RELIGIONS ET CROYANCES

‘’Islam: Aïd el Kébir, 300 millions de moutons sacrifiés au nom d'un mensonge dirigé directement contre le peuple Juif’’


Dans la même rubrique:
< >

Toutes les occasions sont bonnes pour insulter, humilier, vomir sa haine contre l’Islam et les musulmans. Mais surtout jouer les pyromanes de l’antisémitisme.
Le titre de l’article, vous l’aurez compris, est le titre d’un déchet vomi sur un site chrétien. Grâce a Dieu tous les Chrétiens n’ont pas ce sentiment de mépris et haine envers les musulmans. Ce comportement est plus l’œuvre de sionistes protestants. Qui sont actuellement les prosélytes les plus acharnés et les plus dangereux. Non seulement, ils sont haineux, mais surtout vindicatifs, ils sont les portes voix des sionistes juifs et en leur nom, ils veulent se battrent avec les mêmes motivations que les croisés.


Mardi 10 Janvier 2006

‘’Islam: Aïd el Kébir, 300 millions de moutons sacrifiés au nom d'un mensonge dirigé directement contre le peuple Juif’’ Ce même site nauséeux qui titre cela, continu ses diatribes en revisitant l’histoire de la théologie musulmane :

NDLR: Le Coran est en flagrante contradiction avec la Bible des chrétiens et des Juifs: ce n'est pas Ismaël, mais Isaac qu'Abraham s'apprêtait à sacrifier sur le mont Horija. Avoir choisi dans le Coran de substituer Ismael à Isaac montre la volonté délibérée d'écrire l'Histoire, d'annuler et d'effacer le peuple Juif: il s'agit clairement d'un mensonge antisémite et négationniste. Et la France va faire de ce mensonge une fête nationale - ou assimilée... La patrie des Lumières est décidément bien aveugle pour accepter ce mensonge médiéval.

http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=15940.88

Sur la même page voici que ce site ‘’chrétien’’ fait la promo d’une conférence sioniste:


"Salut d' Israël et salut des Nations" le 12-1-2006 à Mulhouse (France)
Jeudi soir le 12 janvier 2006

à Mulhouse – Amphithéatre
cour des chaînes,
13 rue des Franciscains -

à 20h15.

Conférence du Professeur Armand Abécassis sur :

« Salut d'Israël et salut des Nations. »

Renseignements :

Organisateur :
AJCM
Amitiés Judéo Chrétien de Mulhouse

http://www.dialogue-jca.org/conferences_et_manifestations.htm

Participation aux frais : 8€ / pers.



Version musulmane des repères théologiques tronqués

Puisque des Chrétiens sionistes se permettent de parler au nom de l’Islam, j’ai jugé utile de remonter à la source du mensonge judéo-chrétien :

Chacun pourra se faire sa propre opinion.

Les juifs ont longtemps été considéré par les Chrétiens, et le sont encore pour une grande majorité comme les responsables de la crucifixion et considérés comme déicides.
Cette haine que porte en eux les Chrétiens Catholiques, Orthodoxes et ceux d’Orient n’est pas partagée par les Chrétiens Protestants. Pour comprendre cette approche diamétralement opposée, il faut bien connaître les origines et les raisons de ce de l’Eglise romaine, qui traumatisa toute l‘Europe pendant des siècles. Au-delà de Calvin et Luther, il est impératif de comprendre et de savoir les raisons occultes de ce schisme de l’Eglise, par qui et pourquoi a été initié la naissance du protestantisme ? Le sujet n’étant pas cela, il est facile de trouver des sources alternatives de l’histoire théologique.

Mais revenons en aux origines des mensonges judéo-chrétiens.
Les Juifs et les Chrétiens toutes sectes confondues, ont pour acquis, la promesse du sacrifice d’Isaac.
Cependant, les contradictions juives et chrétiennes ne sont plus à celle là près. Ils sont allé jusqu’à dire que Abraham avait répudié Hadjar (mère d’Ismaël). Tous ceux qui ont des notions de théologie connaissent la version biblique du contexte et la naissance d’Ismaël (père des Arabes). Les contrevérités dans les paroles d’évangiles sont nombreuses pourtant considérées comme la seule source du monothéisme. Faut-il rappeler que la promesse d’Abraham (Ibrahim), a été faite car Sarah était stérile et ne pouvait donner d’enfant à son mari, qu’elle l’autorisa à se marier avec Hagar ,de qui le premier fils d’Abraham vint au monde. Cette promesse d’Abraham était de sacrifier son premier fils. Le premier fils fut Ismaël, et qu’au moment de la volonté d’immoler Ismaël, Isaac n’était même encore né ? La Kaaba, a été construite par Abraham et son fils Ismaël, comment expliquer cette construction, si effectivement Abraham avait renier son fils et répudié Hagar ? Sarah (la première épouse et mère d’Isaac) avait plus de soixante dix ans quand elle enfanta Isaac, alors que Ismaël était déjà un homme. Comment expliquer qu’un prophète comme Abraham, et père des trois monothéismes puisse ne pas tenir sa promesse envers Dieu, et ainsi vouloir sacrifier son second fils ?
Pour justifier cette thèse inventée de toute pièces par les rabbins juifs et ce avant la naissance du Christianisme (secte juive devenu religion), il fallait bien inventer une cause, et celle-ci était de dire qu’Abraham n’a pas reconnu son premier fils Ismaël.

L’origine de l’Aïd el Kebir.

Le lieu de ces événement était à la Mecque, où la Kaaba se trouve. Le rituel que les pèlerins font vers la fin des rites obligatoires pendant le Hadj, consiste à imiter l’endurance psychologique d’Ismaël qui savait parfaitement que son père l’amenait vers le lieu de son immolation. La symbolique qui consiste à jeter des pierres sur ce qui représente Satan, rappelle les événements de ce jour. En effet, il est rapporté dans la tradition musulmane qu’Ismaël fur interpellé par Satan, lui conseillant de ne pas suivre son père pour les raison connues. Ismaël eut une réaction sans doute inspiré par Dieu, et lui répondit qu’il était près à être sacrifié sur la voie de Dieu, en lui jetant une pierre et le rendant borgne, d’où le rituel des pèlerins pendant le Hadj. Dans la version musulmane, il n’y a aucun paradoxe et anachronisme. A contrario, les Juifs et les Chrétiens ne semblent pas concernés par les contradictions historiques et l’anachronisme factuel.

Aujourd’hui les musulmans sont volontairement amalgamés à la barbarie, et est il vrai que la culture et la mentalité occidentale est parfois surprise par ce qui peut être perçu comme de la sauvagerie. Mais les sauvages et les barbares ne sont dans ce cas, pas ceux que l’on veut bien montrer comme.

Le hypocrites qui volontairement ne voient dans ce rituel que le côté sanguinaire, oublient parfois que le musulman est plus respectueux de l’animal qu’il va tuer pour ses besoins vitaux que l’occidental qui à tendance à oublier les traitements que réservent l’industrie de la viande, les abattoirs et les laboratoires…

La première en France à ouvrir la voie à toutes sortes de dérapages est bien l’égérie de la
Pornographie mentale, celle qui n’a pas hésité à épouser un cadre de l’extrême droite de ce pays, mais n’a pas été inquiété pour ses opinions fascistes et racistes. Les médias continuent à l’encenser. Aujourd’hui, cette rhétorique est reprise par tous les islamophobes, oubliant les origines de ces diatribes. Il faut croire que l’islamophobie, est une bon palliatif pour les racistes et haineux. Se cacher derrière sa haine et son mépris de l’Islam pour déverser impunément ses insultes racistes est devenu une méthode qui sert à contourner la Loi Gayssot, ses postures bien usitées sont considérés comme de la liberté de penser. Certes, chacun est libre de penser ce qui veut de l’Islam et des musulmans, mais afficher et insulter en publique sa haine et son mépris, n’est plus de la liberté de penser, mais simplement un bon moyen de se cacher derrière, pour mieux vomir sa haine impunément.

Ces extrémistes laïques, religieux, sionistes ont détourné la loi, qu’ils ont initié à d’autres fins, et jouent les prolongations. La loi Gayssot est instrumentalisée par ceux qui se cachent derrière, et l’utilise contre une partie de ceux qui sont aussi censés êtres protégés par elle. Mais la France est connue pour sa pratique du deux poids deux mesures.
Le moment est venu de revoir cette loi qui au fond ne sert pas à grand chose. Si ce n’est tout questionnement objective une partie de l’histoire formatée.

Puisqu’une union des protestations semble faire son effet sur la loi du 23 février, pourquoi ne pas continuer ?


BONNES FÊTES A TOUS LES MUSULMANS, même si les temps ne s’y prêtent guère, l’ambiance nauséeuse, le sens spirituel n’étant plus, bonnes fête


Mardi 10 Janvier 2006


Commentaires

1.Posté par un musulman le 11/01/2006 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On en fait des gorges chaudes !!!Islamiya.info | Le 10 janvier 2006 à 20:10:38 CETLa Société Protectrice des Animaux (SPA) prend le relais de Brigitte Bardot qui, comme on le sait, « adore » les animaux… et c’est tout à son honneur dans la mesure où il faut aussi « adorer » les enfants Palestiniens que l’on égorge.L’actrice ne semble pourtant pas s’en émouvoir outre mesure !En effet, cher lecteur, en écrivant au Ministre de l’Intérieur qui devient dès lors, après l’Eboueur des Banlieues, Grand Boucher de France la SPA « a réclamé lundi que soit rendu obligatoire l\'étourdissement préalable des moutons avant qu\'ils soient abattus pour célébrer la grande fête musulmane de l\'Aïd El-Kébir ».Touchante attention en effet pour nos amies les bêtes.Il est néanmoins curieux de constater que depuis des millénaires personne ne se soit soucié du sort des pauvres moutons.Mais bon… après le 11 septembre tout est désormais permis contre ces barbares que sont les Musulmans…. Barbares et terroristes, comme chacun le sait !!!Ce qui m’étonne encore c’est que la SPA ne soit que restrictive en la matière alors qu’en sa qualité de défenseur des animaux elle aurait du demander l’interdiction de l’abattage tout simplement.C’eut été plus conforme à la mentalité qui prévaut aujourd’hui dans l’Europe en général et en France en particulier compte tenu de l’islamophobie ambiante et palpable à tous les niveaux.Mais bon…on interdit le voile mais pas le sacrifice de sang.Curieux !Peut être est-ce par respect pour notre Constitution que l’on autorise encore à saigner un mouton ? Oui… puisqu’elle institue l’hymne national et que celui-ci évoque l’égorgement.Mais je crois que la vérité est ailleurs !La SPA et toutes les institutions de France et de Navarre, notamment le gouvernement, ont compris la portée du phénomène économique suivant : le sacrifice du mouton par le Musulman est une manne pour l’élevage français puisqu’on abat près d’un million et demi de bêtes !Imaginons un seul instant que les Musulmans aient la mauvaise idée de boycotter le mouton français… ou le mouton tout court !Que se passera-il alors ?Ce sera une véritable catastrophe pour l’élevage français, un tsunami économique !C’est pourquoi personne ne parle d’interdire l’abattage… mais on trouve d’autres dérives… car il faut bien montrer que dans tous les actes de sa vie le Musulman est coupable… même de respirer !Mais ce que l’on oublie de dire, aussi….extrêmement important d’ailleurs… c’est que l’égorgement n’est pas, à l’origine, une tradition musulmane. C’est avant tout un rite mosaïque (de Moise) et comme disaient les défenseurs de Massada, en Palestine, qui s’entre égorgèrent pour fuir la capture par les Romains, « c’est la mort la plus douce ! ».Ainsi donc, j’estime que la SPA et toutes les bonnes consciences sont d’une hypocrisie immonde en demandant l’électronarcose alors que leur voeu pieux est celui d’interdire l’égorgement… réputé barbare !Ils n’en parlent pas non par respect pour l’Islam, on n’en est plus là depuis longtemps, mais parce que ça toucherait là où ça ferait le plus mal : le porte monnaie !Mais il serait intéressant également de s’inquiéter de la mort des millions de dindes à Noël sans narcose, du génocide piscicole dans la commercialisation du caviar, du gavage des oies pour obtenir le foie gras… sans demander l’avis des bêtes et sans anesthésie, du maintien des animaux en captivité et de leur exploitation au cirque et enfin des expérimentations en laboratoire !Il faut aussi s’inquiéter pour ces millions de sapins que l’on taille sans anesthésie, sauvagement, simplement pour fêter la Noël !Mais lorsque je lis dans le Lévitique IV:22-26« il offrira en sacrifice un bouc mâle sans défaut. Il posera sa main sur la tête du bouc, qu\'il égorgera dans le lieu où l\'on égorge les holocaustes devant l\'Éternel. C\'est un sacrifice d\'expiation. Le sacrificateur prendra avec son doigt du sang de la victime expiatoire, il en mettra sur les cornes de l\'autel des holocaustes, et il répandra le sang au pied de l\'autel des holocaustes. Il brûlera toute la graisse sur l\'autel, comme la graisse du sacrifice d\'actions de grâces. C\'est ainsi que le sacrificateur fera pour ce chef l\'expiation de son péché, et il lui sera pardonné. »Lorsque je lis aussi pour le déroulement de la shehita (abattage rituel juif):« Tout étourdissement ou anesthésie (électrique, chimique...) préalables sont interdits et rendent l’animal nevela -impropre à la consommation (Rav Ythzak Weiss, Minhat Ytzhak, tome 2, chapitre 27) »… je me demande si la requête de la SPA n’a pas des relents d’antisémitisme !!!source Islamiya.info

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires