Palestine occupée

Israël menace d'attaquer le Liban


Dans la même rubrique:
< >


Irib
Mardi 24 Juillet 2007

Israël menace d'attaquer le Liban
Suite aux menaces, proférées, par les autorités du régime sioniste, d'attaquer, de nouveau, le Liban, le Secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah, a indiqué que le mouvement de la résistance était prêt à confronter toute agression éventuelle d'Israël. Un an après la guerre de l'été dernier contre le Liban, déclenchée, par le régime sioniste, les autorités de cette entité ne cessent de menacer d'une nouvelle attaque, sûrs qu'elles sont du soutien des Etats-Unis.

Les observateurs politiques estiment que les menaces actuelles des Israéliens et leur guerre psycho-médiatique ne vise qu'à détruire le moral des Libanais et du Hezbollah. En effet, on sait très bien qu'une nouvelle attaque contre le Liban n'est pas impossible, bien que peu probable, et pour compenser son échec cuisant et humiliant, Tel-Aviv est prêt à tout pour asséner un coup dur au mouvement du Hezbollah.

Mais le temps n'est pas encore venu, car le régime sioniste est, toujours, aux prises avec une crise intérieure. Après la démission du Chef d'état-major et du Ministre de la défense de ce régime, c'est, aujourd'hui, son Premier ministre qui risque d'être mis à l'écart. Ceci dit, la guerre de nerfs contre le Liban a, plutôt, comme objectif de camoufler la crise qui secoue, actuellement, Israël. L'intéressant est que, d'après les évaluations des milieux politiques israéliens, non seulement, le Hezbollah n'a pas été affaibli, mais encore, il s'est fortifié de plus en plus, prêt, à tout moment, à confronter Israël, grâce aux soutiens indéfectibles des Libanais.

Pour la première fois, le Hezbollah a asséné un coup dur aux occupants israéliens, armés jusqu'aux dents. Humiliés de cet échec historique, les Israélo-américains ont concentré tous leurs efforts pour tramer des complots contre le Liban, afin d'y provoquer une guerre civile et de confronter les groupes libanais au mouvement du Hezbollah. Dépités par leurs vaines tentatives, ils ont, alors, commencé une guerre psychologique, en menaçant d'attaquer le Liban. Quoi qu'il en soit, tous leurs efforts, complots ou menaces, n'aboutiront à rien et seront vains, et ils ont déjà reçu la ferme réponse du Secrétaire général du Hezbollah.



Mardi 24 Juillet 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires