Proche et Moyen-Orient

"Israël a largué des particules d'uranium sur la Syrie"



Vendredi 5 Mars 2010

"Israël a largué des particules d'uranium sur la Syrie"
La Syrie a accusé "Israël" d'avoir largué des particules d'uranium sur son territoire pour accuser Damas de construire un réacteur nucléaire.  Cette information a été reportée par des diplomates ayant assisté à la réunion du conseil des gouverneurs de l'Agence International de l'Energie Atomique, qui regroupent 35 pays, jeudi dernier.
 
La Syrie a fortement démenti les informations des renseignements américains selon lesquelles le complexe bombardé par "Israël' en 2007 dans le désert syrien était un réacteur nucléaire en cours de construction pour produire du plutonium pour les bombes atomiques.
 
Cependant, le directeur général de l'AIEA Yokia Amano avait présenté le mois dernier et pour la première fois son soutien aux soupçons occidentaux sur la présence d'activités nucléaires dans le site présumé.  
 
 
Selon Amano, la Syrie refuse toujours de permettre aux inspecteurs de l'AIEA de contrôler une nouvelle fois le site de Deir elZour "pour prendre des spécimens des ruines du bâtiment,  transportées vers une destination non identifiée juste après le raid aérien israélien, et pour inspecter trois autres sites contrôlés par l'armée. "
 
Alors que les représentants des pays occidentaux ont écarté cette hypothèse, le représentant syrien Bassam Sabbagh les a appelés à vérifier la nature des matières larguées par les avions israéliens.
 
"Des avions israéliens survolaient la région, et nous ne savons pas ce qu'ils ont lancé. Je ne parle pas seulement de munitions", a indiqué le représentant syrien.
 
Pour les occidentaux, la déclaration de Sabbagh est une nouvelle tentative syrienne pour fourvoyer l'enquête sans chercher à apaiser les inquiétudes des Nations Unies et des pays européens.
 
"Je ne pense pas que la plupart des délégations ait pris au sérieux les propos syriens", a estimé un diplomate occidental sous couvert de l'anonymat.
 
 Par ailleurs, un haut responsable des Nations Unies a indiqué que la meilleure solution sera de permettre aux inspecteurs de l'AIEA de prendre des spécimens des ruines pour comprendre la vérité.
 
 
Le conseil de gouverneurs de ladite agence n'a pas pris de mesures contre la Syrie en attendant plus d'efforts pour permettre aux inspecteurs d'accéder au site.
 
Alors que les représentants américains et européens ont exhorté la Syrie à coopérer complètement avec l'enquête de l'agence, le représentant iranien Ali Asghar Soltaniyeh a affirmé qu'il faut sanctionner "Israël" et non pas la Syrie.
 
"Le véritable problème est l'action agressive commise par le régime sioniste", a indiqué Soltaniyeh, accusant les pays occidentaux  de faire des pressions sur l'AIEA pour se concentrer sur une affaire secondaire liée à des particules d'uranium.
 
La Syrie avait affirmé maintes fois qu'elle ne voulait pas posséder la bombe atomique, assurant que la cible du bombardement israélien était un complexe militaire traditionnel, et que le rapport de renseignements était falsifié.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Vendredi 5 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par tarik le 05/03/2010 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais est ce que ce regime de pleureuse qui est a la tete de la Syrie a encore une aviation digne de ce nom?????????????????????????????????
c'est terrible de lire de pareilles informations c'est pousser les musulmans au suicide collectif ,devant tant d'impuissance crée par ces regimes arabes de danseuses du ventre !

2.Posté par visiteur le 05/03/2010 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le défaut n'est pas dans l'aviation mais dans le système radar syrien centralisé suivant les anciennes normes soviétiques. En 2007 les sionistes on réussi leur coup en brouillant momentanément ce système.
En même temps on peut pas vraiment leur en vouloir car l'embargo militaire et les menaces américo-sionistes après la guerre d'Irak ont obligé la Syrie à garder profil bas, surtout concernant leurs programmes militaires. Jusqu'ici ils tiennent bon.
Les alaouites qui gouvernent la Syrie appartiennent à une minorité c'est vrai (sectaire?), mais à mon avis aucun autre pays arabe n'aurait pu faire mieux.

3.Posté par tarik le 06/03/2010 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@visiteur
comment ça vieux !!!!!
,s' ils te bombardent tu leur reponds avec ce que tu as artillerie ou aviation ou commandos ou autres toujours leur redonner la monnaie de leur piece !
mais si tu continues profil bas ' position actuelle de la syrie ...ces traitres de dirigeants qui ont envoyé leur armée combattre sous les ordres de l'armée americaine contre saddam hussein ( rahimeh allah) et maintenant ils ont le profil bas de P.....tes
Les syriens ne combattront jamais pour recuperer le Golan c'est des Lâches de vrais läches !le Hezbollah lui est vraiment capable lors de la prochaine agression israelienne non seulement de recuperer les fermes de châaba mais d'attaquer en profiondeur israel et de recuperer des territoires de l'ancienne palestinne!
ça c'est les vrais croyants ! pas des verbieux et traitres comme les assad !

4.Posté par visiteur le 06/03/2010 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans ce cas pourquoi tu ne te portes pas volontaire pour commencer? Peut être que tu peux battre les américano-sionistes à toi seul mais on le sait pas encore.
Les Assad appartiennent à la secte alaouites. Alliés à la fois avec les chiites d'Iran et du Hezbollah. On dit qu'ils équipent ces derniers en armes ballistiques.
Tu aura compris aussi que le Hezbollah s'appuie principalement sur les tactiques de guerilla et ne pourra jamais mener une guerre conventionnelle d'invasion.
Je pense que la guerre d'Irak à servit de leçon pour tout les pays arabes. Ce n'est pas des canons des commandos ou des avions qui ferons l'affaire mais l'arme de dissuasion ultime: La bombe A ou encore H.
Si tu veux un exemple regarde la Corée du nord. Leur cas se passe de tous commentaires.
Pour faire court quand tu as affaire à des puissances nucléaires la seule façon pour toi de riposter ou de montrer tes muscles est d'avoir un arsenal nucléaire. Sinon tu te fais annihiler en moins de deux.
Je pense que les Syriens étaient au moins assez futés pour le comprendre.

5.Posté par GUOUNGUANE le 06/03/2010 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA SYRIE MONTRERA SES MUSCLES LORS DE LA PROCHAINE ET DERNIÈRE GUERRE D'AGRES SION DE L'ENTITE USURPATRICE ET APATRIDE SIONISTE CONTRE UN DE SES VOISINS OU CONTRE LA RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE D'IRAN. IL NE FAUT PAS LEUR MONTRER LA COULEUR ILS SERONT MIS AU PARFUM SUR LE THEATRE DES OPÉRATIONS ET LA ON VERRA CE QU'ON VERRA.

6.Posté par une mamy le 06/03/2010 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non !!!!!!!!! Tarik tout est faux dans ton raisonnement . LE SIONISTE joue avec la provocation ; ce qui'il attend c'est la riposte du musulman !!!!!! Et là mon petit Tarik Israel déversera un tapis de bombes "nucleaires" . leur souhait , je pense est de faire d'un pays musulman un autre HIROSCHIMA et NAGASAKI . Dites moi si je me trompe . Mais DIEU veille .

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires