Conspiration

Israël espionne les Etats-Unis, une affaire qui remonte à la surface encore une fois


Récemment, les détails d'un nouveau scandale d'espionnage israélien a été connu par le public. Et beaucoup de politiciens, d'hommes de médias et d'hommes d'affaires s'étonnent de voir des opérations (israéliennes) d'espionnage sur un pays considéré comme le plus grand parrain d'Israël, dans toute son histoire. Les relations américano-israéliennes sont si fortes qu'elles atteignent un haut niveau de coordination stratégique. Ils sont alors vraiment incompréhensifs, ces scandales ! Que veut-on connaître de plus (sur les Etats-Unis) ?


Mercredi 28 Mai 2008

Israël espionne les Etats-Unis, une affaire qui remonte à la surface encore une fois
En effet, Israël obtient les armes américaines dernier cri. Elle a le droit à tous les détails militaires concernant les Arabes et leur armement. Elle a aussi le droit à toutes les informations ramassées par les appareils américains d'espionnage. Par ailleurs, l'armement nucléaire des deux pays n'est pas au point de confrontation pour qu'Israël ait besoin de chercher des informations supplémentaires chez son partenaire !

Pourquoi alors cet espionnage ?

Admettons qu'il faille cet espionnage. Reste à savoir pourquoi il se fait par des Juifs américains. Cela n'attire pas les regards douteux vers eux ? Vers leur appartenance à l'Amérique ? Et si Israël se rend compte qu'aux Etats-Unis, il y a différents courants forts qui n'aiment ni les Sionistes, ni Israël, n'est-il pas dans son intérêt de ne pas les donner les arguments qu'ils cherchent pour les attaquer ?

Toutes ces interrogations sont posées par plusieurs analystes dont Marcos dans Haarts et Doran Rezeblom. Cependant, chacun d'eux arrive à un résultat différent.

Le premier croit qu'une imbécilité totale écrase les premiers rangs des appareils israéliens de renseignements. De son côté, le deuxième croit que les officiers (israéliens) des renseignements, dont ceux du bureau appelé « Lekam », souffrent d'un grave manque de confiance en eux-mêmes. C'était ce manque qui les avait poussés à ce jeu dangereux : espionner le grand partenaire américain. En fait, ils souffrent du fait qu'ils soient mis sur la marge de l'activité d'espionnage. Ils ne sont qu'un petit chiffre par rapport aux « Mossad », « Shabak» et « Amane ». Ils voulaient alors se faire valoir, en mettant le pied dans ce chemin prohibé.

En retournant un peu en arrière, nous voyons que « Lekam » avait été mis en place, en 1957, pour trouver des informations technologiques utiles pour le ministère israélien de la sécurité, pour ramasser toutes les informations possibles sur les armements avancés dans le monde entier, ainsi que sur leur distribution. En 1981, Ariel Sharon, devenu ministre de la sécurité dans le cabinet de Manihem Biguen, remarque que les appareils de la sécurité ne l'estiment pas suffisamment. Il renforce alors « Lekam » et le prépare pour être un appareil international indépendant et soumis complètement à son ordre. A l'époque, Sharon a tout fait pour mettre son copain Ravi Etienne (ministre des affaires des personnes âgées dans le cabinet actuel d'Olmert) à la tête de l'appareil du « Mossad », en vain. Il l'a alors mis à la tête dudit appareil de « Lekam ». Et ils travaillaient, main dans la main, pour renforcer cet appareil et lui donner un poids important dans les activités israéliennes d'espionnage.

Toutefois, Sharon s'est vu obligé de quitter le ministère de la sécurité, après la publication du rapport du conseil d'enquête dans les massacres de Sabra et Shatila. Le rapport lui a attribué une responsabilité importante dans cette affaire. Pour sa part, Etian a non seulement continué ses activités, mais il a de plus renforcé son appareil. Ces jours-là, il a engagé Jonatan Boulard (pour espionner les Etat-Unis). Cette affaire lui a interdit d'entrer aux Etats-Unis, jusqu'à nos jours.

Enfin, la découverte d'un deuxième espion (israélien) laisse les yeux américains non seulement se focaliser sur Etienne, mais également sur tous les gouvernements israéliens successifs.


Mercredi 28 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par dima le 29/05/2008 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On dirait comme par malheur, que l'ogre ne craingne que son paternel ne commence à se reconcilier avec le genre humain.
C'est comme chaton,voyant, imbécile, pose un regard méfiant, épiant les faits et gestes, si Maman Chat ne soit devenue, d'un coup de foudre, à aimer la belle souris, si elle n'ait commencé à perdre tout simplement Sa Raison.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires