Conspiration

Israël, dans les coulisses de l'attentat qui a coûté la vie au scientifique nucléaire iranien



Mercredi 13 Janvier 2010

Israël, dans les coulisses de l'attentat qui a coûté la vie au scientifique nucléaire iranien
Israël a de longs antécédents dans l’assassinat des scientifiques nucléaires et il s'est fait passer maître à entraver les démarches entreprises par les pays islamiques et arabes pour développer un programme nucléaire afin de bénéficier de la technologie nucléaires ou balistique.

A l'appui de documents et de preuves existants, le site web Tabnak rappelle :
Lorsque les Etats-Unis à l'époque de Richard Nixon ont donné leur feu vert à la vente d’un réacteur atomique à l'Egypte pour produire de l’électronucléaire, il ne s'est pas passé un an que sous les pressions d'Israël et ses puissants lobbys aux Etats-Unis, ce contrat a été annulé.
Israël est derrière le meurtre de l’experte nucléaire égyptienne Mme Samira Moussa en 1952 aux Etats-Unis.

En 1960 Israël a fait infiltrer un espion allemand dans le projet balistiques de l'Egypte et il est parvenu à détruire ce projet comme il a détruit l’usine Al-Rabitah en Libye.

Dans les années 60 l’Egypte a lancé le projet de missiles sol-sol, en collaboration avec des experts allemands; peu de temps après Israël est passé à l'acte pour l'entraver; dans ce sens l'expert allemand qui collaborait avec l'Egypte dans ce projet a disparu pour toujours sans laisser la moindre trace.

Après l’accord conclu en 1967 entre l’Irak et la France pour l’achat de deux réacteurs atomiques, des agents israéliens ont saboté ces réacteurs à Toulon et le contrat en question a été déclaré nul et non avenu.

Le scientifique nucléaire égyptien Samir Najib a été assassiné en 1967 à Detroit par Israël.
Israël se trouve aussi derrière l'affaire du meurtre du scientifique égyptien, expert en télécommunications, Saïd Badir, tué en 1980.

En 1980 Israël a assassiné le Dr Yahya Al-Mashad, un éminent scientifique égyptien à l’hôtel Le Méridien de Paris

En 1981 Israël a attaqué le réacteur atomique irakien d’Osirak et l’a totalement détruit.
En 2007, Israël a lancé un raid aérien contre des bâtiments dans le désert de Deir al-Zor, lesquels - il est dit - abritaient des installations atomiques nouvellement fondées de la Syrie.

Israël est derrière l’assassinat, en 2008, du général Mohammad Soleiman, une éminente figure militaire et sécuritaire syrienne. Certaines sources médiatiques israéliennes voyait en lui le responsable du projet atomique de Deir al-Zor dans l’est du pays.

Selon les sources officielles, en parallèles aux tentatives d'infiltration dans les projets nucléaires iraniens, Israël a aussi essayé d'identifier les scientifiques nucléaires iraniens pour les enlever ou les assassiner.

Israël est le seul régime dans le monde qui élimine les scientifiques nucléaires des pays arabo-islamiques pour entraver leurs projets et, dans ce sens, il se sert parfois des éléments indigènes.
Presque dans toutes ses opérations durant ces 4 dernières décennies Israël a utilisé des éléments indigènes et on peut en trouver facilement les signes en Egypte, en Syrie, au Liban, en Irak en Europe et aux Etats-Unis.

Selon certains rapport des éléments du groupuscule des Monaféquines sont le bras exécutif d’Israël à l’intérieur de l’Iran

Il est à noter que l’assassinat du professeur Massoud Ali Mohammadi a des analogies avec l'attentat qui a coûté la vie à Imad Moghniyeh, leader militaire du Hezbollah en Syrie.


Mercredi 13 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Larguet le 13/01/2010 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette bande de chiens sont lâchés. Ils sont derrière cet attentat. Leur signature y est.
En Iran qui a intérêt à assassiner. Les citoyens, non, le gouvernement, non, car il sert les intérêt du gouvernement. Les anti-gouvernement, non, car il est avec eux. Ne reste que cette saloperie des sionistes avec leur mossad les USA et la GB. Mrs les iraniens votre choix est avec ces trois crapules.

2.Posté par TheTruh le 13/01/2010 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a pas besoin d'une vrai enquête pour en arriver aux conclusions. Qui a intérêt à assassiner un scientifique du nucléaire Iranien?

Israël, les USA et leurs alliés sont les coupables tout désignés, il n'y a aucun doute la dessus, c'est scandaleux!!!!

Imaginez la réaction de l'occident si l'Iran assassinait l'un de ses top experts scientifiques pour le nucléaire, on en entendrait parler des décennies durant. Les pays contrôlés par ces Satanistes vivent dans un mensonge total.

3.Posté par Larguet le 13/01/2010 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nul besoin d'enquête la signature y est.
C'est le plan Irakien qui se répète.

4.Posté par lecteur le 22/01/2010 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le plan Irakien qui se répète. , l'Irak est gouvernée par les américains qui est gouvernée par les israéliens.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires