Actualité nationale

Islamophobie et émission religieuse consacrée à l'Islam


Une association m'a demandé de rédiger un résumé ou un projet de texte à la suite du long article d'explication publié hier et portant sur le mode opaque de financement de l'émission religieuse de la télévision publique, consacrée à l'Islam.
Je rappelle que le mode de financement existant et qui risque d'être prorogé, a été instauré pour accompagner des malversations financières, programmées avec la complicité des gouvernements en place à l'époque. Le but évident : nuire à l'image de l'Islam.

Voici un projet de texte que je soumets à votre attention :


abdellah.ouahhabi@online.fr
Jeudi 20 Novembre 2008

Les parlementaires vont incessamment adopter un nouveau cahier des missions et des charges de la télévision publique.
Le texte soumis à l'attention des parlementaires se trouve sur le site de la Direction pour le Développement des Médias auprès du Premier ministre (ddm.gouv.fr).
Ce texte comprend un article 15 portant sur "les émissions à caractère religieux". Il proroge le mode de financement adopté en 1994.
Ce mode de financement laissé à la discrétion du Conseil d'administration de la chaîne de télévision a permis, pendant la période où il a été en application les plus graves injustices budgétaires et malversations financières aux dépens de l'Islam. Les malversations en questions ont fait l'objet de plusieurs articles de la presse nationale et internationale ; les pouvoirs publics ont reconnu leur commission. Les responsables en place ont été changés, mais pas les texte. Ce qui fait que les malversation ont recommencé.

Il faut donc changer le mode de financement et adopter un procédé totalement transparent, comme celui qui a existé entre les années 1987 et 1994 : le CSA fixe dans ses dispositions annuelles le budget annuel de chacune des émissions religieuse ; la chaîne publique excécute ce budget (la société publique de télévision est le seul et unique producteur) et la hiérarchie du culte détermine le contenu éditorial (les organisations ont fonction de scénariste).

En effet, seul l'État (les ministères de la culture, des finances et le CSA) a le droit et le devoir de fixer le budget de chacune des émissions publiques consacrées aux religions pratiquées en France. Le Conseil d'administration d'une chaîne publique de droit privé n'est pas habilité à le faire : non seulement il n'a pas forcément les compétences et la légitimité pour le faire, mais en plus, il a le droit d'opposer le secret d'entreprise, commercial et de fabrication aux question des citoyens et responsables religieux ou associatifs.

C'est justement ce qui se produit depuis 1994 et qui risque d'être prorogé si le projet de texte actuel est adopté : personne ne sait à combien s'élève par exemple le budget de l'émission islamique. Cela est inacceptable parce qu'il a été constaté que cela joue contre l'émission religieuse consacrée à l'Islam.

Les Musulmans demandent donc que le budget global de toutes les émissions religieuses soit fixé publiquement, que des critères de distribution à chacun des cultes soit explicité et que le résultat soit par la suite vérifiable. Un modèle valable est l'article 19 du cahier des missions et des charges de 1987.
La République en sa Constitution statue que tous les citoyens sont égaux quelle que soit la religion, la croyance de chacun. l'État ne favorise aucune religion (article 1 de la Constitution). Tous les citoyens paient les impôts, y compris les Musulmans.

Alors les Musulmans font une demande expresse pour que le budget des émissions religieuses soient fixés en toute TRANSPARENCE et de manière VÉRIFIABLE.
Ce sont deux mots essentiels.

Cette demande n'est tournée contre personne, contre aucune religion ; elle va dans le sens d'une plus grande cohésion et concorde nationale.

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Voilà, un texte succinct et clair.


Jeudi 20 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par tonton le 20/11/2008 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais c'est quoi ce truc ? Les Musulmans ne regardent pas cette émission, ils ont le satellite et donc les chaînes religieuses plus performantes et sérieuses que celle proposée par France Télévision. De plus, ils lisent, ils débattent entre eux.

Alors arrêter de mettre de la confusion là où il n'y en a pas.!!!

2.Posté par Abu'Issa le 20/11/2008 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si on parle de l'émission du dimanche matin présenté par Mr Bencheikh... je me marre pcq elle est bidon l'émission, on pourrait l'appeler "L'Islam pr les nuls par des très très nuls"...
Bref faut de tt pr faire 1 monde

3.Posté par ROMANA le 20/11/2008 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le dimanche est le jour saint pour les catholiques, mais pour les musulmans cela ne représente rien. A quand une émission le vendredi midi en relation avec l'islam.
REPONSE : JAMAIS. ripoublique bananiere.

4.Posté par Abu'Issa le 21/11/2008 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Romana le vendredi midi c l heure ou soit on est au jumuua soit on s prépare pr y aller. Pas l tps de regarder la tv. Peu importe le jour, juste 1 émission correcte et respectueuse ki ne confond pas islam et tradition locale, par exemple qd j entend q la main de fatma c islamik... j m marre. et q on ns épargne les auto proclamés "nouveaux penseurs" de l Islam tel q chebel, bencheikh, benzine, abdelwahab... Faudrait leur offrir des petitds fasicules sur l Islam expliké aux enfants.
J oubliai le bleu blanc rouge Abdel Malik

5.Posté par resist25 le 02/02/2009 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A "Abu'Issa"
Oui tu as tout à fait raison c'est vraiment du foutage de gueule cette émission, et surtout ces pseudos "penseurs"...
Restons vigilants...

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires