MONDE

Israël ou l'ivresse de l'impunité



Akram Belkaid
Vendredi 4 Juin 2010

Israël ou l'ivresse de l'impunité
Il n'y a vraiment rien d'étonnant à ce que l'armée israélienne se soit rendue coupable de piraterie en attaquant avec une telle violence la flottille de la Liberté qui tentait de rejoindre Gaza sous blocus. Ce énième crime n'est ni un accident ni une erreur stratégique mais bien un acte délibéré, mûrement réfléchi, qui s'inscrit en droite ligne de toute une série d'autres méfaits sordides. En autorisant cette agression perpétrée dans les eaux internationales, le gouvernement israélien savait très bien ce qu'il faisait et a certainement anticipé les protestations indignées du monde entier. Mais Israël sait surtout que son comportement d'Etat voyou et arrogant ne lui vaudra que quelques timides remontrances de la part de ses soutiens habituels à commencer par les Etats-Unis mais aussi l'Europe.
 
 Le fait est que ce pays a acquis la conviction qu'absolument tout lui est permis comme par exemple bombarder les civils libanais en 2006 ou commettre des crimes de guerre lors de la guerre de Gaza en janvier 2009. Ces événements qui ont choqué une grande partie de l'humanité ont-ils changé son comportement ?
Ont-ils amené les grands de ce monde à faire pression sur lui pour qu'il cesse enfin d'uriner sur le droit international en respectant notamment les résolutions de l'ONU quant aux droits des Palestiniens ? Evidemment non.
 
 Bien au contraire. Tout se passe comme si les dernières digues avaient cédé et que désormais plus rien n'est refusé à l'Etat hébreu. En voici un exemple. Le mois dernier, on apprenait avec surprise son entrée dans l'Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE). Cette intégration voulue à tout prix par les Etats-Unis, mais aussi la France, a donc passé outre des éléments qui auraient constitué des obstacles infranchissables pour tout autre candidat qu'il s'agisse de la poursuite de la colonisation des territoires palestiniens, du non-respect des conventions de Genève sur les prisonniers ou bien de l'édification d'un mur de séparation à l'intérieur des territoires occupés et dont plusieurs juridictions internationales ont demandé la destruction.
 
 Plus grave encore, l'OCDE a admis en son sein Israël en considérant que ce pays englobait le Golan syrien occupé, la Cisjordanie et Jérusalem-Est. Cette organisation a donc entériné toutes les annexions militaires et illégales réalisées par l'Etat hébreu. Comme le relève si bien l'Association France Palestine Solidarité (AFPS), cette entrée de l'Etat hébreu dans l'OCDE n'est ni plus ni moins qu'un « blanchiment », par les membres de cette organisation, de toutes ses violations du droit international. Comment s'étonner ensuite que ce même pays s'attaque à des bateaux de civils et fasse un carton pour l'exemple et, surtout, pour dissuader d'autres initiatives humanitaires de ce genre.
 
 On aurait pu penser que l'assassinat à Dubaï, en janvier dernier, d'un chef militaire du Hamas par un commando israélien qui a utilisé des passeports européens allait jeter un froid entre Tel Aviv et les capitales européennes.
Il n'en a rien été. Certes, quelques diplomates ont été expulsés mais cela s'est arrêté là. On aurait pu aussi croire que les humiliations subies par nombre de diplomates européens, notamment français, en poste en Israël, allaient déclencher la colère de leurs gouvernements mais rien de tout cela n'est arrivé. Tous se taisent, tous se couchent et pendant ce temps-là, à Gaza, c'est tout un peuple est en phase de réification.
 
 Un autre exemple concerne les relations entre Israël et l'Union européenne.
Gageons que ce qui vient de se passer au large des côtes de Gaza n'empêchera pas Bernard Kouchner, le ministre français des Affaires étrangères, de chercher à relancer le processus destiné à rehausser les liens euro-israéliens. L'Etat hébreu peut continuer à coloniser Jérusalem-Est et la Cisjordanie, il peut aussi continuer à imposer un blocus inhumain à la population de Gaza, cela ne changera rien. Le gouvernement français, soutenu par d'efficaces lobbyistes à Bruxelles, travaille d'arrache-pied à ce rehaussement et l'attaque de la Flottille de la Liberté ne modifiera pas la donne.
 
 D'ores et déjà les habituels contre-feux ont été allumés. Tous ces débats à propos de la supposée erreur des Israéliens on parle même sans vergogne d'erreur de communication  sont destinés à éluder la véritable interrogation, c'est-à-dire celle qui concerne la nature exact du régime de Tel Aviv. Il faudra bien comprendre qu'il n'y a rien à attendre de ce dernier tant que des pressions internationales efficaces ne l'acculeront pas à rendre leurs droits aux Palestiniens. Au-delà de leurs discours ambigus, ni le Premier ministre Benyamin Netanyahou ni son ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman ne sont prêts à accepter un Etat palestinien. Il est temps de le comprendre une bonne fois pour toute et de cesser de croire que la création de cet Etat est inéluctable. Il est temps aussi de comprendre qu'Israël est un pays ivre de son impunité et de l'indulgence des grandes puissances comme le fut l'Afrique du Sud au temps de l'apartheid.
 
 http://www.lequotidien-oran.com/?news=5139093



Vendredi 4 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par joszik le 04/06/2010 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui a payé le loyer de l'OCDE à la Défense 92 puteaux en 2009 et sous quel statuts sont-ils imposables?

2.Posté par pistache le 04/06/2010 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

israel n'est plus crédible , ceux qui soutiennent cet état non plus ; à force de se croire tout permis , un jour ils feront une grosse connerie qui se retournera contre eux ; gageons que ce jour là ils auront des comptes à rendre ; tant qu'ils sont protégés par des nations comme les états unis mais aussi la france , etc , ils n'en feront qu'à leur tête ; mais la roue tourne , doucement mais elle tourne....

3.Posté par Vanille le 04/06/2010 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne soyons pas naïfs (naives). Les soldats israéliens n'ont commis aucune erreur. Ils se sont comportés comme des voyous, c'est à dire comme des colonnisateurs mais pour une fois ce n'était pas contre des Palestiniens. Et -dit-on- ces soldats avaient une liste de personnes à tuer. Possible...Les assassinats ciblés est une spécialité israélienne.
Et n'oublions pas qu'Israël a la bombe atomiques et très probablement pire encore. C'est de là, et du soutient des Etats unis, que lui vient son impunité.

4.Posté par dad4you le 05/06/2010 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est le
« et si et si »
avec cette vision particulière des intérêts israëliens et des intérêts communs aux américains et aux israëliens, et si à force de faire pression pour imposer aux peuples américains et à son gouvernement cette vision particulière, il y avait un retour de bâton ; quant je dis retour de bâton, je veux parlais du risque qu’un jour ou l’autre une majorité d’américains et par extension leurs représentants élus, finissent par faire marche arrière et par dire nous devons absolument cesser de nous engager autant au proche orient.

Peut être quand réaction de tous ce qui ce passe en Irak et en Iran, les gents finiront par ce révolté des relations entre les américains à l’égard d’israël et qu’il y aura un mouvement de contestation et que deux ou trois sénateurs s’exprimeront et plaideront avec insistance pour que l’Amérique change de politique.

Beaucoup disent que cela n’arrivera pas mais qui sais ?

Vous pouvez croire sur ces écrits, que si le président Obama venait à envoyé des troupes pour faire la guerre avec l’Iran dans les deux prochaines années, et qu’il ordonne une intervention au sol massive des marins ou de l’armée de terre, je pense qu’il y aura à nouveau un important exode des officiers supérieurs des forces armées parce que je crois fort bien qu’ils savent quelle erreur colossale serait de prendre une telle décision et combien cela nous rapprocherait de la troisième guerre mondial.

Rappelez vous de l’Empire Romain, pendent très long temps le comportement de la Judé ennuyait les romains sans vraiment les gêner mais lorsque les judéens sont devenus pénibles les romains ce sont retournés contre eux, ils ont détruits leurs temple et les ont balayé en disant un Empire a d’autres choses en tête et c’est ce qui attend israël dans les trois ans à venir. Le risque que l’Empire Américain dise ; attendez une minute, vous ne comptez pas tant que ça pour nous, on a besoin de pétrole plus que de vous, ou on a plus besoin de pétrole ; peut importe, ça reviens au même, ça n’en vos pas la peine et le problème de la choä et de l’antisémitisme décline avec le passage des générations.

C’est une catastrophe pour israël, parce qu’israël n’a pas d’autre amis au monde

Voilà ton avenir iserlil sur le lien ci-dessous

http://www.europe2020.org/spip.php?...

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires