Palestine occupée

Israël entre les représailles du Hezbollah et les accusations de crime de guerre


Le taux d'alerte en Israël ne cesse de monter, avec l'approche de la date fatidique du 12 février. Déclaré depuis l'assassinat d'Imad Moughniyeh, l'an dernier, il a été exacerbé par le dernier discours du secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah.


Mardi 3 Février 2009

Israël entre les représailles du Hezbollah et les accusations de crime de guerre

Leila Mazboudi


Depuis, les services de renseignements israéliens sont plus que certains: Le moment des représailles ne fait qu'approcher.
Pis encore, ce sont tous les Israéliens qui se trouvent en danger, de mort ou d'enlèvement, et pas seulement les responsables politiques et militaires, ou les représentations diplomatiques à l'étranger.
" Les jours prochains seront des jours où l'état d'urgence sera à son maximum, les paroles de Nasrallah montrent bien qu'il a l'intention de se venger pour l'assassinat de Moughniyeh en voulant kidnapper des Israéliens " a déclaré Alone Ben David, l'analyste militaire dans la dixième chaîne de la télévision israélienne.
Selon lui, " l'institution sécuritaire israélienne prend très au sérieux ces paroles, surtout que des signes ont été observés chez le Hezbollah sur des préparations en vue d'une attaque.

Sayed Nasrallah avait lors de sa conférence de presse souligné "la présence de 350 dépouilles libanaises en Israël", ce qui sous-entend, pour les Israéliens, que ce dossier n'est pas encore clos, et qu'Israël a toujours des comptes à rendre au Hezbollah.
Le chef des services de renseignements militaires, Amos Yadlene, a lu dans ce discours une volonté du Hezbollah d'exécuter une opération qui venge la mort de Moughniyeh, sans pour autant dégénérer en guerre
Du coup, tous les israéliens doivent veiller à être prudents:
" nous vous conseillons d'observer certaines mesures de précaution, de rester particulièrement vaillant et de faire attention à tout ce qui n'est pas normal, de refuser tous les cadeaux gratuits, ou les rencontres avec des personnes inconnues, dans des contrées lointaines, durant la nuit, de s'abstenir d'accueillir des gens que vous ne connaissez pas ou de monter dans une voiture qui s'arrête de son plein gré", a dit Le vice président du " bureau de lutte contre le terrorisme", Alecna Harnoune, s'adressant à tous les Israéliens.

Depuis plusieurs mois, toutes les ambassades et représentations diplomatiques israéliennes à l'étranger, ainsi que les sociétés israéliennes sont soumises à des mesures de protection exclusives.
Alors que dans les territoires de 1948, tous les responsables politiques et militaires se doivent d'observer des mesures de sécurité draconiennes. En particulier quatre d'entre eux: l'ex-ministre de la guerre, Amir Peretz, l'ex-ministre des questions stratégiques, Avigdor Libermann, l'ancien responsable des services de renseignements Itzhak Ben Ysraéli et le chef de la commission parlementaire des affaires étrangères et de la sécurité, Tsahi Hanegbi.
En plus des menaces de représailles du Hezbollah, les responsables israéliens vivent depuis la guerre contre Gaza dans la hantise de poursuite par certains tribunaux européens et internationaux, sur fond d'accusation de crimes de guerre ou de crimes contre l'humanité. Ils ont été sommés de ne pas quitter le pays.
Il faut croire que l'étau se ferme de plus en plus sur Israël.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mardi 3 Février 2009


Commentaires

1.Posté par Moukawama le 03/02/2009 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour,

Ce jour - où des dirigeants criminels de l'entité sioniste sont sous le point d'être vu avec des bracelets dans le dos - ne semble plus si loin. Pour le lâche assassinat du Commandant de la resistance Imad Moughnieh, j'attends patiemment de voir qui sera désigné pour payer de sa misérable vie.

2.Posté par Moukawama le 03/02/2009 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour,

Ce jour - où des dirigeants criminels de l'entité sioniste sont sous le point d'être vu avec des bracelets dans le dos - ne semble plus si loin. Pour le lâche assassinat du Commandant de la resistance, Imad Moughnieh, j'attends patiemment de voir qui sera désigné pour payer de sa misérable vie.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires