FRANCE

'J'Accuse/AIPJ de Marc Knobel, au centre des polices sionistes de la pensée et de l'appareil répressif en France


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 27 Avril 2017 - 11:20 La France et sa Justice



milan.daniel@yahoo.fr
Vendredi 27 Février 2009

Si tout le monde sait que le CRIF est le partenaire incontournable de la police, de la justice, de l'Education nationale, du ministère des Affaires étrangères, de l'information, de "l'islam" et des Eglises de France, de la répression, du Gouvernement etc., etc., …

On sait moins par contre que ses relations sont quasi fusionnelles en violation des articles de la Constitution.
Et encore moins que ses filiales et principalement l’officine J’Accuse/AIPJ sont au centre de l’appareil répressif sioniste en France.

« J’Accuse/AIPJ est à connaître et à faire connaître sans modération !

Cette officine est dirigée par Marc Knobel, "chargé de mission" au CRIF.
Il est aussi formateur des magistrats à la répression à l’ENM et conseiller au ministère de l’Intérieur.

Cette police de la pensée est aussi dirigée par les avocats Richard Sebban, Stephane Lilti (également avocat de l’UEJF) et le journaliste Antoine Peillon.
Yves Ternon et Breton (historien pour l'un, sociologue pour l'autre) en sont les présidents d'honneur.

Cette officine sioniste de dénonciation des "mal pensants", dont les buts figurant dans ses statuts sont de "promouvoir l'amitié et la fraternité entre les hommes" (sic) est LA référence du gouvernement français en matière de "légalité", de "légitimité" et de « justification » des violations du droit, des droits et des Droits de l'homme dont l'usage de la torture, par sa police et sa justice, devant les instances internationales.

Cette officine a la possibilité de faire arrêter qui bon lui semble en quelques jours selon la procédure de la "Lettre de Cachet".

ELLE SE SITUE AU CENTRE DE L'APPAREIL REPRESSIF SIONISTE EN FRANCE, COMME LE DEMONTRE NOS RECHERCHES.
http://portailantitotalitaire.unblog.fr (rubrique « J’Accuse/AIPJ »).

Ce constat ne saurait bien évidemment minimiser les pouvoirs répressifs exorbitants d’une multitude d’autres polices de la pensée dont le BNVCA fondé par l’ex-commissaire de police Sammy Ghozlan, la LICRA du député UMP Patrick Gaubert, l’UEJF et le MRAP.

Daniel Milan






Vendredi 27 Février 2009


Commentaires

1.Posté par Ghyslaine ROC le 28/02/2009 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Daniel Milan doit obligatoirement être un “antisémite”, un “raciste”, un “nazi”, et il doit être gazé dans les tunnels terroristes de Ghazza tout comme les Palestiniens !!!!!!!

Les SIX MILLIONS DE MUSLUMANS DE France ne savent toujours pas ces vérités que nous expose ce « judéophobe » qui risque de voir sa carrière fichue, sa famille aculée à la famine ou à la mendicité, ou encore sa vie écourtée grâce aux milices juives qui opèrent en toute liberté sur tout le territoire européen, et en particulier en France ainsi qu’au sein des services publics, c’est-à-dire, publiquement contrôlés par les Sionistes.

Écoutons les propos du Nazi sioniste, au dîner du C.R.I.F. et au Reichstag sioniste de la Kneset, qui est Président de tous les Français POUR LE COMPTE DE L’ÉTAT BÂTARD D’APARTHEID ISRAËL ? A-t-on jamais eu un Président aussi anti-français que celui-là ?

Si seulement les Musulmans français pouvaient comprendre, et PASSER ENFIN À L’ACTION ! Mais, ne rêvons pas !

Ghyslaine ROC
Ce samedi 28 février 6009
64ème jour du nouvel Holocauste de Ghazza, en PALESTINE occupée.

2.Posté par BoudjemaaA le 28/02/2009 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Grande France est composée de DOM et de TOM colonisés par Île de France qui n'est qu'un DOM israélien. La loi deux poids deux mesures est applicable aussi bien en France qu'au reste du monde. Si la Grande France prend le risque de déclarer la guerre à Israël, Île de France bombarderait la Grande France et les citoyens français de la Grande France l'ignorent .
Pour la justice française, dire "sale français" ne veut rien dire et n'est qu'une erreur de langue, mais dire "sale juif" est un crime contre l'humanité.?!?

3.Posté par BoudjemaaA le 28/02/2009 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La justice française n'est qu'une justice sioniste, et les Français ne sont que des esclaves du sionisme et de sa justice ; aveuglés par le conditionnent sionisto-Pavlovien, ils l'ignorent

4.Posté par Sylvain le 01/03/2009 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tenir des propos excessifs et haineux ne fait guère avancer la cause des Palestiniens patriotes; au contraire elle la dessert.

Même s'ils soulagent

Il n'est pas question de mâcher ses mots face à une entité assassine juridiquement illégitime, mais, par souci d'efficacité, de rester nuancé et constructif.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires