Palestine occupée

Israël sur la voie du rayage de la carte!


Israël est en train de se détruire au Liban. Il s'enfonce de jour en jour dans le bourbier iranien. Ses gesticulations de cette semaine vont le déhabiller complètement devant l'opinion publique qui commence enfin à comprendre le manège des états occidentaux. L'histoire de l'éventail en Algérie de 1830 se pépète en Palestine et au Liban en 2006!


ajaghvou@hotmail.fr
Lundi 17 Juillet 2006

Si Israël continue à courir derrière ses soldats, elle finira par extrader les autres vers leurs pays d'origines. De Palestine au Liban et pourquoi pas en Syrie puis nulle part, le gendarme sioniste risque de ne plus terminer de construire son mur de la honte. En fait, l'idée de continuer sa transgression n'est pas mauvaise. En toute sagesse, nous aimerions que ce corps étranger continue à contaminer la région en ouvrant de nouveaux fronts. C'est, parait-il, la solution pour que les Arabes fassent preuve d'incapacité à se défendre et ainsi, passer la main à ceux qui connaissent parfaitement les subtilités des Bani Koreidha et de Bani Keynukaâ. Les Mouslims seuls sont capables d'effacer le nom d'Israël de la carte.

« Le régime sioniste a été fondé dans le but de dominer le monde de l'Islam et ses ressources et de constituer des menaces constantes contre les nations de la région » a indiqué le président iranien. Il y a quarante ans que ce régime transgresse, assassine et dicte sa loi sans que personne ne lui montre le chemin du retour. Il est temps de rendre à Yasser ce qui lui appartient. Je crois que le temps est venu pour que les peuples se décident à faire la justice eux-mêmes, et c'est ce qui va se passer. C'est dans ce contexte que le président de la République Islamique d'Iran a déclaré que "si le régime usurpateur de Jérusalem commet la stupidité d'attaquer la Syrie, cette attaque sera considérée comme une agression à l'encontre de tout le monde musulman et aura une réponse appropriée. » Ahmadinejad, nous le connaissons maintenant, il ne dit pas des choses vidées de sens. C'est donc normal et impératif que « les puissances qui ont mis en place le régime sioniste dans la région, doivent le faire disparaître elles-mêmes et une fois cela réalisé les nations de la région pourront également pardonner le passé », comme l'a souligné le Président de l'Iran.

Laïd DOUANE



Lundi 17 Juillet 2006

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires