MONDE

Israël a rejeté les demandes de l'ONU concernant le rapport sur la guerre de Gaza


Traduction de l'article original Press TV: "Israel rejects UN demands over Gaza war report"


Vendredi 12 Février 2010

Israël a rejeté les demandes de l'ONU concernant le rapport sur la guerre de Gaza
Israël a rejeté les demandes des Nations Unies pour une enquête indépendante sur sa guerre de l'année dernière dans la bande de Gaza, qui a coûté la vie à plus de 1400 Palestiniens.  
 
 Un haut fonctionnaire du bureau de Premier Ministre Israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré Vendredi que le rapport qu’Israël a donné au Secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki-moon, sur les enquêtes qu'il a conduit plus tôt ce mois sur l’Opération Plomb Durci, est suffisant.  
 
 « Israël juge que le rapport qu'il a présenté au Secrétaire Général de l'ONU était une réponse sérieuse, totale, crédible et complète », a indiqué le haut fonctionnaire.  
 
 « Nous pensons que nous menons des enquêtes crédibles et que nous avons des procédures en place pour étudier ce genre de sujet qui sont aussi bonnes que celles existant dans les autres pays du monde », a-t-il ajouté.  
 
 Le rejet d'Israël vient après que Ban Ki-moon a à plusieurs reprises invité Tel Aviv à autoriser une enquête indépendante sur la guerre de Gaza.

 
 Les Nations Unies ont fustigé Israël la semaine dernière en qualifiant le rapport d'Israël de peu fiable.  
 
 Le rapport de l'ONU mené par l'ancien juge Sud-Africain, Richard Goldstone, a conclu en Septembre dernier qu'Israël a effectué « des attaques délibérées contre des civils et contre des biens civils » lors de la guerre de Gaza de Janvier-Décembre.  
 
 Le rapport de 575 pages commandé par l’ONU avance sept incidents dans lesquels des civils Palestiniens ont été tués par balles alors qu’ils quittaient leurs maisons, essayant de courir pour se mettre en sécurité ou ondulant des drapeaux blancs.  
 
 En Novembre 2009, l'Assemblée Générale de l'ONU a adopté une résolution qui accuse Israël de crimes de guerre et d’actes criminels contre l'humanité lors du massacre de Gaza qui a duré des semaines.
 
 Lien de l'article original:
http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=118443&sectionid=351020202


Vendredi 12 Février 2010


Commentaires

1.Posté par Brigitte le 12/02/2010 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israël se moque une fois de plus de la communauté internationale et on peut parier qu'il a l'aval des pays occidentaux.

2.Posté par damien le 12/02/2010 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

d'après israel, cette attaque était justifé et nécessaire. Si ce qu'ils disent est vrai, alors pourquoi faire de la propagande et désinformation?
Par ailleurs, il faudrait que la CPIU se mèle de ca. Au moins dans le but de juger les criminels et de les empecher de se déplacer...
Car si il n'y a pas de suite, israel aura un sentiment de total impunité (comme c'est deja le cas) et continuera ses crimes.

3.Posté par Alif le 12/02/2010 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Condamnations d'Israël au Conseil de sécurité des Nations Unies :

1948 - 1967 *Résolution 106 Condamne l'attaque par les forces de l'armée régulière israélienne contre les forces de l'armée régulière égyptienne le 28 février 1955. Cette attaque viole les dispositions relatives au cessez-le-feu de la résolution 54.

Résolution 111 Attaque d'Israël contre la Syrie le 11 décembre 1955 tuant 56 civils. Cette action constitue une violation délibérée des dispositions de la Convention d'armistice général entre Israël et la Syrie. *

Résolution 127 Violation d'Israël dans la zone située entre les lignes de démarcations aux environs du Palais du gouvernement à Jérusalem. *

Résolution 162 Demande instamment à Israël de se conformer aux résolutions précédentes. *

Résolution 171 Condamne l'attaque israélienne du 16-17 mars 1962 sur la Syrie constituant une violation flagrante de la Charte des Nations Unies et de la Convention d'armistice général syro-israélienne. Invite Israël à s'abstenir scrupuleusement de toute action de cette nature à l'avenir. *

Résolution 228 Censure Israël pour la grave action militaire de grande le 13 novembre 1966 qui a été menée dans la partie méridionale de la zone d'Hébron. Souligne à l'intention d'Israël que les actes de représailles militaires ne peuvent être tolérés. Guerre de Six jours et Occupation 1967 - 2003 *

Résolution 237 Prie le gouvernement israélien d'assurer la sûreté, le bien-être et la sécurité des habitants des zones où des opérations militaires ont eu lieu et de faciliter le retour des habitants qui se sont enfuis de ces zones depuis le déclenchement des hostilités. *

Résolution 242 Demande le retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés lors du récent conflit. *

Résolution 248 Condamne l'attaque massive israélienne sur Karameh en Jordanie. *

Résolution 250 Invite Israël à s'abstenir d'organiser à Jérusalem le défilé militaire prévu pour le 2 mai 1968. *

Résolution 251 Déplore profondément qu'Israël ait procédé au défilé militaire à Jérusalem le 2 mai 1968 au mépris de la décision unanime adoptée par le Conseil le 27 avril 1968. *


Résolution 252 Considère que toutes les mesures et dispositions législatives et administratives prises par Israël, y compris l'expropriation de terres et de biens immobiliers, qui tendent à modifier le statut juridique de Jérusalem sont non valides et ne peuvent modifier ce statut. *

Résolution 256 Condamne les nouvelles attaques militaires lancées par Israël sur la Jordanie en violation flagrante de la Charte des Nations Unies et de la résolution 248. *

Résolution 259 Déplorant le retard intervenu dans l'application de la résolution 237 (1967) en raison des conditions qui continuent d'être posées par Israël pour recevoir un représentant spécial du Secrétaire général. *

Résolution 265 Condamne les attaques aériennes préméditées lancées récemment par Israël contre des villages et des zones habitées en Jordanie. *

Résolution 267 Censure dans les termes les plus énergétiques toutes les mesures prises pour modifier le statut de la ville de Jérusalem par Israël. *

Résolution 271 Condamne et constate que l'acte exécrable de violation et de profanation de la sainte mosquée Al Aqsa souligne l'immédiate nécessité pour Israël de renoncer à agir en violation des résolutions précipitées. *

Résolution 298 Déplore qu'Israël n'ait pas respecté les résolutions précédemment adoptés au sujet des mesures et dispositions prises par Israël en vue de modifier le statut de la ville Jérusalem. *

Résolution 446 Considère que la politique et les pratiques israéliennes consistant à établir des colonies de peuplement dans les territoires palestiniens et autres territoires arabes occupés depuis 1967 n'ont aucune validité en droit et font gravement obstacle à l'instauration d'une paix générale, juste et durable au Moyen-Orient.Demande une fois encore à Israël, en tant que Puissance occupante, de respecter scrupuleusement la Convention de Genève. *

Résolution 452 Demande au Gouvernement et au peuple israéliens de cesser d'urgence d'établir, édifier et planifier des colonies de peuplement dans les territoires arabes occupés depuis 1967, y compris Jérusalem. *

Résolution 465 Demande à tous les États de ne fournir à Israël aucune assistance qui serait utilisée spécifiquement pour les colonies de peuplement des territoires occupés. *

Résolution 468 Demande au Gouvernement israélien de faciliter le retour immédiat des notables palestiniens expulsé, afin qu'ils puissent reprendre les fonctions auxquelles ils ont été élus ou nommés. *

Résolution 469 Déplore et demande de nouveau au Gouvernement israélien, en sa qualité de Puissance occupante, de rapporter les mesures illégales prises par les autorités d'occupation militaire israéliennes en expulsant les maires d'Hébron et d'Halhoul et le juge islamique d'Hébron. *

Résolution 471 Condamne les tentatives d'assassinat dont ont été victimes les maires de Naplouse, Ramallah, et Al Bireh et demande que les auteurs de ces crimes soient immédiatement arrêtés et poursuivis.Demande à nouveau au Gouvernement israélien de respecter et d'appliquer les dispositions de la Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre. *

Résolution 476 Demande instamment à Israël de cesser immédiatement de poursuivre la mise en œuvre de la politique et des mesures affectant le caractère et le statut de la Ville sainte de Jérusalem. *

Résolution 478 Censure dans les termes les plus énergiques l'adoption par Israël de la " loi fondamentale " sur Jérusalem et son refus de se conformer aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. *

Résolution 484 Déclare qu'il est de nécessité impérieuse que le maire d'Hébron et le maire d'Halhoul soient en mesure de regagner leurs foyers et de reprendre leur charge. *

Résolution 487 1987 : Notant en outre qu'Israël n'a pas adhéré au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.Condamne énergiquement l'attaque militaire menée par Israël contre les installations nucléaires iraquienne.Demande à Israël de placer d'urgence ses installations nucléaires sous la garantie de l'Agence internationale de l'énergie atomique. *

Résolution 497 Décide que la décision prise par Israël à imposer ses lois, sa juridiction et son administration dans le territoire syrien occupé des hauteurs du Golan est nulle et non avenue et sans effet juridique sur le plan international. *

Résolution 573 1985 : Condamne vigoureusement le bombardement israélien sur le quartier général de l'OLP en Tunisie. *

Résolution 592 1986 : Déplore vivement les actes de l'armée israélienne, qui ayant ouvert le feu, a tué ou blessé des étudiants sans défense de l'université de Bir Zeit. *

Résolution 605 Déplore vivement ces politiques et pratiques d'Israël qui violent les droit de l'homme du peuple palestinien dans les territoires occupés, en particulier le fait que l'armée israélienne a ouvert le feu, tuant ou blessant des civils palestiniens sans défense. *


La liste des comndanations est encor longue,voir la suite:



4.Posté par Titus le 12/02/2010 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La résultante de tout ce mépris c'est que les peuples quels qu'ils soient ne vont plus tenir compte du bon vouloir de ces institutions mondiales qui gèrent du vent et surtout leur propres intérêts

Ils sont affolés par la bombe de l'Iran, alors que la seule dont on peut craindre le pire est cette entité "Israël" on peut le constater par la déstabilisation de la région ... avant son arrivée les peuples de cette région vivaient en paix.. Et voilà le résultat ... et comme ça n'est pas suffisant on va aller foutre la merde en Iran ... le monde en a marre de tout ce mépris... qu'on veuille nous faire croire qu'Israël toute seule est capable de cela, ça m'étonnerait, sans le soutien de l'occident Israël ne tiendrait pas une heure dans la région ... malgré les mensonges des médias nous arrivons tout de même à décoder et nous rapprocher de la vérité

C'est trop injuste pour ce peuple palestinien qui n'a rien demandé que de vivre sur sa terre en paix

Toutes ces grosses industries politicardes occidentales (ONU, union européen, droits de l'homme, etc. ...) sont celles qui portent aujourd'hui la responsabilité de l'état du monde
Depuis le temps qu'Israël fait un bras d'honneur au monde en niant toutes les résolutions, personne ne s'est interposé
De plus cette entité coûte un fric fou à la communauté internationale, car en plus il faut l'entretenir
Elle exige de toutes les nations du monde une repentance, des excuses et des dommages et intérêts
Elle dicte ses volontés politiques et gare à qui désobéi

Vous pensez réellement que cela va duré sans que les peuples ne réagissent ?????

C'est juste une question

5.Posté par RENARD le 12/02/2010 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les résolutions de l’ONU qu’Israel ne respecte pas
(source: site de l'ONU)
http://www.un.org/fr/documents/scres.shtml

samedi 2 septembre 2006

1948 - 1967 * Résolution 106 Condamne l’attaque par les forces de l’armée régulière israélienne contre les forces de l’armée régulière égyptienne le 28 février 1955. Cette attaque viole les dispositions relatives au cessez-le-feu de la résolution 54. * Résolution 111 Attaque d’Israël contre la Syrie le 11 décembre 1955 tuant 56 civils. Cette action constitue une violation délibérée des dispositions de la Convention d’armistice général entre Israël et la Syrie. * Résolution 127 Violation d’Israël dans la zone située entre les lignes de démarcations aux environs du Palais du gouvernement à Jérusalem. * Résolution 162 Demande instamment à Israël de se conformer aux résolutions précédentes. * Résolution 171 Condamne l’attaque israélienne du 16-17 mars 1962 sur la Syrie constituant une violation flagrante de la Charte des Nations Unies et de la Convention d’armistice général syro-israélienne. Invite Israël à s’abstenir scrupuleusement de toute action de cette nature à l’avenir. * Résolution 228 Censure Israël pour la grave action militaire de grande le 13 novembre 1966 qui a été menée dans la partie méridionale de la zone d’Hébron. Souligne à l’intention d’Israël que les actes de représailles militaires ne peuvent être tolérés.

Guerre de Six jours et Occupation 1967 – 2003 * Résolution 237 Prie le gouvernement israélien d’assurer la sûreté, le bien-être et la sécurité des habitants des zones où des opérations militaires ont eu lieu et de faciliter le retour des habitants qui se sont enfuis de ces zones depuis le déclenchement des hostilités. * Résolution 242 Demande le retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés lors du récent conflit. * Résolution 248 Condamne l’attaque massive israélienne sur Karameh en Jordanie. * Résolution 250 Invite Israël à s’abstenir d’organiser à Jérusalem le défilé militaire prévu pour le 2 mai 1968. * Résolution 251 Déplore profondément qu’Israël ait procédé au défilé militaire à Jérusalem le 2 mai 1968 au mépris de la décision unanime adoptée par le Conseil le 27 avril 1968. * Résolution 252 Considère que toutes les mesures et dispositions législatives et administratives prises par Israël, y compris l’expropriation de terres et de biens immobiliers, qui tendent à modifier le statut juridique de Jérusalem sont non valides et ne peuvent modifier ce statut. * Résolution 256 Condamne les nouvelles attaques militaires lancées par Israël sur la Jordanie en violation flagrante de la Charte des Nations Unies et de la résolution 248. * Résolution 259 Déplorant le retard intervenu dans l’application de la résolution 237 (1967) en raison des conditions qui continuent d’être posées par Israël pour recevoir un représentant spécial du Secrétaire général. * Résolution 265 Condamne les attaques aériennes préméditées lancées récemment par Israël contre des villages et des zones habitées en Jordanie. * Résolution 267 Censure dans les termes les plus énergétiques toutes les mesures prises pour modifier le statut de la ville de Jérusalem par Israël. * Résolution 271 Condamne et constate que l’acte exécrable de violation et de profanation de la sainte mosquée Al Aqsa souligne l’immédiate nécessité pour Israël de renoncer à agir en violation des résolutions précipitées. * Résolution 298 Déplore qu’Israël n’ait pas respecté les résolutions précédemment adoptés au sujet des mesures et dispositions prises par Israël en vue de modifier le statut de la ville Jérusalem. * Résolution 446 Considère que la politique et les pratiques israéliennes consistant à établir des colonies de peuplement dans les territoires palestiniens et autres territoires arabes occupés depuis 1967 n’ont aucune validité en droit et font gravement obstacle à l’instauration d’une paix générale, juste et durable au Moyen-Orient.Demande une fois encore à Israël, en tant que Puissance occupante, de respecter scrupuleusement la Convention de Genève. * Résolution 452 Demande au Gouvernement et au peuple israéliens de cesser d’urgence d’établir, édifier et planifier des colonies de peuplement dans les territoires arabes occupés depuis 1967, y compris Jérusalem. * Résolution 465 Demande à tous les États de ne fournir à Israël aucune assistance qui serait utilisée spécifiquement pour les colonies de peuplement des territoires occupés. * Résolution 468 Demande au Gouvernement israélien de faciliter le retour immédiat des notables palestiniens expulsé, afin qu’ils puissent reprendre les fonctions auxquelles ils ont été élus ou nommés. * Résolution 469 Déplore et demande de nouveau au Gouvernement israélien, en sa qualité de Puissance occupante, de rapporter les mesures illégales prises par les autorités d’occupation militaire israéliennes en expulsant les maires d’Hébron et d’Halhoul et le juge islamique d’Hébron. * Résolution 471 Condamne les tentatives d’assassinat dont ont été victimes les maires de Naplouse, Ramallah, et Al Bireh et demande que les auteurs de ces crimes soient immédiatement arrêtés et poursuivis.Demande à nouveau au Gouvernement israélien de respecter et d’appliquer les dispositions de la Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre. * Résolution 476 Demande instamment à Israël de cesser immédiatement de poursuivre la mise en œuvre de la politique et des mesures affectant le caractère et le statut de la Ville sainte de Jérusalem. * Résolution 478 Censure dans les termes les plus énergiques l’adoption par Israël de la « loi fondamentale » sur Jérusalem et son refus de se conformer aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. * Résolution 484 Déclare qu’il est de nécessité impérieuse que le maire d’Hébron et le maire d’Halhoul soient en mesure de regagner leurs foyers et de reprendre leur charge. * Résolution 487 1987 : Notant en outre qu’Israël n’a pas adhéré au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.Condamne énergiquement l’attaque militaire menée par Israël contre les installations nucléaires iraquienne.Demande à Israël de placer d’urgence ses installations nucléaires sous la garantie de l’Agence internationale de l’énergie atomique. * Résolution 497 Décide que la décision prise par Israël à imposer ses lois, sa juridiction et son administration dans le territoire syrien occupé des hauteurs du Golan est nulle et non avenue et sans effet juridique sur le plan international. * Résolution 573 1985 : Condamne vigoureusement le bombardement israélien sur le quartier général de l’OLP en Tunisie. * Résolution 592 1986 : Déplore vivement les actes de l’armée israélienne, qui ayant ouvert le feu, a tué ou blessé des étudiants sans défense de l’université de Bir Zeit. * Résolution 605 Déplore vivement ces politiques et pratiques d’Israël qui violent les droit de l’homme du peuple palestinien dans les territoires occupés, en particulier le fait que l’armée israélienne a ouvert le feu, tuant ou blessant des civils palestiniens sans défense. * Résolution 607 1988 : Engage Israël à s’abstenir d’expulser des civils palestiniens des territoires occupés. * Résolution 608 Déplore profondément qu’Israël ait expulsé des civils palestiniens.Demande à Israël d’assurer le retour immédiat et en toute sécurité dans les territoires palestiniens occupés de ceux qui ont déjà été expulsés. * Résolution 611 1988 : Condamne avec vigueur l’agression perpétrée le 16 avril 1988 contre la souveraineté et l’intégrité territorial de la Tunisie. * Résolution 636 1989 : Regrette profondément qu’Israël continue d’expulser des civils palestiniens. * Résolution 641 1989 : Demande à Israel d’assurer le retour immédiat et en toute sécurité dans les territoires palestiniens occupés des personnes expulsés et de cesser immédiatement d’expulser d’autres civils palestiniens. * Résolution 672 1990 : Condamne les actes de violence commis par les forces de sécurité israéliennes le 8 octobre dans Al-Haram Al-Charif et dans d’autres lieux saints à Jérusalem et qui a fait plus de vingt morts parmi les Palestiniens et plus de cent cinquante blessés, notamment parmi des civils palestiniens et des personnes innocentes qui s’étaient rendues à la prière. * Résolution 673 1990 : Déplore le refus du Gouvernement israélien de recevoir la mission du Secrétaire général dans la région. * Résolution 681 1990 : Déplore la décision prise par Israël de procéder de nouveau à l’expulsion de civils palestiniens des territoires occupés. * Résolution 694 1991 : Déplore et réaffirme qu’Israël doit s’abstenir d’expulser des civils palestiniens des territoires occupés * Résolution 726 Condamne fermement Israël, puissance occupante, pour sa décision de procéder de nouveau à des expulsions de civils palestiniens. * Résolution 799 1992 : condamne fermement les expulsions de centaines de civils palestiniens par Israël au Liban le 17 décembre 1992 des territoires occupés par Israël depuis 1967, y compris Jérusalem. * Résolution 1052 1996 : Réaffirme son attachement à l’intégrité territoriale, à la souveraineté et à l’indépendance politique du Liban à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues. * Résolution 1322 2000 : Condamne les actes de violence, particulièrement le recours excessif à la force contre les Palestiniens, qui ont fait des blessés et causé des pertes en vies humaines. * Résolution 1402 Demande le retrait des troupes israéliennes des villes palestiniennes, y compris Ramallah. * Résolution 1405 2002 : Demandant la levée des restrictions imposées par Israël et insiste sur le fait qu’il est urgent que les organismes médicaux et humanitaires aient accès à la population civile palestinienne. * Résolution 1435 2002 : Exige qu’Israël mette fin immédiatement aux mesures qu’il a prises à Ramallah et aux alentours, y compris la destruction des infrastructures civiles et des installations de sécurité palestiniennesExige également le retrait rapide des forces d’occupation israéliennes des villes palestiniennes et le retour aux positions tenues avant septembre 2000.

Invasion du Liban par Israël 1968 - 2003 * Résolution 262 1968 : Condamne Israël pour son action militaire préméditée en violation de ses obligations aux termes de la Charte et des résolutions relatives au cessez-le-feu. * Résolution 270 1969 : Condamne l’attaque aérienne préméditée lancée par Israël contre des villages du Liban méridional en violation de ses obligations aux termes de la Charte et des résolutions du Conseil de sécurité. * Résolution 279 1970 : Exige le retrait immédiat du territoire libanais de toutes les forces armées israéliennes. * Résolution 280 1970 : Condamne Israël pour son action militaire préméditée en violation de ses obligations aux termes de la Charte et des résolutions relatives au cessez-le-feu. * Résolution 285 1970 : Exige le retrait complet et immédiat du territoire libanais de toutes les forces armées israéliennes. * Résolution 313 1972 : Exige qu’Israël renonce immédiatement à tout action militaire terrestre et aérienne contre le Liban, et s’abstienne, et retire immédiatement toutes ses forces militaires du territoire libanais. * Résolution 316 1972 : Condamne, tout en déplorant profondément tous les actes de violence, les attaques réitérées des forces israéliennes contre le territoire et la population du Liban. * Résolution 317 1972 : Déplore le fait qu’en dépit de ces efforts il n’ait pas encore été donné effet au ferme désir du Conseil de sécurité de voir tout le personnel militaire et de sécurité syrien et libanais enlevé par les forces armées israéliennes le 21 juin 1972 sur le territoire du Liban libéré dans le plus court délai possible. * Résolution 332 1973 : Condamne les attaques militaires répétées dirigées par Israël contre le Liban et la violation par Israël de l’intégrité territoriale et de la souveraineté du Liban. * Résolution 337 Aout 1973 : Condamne le gouvernement israélien pour avoir violé la souveraineté et l’intégrité territoriale du Liban ainsi que pour le détournement et la capture par la force par les forces aériennes israéliennes d’un avion libanais se trouvant dans l’espace aérien libanais. * Résolution 347 1974 : Condamne la violation par Israël de l’intégrité territorial et de la souveraineté du Liban et demande une fois encore au gouvernement israélien de s’abstenir d’autres actions et menaces militaires contre le Liban. * Résolution 427 1978 : Demande à Israël d’achever sans plus tarder de se retirer de tout le territoire libanais. * Résolution 444 1979 : Déplore le manque de coopération, particulièrement de la part d’Israël, aux efforts déployés par la Force intérimaire des Nations-Unis au Liban, y compris l’assistance que prête Israël à des groupes armés irréguliers dans le Sud du Liban. * Résolution 450 Demande à Israël la fin des attaques sur le Liban. * Résolution 467 1980 : Condamne et déplore l’intervention militaire d’Israël au Liban. * Résolution 498 1981 : Demande à Israël de cesser immédiatement son action militaire contre l’intégrité territoriale du Liban et de retirer sans délai ses forces de tout le territoire libanais. * Résolution 501 1981 : Demande à Israël de cesser immédiatement son action militaire contre l’intégrité territoriale du Liban et de retirer sans délai ses forces de tout le territoire libanais. * Résolution 509 Exige qu’Israël retire immédiatement et inconditionnellement toutes ses forces militaires jusqu’aux frontières internationalement reconnues du Liban. * Résolution 515 1982 : Exige que le Gouvernement israélien lève immédiatement le blocus de la ville de Beyrouth de manière à rendre possible l’envoi d’approvisionnements afin de répondre aux besoins urgents de la population civile et à permettre la distribution des secours. * Résolution 517 1982 : Blâme Israël pour n’avoir pas respecté les résolutions précédentes et exige un cessez-le-feu immédiat et le retrait immédiat des forces israéliennes du Liban. * Résolution 518 Exige qu’Israël coopère à tous égard à l’effort fait pour assurer le déploiement effectif des observateurs des Nations Unis. * Résolution 520 Condamne les récentes incursions israéliennes dans Beyrouth, qui constituent une violation des accords de cessez-le-feu et des résolutions du Conseil de sécurité. * Résolution 587 1986 : Demande à nouveau qu’il soit mis fin, dans le sud du Liban, à toute présence militaire qui n’est pas acceptée par les autorités libanaises.

Références :

[1] ONU, Résolutions du Conseil de sécurité, http://www.un.org/fr/documents/scres.shtml

[2] Israel Law Resource Center, http://israellawresourcecenter.org/

[*] copier/coller du site http://www.alterinter.org/article316.html

6.Posté par 007 le 12/02/2010 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

O N U c est la France angleterre U S A Allemagne Russie c que les allies d israel qui financent économiquement et militairement israel après ils veux la condamner

7.Posté par Larguet le 12/02/2010 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un criminel ou un assassin, rarement il reconnait publiquement ses méfaits.
Mais devant un juge d’instruction, et face aux preuves, il flanche, il avoue.

Israël face à son juge l’ONU, a reconnu et a payé des millions de dollars.
Mais face au public, face aux nations, Ils déclarent nous sommes innocents.

Ce qui compte c’est que vous avez flanché devant le juge, vous avez payé.
Le reste c’est du baratin pour faire bonne figure devant la galerie.

8.Posté par dik le 12/02/2010 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entre-autres bien tristes souvenirs que ce sujet évoque : L'avant-dernier Davos, quand Erdogan, après avoir cloué au pilori le prix Nobel du crime Shimon Perez, quittait le forum et Amr Moussa s'apprêtait à le suivre mais Ban Kimon lui fit signe de rester et il resta net !!

Cet aspect des choses en dit long sur le parti-pris, l'injustice de l'assistance et, surtout et la terrible influence des commanditaires du Sionistan. Peut-on imaginer un instant que ce Nobel du crime puisse être un jour boycotté comme le fut, lâchement d'ailleurs, Ahmadinajad, lors de son discours sur les droits de l'Homme à Genève?

C'est le monde à l'envers!

9.Posté par Tommy le 13/02/2010 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ONU joue au ping pong avec son amie l'entité sioniste pendant que les palestiniens tombent comme des "mouches", c'est de la poudre aux yeux leur resolution ! Le monde entier a vu clairement ce que ces barbares nazi-sionistes sont capables de faire et non besoin de 50 000 rapports pour le savoir ...La creation de cette entite sioniste a été fondé avec l'aide de l'ONU et ne fera que perdurer ce conflit au beau milieu des pays Arabo-Musulman qui les arrange très bien ... Une petite condamnation et quelques rapports du machin-truc de temps à autre pour montrer un semblant de compathie avec les palestiniens mais rien de plus, l'histoire qui se répète !

10.Posté par Enrico le 13/02/2010 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ONU comme tout le monde le sait n'est qu'une marionnette, Israel est un pays raciste et qui n'entend pas répondre aux appels de l'ONU.

Ils critiquent l'IRAN car elle ne se plie pas aux exigences internationales mais ils ne dénoncent pas Israel qui bafoue les résolutions de l'ONU depuis plus de 50 ans.

11.Posté par Olivier le 13/02/2010 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"réponse proportionnelle" ? Des centaines de chars appuyés par le soutien aérien de centaines de F16 larguant des bombes à uranium appauvri, au phosphore, à fragmentation et autres armes interdites par les conventions internationales; tout ça pour envahir un territoire de 350km 2 . Moi j'appelle ça une part significative d'un génocide qui a commencé en 1948 dès la création d'Israël. Si ça avait été l'inverse, on en aurait encore parlé pendant 60 ans! Regardez tous le reportage Gaza-strophe et n'oubliez jamais ce que la joyeuse entité sioniste est capable de faire. Ce qu'ils ont fait, ils devront le payer un jour ou l'autre et quand la facture arrivera ça fera mal!

12.Posté par Saber le 13/02/2010 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


TOUT MUSULMAN QUI CROIT QUE L'ONU REPRÉSENTE LA JUSTICE EST UN KAFIR FILS DE KAFIR JUSQU'À LA FIN DE CE MONDE.

LES PEUPLES DOIVENT SE LIBÉRER DE CETTE REPRÉSENTATION DE SATAN CAR ILS SONT PIÈGES PAR LEURS ÉLITES CORROMPUS QUI LES GOUVERNENT PAR LES LIENS DE LA FRATERNITÉ MAÇONNIQUE INTERNATIONALE.

L'ONU EST LE CRIF GRANDEUR NATURE.


13.Posté par lolo7599 le 13/02/2010 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Saber,
mon frère, certes tu as raison de pointer du doigt la realité de l'ONU, mais en revanche,
QUI ES-TU POUR JUGER QUI EST KAFIR, JE TE RAPPELLE QUE CERTAINES PAROLES DE NOTRE MAITRE(pBasl) EXPLIQUE EN SUBSTANCE QUE CELUI QUI DIT DE SON FRERE QU'IL EST UN MECREANT,ALORS LUI-MEME EST ACREDITE DE KOUFR,
QUE LES MUSULMANS PRENNENT D'ABORD LE TEMPS DE BALAYER DEVANT SA PORTE(LA MAITRISE DE SOI N'EST-ELLE PAS LE GRAND JIHAD), AVANT DE JUGER OU DE PARTIR EN GUERRE, S'ILS CHERCHENT LA JUSTICE!!!!!

14.Posté par Alif le 13/02/2010 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


" Certes, les Palestiniens utilisent quelques pétoires artisanales appelées Qassam impossibles à guider. Mme Leila Shahid , qui n'approuve pas l'utilisation de ces armes , inefficaces militairement et nuisibles politiquement , expliquait qu'elles étaient bricolées à partir de matériaux de récupération et notamment avec de vieux tuyaux de salle de bain. Est-il impossible à un esprit normalement constitué de comprendre qu'à moins de devenir les légumes décrits par Kafka dans sa "colonie pénitentiaire" , les pilonnages et les assassinats de "Tsahal" poussent logiquement les hommes à la résistance et à la révolte? L'armée d'occupation, par ses dévastations est donc la cause de ces tirs et le principal fournisseur d'un matériau inépuisable à la fabrication de ces pétoires.

Ces réactions prouvent que les Palestiniens continuent d'appartenir à l'humanité et que l'action de la machine pénitentiaire n'a pas encore atteint le cerveau et provoqué l'hébétude de la soumission heureuse des bovidés.

Ces résistants courageux se trouvent face à la plus forte armée de la région .

163 500 hommes ,425 000 réserviste et 8000 garde-frontières.
3 930 chars lourds, les fameux Merkava
855 canons automoteurs (calibre 155 et plus)
520 canons tractés (calibre 105 et plus)
198 lance-roquettes (calibre 122 mm et plus)
770 mortiers de 120 mm et plus,
1300 missiles ( Stinger, Redeye et Chaparral).

La marine israélienne aligne trois sous-marins et 47 bâtiments.
L'aviation israélienne dispose de 446 avions de combat et 250 en réserves dont 98 F-15 et 237 F-16 et 133 hélicoptères, sans compter les drones et les avions espions."

Extrait de "'(Israël) La démocratiepénitentiare":

15.Posté par Mahmoud le 13/02/2010 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Alif,


Vous avez oublié le plus grave: 250 têtes nucléaires (de quoi faire disparaître toute vie humaine sur terre), et on nous bassine avec le pseudo danger iranien !

16.Posté par 007 le 13/02/2010 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mohamed 15, israel est l avant poste de l occident contre les arabes. les occidentaux ils vont faire l impossible pour garder cette base en avant contre le monde musulman sinon ils vont se trouver face a face dans unchoc du moyen âge

17.Posté par Titus le 13/02/2010 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Quand la CHINE s'eveillera le MONDE tremblera !!!!!!!!!!!!!!!"

Pour le pire et le meilleur !!!!!!!!!

Que le plus FORT gagne !!!!!!!!!

J'adore ces phrases car elles parlent d'elle même

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires