Palestine occupée

Israël : une machine conçue pour tuer


Une fois encore, la machine pour tuer qu’est l’Etat d’Israël s’est remis en marche. Elle vient de commettre un des plus horribles massacres, un nouveau Deir Yassine, comme l’a rappelé le secrétaire général du Jihad islamique, dr. Ramadan Shallah, faisant cependant remarquer qu’en 48, alors que le massacre de Deir Yassine était perpétré par les criminels sionistes, les mujahidins arabes se trouvaient tout près, en train de résister à al-Qastal, sous la direction de ‘Abdel Qader al-Hussaynî, alors qu’aujourd’hui, le nouveau Deir Yassine est commis alors que le drapeau des criminels sionistes flotte dans quelques capitales arabes.


Lundi 29 Décembre 2008

Israël : une machine conçue pour tuer
Cirepal (Centre d’Information sur la Résistance en Palestine)



Le massacre commis aujourd’hui par les sionistes poursuit l’histoire sanglante de cet Etat, que les colonialistes occidentaux ont voulu installer en plein cœur de notre région arabe. Il nous rappelle Deir Yassine, pour ceux qui veulent tourner une nouvelle page, il nous rappelle l’histoire de ce crime contre l’humanité qu’est l’Etat sioniste. Il nous rappelle Jénine, Nablus, Qfar Qassim, al-Khalil, al-Breij, Shaja’iya, Ramleh, tous ces noms que nous pouvons à présent, et que nous pouvions depuis un certain temps, rappeler pour affirmer, en toute certitude, que tous les lieux de la Palestine se souviennent de la barbarie moderne israélienne.

Le soir de ce massacre indescriptible, comme le sont tous les massacres, où nous ne pouvons plus trouver ni les mots, ni les larmes, le premier ministre et chef de la résistance palestinienne, Isma’îl Haniyye déclarait, dans une conférence de presse que « le sang écoulé sera une malédiction qui poursuivra les occupants jusqu’à la fin de leurs jours ». Quant aux autres dirigeants de la résistance palestinienne, Khalid Mech’al et Ramadan Shallah, ils ont affirmé tous les deux que le sang écoulé ce jour du 27 décembre 2008 annonce la victoire et la fin de l’Etat sioniste spoliateur.



Liban 2006 et Gaza 2008


La similitude avec la guerre israélienne déclenchée contre le Liban et la résistance islamique au Liban est frappante et elle a été soulignée par plus d’un responsable palestinien, avant de l’être par le secrétaire général du Hizbullah, sayyid Hassan Nasrullah. Similitude dans plus d’un aspect : l’ampleur des massacres, commis lâchement, en utilisation l’aviation, qui prépare une invasion terrestre. L’implication de ce qui s’appelle « la communauté internationale » dans la guerre, comme le montrent les déclarations des responsables américain, français, européens, russe, etc.. L’implication de quelques régimes arabes, et notamment du régime égyptien, qui fait porter la responsabilité de la guerre menée par les sionistes sur les résistants et le peuple palestinien. Nous nous rappelons l’attitude du régime égyptien lors de la guerre contre le Liban, qui avait déclaré que les résistants avaient entrepris une aventure aux conséquences inconnues. Pour Gaza, les responsables égyptiens affirment que le fait de ne pas renouveler la trêve, par les résistants, a entraîné la « riposte » sioniste, comme si les criminels israéliens avaient besoin de justification. Dans les deux cas, la guerre israélienne contre le Liban en 2006 et la guerre contre Gaza, actuellement, le régime égyptien fait porter la responsabilité de la guerre aux victimes et aux peuples arabes qui refusent de plier devant l’arbitraire colonial.

L’attitude de l’Egypte officielle témoigne de l’implication du régime arabe officiel dans le plan américano-sioniste dans la région. Dr. Ramadan Shallah, secrétaire général du Jihad islamique, a bien expliqué, sur la chaîne al-Jazeera, comment la guerre menée contre la résistance et le peuple palestinien à Gaza fait partie d’un plan américano-sioniste avec une participation active de quelques régimes arabes mais aussi, jusqu’à présent, du président palestinien lui-même. Il s’agit de détruire tout ce qui résiste, et ils ont pensé que Gaza était le point faible, s’imaginant que la division palestinienne aiderait à détruire la résistance palestinienne. Ce n’est pas un hasard si Livni menace, à partir du palais présidentiel égyptien, Hamas et les résistants à Gaza, les considérant comme des « bandes criminelles » qui empêchent les choses d’aller selon le vœu américano-sioniste. Pour Usama Hamdan, porte-parole du Hamas au Liban, la similitude entre la guerre contre le Liban et celle menée contre Gaza n’est pas à démontrer sur ce plan, le régime officiel arabe souhaite en finir avec l’esprit et la volonté de résistance dans la région et a ouvert la voie aux sionistes.

Quand le président palestinien Mahmoud Abbas parle de sa volonté de faire signer la trêve, il ne fait que reprendre l’attitude de Sanioura et de sa clique, au Liban, voulant signer coûte que coûte un accord faire arrêter « les hostilités » en se pliant aux vœux américano-sionistes en 2006. De quelle trêve parle le président Abbas ? La trêve unilatérale, celle qui empêche les résistants de tirer des fusées sur les colonies sionistes situées dans ce qui est appelé Israël, mais en maintenant le blocus, en laissant la Cisjordanie hors de la trêve, comme cela s’est fait au cours des six derniers mois, lorsque la trêve avait été signée. C’est la trêve version israélienne que le président Abbas et le régime égyptien veulent faire signer aux résistants. Personne ne peut oublier que pendant cette trêve, les sionistes ont continué à violer la Cisjordanie et notamment la ville d’al-Quds, par leurs colonies et leurs barrages, par leurs meurtres et leurs arrestations, sans compter que pendant cette trêve unilatérale, le blocus de Gaza s’est poursuivi.

Cette trêve, ni le Hamas, ni le Jihad, ni tous les résistants palestiniens n’en veulent plus. D’ailleurs, n’est-ce pas des gens du Fateh de Mahmoud Abbas qui critiquaient cette trêve, accusant le Hamas de rechercher le pouvoir ?



La rue arabe


La similitude entre les deux guerres se manifeste également par la réaction de la rue arabe. Depuis quelques temps déjà, la colère commençait à monter à cause du blocus contre Gaza, et cette colère s’est exprimée de plus en plus puissante après le geste de Muntazar Zaïdi, le héros irakien, qui a lancé ses chaussures sur la tête de Bush. La guerre contre Gaza est d’ailleurs intervenue, aussi, pour briser cette colère qui montait. D’ailleurs, le rôle de l’Etat sioniste dans la région consiste à briser toute volonté de résistance, toute tentative de relever la tête que pourraient prendre les peuples arabes, et notamment ceux de la région. Pour les sionistes et leurs amis, les peuples arabes doivent se sentir toujours écrasés, humiliés, il ne doivent pas sortir de cet état et s’ils le tentent, un massacre terrible devrait les écraser. C’est ce qui s’est passé. Les massacres de Deir Yassine jusqu’à celui de Gaza, en passant par celui du camp de Jénine et des autres, assument cette fonction.

Mais voilà de nouveau les peuples arabes dans la rue. De Beirut à Amman, du Caire à Damas, en Irak, au Soudan, au Yémen, au Maroc, à Qatar, mais aussi les peuples musulmans, en Turquie, en Iran, au Pakistan, des centaines de milliers ont défilé dans les rues non seulement pour dénoncer le massacre, mais pour réclamer la fin de la normalisation des relations avec l’Etat sioniste, l’ouverture du passage de Rafah pour faire passer les médicaments, les vivres et aussi les armes, pour la résistance et la population. Ils ont réclamé la fermeté, le soutien à la résistance en Palestine. Mais le plus important de tous ces mouvements, ce sont les mouvements du peuple palestinien lui-même, dans toutes les villes de la Cisjordanie, malgré la répression de l’appareil de Abbas, qui empêchait la population d’aller lancer des pierres contre les soldats sionistes, postés tout près, et dans la ville d’al-Quds, où des affrontements se sont déroulés entre la population et les soldats de l’occupation, mais aussi dans les villes arabes de la Palestine occupée en 48, à Haïfa, à Akka, à Nazareth, à Umm al-Fahem, Majd el-Kroum, Sakhnine, Arrabe, Shaghour. Le peuple palestinien se retrouve uni et unifié par le sang et par la lutte, contre l’ennemi sioniste, il est sorti des principaux camps de réfugiés, à Ayn Helwé, à Baddawi, à Burj el Brajneh, au Liban et le camp Yarmouk en Syrie. Pour les peuples arabes, il est normal que les sionistes commettent des massacres et tuent, Israël n’ayant pas d’autre rôle ni d’autre fonction. C’est pourquoi leur colère s’est plutôt dirigée contre les régimes arabes, et notamment le régime égyptien, qui maintient le blocus, malgré le massacre, la guerre, les destructions.



Une victoire certaine

Sayyid Hassan Nasrullah, poursuivant le parallèle entre la guerre de 2006 contre le Liban et la résistance et celle de 2008 contre Gaza et son peuple résistant, a expliqué pourquoi le régime égyptien doit ouvrir le passage de Rafah. En 2006, la résistance avait bénéficié d’un arrière solide, la Syrie, qui non seulement n’a pas fermé les frontières, mais a accueilli les réfugiés et a permis de laisser passer armes, vivres et médicaments. Cela est nécessaire pour la résistance. Il faut que la situation soit la même pour Gaza, il faut que l’Egypte ouvre le passage pour constituer l’arrière-pays des résistants, sinon, comme l’a rappelé Sayyid Hassan Nasrullah, l’Egypte porterait la responsabilité terrible, devant Dieu, devant les hommes, devant la nation arabe et islamique, d’avoir activement participé au génocide des Palestiniens. Mais, a rassuré le chef de la résistance islamique au Liban, la résistance palestinienne à Gaza remportera la victoire, avec l’aide de Dieu, même si le régime égyptien maintient son attitude de collaboration, car tous les témoignages montrent que la volonté des résistants est implacable. « Même si la bande de Gaza sera décimée, nous refuserons de nous plier » a déclaré le grand résistant, Isma’îl Haniyye. Il est clair que les sionistes lancent une guerre dont ils ne savent pas encore comment elle se terminera. Comme pour juillet 2006, ils s’imaginent qu’ils peuvent, au début, par les massacres et les destructions, briser la volonté populaire. Comme en 2006 où ils ont balancé des feuilles demandant à la population de ne pas collaborer avec la résistance, ils ont appelé, à Gaza, par téléphone, demandant aux gens de s’éloigner des lieux qu’ils ont l’intention de bombarder, voulant séparer entre le peuple et sa direction.

Si en 2006, au Liban, ils n’ont pas réussi et ils sont partis, humiliés, avec pour seuls résultats les destructions et les morts qu’ils ont laissé après eux, pensent-ils pouvoir réussir avec le peuple palestinien ? N’ont-ils pas encore compris qu’un siècle de résistance contre l’occupation a fait de lui un peuple héroïque, un peuple tenace, un peuple pouvant, hommes, femmes, vieillards et enfants, supporter ce qu’aucun autre peuple sur cette terre ne peut supporter ?



« Notre sang sera une malédiction qui les poursuivra jusqu’à leur fin ».

Maudit soit Israël.


Lundi 29 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par hélène le 29/12/2008 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

maudit soit israel, coeur de l'axe du mal sur terre.

2.Posté par Thom le 29/12/2008 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tant que juif Raëlien, meme si je laisse le soin a un membre de mon mouvement pour apporter une reponse officiel a ce texte, je ne peux pas laisser, personnellement, la situation en l'etat sans reagir.

Autant ce que denonce ce texte est legitime, au point que j'en partage une grande partie le point de vue, autant l'utilisation de la svastika a l'interieur de l'etoile de david pour illustrer le crime d'un gouvernement fasciste devoyé est une erreur!

En effet, le symbole en l'etat est celui du mouvement raelien!
en aucun cas le mouvement raelien d'obedience israelite ne soutient la politique criminelle d'Israel et bien sur, encore moins les actes de guerre abominables qui touchent actuellement les palestiniens de Gaza.

Le symbole tel qu'il est dessiné sur le drapeau qui sert a illustrer ce texte, est tout autant celui du mouvement raelien que celui des bouddhistes dont on peut en voir le dessin sur la premiere page du bardo thodol (edition maisonneuve)

La zvastika est un symbole de paix et de porte bonheur que les criminels nazis ont detourné pour en faire un instrument de mort et de crime.
Ce symbole est pourtant encore utilisé en asie pour ce qu'il a toujours été: un symbole de bienveillance!.

L'escroquerie intellectuelle des nazis a propos de la zvastika ne devrait pas servir de base a l'illustration d'un texte auquel, je le repete, j'adhere en grande partie!

L'auteur du texte doit donc imperativement comprendre qu'en dessinant le la zvastika dans l'etoile de david, il faisait reference aussi au mouvement raelien...alors que le mouvement raelien ne cesse de condamner les graves atteintes aux droits humains dont le gouvernement Israelien se rend coupable!...et comme je l'ai deja dit, ceci est d'autant plus vrai a cause de l'immonde agression que subissent les gazaoui.

cordialement

thom

3.Posté par Wise le 29/12/2008 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thom,
On ne peut pas donner une seule signification pour la svastika.
Elle est aussi symbole du soleil, de lumière ou d'illumination dans certaines cultures. A voir la svastika dextrogyre. Si vous recherchez bien, Hitler était un adepte de l'occultisme.
La lumière peut être associée au luciférisme (Lucifer=porteur de lumière). Je vous invite à faire des recherches sur la symbolique de la divnité egyptienne d'Horus (lié à la lumère) et voyez le rapprochement avec la symbolique nazie. Les points communs deviennent troublans.

Autre chose, l'étoile à cinq branches est aussi le sceau de Salomon.

4.Posté par Thom le 29/12/2008 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le fait est qu'il s'agit aussi du symbole du mouvement raelien et qu'il est hors de question d'etre associé de pret ou de loin aux crimes israeliens!...meme si l'utilisation du symbole par l'auteur du texte a surement ete purement fortuite....je penses qu'apres mon intervention, une mise au point de sa part s'impose!...je le dis en toute amitié!...sans cela, l'utilisation du symbole Raelien ne sera plus considerable comme involontaire (mais je suis sur que tout le monde comprendra)

thom

5.Posté par bledmiki-99 le 29/12/2008 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Thom,

Je pense que vous avez autant raison que l'auteur de cet article. Pour lui, et pour je pense, la plus part des gens dans ce monde, la svastika représente automatiquement le régime nazi. et là où vous avez raison, c'est le fait qu' elle a été détournée par ce régime odieux. L'étoile de David elle même n'a-t-elle pas été détournée par les sionistes ? vous allez dans n'importe quel pays, vous verrez que automatiquement là aussi, il y a un amalgame terrible. et pourtant nous savons tous qu'il y a énormement de juifs qui rejettent la politique raciste et imperialiste des sionistes. Bien à vous.

6.Posté par Thom le 29/12/2008 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la zvastika etait aussi un symbole religieux juifs (c'est pour ca que j'insiste sur le detournement du symbole par Hitler)...il suffit de regarder les mosaiques situées au sol de l'une des plus anciennes synagogue d'Israel a Ein ghedi pret de la mert morte!...biensur il s'agit d'un vestige, mais le sol est encore suffisement en bon etat pour ne laisser planer aucun doute sur le faite qu'il s'agisse d'une synagogue...et sur le fait que c'est bien une Zvastika
ceci pour preciser les choses

amicalement
thom

7.Posté par une victime de l'1faux le 29/12/2008 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La svastika ne se dessine pas comme ça elle est à l'envers. De plus les raéliens sont les suiveurs du nazisme juif.

8.Posté par Thom le 29/12/2008 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une victime de l'1faux...
on passe notre temps a interpeller les israeliens sur le sort des palestiniens avec des menaces tres lourdes sur la survie d'Israel...nous condamnons en block le comportement d'Israel concernant les differents blockus dont elle s'est rendu coupable.
une grande menace augmente quand au fait que le troisieme temple ne sera jamais construite en Israel du fait de l'attitude scandaleuses des autorites israeliennes depuis bien 20 ans au moins.
le mouvement raelien israelien est sans aucun doute en train de manifester pour s'opposer de nouveau a la politique fascite du gouvernement israelien...c'est surement pas pour etre ce que tu appel les suiveurs du nazisme juif...

je crains que ta haine tout azimuth ne te face perdre le sens de la mesure et de la conscience la plus elementaire!

Jamais le raelien que je suis ne soutiendra la moindre action du gouvernement israelien visant a empecher l'avenement d'un etat palestinien, jamais le raelien que je suis ne soutiendra la moindre action armée contre les palestiniens...
jamais le raelien que je suis ne soutiendra la moindre implantation de colons israeliens qui sont autant de furoncle qu'il faut empecher a tous prix...
bref, jamais le raelien que je suis ne correspondra au qualificatif insultant et parfaitement faux que tu viens d'emprunter pour justifier tes etranges fantasmes.

On ne defend pas une cause juste en insultant tout et n'importe qui...surtout si ce n'importe qui soutient aussi la cause palestinienne: le droit a une terre dont ils seraient souverains.
le droit a la securité totale... le droit a la vie, le droit au respect et a l'integrité totale.

abstient toi a l'avenir de ce genre d'ineptie crasse

thom

9.Posté par aliasi le 29/12/2008 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maudit sois Israel et tous ceux qui soutiennent ces crimes.

Devant Dieu je maudis cet état terroriste et raciste

10.Posté par Muku le 29/12/2008 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si le svastika a été détourné par les propagandistes nazis, l'étoile de David l'a été de façon assez similaire par les propagandistes sionistes.

11.Posté par Patche le 29/12/2008 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à Israël, l'un des rares pays au monde à pouvoir commettre des attaques meurtrières disproportionnés en toute impunité. Le monde entier a fait des manifestations (je parle des ppopulations) et l'autre monde (celui minoritaire mais qui prend les décisions) condamne du bout des lèvres pour la forme. Le fond rien du tout.
Des centaines de morts, des milliers de blessés, c'est pô si grâve : 5 min de JT on préfère parler du froid et la neige. Le pire c'est qu'ils font passés ces attaques comme étant des représailles légitime et font sous entendre que proportionnel. Imaginez 300 morts Israéliens, Américains ou que sais-je.... rupture des programmes pour flash spécial. Le silence face à l'injustice de tout ceux qui ont le POUVOIR de faire bouger les choses est tout aussi meurtrier. A quand une personne dans les hautes fonctions qui fait sont taf pour la paix et la justice !!

12.Posté par bledmiki-99 le 29/12/2008 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Patche,

Cest exactement ce qu j'ai condamné samedi soir déjà. Les médias à la botte des sionistes donnent plus d'importance à un malade qui se sauve d'un hôpital, et auquel on consacre au moins quinze minutes, et auculter un génocide EN COURT il n'était pas fini encore !!! on en parle 3 minutes et encore pour donner tord aux victimes. DANS QUEL MONDE NOUS VIVONS !!!!!!!!!!!!

13.Posté par seriouibilal le 29/12/2008 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le carnage que l’armée des barbares est entrain de perpétrer contre les populations civiles palestiniennes de Gaza a déjà causé ce lundi près de 400 morts et plus de 1500 blessés. Le plus grand bain de sang commis par Israël depuis 1967 n’a jusqu’à présent provoqué aucune réaction de la part de nos responsables politiques; étrange silence que celui de Mr Sarkozy qui disait pourtant lors du dîner du CRIF 2008: "Il n’y a pas de solution militaire au conflit avec les Palestiniens et c’est l’ami d’Israël qui le dit."
Nous savions mais aujourd'hui nous savons encore mieux comment "La France entend accompagner pleinement Israël dans son chemin vers une paix juste et durable dans la région" (sic) en laissant faire le génocide sûrement!!!...
Nous n'assisterons pas en silence à l'agonie du peuple palestinien; notre conscience d'hommes libres nous l'interdit!
C'est pourquoi nous vous demandons de venir très nombreux dénoncer l'horreur.

Le mercredi 31 décembre 2008
à la place de la République
à 15h



Faites passer l’information par téléphone, par SMS, par mail et par tous les moyens
Venez en famille


14.Posté par OVNI le 29/12/2008 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israël a entamé la SOLUTION FINALE envers les Palestiniens.

Il faut croire que les juifs avaient particulièrement apprécié les techniques nazies vu qu’ils s’appliquent à les reproduire fidèlement, y compris en mettant en scène la SOLUTION FINALE dans un CAMP D’EXTERMINATION à Gaza.

Il faut un "NUREMBERG" pour les ASSASSINS, CRIMINELS CONTRE L’HUMANITÉ et GÉNOCIDAIRES d’ISRAËL !!!


15.Posté par samaritin le 30/12/2008 05:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sa confirme

16.Posté par sefrioui bilal le 30/12/2008 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le carnage que l’armée des barbares est entrain de perpétrer contre les populations civiles palestiniennes de Gaza a déjà causé ce lundi près de 400 morts et plus de 1500 blessés. Le plus grand bain de sang commis par Israël depuis 1967 n’a jusqu’à présent provoqué aucune réaction de la part de nos responsables politiques; étrange silence que celui de Mr Sarkozy qui disait pourtant lors du dîner du CRIF 2008: "Il n’y a pas de solution militaire au conflit avec les Palestiniens et c’est l’ami d’Israël qui le dit."
Nous savions mais aujourd'hui nous savons encore mieux comment "La France entend accompagner pleinement Israël dans son chemin vers une paix juste et durable dans la région" (sic) en laissant faire le génocide sûrement!!!...
Nous n'assisterons pas en silence à l'agonie du peuple palestinien; notre conscience d'hommes libres nous l'interdit!
C'est pourquoi nous vous demandons de venir très nombreux dénoncer l'horreur.

Le mercredi 31 décembre 2008
à la place de la République (Paris)
à 15h


Faites passer l’information par téléphone, par SMS, par mail et par tous les moyens
Venez en famille

17.Posté par Muku le 30/12/2008 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas croire que les Juifs sont passés du statut de victime à celui de bourreau. En réalité les sionistes étaient déjà extrêmement puissants lors de la 2de guerre mondiale (et même avant : cf. déclaration de Balfour) ; ils auraient très bien pu empêcher l'holocauste, mais il était beaucoup plus intéressant pour eux de laisser faire, puis d'exagérer copieusement le bilan après coup. Ils en ont ainsi tiré un argument à toute épreuve pour imposer leur domination au monde entier : "l'antisémitisme".

Celui qui aujourd'hui a la clairvoyance de remarquer la sur-représentativité des Juifs sionistes dans les principales instances gouvernementales, financières et les principaux organes de propagande médiatique en occident ; est souillé avec le mot "antisémite", et par suite, associé avec la volonté d'exterminer les Juifs innocents, simplement parce qu'ils sont juifs. Celui qui dénonce les crimes d'Israël et l'illégitimité historique de ce pays est couvert de la même opprobre.

Le sionisme est né dans des communautés juives bourgeoises d'Europe centrale (banquiers, pseudo-intellectuels....), les sionistes ne sont en aucun cas les héritiers des Juifs des ghettos, qui, eux ont pu souffrir d'un certain "antisémitisme". D'ailleurs, l'un des objectifs du sionisme est de créer un nouveau Juif et donc de faire disparaître les cultures des Juifs de la "diaspora", c'est ainsi que leurs langues : yiddish, ladino, judéo-araméennes... ont été remplacé par une langue créée par un sioniste : l'hébreu moderne de Eliezer Perelman (alias Eliezer ben Yéhouda).

18.Posté par Daniel Milan le 30/12/2008 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ESSAYONS DE REVEILLER LES CONSCIENCES

VIDEO A METTRE EN LIEN

http://fr.youtube.com/watch?v=GkHBNPxPPPI



Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires