Diplomatie et relation internationale

"Israël" humilié après avoir humilié


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Leila Mazboudi
Jeudi 14 Janvier 2010

"Israël" humilié après avoir humilié
Le constat revient à la radio publique militaire israélienne, dans le cadre du tollé suscité au sein des médias israéliens, toutes tendances politiques confondues, par l'humiliation infligée à l'ambassadeur turc en "Israël", puis par les excuses officielles aussi humiliantes que le vice-ministre des affaires étrangères israélien a été contraint de présenter.
 
Tirant le bilan de ce qui est présenté par les médias comme un fiasco diplomatique, les éditorialistes israéliens n'ont pas ménagé le gouvernement de Benjamin Netanyahu.
 
Le quotidien Maariv a qualifié de "capitulation", l'envoi mercredi soir d'une lettre d'excuses du vice-ministre des Affaires étrangères Danny Ayalon  qui avait infligé un traitement humiliant lundi à l'ambassadeur de Turquie Oguz Celikkol.
 
Tout aussi sévère, le commentateur de la Deuxième chaîne de télévision privée, Amnon Abramovitch, a dénoncé la "conduite infantile" du gouvernement Netanyahu.
 
À gauche, le quotidien Haaretz est persuadé que "le peuple turc ne pardonnera et n'oubliera pas".
  
Du côté de la classe politique, au nom de l'opposition, le secrétaire général du parti Kadima (centriste) Haïm Ramon estime que le gouvernement de M. Netanyahu "ne doit pas se contenter d'envoyer une lettre d'excuses à la Turquie, il doit aussi en adresser une au peuple israélien à la suite de l'humiliation que nous avons subie".
  
Au sein du pouvoir, le ministre des Finances Youval Steinitz, un proche de Netanyahu, a fait amende honorable. "Nous avons commis une erreur. La prochaine fois que nous voudrons protester, nous ferons différemment", a-t-il promis.
  
  
 
Lundi, l'ambassadeur de Turquie avait été humilié par Ayalon, devant des photographes et des cameramen, en guise de protestation contre la diffusion, sur une chaîne de télévision privée turque, d'une série très populaire intitulée "La Vallée des Loups" et jugée antisémite par Israël. L'histoire du feuilleton raconte le kidnapping de l'ambassadeur de Turquie à Tel Aviv, par le Mossad.
  
 
En recevant le diplomate, Ayalon avait refusé ostensiblement de lui serrer la main, le contraignant à poireauter dans un couloir, puis à s'asseoir à un niveau plus bas que ses interlocuteurs israéliens, précisant en israélien (et non en anglais) qu'il faut qu'il soit présenté en position inférieure. Ce qui a été perçu par l'ambassadeur turc comme un piège malhonnête, assurant que si le responsable israélien avait eu le courage de dire ses propos en Anglais, il ne serait pas resté.
Mercredi, Ankara qui avait refusé les premières excuses d'Ayalon envoyées dans une première lettre par le biais de l'ambassadeur israélien en Turquie, a lancé un ultimatum à Tel Aviv à mercredi soir, exigeant des excuses plus solennelles, en bonne et due forme. Menaçant sinon de rappeler son ambassadeur.
 Rédigées conjointement par le Premier ministre Benjamin Netanyahou et le chef de la diplomatie Avigdor Liebermann, cette deuxième excuse est arrivée à terme.
À Ankara, un diplomate turc a précisé que l'ambassadeur Celikkol ne serait pas rappelé.
 
  
 
La Turquie, pays musulman mais laïc, a longtemps fait figure d'allié régional d'Israël, surtout après la signature en 1996 d'un accord de coopération militaire bilatérale.
  
Mais les relations entre les deux pays se sont nettement détériorées après l'offensive dévastatrice de l'armée israélienne contre la bande de Gaza il y a un an qui a fait 1400 tués Palestiniens, dont 70% de civils.
Durant l'année qui s'est écoulée, elles ont poursuivi leur dérapage en raison de la poursuite du blocus israélien  contre la Bande, et des menaces israéliennes proférées sans cesse. Auxquelles le gouvernement turc a signalé qu'il ne restera pas les bras croisés, en cas de leur mise à exécution. Ces relations se sont encore plus dégradées par la transaction de drones défectueux que Tel Aviv a livrés à Ankara, qui a menacé de recourir aux tribunaux internationaux.
  
Reste à savoir si l'affaire est bel et bien classée pour les Turcs.
Certains israéliens sont très pessimistes.
Selon l'ex-ambassadeur en Turquie, Alone Layal, " il y a un changement radical en Turquie, au niveau du leadership politique, puis il s'est répercuté chez les médias et l'opinion publique turque".
D'après une analyse analogue, mais plus vicieuse d'un autre ex-ambassadeur israélien, en Mauritanie, " l'Union européenne est venu dire à la Turquie que si elle veut adhérer à l'Union, elle devrait alléger l'ingérence de l'armée. Ce qui implique la diminution des partisans d'Israël" a regretté Bouaz Bosmat.
Et de conclure, non sans désolation que " la démocratie (ndlr: en Turquie) joue en fin de compte contre Israël".
Remarque: la visite du ministre de la guerre israélien Ehud Barak à Ankara prévu dimanche prochain aura bien lieu.
Mais dors et déjà, sa durée a été réduite, de quatre jours à quatre heures… sur demande du gouvernement d'Ankara!!

Sources: AFP, Télévision israélienne, Arabs 48

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Jeudi 14 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par redk le 14/01/2010 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne sais si c'est un problème venant de mon pc, mais il me semble que l'affichage de l'article chevauche sur les titres d'articles sur la droite, ce qui empêche une lecture totale de l'article.

2.Posté par farid56 le 14/01/2010 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai un mac et c pareil

3.Posté par Psycho le 14/01/2010 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai fini par voir le film à l'origine de la crise diplomatique entre Ankara et Tel-Aviv: "Valley of the Wolves Iraq" ("Kurtlar Vadisi Irak" pour le nom original en turc)...

Le résumé du film : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Vall%C3%A9e_des_loups_-_Irak

Lien de téléchargement torrent pour le VO sous titré en anglais : http://isohunt.com/download/33113664/Valley+of+the+Wolves+Iraq-Kurtlar+Vadisi+Irak.torrent

Logiciel de téléchargement des torrents : http://download.utorrent.com/1.8.5/utorrent.exe

Ce que je pense du film : c'est tellement bon de voir les rôles inversés :D

4.Posté par Tekbir le 14/01/2010 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Psycho, le film la vallée des loups Irak est un film apparue il y a quelques années, il a suscité des controverses avec israel (blackwater capturait des irakiens et les amenait dans un centre ou des médecins israeliens récupérait les organes et les envoyaient à Tel aviv, Londres, New York)..

La Valée des loups est à l'origine une série télé, qui existe de puis 2003, il y la plus de 175 épisodes à ce jour, elle apparait tous les jeudis.
Elle dénonce l'Etat profond en mettant dans un premier temps l'ingérence du pays par des organisations externes (dont les loges maçonniques), récemment elle parle plus du Gladio Turc (qui a engendré l'Ergenekon d'aujourd'hui) cf Armées secrètes de l'Otan - Stay Behind.

Le héros dans le dernier épisode s'en prend à l'Ambassade israelienne, qui organise des kidnappings d'enfants pour les faire adopter par des parents israeliens stériles. Il tue les gardes du corps et le sang d'un gicle sur le drapeau israelien situé derrière lui.

La crise de cette semaine a donc commencé avec la critique de cette épisode et du discours d'Erdogan lundi très critique envers la politique d'Israel à l'encontre de gaza, en faisant hommage au 3 martyrs victimes d'une bombe lundi.

etc etc.


5.Posté par redk le 14/01/2010 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peuple turque, tu reviens de loin, quatre heures c'est long, mais au lieu des quatre jours pour surmonter l'odeur pestilentielle d'un criminel sionazi, c'est pas mal, pour d'autres cela fait plus de soixante ans qu'ils endurent ses émanations nauséabondes et ceux de sa clique!!

6.Posté par redk le 14/01/2010 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci au web-master pour la rectification.

7.Posté par Psycho le 14/01/2010 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tekbir :
Merci pour les précisions.

8.Posté par nervyoko le 15/01/2010 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

i[
(Ayalon avait refusé ostensiblement de lui serrer la main, le contraignant à poireauter dans un couloir, puis à s'asseoir à un niveau plus bas que ses interlocuteurs israéliens, précisant en israélien (et non en anglais) qu'il faut qu'il soit présenté en position inférieure. Ce qui a été perçu par l'ambassadeur turc comme un piège malhonnête, assurant que si le responsable israélien avait eu le courage de dire ses propos en Anglais, il ne serait pas resté.)
]i

C'est un systeme qui ressemble au nazisme !

9.Posté par dik le 15/01/2010 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et de conclure, non sans désolation que " la démocratie (ndlr: en Turquie) joue en fin de compte contre Israël"

Partout au monde, et pas seulement le monde arabo-musulman, s'il y avait démocratie, elle jouerait contre le Sionistan.

10.Posté par Kahin le 16/01/2010 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je vois que les Turcs ce sont trompés lorsqu'ils ont gardés des relations aussi étroites que l'on pense(relation importante: militaire), par un gouvernement ou un parti qui ne respecte pas le droit humain autrement dit l'humanité, la preuve c'est ce que la crise de Gaza de la fin de l'année 2008 et début 2009 : une infinité des civils tués.
En guise de conclusion moi je dis Vachement Bravoo !!! les Turcs, je dis bien que le gouvernement fait un effort encore toute mes félicitations

11.Posté par TS le 16/01/2010 03:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
L'héritage d'Ataturk est en train de tomber en morceau, le peuple turc et son élite se sont réveillés et sont en train de reprendre le controle de leur pays.
Quand l'Egypte, la Jordanie et les pays du Golfe feront de méme, le peuple Palestinien se libérera en un claquement de doigts....

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires