Politique Nationale/Internationale

Israël, par la voix de Netanyahou, incite les États-Unis à attaquer l'Iran


Voici la transcription d'une interview de l'ancien Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou par Glenn Beck, animateur radio et présentateur de télévision sur la chaîne américaine CNN. Au cours de cet entretien, le représentant de la droite nationaliste israélienne (Likhoud) et le présentateur conservateur font leur possible pour persuader le téléspectateur états-unien de la nécessité d'une intervention en Iran, et de la menace que ce pays représente.


Traduction et commentaire d'une interview de l'ancien Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou par Glenn Beck de CNN, publié sur YouTube, Catherine-Françoise KARAGUÉZIAN


Catherine-Françoise KARAGUÉZIAN
Mardi 21 Novembre 2006

Israël, par la voix de Netanyahou, incite les États-Unis à attaquer l'Iran
Glenn BECK : « Et nous accueillons sur le plateau l'ex-premier ministre israélien Benyamin Netanyahou ! Monsieur le Prenier ministre, c'est un privilège, je suis très honoré, Monsieur... Vous avez déclaré au cours d'un discours à Los Angeles, que 1938 est en train de se reproduire et un Holocauste se prépare, le deuxième Holocauste. Est-ce très frustrant de ne pas pouvoir attirer l'attention des gens sur cela ?

Benyamin NETANYAHOU : C'est frustrant ; cela vous fait comprendre comment les choses se sont passées pendant les années 1930, parce qu'Ahamdinejad le président iranien dit ouvertement, en plus de nier l'Holocauste d'origine, il dit ouvertement être en train de préparer un second Holocauste, vouloir rayer Israël de la carte du monde avec les bombes atomiques iraniennes.

Il va sans dire que jamais Ahmadinejad n'a affirmé une chose pareille. Cependant, et Netanyahou et Beck le savent parfaitement, une fois qu'une rumeur est lancée il en restera toujours des traces même après les plus vigoureux démentis.

Souvenons-nous que récemment, un journal canadien, le National Post, relayé par le Jerusalem Post, avaient prétendu que les membres des minorités religieuses d'Iran devraient désormais porter des signes distinctifs sur leurs vêtements, la couleur jaune étant comme de bien entendu réservée aux juifs.

Cette « information » était en réalité un canard, mais ceux qui l'ont lue ont-ils eu forcément accès au démenti ? Rien n'est moins sûr.

À force de leur jeter de la merde, on finit par faire puer les gens.

G.B. : J'ai parlé avec Condoleezza Rice, et elle m'a dit, je lui ai demandé "mais enfin, c'est une histoire de fous, ce type [Ahmadinejad] croit en la Fin des Temps, en l'Apocalypse, il l'a dit clairement" et elle m'a répondu qu'il fallait tenir compte de ses paroles, surveiller ses actions, mais pas forcément croire toutes ses paoles - je pense que c'est une attitude suicidaire.

B.N. : Je crois qu'il faut que nous surveillions ses actes, et que nous écoutions ses paroles. Ses paroles sont en accord avec ses actes. L'Iran construit à la hâte des centrales électriques, des centrales nucléaires ; alors que le pétrole leur gicle par les oreilles,

G.B. : Exact, glousse le sycophante.

B.N. : [les Iraniens] n'ont pas besoin de centrales, ils ont besoin d'armes atomiques et c'est ce qu'ils essaient de construire. Il me semble que l'AIEA, l'Agence Internationale à l'Énergie Atomique, vient de trouver des traces de plutonium et d'uranium destinés à la production de bombes atomiques.

G.B. : Hm hm, acquiesce-t-il.

... qui doit pourtant savoir, tout comme son invité, qu'une explication satisfaisante concernant la présence de ces traces de plutonium a été fournie par l'Iran à L'AIEA :

« [Le représentant de l'Iran auprès de l'AIEA, Ali Asghar Soltanieh,] a également accusé les médias étrangers d'avoir mal rapporté le contenu du rapport de l'AIEA.

Concernant ces traces de plutonium, l'Organisation iranienne de l'énergie atomique a affirmé dans un communiqué que "la source de cette contamination était le combustible usagé du réacteur de recherche de Téhéran qui a toujours été sous le contrôle de l'agence", a rapporté l'agence officielle Irna.

Ce réacteur de recherche, installé dans un site du centre de Téhéran, date de l'ancien régime impérial. »

Source

B.N. : Ces bombes sont en premier lieu destinées à Israël, soyez en assuré. Mais ils n'ont pas simplement l'intention de frapper Israël. Ils sont partis pour produire 25 bombes atomiques par an, 250 par décennie, leurs missiles peuvent déjà largement atteindre Israël, ils peuvent atteindre toutes les capitales européennes...

G.B. : Hm hm ! approuve Beck.

B.N. : ...de plus, ils sont en train d'élaborer des missiles capables d'atteindre la côte orientale des États-Unis, c'est-à-dire la ville de New York, c'est ce que montrent les études. Ils sont donc comme les Nazis, ils commencent avec une haine des juifs et ils veulent annihiler les juifs, mais ce n'est qu'un début : leur but est [la destruction de] la civilisation occidentale.

G.B. : Bien, maintenant, laissez-moi envisager une éventualité folle, quelque chose que personne ne veut envisager. D'après moi... je suis chrétien... et je... je... je... vois les prophéties... et ce type parle des prophéties de sa propre religion, il a déclaré en plein sénat, si nous pouvions voir cette déclaration... voici ses paroles "Dieu tout-puissant, je vous supplie par mes prières de hâter l'avènement de votre dernière incarnation, celle qui nous a été promise, cet être parfait et pur, celui qui fera régner la justice et la paix sur la terre. [la déclaration apparaît à l'écran, à gauche d'une vidéo d'Ahmadinejad sous le titre « Révélés : les projets des extrémistes »] Il a aussi dit "Quiconque reconnaît Israël brûlera dans la furie des nations islamiques." Cet homme a un point de vue apocalyptique...

Rappelons à Glenn Beck, chrétien auto-proclamé - cet ancien alcoolique et toxicomane a rejoint l'Église mormone, aussi appelée Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, après s'être désintoxiqué - quelques mots qui franchissent probablement tous les jours ses propres lèvres : Notre Père qui es aux Cieux, que ton règne arrive celui qui prie le Dieu des chrétiens ne dit ni ne sous-entend, que je sache, « que ton règne arrive le plus tard possible, » si ?

Non, bien entendu.

Glenn Beck, qui traite facilement les autres d'illuminés semble-t-il, profère donc souvent à haute voix et en public exactement le même type de vœu que celui d'Ahmadinejad dans sa prière et souhaite, bien qu'il ne l'exprime pas en ces termes, la fin de la civilisation occidentale sous sa forme actuelle.

Si l'on appelle le règne de Dieu, c'est que l'on considère ipso facto que Dieu ne règne pas sur notre monde actuel et que celui-ci serait autrement bouleversé par cet avènement que par les « changements de régime » fomentés par les uns et les autres.

Les Mormons, en particulier, sont millénaristes, ce qui signifie qu'ils croient au retour physique (« votre dernière incarnation... ») du Christ (« cet être parfait et pur... » ) qui régnera sur Terre (« fera régner la justice et la paix sur Terre... ») après avoir vaincu l'Antéchrist. Les juifs de leur côté croient plus ou moins la même chose, bien que l'identité de leur Messie soit différente.

G.B. : ...il a déjà affirmé vouloir défiler dans l'ancienne Babylone...

Ce porte-parole des médias majoritaires américains fait commodément passer à la trappe le fait que l'ancienne Babylone est située en Irak, au sud de Bagdad, donc dans une zone actuellement occupée par les Américains avec la bénédiction explicite d'Israël - Ehoud Olmert n'affirmait-il pas, voici quelques jours à peine, que l'administration Bush avait accompli un « excellent travail » en Irak ?

G.B. : ...et instaurer un état islamique mondial. Y croyez-vous ? Croyez-vous que ce type ait une vision apocalyptique du monde ?

B.N. : Il y a environ un an, j'ai lu l'interview d'un survivant de l'Holocauste dans un journal européen ; le journaliste demande au survivant "quelle est la principale leçon que vous ayez retirée de l'Holocauste ?" et le survivant de l'Holocauste répond : 'la principale leçon que j'en retire, c'est qu'il faut prendre au sérieux les gens qui vous disent qu'ils veulent vous exterminer.'" Je crois que le président iranien a l'intention d'exterminer Israël, je crois qu'il a l'intention de tuer de nombreux occidentaux et de réduire les autres en esclavage, ainsi que ceux des musulmans qui ne se rallient pas à ses vues extrémistes, je crois qu'il représente un danger pour le monde. Étant donné que je crois en la réalité de ses intentions, je crois qu'il faut l'arrêter, et l'arrêter à temps. Le plus important, c'est de faire en sorte que l'Iran ne se dote pas de l'arme nucléaire. Le président Bush s'y est engagé, et nous devons le soutenir, nous assurer que cet engagement se concrétise, pas uniquement pour mon pays, Israël, mais pour l'humanité ; ceci constitue un grave danger pour la paix mondiale.

G.B. : Oui ou non, il ne nous reste que 20 secondes d'émission, oui ou non avez-vous peur que nous autres Américains soyons en train de perdre notre volonté ?

B.N. : Je pense que si vous les laissez prendre ce chemin, que vous laissez le temps à l'Iran de se doter de bombes atomiques, ils attaqueront d'abord vos alliés, puis ce sera votre tour. Ce serait une erreur. J'espère que ma présente déclaration souligne avec sobriété la nécessité de ne pas nous laisser distraire ; il est primordial de ne pas laisser l'Iran se doter d'armes nucléaires.

G.B. : [Je m'entretenais avec] Benjamin Netanyahou ; merci Monsieur, je vous souhaite bonne chance. »

Ce que je pense, pour ma part, est qu'Israël continue de se comporter en nation guerrière et expansionniste. Ce que je crois également - ce que je sais - est qu'Israël n'est pas, contrairement à l'Iran, signataire du TNP (Traité de Non-Prolifération), et s'est dotée, grâce à la France dans les années 1960, de plus d'une centaine d'ogives nucléaires ; qu'en outre les dirigeants israéliens n'ont pas hésité à partager leurs connaissances dans ce domaine avec l'Afrique du Sud alors que cette dernière pratiquait encore l'infâme apartheid, et que par conséquent le rôle de donneur de leçons va à Israël comme un string taille 36 à un hippopotame.


Cliquez sur l'image ci-dessous pour regarder la vidéo en anglais.

http://www.egueule.com/Netanyahou-interview-Glenn-Beck-18-11-06.htm http://www.egueule.com/Netanyahou-interview-Glenn-Beck-18-11-06.htm



Mardi 21 Novembre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires