Géopolitique et stratégie

Israël s'attend à une attaque iranienne


En Israël, on attend une attaque iranienne. "Nous devons préparer tout le pays à faire face à une attaque aux missiles", a déclaré hier le ministre Rafi Eitan, ex-patron du Mossad. D'après lui, en cas de conflit armé entre l'Occident et l'Iran à cause du programme nucléaire iranien, c'est l'Etat hébreu qui sera l'objectif numéro un des missiles de la République islamique. La situation s'est encore aggravée hier: l'Iran a décliné la condition préalable posée par les six médiateurs internationaux pour ouvrir des négociations capables de mettre un terme à la crise. Il n'arrêtera pas ses travaux d'enrichissement de l'uranium.


RIA Novosti
Mercredi 23 Août 2006

Israël s'attend à une attaque iranienne


Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France sont déjà prêts à prendre des mesures contre la République islamique. Une entente en la matière est intervenue ces jours derniers au cours de consultations diplomatiques, selon le Washington Post.

Les diplomates russes soulignent qu'une liste concrète de sanctions doit faire l'objet d'une nouvelle résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, où les discussions demanderont "des semaines, sinon des mois". Le président des Etats-Unis, George W. Bush, compte au contraire sur une réaction rapide du Conseil de sécurité.

Dans les milieux diplomatiques, on constate que Moscou a consenti à examiner le problème des sanctions. Cependant, cela ne peut se traduire, à l'étape actuelle, que par des mesures symboliques: l'interdiction de délivrer des visas aux fonctionnaires iraniens et la saisie de leurs comptes bancaires à l'étranger. Un diplomate interrogé par Nezavissimaïa gazeta (NG) a émis un doute au sujet de l'efficacité d'une telle punition et a évoqué l'exemple des sanctions analogues décrétées par les Etats-Unis contre des fonctionnaires biélorusses: "Les Biélorusses n'ont pas de comptes bancaires aux Etats-Unis. Aucun tort ne leur a donc été fait".

Des analystes américains soulignent qu'un embargo pétrolier serait l'unique mesure efficace contre l'Iran car les hydrocarbures entrent pour 80% dans les recettes des exportations iraniennes. En même temps, c'est l'unique sanction que les Etats-Unis, tout comme leurs alliés européens, ne peuvent se permettre aujourd'hui.

Une résolution militaire de la crise est-elle possible? L'Amérique et Israël admettent l'idée de frappes aériennes contre les sites nucléaires de la République islamique. Moscou n'exclut pas non plus qu'une évolution musclée des événements soit possible. Une source de NG dans les milieux diplomatiques a confirmé l'existence d'un plan de rapatriement des citoyens russes d'Iran en cas de conflit.


Mercredi 23 Août 2006



Commentaires

1.Posté par haydar le 23/08/2006 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si les sionistes et leurs bassets occidentaux touche a l Iran soyez certain qu ils vont le regretter dans ce monde et dans l autre ...

2.Posté par kiroukou le 24/08/2006 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils vont vitrifier l'iran tu vas pas comprendre

3.Posté par Steve le 25/08/2006 04:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pfff...ils étaient meme pas capable de vaincre le Hezbollah,alors l'Iran impossible!Et j'éspère que les Us-raël se ramasseront une sacré raclé!Pour qui ils se prennent pour décidé qui aurait le droit ou pas d'avoir sa propre technologie sur son propre territoire?Les USA,les Européns et Israël ont demandé la permission a l'Iran pour dévellopé leur propre technologie nucléaire?L'Iran as le droit au nucléaire et a le droit de se défendre!

4.Posté par khadim ngom le 02/07/2007 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les sionnistes ne font que parler s'ils essayent d'attaquer l'iran ils le regrettont et ce sera le debut de la disparition de leur soi°disant etat VIOVE L'IRAN

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires