Conspiration

Israël et le 11-Septembre : un think-tank US valide Panamza


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 15 Septembre 2019 - 00:38 Coup d'État aux USA: des arrestations? (vidéo)

Dimanche 15 Septembre 2019 - 00:36 Liens entre Epstein et Nicole Junkermann



panamza.com
Dimanche 3 Février 2019

En 2013, le fondateur de Panamza fut le premier en France à publier les informations choc issues d'un rapport déclassifié du FBI, passé sous silence par la presse et consacré aux "joyeux Israéliens" arrêtés le 11 septembre 2001. Un institut d'analyse géopolitique de Washington a obtenu auprès des autorités et mis en ligne des extraits du rapport.

Le 02.02.2019 à 13h37

Tout vient à point…

Le 11 septembre 2018, Panamza -penché sur le sujet depuis 2011- avait publié un article synthétique reprenant un rapport partiellement déclassifié du FBI et des éléments d'information dévoilés par des médias américains au sujet d'un dossier tabou : ces trois Israéliens liés aux services secrets et arrêtés le 11 septembre 2001 pour avoir manifesté une joie incongrue à la vue du premier impact d'avion dans le World Trade Center.

Certains -en clair, des militants et sympathisants sionistes sans oublier leurs idiots utiles (les "anticomplotistes")- avaient aboyé sur les réseaux sociaux et mis en doute l'authenticité des documents exposés alors par Panamza.

Basé à Washington, Grant F. Smith, directeur de l'IRmep (Institute for Research: Middle Eastern Policy), est le premier universitaire américain à la tête d'un centre de recherche (fondé en 2002) à OSER signaler ce rapport du FBI dont des extraits ont été publiés sur son site (après obtention auprès des autorités comme l'atteste cette lettre).

Précision : l'homme est un spécialiste reconnu du lobbying israélien aux États-Unis. Salué par John Mearsheimer (célèbre auteur d'un best-seller sur l'AIPAC), convié par le club de la presse nationale et régulièrement relayé par le magazine américain de référence sur le Moyen-Orient, Grant F. Smith intervient également en université comme ce fut le cas à Rochester.







Bref : du lourd et du courage, aux antipodes -par exemple- du piètre et pathétique Pascal Boniface et de sa cohorte de fans "propalestiniens-mais-anti-complotistes-hein"…

Sans accuser formellement Israël pour le 11-Septembre, Grant F. Smith jette un pavé dans la mare en publiant ces documents indiquant fortement une implication israélienne – a minima- dans la préconnaissance et la participation aux attentats de 2001.

Encore un effort et il rejoindra Kees van der Pijl, professeur émérite de relations internationales de l'Université de Sussex (Royaume-Uni) qui a -récemment et clairement- mis en cause Israël.



SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA !




Dimanche 3 Février 2019


Commentaires

1.Posté par mourad le 04/02/2019 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les dirigeants des Etats Unis combattent les terroristes en d’autres pays – combattent les dictateurs à travers le monde et sont incapables de combattre les criminels et les terroristes qui sont dans leurs rangs.
------
En ce qui concerne le 11 septembre et l’attaque des 2 tours du WTC, tous étaient au courant de cette attaque « terroriste » dans les détails, tous savaient où devait avoir lieu cette attaque et qui allait perpétrer cet acte.
Bush, après l’attentat, a été questionné, il a répondu par un mensonge « je savais qu’Al Qaida allait attaquer, mais on ne savait pas où allait se faire cette attaque. Sinon j’aurais fait tout mon possible pour y remédier. »
Plusieurs autres membres du gouvernement Bush ont tenu des propos similaires, tous disent ignorer où allaient se passer les attaques terroristes.

1er CAS.
Un groupe de juifs se tenaient sur une terrasse d’un immeuble, caméra pointée vers le sommet des tours du WTC, ils attendaient quelque chose, - dans les secondes qui suivirent ils ont filmé l’attaque dans les moindres détails. Et ils se sont mis à danser heureux du succès de cette attaque. Une femme située à plusieurs étages plus haut dans un autre immeuble à vu les juifs qui dansaient, a alerté les agents du FBI. Ces trois israéliens furent arrêté, et ils dirent aux agents du FBI « ce sont des arabes qui ont attaqués, ils sont vos ennemis et nos ennemis. »
D’où ces israéliens savaient il que ce sont des arabes qui étaient dans les avions. D’où savaient ils que ce sont ces 2 tours Du WTC qui étaient ciblées. Les Usa et Israel sont liés sur plusieurs point stratégiques, pourquoi les israéliens n’iont ils pas communiqué ces détails et précision de ces attaques, sur les lieux et heures.

2eme CAS
Bien avant les attentats du 11Septembre Voici ce qui se passait à l'ambassade Us d'Arabie Saoudite et voici ce que raconte MICHAEL Springman responsable du bureau des visas à Djeddah.
Les responsables Us si pointilleux quand aux visas et autorisations d'entrée à leur territoire deviennent subitement tolérants et permissifs.
Ce qui prouve que tout était bien ficelé aux Usa.
Qu'il fallait utiliser des terroristes saoudiens.
Pour mener leurs plans à terme.
Et actuellement l'Arabie Saoudite aide les sionistes israéliens à combattre les palestiniens à Gaza.

Cela commence à prendre forme.

Usa, Israel ,Arabie Saoudite.

L’ambassadeur des États Unis en Arabie Saoudite MICHAEL Springman Raconte :
« En Arabie saoudite, j'ai été ordonné à plusieurs reprises par des responsables de haut niveau Département d'Etat à délivrer des visas aux demandeurs non qualifiés. »

« Il s'agissait, essentiellement, des gens qui n'avaient aucun lien soit vers l'Arabie saoudite ou à leur propre pays. »

« Je me suis plaint amèrement au moment là. Je suis retourné aux États-Unis, j'ai porté plainte auprès du Département d'État ici, pour le General Accounting Office, au Bureau de la sécurité diplomatique et au bureau de l'Inspecteur général ».
« J'ai été accueilli par le silence. »
Tous complices et criminels, israéliens et américains. Ils ont sacrifié des citoyens américains pour avoir prétexte et passer aux actes et faire ce qu’ils sont entrain de faire maintenant (depuis 2001 à 2019), dans les pays arabes avec les hordes terroristes et leurs assassinats en masse des populations et vols des biens et des terres.
Les israéliens savaient avec détail tout sur les attaques, de même pour les américains, pour preuve le Présidant Bush au moment de l’attaque troublé l’esprit ailleurs faisait semblant d’être avec des jeunes enfants à l’école pour suivre leurs cours en classe, mais l’esprit ailleurs (il savait pour l’attaque) il était déconcentré et tenait un livre scolaire à l’envers sans réaliser. C’est un détail qui a son importance, il n’y a aucune coïncidence ici.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires