Propagande médiatique, politique, idéologique

"Israël", la guerre des nerfs contre l'Iran et le Hezbollah



Vendredi 7 Août 2009

"Israël", la guerre des nerfs contre l'Iran et le Hezbollah
Le quotidien israélien Haaretz en ligne a publié un article dans lequel il explique les articles parus dans la presse britannique sur le conflit entre Israël d'un côté et l'Iran et le Hezbollah, estimant qu'ils font partie de la guerre de nerfs menée contre les deux ennemis jurés de l'entité sioniste.
 
 
(( Les deux articles publiés ces derniers temps par le Times londonien donnent l'impression qu'Israël a levé la barre de la guerre psychologique qu'il mène contre l'Iran et le Hezbollah.
Lundi, le journal anglais a rapporté que l'Iran a achevé son programme de recherche nucléaire, et que ses progrès vers la construction d'une bombe nucléaire ne dépendaient que de la décision du Guide suprême l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei. Le lendemain, il a mis en garde contre le danger de l'escalade entre Israël et le Hezbollah à la frontière libanaise.

Les deux articles ont été écrits par l'éditeur Richard Beeston, qui se trouve en Israël depuis la semaine dernière.

Dans son rapport sur le programme nucléaire iranien, il s'est  basé sur des sources occidentales ayant requis l'anonymat. Or, lors d'une séance de la Commission des affaires étrangères et de défense à la Knesset,  le chef de la brigade de recherche du renseignement militaire israélien, Brig. Gen Yossi Baidatz, avait utilisé des propos presque identiques à ceux du Times.
Estimant qu'à partir "de 2011 l'utilisation de la bombe nucléaire iranienne dépendra uniquement de la décision de la déployer, et non sur des facteurs technologiques".

Quant aux sources du journal anglais dans son article sur les tensions entre Israël et le Hezbollah, elles ne sont pas connues. Le Times rapporte que le commandant-adjoint des Forces de défense israéliennes Alon Friedman a signalé que la frontière nord du pays pourrait "exploser à tout moment."

Le timing de la publication de ces deux articles signifie que quelqu'un au ministère de la défense israélien a voulu envoyer un message aux deux fronts libanais et iranien.
Le fait qu'un journaliste britannique ait cité de hauts responsables et signalé avoir rencontré le numéro deux du Commandement du Nord ne semble pas avoir été accidentel.
 
Sachant que le chef d'état-major Gabi Ashkenazi et les autres officiers supérieurs accordent très rarement  des interviews à la presse et encore  moins à la presse étrangère, la semaine dernière, à la suite de la mystérieuse explosion d'un stock d'armements du Hezbollah au sud du Liban, faisant craindre une escalade des tensions sur la frontière nord, aussi bien Ashkenazi que le ministre de la Défense Ehud Barak se sont empressés de faire des déclarations rassurantes.

Or, les remarques de Friedman sont à l'opposé de celles des autres officiers hauts gradés.
Israël a peut-être changé son fusil d'épaule, ou Friedman n'a tout simplement pas reçu les sujets de discussion de l'armée avant son interview. Ou peut-être a-t-il donné la réponse coutumière aux invités étrangers, celle de ne pas sous-estimer le calme de l'ennemi,  de l'autre côté celui-ci  est en préparation,  et le visiteur a interprété cela comme étant une menace immédiate.

Sachant que l'éventualité d'une confrontation avec le Hezbollah en conséquence directe d'une frappe israélienne est très possible dans la région, selon une perception occidentale,  le Times a insisté sur un autre aspect du conflit,  déjà évoqué dans un journal israélien.

Celui des avertissements israéliens à la Syrie et le Hezbollah contre l'introduction d'une "arme de déstabilisation" au Liban, les missiles antiaériens, qui semblent être une "ligne rouge" israélienne, car pouvant menacer la force  de dissuasion contre le Hezbollah.

Deux mises en garde subsistent: Il sera extrêmement difficile de mobiliser l'appui international pour une troisième guerre au Liban, avec la présence de missiles sol-air qui sont d'ores et déjà déployés en Syrie. De plus, si une confrontation éclate entre Israël et l'Iran, il est peu probable qu'Israël ouvre un deuxième front qui détournerait les ressources du théâtre principal.

Tout ce qui a trait à l'Iran semble être lié à l'ensemble de la situation. Ces derniers mois, Israël a essayé de fléchir ses muscles sur le programme nucléaire iranien. Dans la presse, des officiers de l'armée israélienne n'hésitent plus à se référer explicitement à la possibilité d'une frappe israélienne sur l'Iran,  un sujet tabou pour eux il y a un an. Les hauts-officiers de l'armée de l'air prennent le soin de révéler  l'état de préparation élevé au combat de leurs pilotes, en cas de besoin.

 En plus, il y a plus de transparence des processus militaires en cours. À l'instar du passage des sous-marins équipés de missiles par le canal de Suez à plusieurs reprises, avec l'autorisation égyptienne, dans ce qui semble être une menace implicite à Téhéran.
Chaque mois, les journalistes étrangers reçoivent des fuites sur des exercices aériens sur une longue distance.

La toile de fond de tout cela est le calendrier du nucléaire iranien, la date limite des pourparlers américano-iraniens et la possibilité d'un renforcement des sanctions internationales.

En revanche, Israël se devrait dans cette optique, d'insister sur le concret de l'option militaire.
Sachant que  Washington, préfère cultiver le doute sur une frappe israélienne pour faire  pression sur Téhéran, il se peut qu'Israël soit en train d'accélérer ses préparatifs en vue d'une frappe, mettant de côté une lecture avisé de la conjoncture, même s'il est  convaincu que Washington ne lui viendra pas en aide.))

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Vendredi 7 Août 2009


Commentaires

1.Posté par Fredd le 08/08/2009 03:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceux qui veulent dominer tout le Moyen-Orient sous sa botte

C'est pas les musulmans!
http://www.takeourworldback.com/itwasntmuslims_fr.htm

2.Posté par mayonaise le 08/08/2009 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ISRAEL vaincra!! a coup sur!!

3.Posté par Arthur Gohin le 08/08/2009 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Israël vaincra"? Ce sont là des promesses comme Lucifer sait en faire.
Jésus Christ lui a déjà vaincu le monde par sa croix et sa résurrection. Mais les disciples de Lucifer renoncent au vrai bonheur pour une course à la violence.

4.Posté par belh le 08/08/2009 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourtant tu devrais savoir que la mayonnaise ne prend pas tout le temps.

5.Posté par Denis Jaisson le 08/08/2009 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"De plus, si une confrontation éclate entre Israël et l'Iran, il est peu probable qu'Israël ouvre un deuxième front qui détournerait les ressources du théâtre principal"...

Un conflit avec le Liban détournera moins de ressources qu'il n'y parait car Sarkozy appuiera Israël militairement. Le ministère de la défense le fit comprendre avec l’aide de media ébaudis, en célébrant l’armée – en particulier les soldats qui revenaient du Liban - après le défilé du 14/07/09. Ainsi la France enverra au casse-pipe des soldats qui sont plus des mercenaires qui ferment les yeux sur la politique, que des soldats de la République qui auraient à cœur de défendre cette dernière, fût-ce contre les intérêts étrangers du CRIF...

@Arthur Gohin... Le Christ n'a pas "vaincu le monde" mais la mort: "mon royaume n'est pas de ce monde" (Saint Jean, 18:36)

6.Posté par arthur.gohin le 10/08/2009 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Denis Jaisson
"Courage, j'ai vaincu le monde" C'est dans Saint Jean aussi. Il a tout vaincu.

7.Posté par Denis Jaisson le 12/08/2009 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Arthur; autant pour moi!

8.Posté par soleil le 17/09/2009 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vraiment israel se comporte,comme un cancer qui se propage et qui emmène avec lui tout ,avec l appuis des mèdia français sioniste qui lui sont fidèle comme leurs ombres se sont des suppot de satant

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires