Palestine occupée

Israël n’a aucune légitimité, point final.


Les récentes déclarations du dirigeant islamique palestinien Professeur Aziz Duweik quant à la possibilité d’amender ou même d’abandonner certaines clauses de la Charte du Hamas ont suscité une pléthore de réactions en Palestine occupée et à l’étranger. Quelques groupes hostiles ont été prompts à conclure que le Hamas était désormais disposé à reconnaître la légitimité d’Israël. De plus, les organes de propagande de l’Autorité Palestinienne ont délibérément déformé les remarques de Duweik, affirmant que le Hamas suivait finalement les traces de l’OLP.


Khaled Amayreh
Lundi 1 Février 2010

Israël n’a aucune légitimité, point final.
Eh bien, la vérité est que rien de ceci n’est vrai, puisqu’on ne devrait jamais confondre le contournement ou même l’abandon de l’ainsi nommée « charte du Hamas » avec la position de principe du mouvement de libération islamique en ce qui concerne l’entité sioniste.

Tout d’abord, la Charte du Hamas n’est pas un « Coran » ni une constitution obligatoire d’un point de vue religieux qui doit être suivie méticuleusement. Comme elle n’est pas une constante idéologique immuable dont toute déviation consignerait le déviant aux feux de l’enfer pour l’éternité.

De fait, la charte ne fut rien de plus qu’un document de mobilisation formulé à la hâte, diffusé au début de la Première Intifada en 1988 dans le but de recruter et d’encourager la population à résister à l’occupation israélienne. La charte ne doit donc être considérée ni comme un document spécialement sacré, ni interprété comme un engagement inviolable. Et tandis que beaucoup de gens sont prêts à en accepter les principes de base, en particulier au sujet d’Israël, à savoir qu’Israël est essentiellement un organisme illégitime qui doit être éliminé, d’autres peuvent, en toute légitimité, émettre des réserves quant au vocabulaire sévère de la charte.

Sans aucun doute, les propagandistes et les chargés de relations publiques de l’entité sioniste ont exploité au maximum quelques-unes des clauses de la charte formulées en termes vagues pour répandre le bobard que le Hamas est antisémite et que sa lutte pour la liberté et la justice contre l’Etat israélien néo-nazi est en fait une forme d’antisémitisme.

Il est évident que toutes les affirmations sionistes à ce sujet sont des foutaises parce que les Juifs ont vécu en paix dans tout le monde musulman pendant près de 1400 ans, alors qu’il n’y avait pas d’Israël et pas de sionisme et pas d’Amérique pour les protéger. Ceci ne s’est produit que lorsque les Juifs vivant en Europe furent constamment persécutés jusqu’il y a peu.

Il est nécessaire de rétablir clairement les faits, à savoir que le Hamas n’est pas antisémite et ne le sera jamais. Comment le Hamas peut-il être antisémite quand le peuple palestinien lui-même est un peuple sémite et quand l’Islam, qui constitue l’idéologie du Hamas, est résolument contre toute forme de racisme ?

Pour faire court, le Hamas est contre Israël parce qu’Israël est le mal, pas parce qu’Israël est juif. Toute affirmation ou insinuation du contraire est un pur mensonge.

Ceci étant dit, il doit être clairement entendu que tout amendement à la charte du Hamas, ou même son annulation totale, n’implique en aucune façon que le Hamas reconnaisse la légitimité d’Israël. Il doit être clair que pour le Hamas et des centaines de millions d’Arabes et de Musulmans, Israël n’a aucune légitimité, point final.

Israël a toujours été et sera toujours l’enfant illégitime d’un viol, un Etat né dans le péché, une entité fondée sur le meurtre de masse, les vols de masse, les mensonges de masse et le nettoyage ethnique de masse de la population indigène. Comment un tel Etat peut-il être reconnu comme moralement légitime ? Comment n’importe quel être humain, et encore moins le Hamas, peut-il reconnaître une telle entité comme légitime ? Comment ceux qui reconnaissent la légitimité d’Israël peuvent-ils faire face à leur conscience et à leur sens de la droiture ? Comment peuvent-ils regarder dans les yeux les cinq millions de réfugiés qui ont été dispersés aux quatre vents, après avoir été expulsés de leur patrie ancestrale qui est maintenant Israël ? Comment peuvent-ils faire face à la vérité historique ? Comment peuvent-ils faire face aux centaines de milliers de Palestiniens qui ont conservé les clés de leurs anciennes maisons, dont ils ont été chassés à la pointe des fusils ?

Le mal devient-il le bien aussi facilement ? Le noir devient-il le blanc aussi vite ? Une entité illégitime et infiniment barbare devient-elle « légitime » simplement parce que les « grandes puissances » l’ont décrété ?

En outre, depuis quand tous ces colons importés d’endroits lointains deviennent-ils les « indigènes de la Palestine », alors que la véritable population autochtone, maintenant dispersée aux quatre coins du globe, devient « étrangère » ?

C’est pourquoi la reconnaissance de la légitimité d’Israël serait un acte contre-nature et illogique étant donné la manière manifestement illogique selon laquelle il a été créé.

Le peuple palestinien, dont le Hamas, reconnaît bien sûr la réalité d’Israël. C’est un Etat prospère, une puissance nucléaire qui contrôle étroitement la politique et les hommes politiques des Etats-Unis. C’est un Etat qui très souvent définit son existence même en perpétrant le génocide et le terrorisme, comme il l’a fait à Gaza l’année dernière. C’est un Etat qui ne cesse de s’adonner au mal, comme le vol de la terre palestinienne, la démolition des maisons palestiniennes et la négation du droit des Palestiniens à accéder à la nourriture et au travail.

Cependant, reconnaître la réalité physique d’Israël est une chose, mais reconnaître sa « légitimité » en est une autre, entièrement différente. La raison est simple : Israël n’a aucune légitimé, et n’en aura jamais.

Nous ne disons pas, ni même ne suggérons que les Juifs n’ont aucun droit de vivre en Palestine occupée. En tant que Musulmans et Palestiniens, notre problème n’est pas et n’a jamais été vis-à-vis des Juifs en tant que juifs. Notre problème, c’est le racisme brutal de l’entité moderne suprématiste juive appelée Israël, une entité qui a plus en commun avec les idées et les idéaux d’Adolph Hitler et de Joseph Staline qu’avec les 10 Commandements.

On peut donc dire sans se tromper que le Hamas continuera à refuser de reconnaître la légitimité de l’entité sioniste, même si ce refus lui coûte cher, comme c’est le cas en terme de capital politique, en particulier à l’Ouest. Finalement, il s’agit d’abord et avant tout d’une question morale, la question politique venant en second.

En fait, un Hamas disposé à reconnaître Israël ne resterait pas intact 24 heures. Le groupe en serait dégradé, diminué et démoralisé, se distinguant à peine du Fatah, une entité amorphe sans constantes politiques ni idéologiques.

Reconnaître Israël serait de la part du Hamas un acte stupide puisqu’Israël refuse de reconnaître non seulement un Etat palestinien dans les frontières de 1967, mais aussi l’existence même du peuple palestinien.

L’OLP, à cause de son intrinsèque stupidité, a reconnu Israël dans le cadre des infâmes Accords d’Oslo il y a plus de 18 ans, sans recevoir la reconnaissance israélienne réciproque d’un éventuel Etat palestinien.

Et nous connaissons tous la suite de l’histoire.

Une reconnaissance de l’entité sioniste par le Hamas serait en fait une action stupide et naïve parce que ceux qui n’apprennent pas des fautes d’autrui sont condamnés à être confrontés à des conséquences graves.

En bref, le Hamas ne doit jamais reconnaître la légitimité d’Israël, en aucune circonstance, car ce serait légitimer les crimes génocidaires affreux qu’Israël commet contre le peuple palestinien depuis sa création illégitime il y a plus de 60 ans. Que dirait le Hamas à tous ces réfugiés s’il décidait, Dieu nous en préserve, de commettre un adultère national en reconnaissant l’entité satanique appelée Israël ?

Assurément, le Hamas ne ferait pas cela.


Source : Khaled Amayreh
Traduction : MR pour ISM


Lundi 1 Février 2010


Commentaires

1.Posté par Joël le 02/02/2010 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article est le fruit divin d'une réflexion gorgée d'éthique et de sagesse qui fait honneur à cet homme! Clair et fluide dans l'écriture, riche en histoire relatant avec pudeur les souffrances d'un Peuple génocidé par des violeurs barbares, la lecture de cet article m'a réconcilié avec les vrais intellectuels! Il en est tout autrement avec les suppôts de l'impérialisme anglo-saxon et leurs colistiers alcooliques incultes!

2.Posté par Tommy le 02/02/2010 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a qu'une manière de combattre la gangrène sioniste, celle de la lutte armée pour récupérer la Palestine et en finir une fois pour toute avec ces maudits sionistes afin que la paix puisse revenir ! Les resolutions du machin ONU n'est que illusion, une perte de temps pour les arabo-musulman et qui profite au satanique de l'entité-sioniste soutenu a renfort de milliards de dollars yankees, la manière forte avec ce régime sioniste est la seule solution adéquate qui convienne.

3.Posté par ROGSIM le 02/02/2010 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au message 2 Tommy
quelle manière forte ?

4.Posté par Rémy le 02/02/2010 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De manière forte... de manière contraignante et coercitive, par pressions diplomatique mais n'excluant pas le recours à la guerre, puisque de toute façon guerre il y a... Enfin, vous comprenez mieux que vous ne le semblez, rogsim, je présume...

5.Posté par Tommy le 02/02/2010 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au message 3

Patience sioniste, vous aurez la raclée que vous méritez d'une manière dont on ne se relève plus !

6.Posté par farinoor le 02/02/2010 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les camps d'exterminations ont déjà été réouvert pour les palestiniens
un peu de décence svp

7.Posté par ishtar le 03/02/2010 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@HAM HAYE ISRAEL

ils retourneront d'où ils viennent ,de partout et de nulle part
ils feront leur alya en sens inverse


8.Posté par ROGSIM le 03/02/2010 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Légitimité internationale d'Israël, sur le plan strictement historique
Le 27 novembre 1947, l'Assemblée générale des Nations Unies votait en faveur d'un plan de partage de la Palestine mandataire en deux Etats: l'un juif et l'autre arabe. (résolution 181). Ce plan, accepté par les Juifs mais rejeté par les arabes, signifiait implicitement une reconnaissance de la légitimité des revendications juives sur la Terre d'Israël. Le refus des Arabes de ce plan de partage s'est manifesté par le déclenchement de la guerre.
Cette reconnaissance internationale est devenue explicite et sans équivoque, deux ans plus tard, lors de l'admission du tout jeune Etat d'Israël au sein des Nations Unies. (résolution 273)

9.Posté par Habakuk le 03/02/2010 04:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est toujours truculent de voir brandir les résolutions de l'ONU alors même qu'Israël n'en a jamais respecté la moindre, n’en a jamais eu l’intention, ou s’est toujours arrangé pour les rendre inapplicables ou les saborder... Si, pour les sionistes de l'époque, la résolution 181 était un moindre mal, puisque pour la première fois un état juif était finalement créé, même sans continuité territoriale, et que cela leur permettait au moins de ronger leur frein, pour autant une grande partie des plus nationalistes y furent opposés (Irgoun et Lehi, entre autres facétieux pacifistes et hommes de bonne volonté…). Si cette résolution fut adoptée par 33 pays (États-Unis d’Amérique, Australie, Belgique, Bolivie, Brésil, Biélorussie, Canada, Costa Rica, Danemark, République dominicaine, Équateur, France, Guatemala, Haïti, Islande, Libéria, Luxembourg, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Norvège, Panamá, Paraguay, Pérou, Philippines, Pologne, Suède, Tchécoslovaquie, Ukraine, Union Sud-Africaine, URSS, Uruguay et Vénézuéla) contre 13 (Afghanistan, Arabie saoudite, Cuba, Égypte, Grèce, Inde, Iran, Irak, Liban, Pakistan, Syrie, Turquie, et Yémen) et 10 abstentions (Argentine, Chili, Chine, Colombie, Salvador, Éthiopie, Honduras, Mexique, Royaume-Uni, Yougoslavie), pour autant (cela méritait d’être rappelé…) et dès son entrée en vigueur, Israël s’est immédiatement appliqué à en saboter les aspects qui lui étaient les moins acceptables. Fait souvent occulté, son admission au sein du concert des nations, matérialisée par la résolution 273, était conditionnée à son respect des résolutions 181 et 194 de l’Assemblée Générale. Autrement dit, l’acceptation d’Israël au sein de l’ONU était, et est toujours liée, au respect de ses obligations internationales portant notamment sur les frontières, Jérusalem et les réfugiés palestiniens. Un seul fait pour ne pas avoir à dresser une liste trop longue : Si la bonne volonté d’Israël était manifeste, Jérusalem serait à ce jour sous administration internationale… Cette mauvaise foi, Rogsim, tout de même… Expliquez-nous, Rogsim, puisqu’Israël est une gentille colombe entourée de loup-rapaces, pourquoi tous Etats-membres de l’Organisation de la Conférence islamique et de la Ligue Arabe, est signataire de l’Initiative de paix arabe, y compris l’Iran qui s’y est ralié en 2009 et que tous désormais sont unis autour d’une position légaliste pendant qu’Israël persiste à ne pas adhérer à ce processus « paix contre terre »… Vous voyez bien que quelque chose est boiteux dans votre volonté de dédouaner l’entité sioniste, mais pouvait-il en être autrement… ?

10.Posté par Larguet le 03/02/2010 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces va-nu-pieds, qui constituent l’entité d’Israël, doivent être jetés à la mer comme appâts aux poissons.

C’est tout ce qu’ils méditent.

Vous considérez l’humanité comme des goym, des cafards, des crocodiles et des lézards, alors cette humanité vous dit « servez comme appâts à la faune méditerranéenne ».

Vous êtes arrivés à un stade ou irrécupérables, non recyclable, donc bons à jeter à la mer pour ne pas contaminer le reste de l’humanité.

11.Posté par Habakuk le 03/02/2010 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas très gentil, Larguet, ... pour les poissons... et on se demande bien ce qu'ils vous ont fait pour que vous envisagiez de leur balancer pareille pitance...!

12.Posté par Larguet le 03/02/2010 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Habakuk.

Pourquoi la mer, parce que c’est le seul élément naturel à même d’enlever leur souillure.

N’oublies pas que la mer est un élément sain et propre, et reconnu pour supprimer tout ce qu’il y a de malsain en une personne même envoutée.


13.Posté par Habakuk le 03/02/2010 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir Larguet !

Cette boutade n'avait pour seule intention que de faire pester Rogsim ! Au delà de cette plaisanterie, je crains que si grande que soit la mer, elle ne le sera jamais assez pour contenir l'incommensurable connerie humaine... Mais si la mer purifie, je comprends mieux l'encrassement spirituel des "pauvres" israéliens car (le savais-tu ?) sur les 197 kilomètres de côtes méditerranéennes dont ils bénéficient, seulement 17 km sont des plages surveillées où la baignade est autorisée au grand public. Donc, pour qui aime la mer et ses plaisirs, n'allez surtout pas là-bas, c'est noir de monde et pollué à souhait...

Sources:

http://www.israelvalley.com/news/2009/05/02/22614/plages-d-israel-les-plages-israeliennes-une-affluence-record-cette-semaine-la-photo-du-jour-de-flash90

http://www.developpementdurable.com/environnement/2009/01/A649/crise-ecologique-sur-les-plages-disrael.html

Sans compter les maillots de bains minimalistes, vulgaires et dans lesquels viennent souvent se loger (eh oui !!!) des armes de poing (sexy et rassurant non ?!)...!!! Je passe sur les innombrables hélicoptères qui vous survolent pendant la bronzette... Non, vraiment, n'y mettez jamais les pieds, c'est horrible et vulgaire...

Bonne soirée.

14.Posté par Habakuk le 03/02/2010 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PS: Et on y parle si fort avec une gestuelle si appuyée (on a les même à Deauville... mais pas à Trouville, moins "chic"... du coup, je vais à Trouville...) que les hélicoptères, somme toute, se font finalement plus discrets qu'on pourrait le croire...

15.Posté par Aigle le 03/02/2010 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Larguet ....Je serai le premier a te condamner pour avoir violé le DROIT DES POISSONS DE LA MEDITERRANEE A UNE EAU SAINE ET PROPRE DES MICROBES PUANTS QUE TU VOUDRAIS Y ...DEVERSER !!!!!!!!!

16.Posté par Larguet le 03/02/2010 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Aigle

Avez vous entendu parler de ces poissons d’eau douce en Turquie, ils vivent dans une eau thermale à près de 30° ou plus, et les gens qui se baignent, sont nettoyés de fond en comble par ces poissons. Ils se nourrissent des peaux mortes et autres excroissances des maladies de la peau.

En méditerranée, il doit bien y avoir de ces poissons ou crustacés qui bouffent des humains.

Et je parle ne connaissance de cause, pour l’avoir vu en mer.

Des crevettes et des crabes qui se nourrissaient d’un cadavre coincé à moins de 15 mètres entre les rochers et mort depuis plusieurs jours. Ses chaires partaient en lambeaux au moindre toucher.

17.Posté par Aigle le 03/02/2010 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Larguet

Oui je confirme ......Mais croyez vous qu'ils seront capables de tenir le coup face à de l'Extrait d'extrait de virus et de MALADIES qui n'ont rien d'Humain ?

18.Posté par anti dajjal le 03/02/2010 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je presente mes sinceres excuses a tous mes amis internautes
en effet, excercant la profession de maitre-chien, je remarque à mon damn que je dois absolument changer le programme de dressage de notre rottweiller que j'ai prenommé rogsim
la lobotomisation ou le piquage sont à prevoir en dernier recours
merci pour votre comprehension

19.Posté par Larguet le 04/02/2010 01:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Aigle

Il y a un proverbe qui dit « tu tues avec le couteau tu meurs par le glaive (ou l’épée) ».

Ces criminels sont entrain d’empoisonner le monde.

Ils finiront un jour par se retrouver dans la situation du scorpion pris dans un cercle de feu.

Et vous savez que sera la finalité de ce scorpion.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires