Palestine occupée

Israël: polémique sur l'étoile jaune pour une manifestation de rescapés de la Shoah


Dans la même rubrique:
< >


fullin13@caramail.com
Lundi 6 Août 2007

Israël: polémique sur l'étoile jaune pour une manifestation de rescapés de la Shoah
Plusieurs dizaines d'organisations de rescapés ont appelé à une "marche des vivants" dimanche après-midi vers le bureau du Premier ministre Ehud Olmert.
Des rescapés de la Shoah, qui s'apprêtaient à manifester dimanche pour exiger une augmentation des aides au plus pauvres d'entre eux, ont déclenché une polémique sur l'utilisation prévue d'étoiles jaunes et d'uniformes rayés de déportés.

Plusieurs dizaines d'organisations de rescapés ont appelé à une "marche des vivants" dimanche après-midi vers le bureau du Premier ministre Ehud Olmert. Elles entendent ainsi dénoncer une augmentation de l'aide jugée "insultante" d'une vingtaine de dollars par mois proposée dans un premier temps par le gouvernement pour ceux d'entre eux vivant sous le seuil de pauvreté.

Pour toucher l'opinion publique, certains des manifestants ont annoncé dans les médias leur intention d'arborer l'étoile jaune que les nazis avaient contraint les juifs de porter pendant la seconde guerre mondiale. De plus, le terme de "marche des vivants" est hautement symbolique. Il est en effet utilisé pour les cérémonies organisées chaque année à Auschwitz à la mémoire des victimes de la Shoah.

Un des rescapé a lancé à la télévision une phrase revenue ensuite en boucle dans les médias en proclamant: "Ehud Olmert regarde nous dans les yeux, nous ne voulons plus être humiliés, n'ont l'avons été assez là-bas" (durant la Shoah).

D'autres survivants ont accusé publiquement le gouvernement de jouer avec "la solution biologique", autrement dit de traîner les pieds en attendant la disparition progressive du nombre de survivants évalué à 240.000 actuellement.

Toutes ces accusations ont provoqué un profond malaise en touchant une corde extrêmement sensible dans un pays qui se fige tous les ans pendant deux minutes dans les rues au son des sirènes pour rendre hommage aux six millions de victimes de la Shoah.

Le Premier ministre conscient de leur impact en Israël et à l'étranger s'apprête à annoncer, selon le quotidien Yédiot Aharonot, une répartition différente des crédits pour aider les rescapés le plus nécessiteux.

M. Olmert, lors d'un conseil des ministres, a pour part dénoncé "ceux qui exploitent la Shoah pour se livrer à des intrigues politiciennes". "L'exagération n'est pas acceptable. Publier une photo d'une femme avec un pyjama rayé et une étoile jaune pour appeler à cette manifestation ravale le débat à un niveau intolérable", a affirmé le Premier ministre.

Amram Olmert, le frère du Premier ministre, a pour sa part affirmé à la radio militaire qu'il ne "faut pas exploiter la Shoah et ses symboles".

Le quotidien Maariv citant des "proches" du Premier ministre a indiqué M. Olmert était "dégoûté" de la campagne lancée contre lui.

"Les organisateurs de cette manifestation devraient avoir honte de faire sortir en plein soleil des vieillards. Ma famille aussi a été victime des poursuites nazies et c'est moi qu'ils attaquent?", s'est indigné Ehud Olmert, selon le quotidien.

Selon Maariv, M. Olmert est d'autant plus amer qu'il avait pris l'initiative de doubler le nombre d'ayant-droits en incluant non seulement les survivants des camps de la mort, mais aussi les "réfugiés de la Shoah", c'est à dire les juifs qui avaient réussi à fuir l'avance nazie en Europe de l'est en se réfugiant en l'URSS notamment.

"Une marche durant laquelle des survivants vont porter des habits de déportés et des étoiles jaunes, à l'occasion d'un conflit avec le gouvernement qui a un aspect financier, est susceptible de porter atteinte à la mémoire collective de la Shoah", a prévenu le ministre des Affaires sociales Yitzhak Herzog à la radio publique.

PNN


Lundi 6 Août 2007


Commentaires

1.Posté par aristip le 07/08/2007 06:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"il ne faut pas exploiter la shoah es ses symboles"...pourtant c'est la seule arme politique q"exploite Israël depuis + de 60 ans,mais il est vrai qu'il va falloir trouver autre chose pour les générations à venir (l'Iran et sa Bombe semble le nouveau mythe fédérateur) .
Avec Israël nous ne somme pas dans l'histoire mais dans le mythe sans cesse réactualisé pour contrôler les pensées : la fin de la rationalité !

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires