Palestine occupée

Israël… et l’après Sharon


A l’heure où j’écris ces quelques lignes, le Premier ministre israélien est entre la vie et la mort.
Quelle politique sera adoptée par Israël dans l’après Sharon ?
Tout le monde ou presque connaît Sharon, certains l’adulent, l’encensent, voient en lui l’homme de paix, celui qui a cédé des territoires aux Palestiniens, etc.… D’autres l’exècrent, le considèrent comme le responsable de Sabra et Chatila, le provocateur de la deuxième Intifada, assassins pour les uns, héros pour les autres. Quoi qu’il en soit, l’heure de vérité approche pour lui, il devra rendre compte de ses actes, pourra t-il afficher son arrogance et sa haine, rien n’est moins sûr.


Zeynel CEKICI
Jeudi 5 Janvier 2006

Penser que l’après Sharon puisse être salutaire pour les Palestiniens serait aussi naïf que de croire que Sharon suivait ses appétences et son instinct reptilien pour mener sa guerre… Il était simplement animé par ses convictions idéologiques, le sionisme en l’occurrence. Cette idéologie fasciste et ségrégationniste est le vecteur des aspirations politiques israéliennes et ce toutes couleurs confondues. L’ancien premier ministre et Nobel de la paix avec Arafat, Shimon Peres n’a pas hésité à rejoindre Sharon dans son nouveau parti Kadima ( le parti qu'il a créé pour remplacé ou unir le Parti travailliste avec le Likoud, après sa mort le Kadima disparaîtra avec lui). Faut-il rappeler que l'ancien premier ministre Peres faisait partie de la gauche israélienne et le second de l’extrême droite dont il avait le soutiens de certains mouvement terroristes des plus extrémistes .
Son successeur quel qu’il soit, ne pourra changer la politique de prédation et coloniale qu’impose l’idéologie sioniste.

Si Sharon venait à … nous assisterons à une manipulations synchronisée par les médias et politiques, ils iront jusqu’à en faire un symbole même du Chef d’Etat exemplaire, et ainsi occulter tous les crimes dont il est à l’origine.

Monsieur Chirac à déjà fait preuve d’amnésie dans ses vœux :
REACTION DE M. JACQUES CHIRAC, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,
A LA SUITE DE L'HOSPITALISATION DE M. ARIEL SHARON,
PREMIER MINISTRE D'ISRAEL COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
‘’Le président de la République adresse à Ariel Sharon ainsi qu'à ses proches, tous ses vœux et toutes ses pensées. Il forme l'espoir que le Premier ministre d'Israël surmontera la douloureuse épreuve qu'il traverse.
Le président de la République souhaite que se poursuivent les initiatives courageuses engagées par M. Sharon auxquelles a rendu hommage la communauté internationale tout entière.
Dans ces heures difficiles, il assure le Premier ministre par intérim, M. Ehud Olmert, du soutien, de l'amitié et de la solidarité de la France./.’’
(Source : site Internet de la présidence de la République)

Si Sharon devait marquer l’histoire de son empreinte, ce ne serait sans doute pas en tant qu’homme de paix, mais à contrario comme haineux et raciste, par son bellicisme acharné et son mépris des palestiniens en particulier et des Arabes en général.

Quelques citations pour ceux qui auraient une amnésie partielle, partisane et séides et comme beaucoup d’autres ses jours prochains.

Pourtant , Ariel Sharon n'a jamais caché son aversion et ses objectifs et si besoin en est, ces quelques déclarations sont publiés afin de démontrer quel genre d'individu peut être celui que le monde pleure :

ARIEL SHARON Premier Ministre 2001 ....

"Il appartient aux dirigeants d'expliquer à l'opinion publique, avec clarté et courage, un certain nombre de faits que l'on oublie avec le temps. Le premier est qu'il n'y a ni Sionisme, ni colonisation ni Etat juif sans l'éviction des arabes et sans l'expropriation de leurs terres" (Ariel Sharon s'adressant aux militants du parti d'extrême-droite, Tsomet, 15 Novembre 98- rapporté par AFP)
"Tout le monde doit bouger, courir et s'emparer des collines palestiniennes pour pouvoir agrandir les colonies parce que tout ce que nous prenons maintenant restera nôtre. Tout ce que nous n'accaparons pas leur restera." (Même occasion que le précédent)
"Chaque fois que nous faisons quelques chose, vous me dites que l'Amérique fera ceci.. ou fera cela ... Je vais vous dire une chose très claire : Nous, peuple juif, contrôlons l'Amérique et les Américains le savent." (Ariel Sharon répond à Shimon Pères le 3 Octobre 2001 sur Kol Yisrael Radio)
"Israël a le droit de faire des procès aux autres, mais il est certain que personne n'a le droit de faire un procès au peuple juif et à l'Etat d'Israël" (Ariel Sharon le 25 Mars 2001 sur BBC news on line)


Ariel Sharon, dans une interview avec le général Ouze Merham, 1956

" Je jure que si j'étais juste un civil Israélien et que je rencontre un Palestinien, je le brûlerais et le ferais souffrir avant de le tuer. J'ai tué 750 Palestiniens d'un seul coup (à Rafah en 1956). Je voulais encourager mes soldats à violer les filles Arabes comme la femme Palestinienne est une esclave pour les Juifs, et nous leur faisons de toute façon ce que nous voulons et personne nous dit ce que devons faire, mais nous disons aux autres ce qu'ils doivent faire ".



" La Jordanie fait partie du grand Israël dans l'histoire ". Ariel Sharon lorsque il est devenu Premier ministre en 2000.


" Tout le monde doit bouger, courir, et s'emparer d'autant de collines qu'il est possible pour agrandir les colonies parce que tout ce que l'on prendra maintenant restera à nous. Tout ce que nous ne prendront pas par la force, ira à eux ". Ariel Sharon, lors d'un meeting de militants du parti d'extrême droite Tsomet. AFP (15 novembre 1998).

" Les accords d'Oslo sont très importants pour les Palestiniens depuis que ce sont les seuls accords officiels qu'ils possèdent. Nous avons un autre document, encore beaucoup plus ancien... la Bible ". Ariel Sharon parlant dans une conférence à Washington, le 8 mai 1998.


Comment peut-on décemment affirmer qu'Ariel Sharon puisse être un homme de paix ?


Mercredi 15 Février 2006

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires