se produire sans l'intervention de plusieurs états. Ma conviction est que sans Israël, il n'y avait pas de 9/11.
Par ailleurs, je trouve déloyal de récolter des fonds sur la base d'un projet factuel, et dès la sortie tenir de tels propos.
Quant à reopen, fais une recherche sur Missing Links sur leur forum. Tu arrives

2 messages :
Le 8 février :
"Hello

Voilà une vidéo sur laquelle je suis tombé en suivant le fil de discussion de cet article du grand soir :

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7982

Je n'en trouve pas de trace en VOST et pas de discussion sur le forum, alors peut être ai-je mal cherché ?
Donc voilà, c'est au sujet des false flag operations d'israel principalement, je n'ai pas encore tout regardé..."
le 26 mars :
"Chuuuuuuuuuuuuuut ! C'est tabou ici !"



Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires