Opinion

Iran : la pression monte


Dans la même rubrique:
< >


Piotr Gontcharov
Mardi 28 Juillet 2009

Iran : la pression monte
Nous sommes désormais quasiment habitués aux images des manifestations de l'opposition iranienne et de leur dispersion par la police. Mais derrière ces images se cache la crise politique qui ronge l'actuelle administration iranienne. Or, de la politique intérieure dépend la politique extérieure, et notamment le conflit international autour des programmes nucléaires de Téhéran.



La récente démission de quatre ministres (Culture, Travail, Santé et Renseignements) et le fait que le premier vice-président Rahim Mashaie a été limogé par le leader spirituel iranien Ali Khamenei en personne témoignent que ce dernier n'est plus à même de défendre son protégé, Mahmoud Ahmadinejad. Cela signifie qu'est en train de mûrir au sein du club des ayatollahs une opposition non seulement à Ahmadinejad, mais à Ali Khamenei lui-même. A l'heure actuelle, l'opposition au groupe au pouvoir est constituée de forces "modérées", représentées par d'anciens présidents - l'ayatollah Hashemi Rafsanjani et l'ayatollah Khatami - et l'ancien premier ministre Mir Hossein Moussavi.
Ahmadinejad fait tout son possible pour sauver le régime. Mais en combattant cette "récidive des révolutions de velours", il doit faire face à une forte pression internationale.



L'administration de Barack Obama, selon les propos que vient de tenir à Jérusalem Robert Gates, espère recevoir d'ici la fin septembre la réponse de Téhéran à sa proposition concernant le programme nucléaire iranien. Le Secrétaire d'Etat américain à la Défense a rappelé également que les Etats-Unis envisageaient de protéger Israël de la menace nucléaire, en lui accordant l'assistance technique et économique nécessaire pour renforcer sa défense antimissile.



Le président français Nicolas Sarkozy a prévenu Téhéran qu'en l'absence d'une réponse positive, l'Iran serait confronté à un isolement international dans tous les domaines. La Russie et les Etats-Unis ont, pour leur part, imposé à l'Iran des conditions dures, se montrant unanimes lors d'un point de presse conjoint en Thaïlande du chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, et de son homologue américaine, Hillary Clinton. "Nous attendons une réponse iranienne aux propositions du groupe "5+1". Nous appelons l'Iran à la donner le plus vite possible". C'est la première fois que Moscou et Washington font preuve d'une telle unanimité sur le problème iranien.



Tout récemment encore, l'atmosphère était plus sereine. Lors du récent sommet d'Aquila, les membres du G8 (dont la Russie et les Etats-Unis) avaient convenu d'attendre jusqu'à septembre pour décider d'un éventuel durcissement des sanctions.



Rappelons que les propositions en question ont été adressées à Téhéran en avril dernier, dans le contexte de l'élection présidentielle qui arrivait. Ces propositions étaient on ne peut plus intéressantes, de l'avis de la plupart des observateurs. Elles garantissaient à l'Iran une coopération tous azimuts en matière de technologies nucléaires, en échange de l'abandon de son programme d'enrichissement de l'uranium. Téhéran a eu le temps de les apprécier à leur juste valeur. Ce qu'il a fait, du reste, à sa manière habituelle.



Immédiatement après le sommet d'Aquila, Téhéran a déclaré avoir préparé un paquet de contre-propositions, reflétant non seulement la manière dont l'Iran appréhende les défis auxquels le Proche-Orient est confronté actuellement, mais aussi ses positions dans le domaine de la sécurité et de la politique régionale.



L'Iran se dit également prêt à discuter avec les Occidentaux du désarmement nucléaire universel, de la crise économique mondiale et autres problèmes philosophiques. Bref, Téhéran est prêt à discuter de tout, sauf des propositions de coopération que lui a soumises la communauté internationale.
Les processus actuels au sein de l'administration iranienne témoignent que l'enthousiasme d'avril va decrescendo, peut-être en raison, notamment, des manifestations de l'opposition et de la scission au sein du groupe dirigeant.



A quoi mèneront les changements de politique intérieure à Téhéran ? La réponse n'est pas claire. Peut-on espérer que la nouvelle administration de Mahmoud Ahmadinejad corrigera ses positions concernant le programme nucléaire iranien? Nous n'avons pas de réponse pour l'instant.
Les opinions exprimées dans cet article sont laissées à la stricte responsabilité de l'auteur.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/



Mardi 28 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par melina nilles le 28/07/2009 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'Allah sauve l'Iran et le monde, amin

2.Posté par ishtar le 28/07/2009 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'importe quoi cette article..........!

Rahim Mashaie ,a été limogé par ali kahmenei ,car il a oser dire qu'il fallait discuter avec israel, la russie n'est pas pour les sactions,et n'à jamais fait Preuve de fermeté,ils on d'autre chat a fouetté






3.Posté par taleb le 28/07/2009 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Soyons claire. Dans votre article vous dites : « Premier vice-président Rahim Mashaie a été limogé par le leader spirituel iranien Ali Khamenei en personne témoignent » C’est exacte.
Mais vous ajoutez : « que ce dernier n'est plus à même de défendre son protégé, Mahmoud Ahmadinejad » Ce n’est pas exacte.

Car Monsieur Rahim Mashai a dit une phrase qu’il ne doit pas le dire parce que sa phrase en disant que le peuple Iranien est ami avec tout le monde y compris les israéliens ne reflet pas l’avis de la majorité des Iraniens.


4.Posté par ishtar le 28/07/2009 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ta raison TALEB

c'est la vrai phrase

disant que le peuple Iranien est ami avec tout le monde y compris les israéliens

5.Posté par djamel le 28/07/2009 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En ce qui concerne le président élu Ahmadinejad, je pense que la nomination de Salehi au nucléaire est un signe et un clin d'oeil adressé surtout aux Etats-unis puisque c'est d'abord avec eux qu'il faut composer, l'Europe étant "vieux jeu", n'est-ce pas Rumsfeld, et suit au doigt et à l'oeil les injonctions de Washington (les derniers vestiges de De Gaule viennent d'être gommés par les Atlantistes de la France officielle). Il ne faut pas oublier que Salehi n'a fait aucune déclaration officielle ou officieuse vilipendant l'occident et affirmant le droit de l'Iran à développer le nucléaire. Ajouter à cela sa maîtrise du dossier nucléaire ainsi que de la langue et la culture américaine et on se convainc du message transmis.
Pour la nomination de Mashaie, combien même celle-ci a attiré le courroux des conservateurs, elle se veut aussi un signe positif aussi bien pour le peuple Américain que pour les juifs et ce en rapport avec ce qu'il a déclaré il y a une année au sujet de l'amitié entre ces deux peuples. Ayant dû démissionner sur l'insistance bienveillante du guide, Mashaie se retrouve tout de même proche conseiller du président. Il faut se rappeler aussi que les Iraniens sont maîtres des jeux d'échecs et où les coups s'y préparent longtemps en avance...

6.Posté par David le 28/07/2009 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut se rappeler que si les Iraniens sont maîtres des jeux d'échecs, les sionistes sont maîtres des ruses où les coups s'y préparent encore plus longtemps en avance.

7.Posté par ness58 le 28/07/2009 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Sioniste Maître de la ruse mais surtout de la tromperie et du mensonge!

8.Posté par Taleb le 28/07/2009 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ishtar.
Ne jouez pas le petit malin sioniste en mangeant la moitié de ma phrase qui est :

Disant que le peuple Iranien est ami avec tout le monde y compris les israéliens ne reflet surtout pas l’avis de la majorité des Iraniens.
Merci d’arrêter la désinformation.

9.Posté par DURANDUPONT le 28/07/2009 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MERCI A DAVID DE NOUS RAPPELER QUE LES SIONISTES SONT MAITRES EN RUSE FELLONERIE ET FOURBERIE, C'EST UNE REALITE QUI NE SUFFIRA PAS A VAINCRE LA JUSTICE FATALE QUI NE TARDERA PAS A S'ABATTRE SUR EUX..

10.Posté par ishtar le 28/07/2009 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pov- ........! , Taleb, tu te fait trop de Film, tu vois des NAINS PARTOUT..........! Fait gaffe c'est pas bon Pour ta santé MENTAL...............!


11.Posté par Madame Marie Adélaïde Duglan le 29/07/2009 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



C'EST QUAND MÊME LA PERSE QUI A INVENTEE LE JEU D'ECHEC !

ISRAËL EST AU DERNIER RANG EN MATIERE DE STRATEGIE MILITAIRE
JUSTE DERRIERE LES PAS-NOUS PAS-NOUS !

SAUF DANS LE DOMAINE DE LA BARBARIE, IL FAUT QUAND MÊME LE RECONNAÎTRE, OU ILS SONT DEVANT LES PAS-NOUS PAS-NOUS !

NOUS NE DEVRIONS PAS TROP TARDER A VOIR L'IRAN REPONDRE APRES LE PREMIER COUP D'ISRAËL, AVEC UNE STRATEGIE QUI EST CHEZ EUX UN ART ET UNE SCIENCE DE GRANDES ENVERGURES !


NOUS RESTERONS DONC DES FIDELES OBSERVATEURS DE LA TABLETTE DE 64 CASES ET REGARDERONS AVEC LE PLUS GRAND INTERET MANOEUVRER LES DEUX SERIES DE 16 PIECES.

L'IRAN EST LE SEUL PAYS AU MONDE QUI PEUT FAIRE ECHEC ET MAT EN TRES PEU DE COUPS CONTRE LE SIONISME ET D'UNE MANIERE FINALEMENT IRREMEDIABLE ET IRREVOCABLE I!!!

Madame Marie Adélaïde Duglan
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr







12.Posté par Le Kabyle le 29/07/2009 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article bidon et délirant ...

13.Posté par un frère le 29/07/2009 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est qu'une lutte de pouvoir
Il est vraix que les ennemis de l'IRAN doivent se frotter les mains.Diviser pour mieux règner
Mais je ne pense pas que les opposants au régime actuel soit assez dupes pour tomber dans le jeu.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires