Palestine occupée

Ismaïl Haniyeh met en garde contre les complots d'Israël



IRIB
Lundi 23 Juillet 2007

Ismaïl Haniyeh met en garde contre les complots d'Israël
Alors que la libération des prisonniers palestiniens détenus dans les geôles israéliennes continue de faire la une de la plupart des agences d'informations, le Premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, tout en se réjouissant de la nouvelle, a mis en garde contre les complots et le piège que voudrait tendre le régime sioniste, en vue de briser l'unité inter-palestinienne.

Les commentateurs politiques estiment que cette mise en garde prend toute son importance, dans la mesure où la libération des prisonniers palestiniens, évoquée, le 25 juin dernier, au Sommet du Charm el-Cheikh, s'est faite de manière sélective. Ehud Olmert avait promis la libération de 250 prisonniers palestiniens proches du Fatah au Président de l'Autorité autonome, Mahmoud Abbas, afin de soutenir les décisions de ce dernier contre le gouvernement palestinien d'Union nationale et en faveur du cabinet d'urgence.

Depuis la dissolution du gouvernement d'Union nationale et la nomination du cabinet d'urgence de Salam Fayyad, le soutien d'Israël et des Etats-Unis à Mahmoud Abbas a fait craindre le renforcement des divisions entre les Palestiniens. La victoire du Hamas aux législatives du mois de janvier 2006 et la formation d'un gouvernement de la part d'Ismaïl Haniyeh n'ont jamais été reconnues par Israël, les Etats-Unis et l'Occident, en général, qui, tous, ont œuvré, pour pousser l'action de ce gouvernement vers l'impasse.

Les prises de positions hostiles de ces derniers contre le Hamas étaient telles qu'ils ont même oublié leur rôle de donneurs de leçon, en matière de "Démocratie", concentrant leurs efforts sur le renversement du gouvernement palestinien issu des urnes. Une partie de ses efforts s'est traduite par la confrontation entre le Hamas et le Fatah. C'est pourquoi, la libération de 250 prisonniers palestiniens proches du Fatah peut être considérée comme un piège tendu, pour plonger le peuple palestinien dans une guerre civile, d'autant plus qu'Israël, indiquent certains analystes pourrait très bien continuer d'encourager Mahmoud Abbas à poursuivre sa politique contre le Hamas, ce qui aurait, sans nul doute, des conséquences fâcheuses.


Lundi 23 Juillet 2007


Commentaires

1.Posté par la dounya pour tous! le 23/07/2007 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ou quand des musulmans vont se mettre en face d'autres musulmans, uniquement pour la dounya et pour suivre les ordres de l'envahisseur sioniste....
O la Oumma de Mohammed, ton cas est grave mais gardons l'espoir...

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires