ANALYSES

Iran : un changement interne est en cours


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:49 Le prix de la rétrogradation

Lundi 17 Octobre 2016 - 11:17 Olivier Roy : « Le djihad et la mort »



Mardi 7 Juillet 2009

Iran : un changement interne est en cours
La bataille de pouvoir interne en Iran bat son plein, 4 semaines après le scrutin présidentiel qui a donné une victoire contestée à Mahmoud Ahmadinejad. De son côté, Lyndon LaRouche a appelé les Etats-Unis à se mêler le moins possible des affaires internes de l’Iran : « L’Iran vit une période de changement, laissez-les faire et n’interférez pas dans leurs affaires, contrairement à ce que font et veulent les Britanniques ».

Le 4 juillet, une importante organisation du clergé chiite, l’Association des chercheurs et enseignants de Qom, a publié sur son site une déclaration allant à l’encontre du Conseil des gardiens de la Constitution et du Guide suprême Ali Khamenei, en demandant des enquêtes supplémentaires sur les éventuelles fraudes électorales.
L’opposition entre cette prestigieuse organisation religieuse – créée en 1980 par l’Ayatollah Khomeiny – d’un côté, et le Guide suprême et le Président de l’autre, révèle que la bataille interne fait rage, alors que pour l’instant les manifestations se sont quasiment arrêtées après les vagues d’arrestation et le déploiement massif des forces de sécurité.
D’après le New York Times, le candidat réformateur Mir Hossein Mousavi aurait rencontré l’association chiite 10 jours auparavant. Leur déclaration est également intervenue après que l’un des principaux journaux liés au gouvernement ait accusé Mousavi, l’ancien président Khatami, ainsi que le troisième candidat présidentiel, Mehdi Karoubi, ancien porte-parole du Parlement, d’être « des agents à la solde de l’étranger » et demandé qu’ils soient jugés publiquement.
Le 4 juillet toujours, Mousavi a rendu public un dossier de 24 pages accusant le ministre de l’Intérieur, Sadegh Mahsouli, et le chef du Conseil des gardiens, l’Ayatollah Ahmad Jannati, d’avoir truqué le scrutin. Jannati et cinq autres membres du Conseil des gardiens, chargés de superviser l’élection, avaient publiquement exprimé leur soutien à Ahmadinejad, en violation des lois électorales iraniennes.
D’autre part, l’Ayatollah Rafsandjani, ancien Président et chef de la puissante Assemblée des experts, semble lui aussi s’être mis du côté de l’opposition, puisqu’il vient de rencontrer les familles des dirigeants de l’opposition, emprisonnés suite aux manifestations.

Côté américain, si le vice-président Joe Biden a déclaré qu’il ne s’opposerait pas à une attaque israélienne contre l’Iran, notons que le Président Obama avait adressé un mois avant les élections une lettre au Guide suprême, anticipant clairement la victoire d’Ahmadinejad et proposant un dialogue entre hauts responsables des deux pays.
Pour Lyndon LaRouche, « les Etats-Unis doivent adopter une politique de coopération avec l’Iran, quoi qu’il advienne de ce changement intérieur ». Il a souligné que depuis l’après-guerre mondiale, l’Iran vivait un processus de changement : d’abord avec le mouvement de Mossadegh dans les années 1950, puis avec la Révolution islamique de la fin des années 1970. « L’Iran est à nouveau dans une phase de changement et il ne faut pas tenter d’interférer dans cette situation intérieure. Depuis les accords de Sykes-Picot, les Britanniques n’ont cessé d’intervenir dans les affaires intérieures de l’Iran et c’est ce qu’il font en ce moment. »

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Mardi 7 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par ichtar le 07/07/2009 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

celui qui a écrie cette article Raconte N'importe quoi...., il doit -étre SionSSte, tu me Fait Bien rire avec tes analyses Pourries

2.Posté par Omar Mazri le 07/07/2009 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils n'ont toujours rien compris à l'organisation du pouvoir en Iran.

Khomeyni a fait une constitution plébiscite par référendum à 85% et Khaminei l'a révisé avec un plébiscite de 90% pour justement interdire à Qom d'intérférer directement dans la gestion politique du pays. Non que Qom soit le lieu d'opposition au régime mais le lieu des plus grands savants de l'Iran qui produisent de la pensée religieuse et de la production intellectuelle dont la richesse et la diversité peuvent mettre en danger la continuité de la révolution modèle Khomeiny.

Les véritgables changements seront démocratiques : révision de la constitution.

Si certains savants de Qom interviennent comme Mounthaziri c'est par ressentiment d'avoir été écartés par Khomeiny et puis par Khaminei. Pour le moment ceux qui interviennent ne sont pas nombreux. Parler de 10 personnes ce n'est rien quand les savants iraniens se comptent par centaines pour ne pas dire par milliers. Si cette majorité s'exprime alors le changement portera sur la wilaya al faqih. La wilaya al faqih fait partie du dogme de la majorité des chiites d'Iran.

Khaminéi en parlant de recourir à une solution révolutionnaire pour mettre fin aux émeutiers visait les partisans de la remise en cause non de la république islamique mais du dogme duodécimal chiite par voie populaire c'est à dire par la sorite de la rue de la majorité des 60 millions d'Iranien si on exclu les sunnites et les chiites "républicains" et les alliés de l'occident la cinquieme colone du Shah et de la CIA;

3.Posté par Taleb le 07/07/2009 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet arricle est nul. La constitution de la République Islamique d'Iran est tellement solide et complexe que l'Occident n'a rien pigé encore .

4.Posté par serigne le 07/07/2009 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement ce Larouche et ceux qui le prennent pour un savant me font rire.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires