PRESSE ET MEDIAS

Israël et les vertus du tapage médiatique


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois! Dépositaire de 400 ogives nucléaires prêts à entrer à tout moment en fonction, c'est Israël qui prodigue des leçons d'anti prolifération. Du haut de son fragile siège de Premier ministre, Ehud Olmert a affirmé il y a quelques jours qu'il ne laisserait en aucune façon l'Iran se doter de l'arme suprême, se disant sûr de pouvoir compter en ce sens sur le soutien ferme du Président Bush.


irib
Samedi 30 Septembre 2006


Dans sa profession de foi anti-proliférante, M. Olmert a évidemment oublié d'évoquer, ne serait ce qu'en passant, le sort du triple arsenal atomique, chimique et biologique qu'il détient comme si placés entre les mains d'un régime fréquemment dédaigneux de la Loi et du Droit, ces engins là perdaient par miracle leur nocivité. Il est vrai que du côté du non-respect des engagements internationaux, M.Olmert n'a pas de souci à faire. L'excès de la mensuétude occidentale à l'égard d'Israël, l'a presque immunisé.

Le TNP et ses protocoles annexes ne sont pour Tel Aviv et ses soutiens qu'une ingénieuse combine destinée à freiner les ambitions technologiques légitimes des "autres", ces "autres" qu'il convient de réduire à l'état de vassal à coup de menace, de chantage, de sanction ou au besoin d'attaque militaire. c'est ainsi que l'appel d'adhésion au traité de non prolifération lancé en 1987 par 13 des 15 membres du Conseil de sécurité est passé inaperçu en Israël toute comme restera sans nul doute inaudible, la récente demande des participants à la 67ème conférence internationale de la révision du TNP qui lui ont exigé en vain de se plier aux règles.

Aux inquiétudes de 118 pays non alignés, à celles des états arabes de la région, Tel Aviv ne va pas non plus daigner de répondre. Car de par son statut d'allié favorite de l'Occident au coeur d'une région où il n'a aucune histoire, le régime sioniste se sait "légalement" imbattable.
Mais l'est-il autant qu'il le pense? La surenchère sioniste autour du programme nucléaire civil iranien ne peut ni faire oublier sa nature belliciste ni le créditer d'un quelconque aura de victime aux yeux de l'opinion du monde. Après tout, il est encore tôt, très tôt, pour que s'efface, la mémoire de la sanguinaire aventure estivale de l'armée sioniste.


Samedi 30 Septembre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires