ALTER INFO

Israël Bombarde l'Iran Au Twitter Avant De Bombarder Au Nucléaire -Fring L' Ami Israelien Qui Vous Veut du Bien


Dans la même rubrique:
< >

Israël, pour déstabiliser l'Iran, a décidé de lancer des bombardements massifs virtuels via Fring/Twitter, avant de bombarder "live" les installations nucléaires iraniennes.


Lundi 22 Juin 2009

Israël Bombarde l'Iran Au Twitter Avant De Bombarder Au Nucléaire  -Fring L' Ami Israelien Qui Vous Veut du Bien

Le chef du Mossad a dit

Le chef du Mossad israélien, Meir Dagan a déclaré mardi lors d'une intervention devant le Comité des affaires étrangères et de défense du parlement israélien ( Knesset) que les émeutes en Iran concernant les résultats de l'élection s'éteindront d'ici quelques jours plutôt que de s'amplifier et de se transformer en révolution. Il a ajouté que "la réalité ne va pas changé à cause des élections.Le monde et nous-mêmes connaissons déjà Ahmadinejad. Si le candidat réformiste Mousavi avait gagné, Israël aurait eu un problème bien plus sérieux car il lui aurait fallu expliquer au monde le danger de la menace iranienne, car Mousavi est perçu sur la scène internationale comme un élément modéré... C'est important de se rappeler que c'est celui qui a démarré le programme nucléaire de 'Iran quand il était premier ministre". Concernant la prétendue fraude électorale, Dagan a dit : " la fraude électorale en Iran n'est pas différente de celle existante dans les états libéraux lors d'élections. La lutte concernant les résultats de l'élection en Iran est interne et n'est pas liée à ses aspirations idéologiques, dont son programme nucléaire".

Dagan sait de quoi il parle puisqu'il suit, de part ses fonctions, en rapproché, ce qui se passe en Iran, et qu'il conçoit et fait exécuter par les agents du Mossad des actions sionistes clandestines de déstabilisation du régime de Téhéran, comme probablement ces vagues successives de "bombardements Twitter" à peine l'élection présidentielle terminée.


Twitter un réseau social "apolitique"

Un article du lundi 15 juin publié sur le site Charting Stocks, intitulé:

"Proof Israeli Effort To Destabilize Iran Via Twitter" - "Preuve qu'Israël Cherche à Déstabiliser l'Iran via Twitter"

http://www.chartingstocks.net/2009/06/proof-israeli-effort-to-destabilize-iran-via-twitter/

accuse, preuves à l'appui, l'extrême droite israélienne d'être engagée dans une attaque totale contre l'Iran dans le but de délégitimiser l'élection et de créer une instabilité politique à l'intérieur du pays.

Quiconque utilisant Twitter sait que ces derniers jours le sujet de l'élection présidentielle iranienne a été le plus populaire sur ce réseau. Des milliers de tweets et de retweets colportant une prétendue fraude électorale, appelant aux manifestations en Iran, et même poussant à attaquer différents sites web iraniens( ce qu'ils ont fait avec un certain succès) ont envahi ce que certains appellent des "réseaux sociaux". Certains tweets, retweets ont même été repris par les médias de masse sur internet.

Qui est derrière toute cette agitation tweetée?

Les Iraniens mécontents des résultats, ou la machine de propagande anti Iran made in Sionisland ?

Le responsable du site Charting Stocks se pose quelques questions pertinentes auxquelles il fournit des réponses techniquement argumentées.

Après avoir recherché les origines des informations tweetées, il s'est concentré sur une poignée de personnes à l'origine de 30 000 tweets sur l'Iran mis en circulation récemment. Toutes présentaient des similitudes frappantes :

1. Chacune d'elles a crée un compte Twitter le samedi 13 Juin le lendemain de l'élection

2. Chacune d'elles avait un nombre impressionnant de tweets envoyés depuis la création de leur compte

3. " Iranelection" été leur mot clé le plus populaire

4. A quelques exceptions prés toutes postaient leurs tweets en ANGLAIS

5. La moitié d'entre elles avaient exactement le même profil

6. chacune d'entre elles avaient des milliers de suivistes, avec seulement un nombre restreint d'amis, la plupart étant dénommé EACH OTHER.

Pourquoi ces tweets écrits en anglais et tous ces profils obsédés par l'Iran? Ces profils sont des faux et ont été crées dans le but de déstabiliser l'Iran et d'influencer l'opinion publique eut égard à la légitimité des résultats de l'élection présidentielle iranienne.

Finalement, le responsable du site a réduit le nombre de spammers ( car cela s'apparente plus à une opération massive d'envoi de spams) à trois d'entre eux les plus insistants :

@StopAhmadi
@IranRiggedElect
@Change_For_Iran

Il a ensuite chercher des informations sur Google pour deux d'entre eux : @StopAhmadi et @IranRiggedElect.

La première page d'information les concernant renvoyait à une page du Jpost, un site internet israélien de droite extrême droite très proche du gouvernement Netanyhaou/Lieberman. Il se trouve que le Jpost avait un article daté du Dimanche 14 Juin sur 3 personnes " qui ont rejoint le réseau social il y a à peine quelques heures et ont déjà récupéré des milliers de suivistes", le Jpost était le seul à consacrer un article à ces 3 spammers.

Pourquoi un tel intérêt soudain pour ces trois nouveaux adeptes de Twitter, fervents défenseur de la cause Mousavi ?

Le Jpost aurait voulu leur faire de la pub qu'il ne s'y serait pas pris autrement. Le Jpost est en Israël l'organe de propagande des Sionistes pur et dur et souvent utilisé pour "faire passer" les messages. Le Jpost faisait donc la promotion des trois spammers les plus actifs dans le mouvement de contestation soit disant iranien de l'élection présidentielle.

Suspect non ?

Après tout qui peut régionalement profiter de ces luttes internes en Iran ? L'Iran constitue actuellement le seul pays à résister à l'hégémonie américano-sioniste au Moyen Orient.

Ces spammers ont commencé à déverser leurs tweets de protestation avant même l'annonce officielle des résultats alors même que Mousavi contestait lui aussi ces derniers avant qu'ils ne soient connus. Le spammer @IranRiggedElect a crée son profil juste avant qu'on annonce le vainqueur et a pris la peine d'avertir ceux qui utilisent Twitter aux US, en ANGLAIS, toutes les 10 MINUTES, que l'élection était frauduleuse.

De plus, depuis le résultat de l'élection iranienne, le JPost déborde de compassion pour les étudiants iraniens et ouvre toutes grandes ses colonnes à leurs témoignages. Ainsi le 19 Juin il publie dans un article intitulé " Mouvement by the people for the people" - "Mouvement du peuple pour le peuple" une lettre soit disant reçue d'un étudiant iranien via un professeur d'une université américaine connue qui maintient des liens proches avec l'Iran (?) . Mis à part le blablabla habituel sur la censure des médias et autres réseaux sociaux on note une information intéressante :

"...Il y a des manifestations tous les jours...organisées de bouche à oreille d'un évènement à l'autre, et puis par appels téléphoniques, et des étrangers qui vous disent de venir alors qu'ils vous croisent ou alors que vous attendez au feu rouge..."

..."et des étrangers qui vous disent de venir alors qu'ils vous croisent ou alors que vous attendez au feu rouge..."

Cela corroborent les accusations du gouvernement iranien comme quoi des éléments extérieurs infiltrés seraient à l'origine des émeutes, et de l'incitation à manifester. Et une nouvelle fois le JPost semble être au parfum de ce qui se trame dans les rues de Téhéran.

Qui sont ces étrangers ? Pour le compte de quels services secrets étrangers travaillent-ils ?


Fring l'ami Israelien qui vous veut du bien

Sur le site sioniste www.juif.org qui se définit comme un site qui diffuse "de l'information vue d'Israël »" et dont l'équipe est localisée "principalement à Hong-Kong et en Israël, et est composée de spécialistes Internet et d'experts de l'information" on trouve l'information suivante sous "Science & Technologies Israéliennes" - http://www.juif.org/societe-israel/101161,iran-avec-twitter-et-facebook-c-est-le-site-israelien-fring-qui.php :

"Iran : Avec Twitter et Facebook, c'est le site israélien Fring qui aide les manifestants...

19 Juin 2009 - Guysen Israel News

Iran : Avec Twitter et Facebook, c'est le site israélien Fring qui aide les manifestants à organiser la lutte contre le régime islamique. Fring est un site de réseautage social qui permet de poster de courts messages visibles par les membres d'un même réseau sur un téléphone mobile. Durant la semaine passée, le flux des utilisateurs iraniens a augmenté de 100%...."


En tapant Fring dans Google on obtient des informations forts intéressantes :

Sur le logiciel Fring on peut lire sur http://telephoner-gratuitement.fr/fring-130.html :

fring est un logiciel gratuit qui permet d’appeler sur mobile. Pour cela, il utilise votre connexion Internet mobile: WiFi, GPRS ou 3G.

De plus, fring est compatible avec la plupart des protocoles de messagerie instantanée comme MSN messenger, Google Talk, Aim, Skype. Vous pouvez donc également chatter avec vos contacts habituels.

Comment ça marche?

1. Connectez-vous sur fring.com et enregistrez votre modèle de téléphone et votre numéro.
2. Vous recevrez un SMS avec un lien Internet pour télécharger le logiciel.
3. Une fois ce dernier installé, il suffit de configurer chacun des services et éventuellement les connexions Wi-Fi les plus couramment utilisées. Lors des prochains démarrages, fring utilisera en priorité les connexions Wi-Fi environnantes. S’il en est hors de portée, il utilisera alors les connexions cellulaires.


Autres informations intéressantes sur : http://blog.fring.com/france/ :

"Depuis vendredi, fring voit son trafic augmenter énormément. Comme les médias traditionnels, Internet et les accès aux télécommunications sont grandement restreints en Iran à l’heure actuelle. fring permet aux Iraniens d’accéder personnellement à leur réseaux sociaux préférés tels que Twitter, Facebook et encore plus, les possibilités de passer des appels Internet via fring, Skype et autres, qu’ils utilisent par dizaines de milliers pour raconter leurs histoires personnelles, partager des photos, et perséverer avec courage pour exercer leur liberté d’expression.

La nuit dernière, sur Sky News, Avi Shechter, PDG et cofondateur de fring a déclaré: “Notre technologie permet aux Iraniens et à des millions d’autres personnes de passer outre les moyens de télécommunications traditionnels. Ainsi nous découvrons que les gens l’utilisent énormément, en particulier dans les endroits où ces moyens sont limités.”

Fring a été crée avec le but de fournir un environnement ouvert qui promeut et célèbre la liberté de communiquer, laissant les gens profiter du potentiel presque illimité d’Internet, combiné avec l’utilisation mobile. Les jeunes Iraniens utilisent donc pleinement le potentiel de l’Internet mobile, via fring, leur donnant la possibilité de partager leurs opinions et leurs photos avec leurs amis du monde entier."


C'est aussi le genre de logiciel qu'adorent les spammers...et les services d'espionnage.

Fring est basé en Israël à Tel Aviv.

Tout cette activité en soutien à Mousavi et ses supporters se fait sous la surveillance bienveillante du "Little Brother" sioniste qui, bien sûr, se garde bien d'interférer via et dans toutes ces communications qu'ils contrôlent de A à Z par ce logiciel.

Vous voulez exprimer votre soutien à Mousavi ?

Et bien, fringez vous !

Mais sachez d'abord que cela se fait sous contrôle sioniste, et aussi, bizness as usual, que cela fait une pub d'enfer à Fring et Twitter.

http://www.planetenonviolence.org
Myriam Abraham


Lundi 22 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par Fredd le 22/06/2009 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La propagande de guerre contre l'Irak et maintenant contre l'Iran...

C'étaient pas des musulmans!
http://www.takeourworldback.com/itwasntmuslims_fr.htm

2.Posté par AS le 22/06/2009 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci pour la traduction ca fait une semaine que les faits sont averes et verifies...

3.Posté par blk le 23/06/2009 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article, c'est de la pub pour fring? Car pour le reste, pas besoin d'être un hacker noctambule ou de lire dans une boule de cristal pour le savoir. Remarquez que sous prétexte de nous parler de la crise en Iran, beaucoup ont profité faire de la pub implicite et inoffensive. Parfois, j'ai l'impression qu'on veut nous prendre pour des c...

4.Posté par hélène le 25/06/2009 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"l'impression", parfois seulement???

ils nous prennent CONTINUELLEMENT pour des cons!!

et maintenant ils commencent la même comédie avec la syrie: contestations syrienne "réprimée dans le sang": dixit radio j aux infos ce matin même!!

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires