Politique Nationale/Internationale

Israël demande au Conseil de sécurité d'agir contre l’Iran



Le régime sioniste a appelé, aujourd'hui, jeudi 12 octobre, le Conseil de sécurité à agir contre les activités nucléaires de l’Iran. Le bureau d’Ehud Olmert a annoncé que Tel-Aviv accueillait, favorablement, toute démarche de ce Conseil contre l’Iran, concernant l’application de sanctions et l’abandon de tout compromis, à propos de la poursuite des activités nucléaires iraniennes. Les allégations du régime sioniste contre l’Iran et sa demande au Conseil de sécurité sont intervenues, après la réunion du cabinet sécuritaire israélien, sous la présidence d’Olmert.


IRIB
Jeudi 12 Octobre 2006


A cette réunion, étaient présents les responsables des services de renseignements, les Ministre des Affaires étrangères et de la Guerre, ainsi que le vice-Premier ministre. La demande de ce régime concernant l'arrêt des activités nucléaires pacifiques de l'Iran est une manœuvre qui s'inscrit dans le cadre de la politique américaine anti-iranienne. Les Etats-Unis ont échoué dans la création d’un consensus international contre l’Iran, et les divergences persistent entre les membres permanents du Conseil de sécurité sur la manière d’agir, face à la question nucléaire iranienne. Etant donné que Washington n’a pas réussi à mobiliser le Conseil de sécurité contre l’Iran, on peut, déjà, prédire que la demande de Tel-Aviv ne connaîtra pas un sort meilleur. Par conséquent, il est permis de penser qu’Olmert poursuit un autre objectif.

En vérité, le principal objectif des responsables israéliens, en mettant l'accent sur le caractère menaçant des politiques et des programmes nucléaires de la RII, est de détourner l'attention des opinions publiques de leur propre arsenal atomique. Ce régime détient, en effet, quelque 400 ogives nucléaires. A l'opposé, toutes les activités iraniennes, en matière nucléaire, s’effectuent, dans le cadre du TNP, tandis que tous les sites nucléaires de l'Iran sont sous la surveillance permanente des inspecteurs de l’AIEA. Cette Agence et, notamment, son Directeur général, Mohammad El-Baradeï, n’ont rapporté aucune dérive, dans les activités nucléaires pacifiques de l’Iran. L’Iran est signataire du TNP, et a le droit de faire un usage pacifique de l’énergie nucléaire. En outre, l’arme nucléaire n’occupe aucune place dans la doctrine défensive de l’Iran. Par contre, dès sa création, le régime sioniste a, toujours, été un foyer de crise et d’insécurité, au Moyen Orient. En tout état de cause, les Etats-Unis et le régime sioniste estiment que l’Iran se dresse comme un obstacle, devant la mise en application du plan du "Grand Moyen-Orient", et c'est pour cette même raison qu'ils tentent d'entraver les progrès de l’Iran, notamment, dans le domaine nucléaire.


Jeudi 12 Octobre 2006


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 13/10/2006 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le conseil de securite devrait agir contre israel : a cause de dinoma il represente un grave danger pour la planete et avec leurs 500 ogives nucleaires ils (les sionistes) peuvent atomiser toute la region. c etait une grave erreur de la part de la france de leur donner l arme nucleaire

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires