Politique Nationale/Internationale

Israël approuve l’accord d’un cessez-le-feu de l’ONU



Al MAnar
Lundi 14 Août 2006

Israël approuve l’accord d’un cessez-le-feu de l’ONU

Le cabinet israélien a approuvé une résolution de l’ONU appelant à un arrêt de la guerre d’un mois au sud du Liban.

Les premiers ministres d’Israël et du Liban se sont accordés à une cessation des hostilités commençant lundi à 5h00 GMT.

Tzipi Livni, la ministre des affaires étrangères israélienne, a dit que l’armée israélienne « se retirera lorsque l’armée libanaise et la force internationale se déploieront ».

Le conseil de sécurité de l’ONU envisage un retrait progressif des troupes israéliennes du sud du Liban et le déploiement de 15.000 soldats libanais dans la région, ainsi que 15.000 autres soldats de maintien de la paix de l’ONU.

Des officiels d’Israël disent qu’ils seront toujours habilités à utiliser la force pour empêcher le Hezbollah de se réarmer même après que la trêve de l’ONU prendra effet.

Livni a dit que le cessez-le-feu devrait aussi mener au démantèlement du Hezbollah.

Le gouvernement libanais, cependant, qui inclue deux membres du cabinet du Hezbollah, a ajourné un meeting pour discuter du désarmement des combattants du groupe.

Les combats continuent

Les avions de guerre ont lancé une série de frappes sur les quartiers sud de Beyrouth, dimanche, détruisant 11 bâtiments résidentiels et tuant au moins deux personnes, ont dit des témoins et des sources de la sécurité.

Au total, 17 civils et quatre soldats ont été tués au Liban dimanche, a dit la police, alors qu’Israël a continué son bombardement du pays.

Le Hezbollah a lancé plus de 250 roquettes sur les villes israéliennes dans le nord.

Moins de 24 heures avant que le cessez-le-feu ne devrait prendre effet, les troupes israéliennes ont combattu dans de violentes batailles avec les combattants du Hezbollah à travers plusieurs régions du sud du Liban.

A Tyre, les avions de guerre israéliens ont bombardé cinq stations de pétrole, causant un grand feu qui a menacé prendre un hôpital voisin.

Les victimes israéliennes

L’assaut au sol israélien implique quelques 30.000 soldats descendus dans le sud du Liban dans ce que les officiels militaires disent être l’opération aérienne la plus grande d’israël.

L’armée israélienne a dit que cinq de ses soldats avaient été tués dans les combats au sud du Liban, dimanche.

Au moins 24 soldats avaient été tués dans les combats, samedi.

L’accroissement des victimes israéliennes a poussé quelques Israéliens à devenir critiques envers le traitement de la guerre par leur gouvernement.

Le chef du Hezbollah Seyyed Hassan Nasrallah a dit samedi : « Tant qu’il y a un mouvement militaire israélien, une agression de terrain israélienne et des soldats occupant notre terre… c’est notre droit de les affronter, de les combattre et de défendre notre terre, nos maisons et nous-mêmes ».

Article tiré d’Al-Jazeera

Traduction : manar-fr.com















Lundi 14 Août 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires