Actualité en ligne

Israël a arrêté en deux semaines plus de Palestiniens qu’il ne prétend libérer de prisonniers (250)


Maan News Agency


fullin13@caramail.com
Vendredi 13 Juillet 2007

Israël a arrêté en deux semaines plus de Palestiniens qu’il ne prétend libérer de prisonniers (250)
Naplouse. Selon les chiffres de l’Association du Prisonnier palestinien (Palestinian Prisoners’ Society) et d’autres institutions s’occupant de la question des prisonniers, le rythme des arrestations s’est accéléré au cours des deux dernières semaines, et principalement après le sommet de Charm el-Cheikh pendant lequel Israël a annoncé son intention de faire un geste en libérant 250 prisonniers palestiniens. Le Fatah a présenté une image tout à fait semblable en déclarant que les chiffres dont dispose le département des statistiques du mouvement montraient qu’au cours de la seule dernière quinzaine, Israël avait arrêté quelque 300 Palestiniens, un nombre plus élevé que celui des détenus qu’Israël prétend libérer. Dans un communiqué officiel, le Fatah a déclaré qu’ « Israël arrête des membres du Fatah d’un côté puis monte une farce intitulée "La libération des prisonniers". Les arrestations n’amèneront pas la paix et la politique d’Israël n’apportera pas plus de sécurité ni de confiance entre les deux camps. Israël doit aborder la question des prisonniers d’un point de vue plus général et plus sérieux. » Maan News Agency, Traduit de l’hébreu par Michel Ghys Info Palestine http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=2215


Vendredi 13 Juillet 2007


Commentaires

1.Posté par Alami mehdi le 15/07/2007 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Subject: Droit humanitaire cas de la délégation provençiale. israel transpose sa guerre au maroc
Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits egaux et inaliénables constitue le fondement de la libérté, de la justice et de la paix dans le monde.
considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avénement d'un monde où les etres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misére, aété proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.
Considérant qu'il est éssentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droits pour que l'homme ne soit pas contraint, en supreme recours, à la révolte contre la tyrannie et
l'oppréssion.
considérant qu'il est éssentiel d'encourager le developpement de relations amicales entre nations.
considérant que dans la charte les peuples des nations unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits de l'homme et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrés social et à instaurer de meilleurs conditions de vie dans une libérté plus grande.
Tous les etres humains naissent libres et égaux en dignité et en drois. ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un ésprit de fraténité.
Distinguer le fait et le droit, c'est distinguer ce qui est légitime de ce qui est simplement reel, le droit en general c'est ce qui est pérmis.
Le droit apparait donc fondamentalement comme une notion morale,mais ne se distingue pas du devoir, mais éxige des régles morales et des régles sociales imposées par la colléctivité sous forme de
lois écrites ou coutumes acceptées par les membres du groupe.
Le droit naturel est ce que la conscience humaine reconnait spontanement comme légitime et tout droit s'éfforce d'obtenir force de loi.
Le droit positf n'est dans aucun pays une creation ex-nihilo de la raison pure, c'est un produit compléxe de l'histoire.
L'ideal de la justice morale n'est ni clos ni négatif, ni conservateur, c'est un ideal transcendant de la raison on parle de justice commutative, de la justice distributive et la justice répréssive.
Etre libre, c'est etre libéré, l'homme libre est celui qui a céssé d'etre l'ésclave des préjugés et des passions et dont la conduite est pleinement éclairée à la lumiére de la vérité et des valeurs.
Il importe de remarquer qu'en l'etat actuel de nos moeurs et de notre législation, la résponsabilité sociale et la résponsabilité morale sont loin d'etre séparées, la résponsabilité morale fonde la
résponsabilité sociale.
On distingue ausi responsabilité pénale et résponsabilité civile.L'acte volontaire est celui qui s'est précéde lui meme à titre de possible pensée, le possible est projetté dans l'avenir comme fin à
poursuivre avant d'etre éxécuté comme acte.
Le mobile qui reste inconscient mais le motif est prové la dékagation provençiale et le commissaraiay hay mohammadi sonts accusés.
_________________________________________________________________

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires