Opinion

Iran: la chance de régler le problème nucléaire aurait raté


Dans la même rubrique:
< >


Ivan Zakhartchenko
Vendredi 12 Février 2010

Iran: la chance de régler le problème nucléaire aurait raté
L'Iran qui utilise l'exemple de Pyongyang "pour régler un problème, il faut le porter à son extrême" a su surpasser la Corée du Nord par son programme nucléaire.

Téhéran a récemment annoncé le début des travaux d'enrichissement de l'uranium à 20%. Or, dans le contexte de la menace de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU, cette déclaration vise moins à créer l'arme nucléaire qu'à accélérer la transaction avec l'Occident sur les livraisons à l'Iran du combustible enrichi pour le réacteur produisant des isotopes médicaux.

Le problème de l'Iran n'est pas d'accepter ou non l'enrichissement de son uranium à l'étranger, mais d’obtenir des garanties qu'il ne sera pas trompé et ne restera pas sans combustible.

Le fait est que les Iraniens n'ont pu jusqu'ici enrichir l'uranium qu'à 3,5%, alors que le réacteur de recherche médicale de Téhéran a besoin de l’uranium enrichi à 19,75%. Cela suffit pour produire des isotopes, mais cela ne suffit pas pour créer la bombe atomique qui nécessite un enrichissement à 90%.

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et l'Allemagne se sont, en principe, entendus avec l'Iran sur l'échange de son uranium faiblement enrichi contre du combustible hautement enrichi (à 20%) produit en Russie et en France. Mais il n’y a pas encore de décision définitive ni de décision sur le mode d'échange.

Les États-Unis n’espèrent pas grand chose du gouvernement de Mahmoud Ahmadinejad, surtout dans le contexte des manifestations de l'opposition qui ont eu lieu après la récente présidentielle.
Pour Washington, s'entendre avec les autorités iraniennes signifierait, idéologiquement, "trahir" les adversaires du régime dictatorial iranien à l'intérieur du pays.

Washington s'efforce d'obtenir l'introduction de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU contre l'Iran qui a commencé l'enrichissement de l'uranium de son propre chef. Bien que l'uranium enrichi à 20% ne suffise nullement pour créer l'arme nucléaire, Washington reste certain que l’Iran poursuit cet objectif.

La Russie a également prévenu Téhéran que, si l'Iran ne répond pas de façon intelligible à la proposition de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur l'échange de combustible, cette question serait aussi examinée au Conseil de sécurité de l'ONU.

Ces paroles ont inspiré aux observateurs occidentaux l'espoir que, cette fois-ci, la Russie soutienne l'introduction de sanctions contre l'Iran.

La position de la Chine est encore incertaine. Les Etats-Unis essaient d’exercer une pression sur Pékin en livrant, par exemple, des armes à Taïwan ou en se rapprochant du Dalaï-Lama.

Quoi qu'il en soit, la situation s'envenimera, mais sera-t-elle favorable à la diplomatie, comme l'espère Téhéran? Le gouvernement iranien a promis qu'il renoncerait à son propre enrichissement de l'uranium, si la transaction sur l'échange de combustible devient réalité.

En 2005, la Corée du Nord avait annoncé la création de l'arme nucléaire et l'avait essayée un an plus tard, en relançant ainsi de veules négociations sur la "dénucléarisation" de la péninsule de Corée menées par la Russie, les Etats-Unis, la Chine, la Corée du Sud et le Japon.

A présent, la Corée du Nord détient "de facto" l'arme nucléaire et elle n'a pas l'intention d'y renoncer. Il ne s'agit pas tant du désarmement que de la non-prolifération de ses technologies nucléaires et de leur développement. La chance de ne pas laisser faire a été ratée, car l'Occident espérait que le régime de Pyongyang s'effondrerait avant l'accomplissement de telle ou telle transaction.

Selon certains observateurs, les Etats-Unis misent actuellement sur l'accroissement de l'opposition et le changement de régime en Iran. Mais une situation analogue pourrait se reproduire. N'aurions-nous pas alors un autre pays brouillé avec tout le monde et doté d'armements nucléaires?

Ce texte n'engage que la responsabilité de l'auteur.


Vendredi 12 Février 2010


Commentaires

1.Posté par damien le 12/02/2010 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'Iran fut ouverte. L'iran laisse l'AIEA entièrement controler toutes ses installations. Leur programme nucléaire est le plus transparent et le plus controllé au monde.
Alors pourquoi tant de suspiscion???

2.Posté par shaka le 12/02/2010 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parce que l'histoire se répète, ce fut identique pour l'Irak avec les armes de Destruction Massive, sauf que là c'est avec du "Pauvre Uranium"......
On va tout faire pour discréditer l'Iran (Etat voyou), son président (Un dictateur), ses technologies (Fusée, missile, central nucléaire à usage destructrice...)....
Ensuite on te dira que le peuple iranien est gentil, qui aspire à la démocratie, mais qu'il n'est pas libre (Faut vivre en démocratie bon sang de bonsoir!!!!!!), qu'il y à une très forte opposition contre le pouvoir en place (faut couper des tètes!!!), et que ce meme pouvoir en place est méchant car il veut rayer israel de la carte (La s'en est de trop, autant le début est correct mais "rayer israel de la carte", là ça dépasse tout!!! )....
Tout ça faut le passer en haut lieu, la intervient l'ONU........pour te faire croire que c'est du sérieux!!!!!! mais de toute façon avec ou sans ONU, c'est pareil......
Et quand tu bouffes ça toute la journée à la tv, à la radio et dans la presse, eh ben tu rentres dans le "GAME", tu n'est plus spectateur mais acteur (indirectement)......
A mon avis, un pétard ou un bison se fera péter au JO, et la on dira que c'est un acte terroriste, que c'est 'Iran qui à perpétrer cet acte odieux.....on te sortira une vielle vidéo des archives ou le président iranien rigole....et la Paf!!!!!!!!! la guerre de libération commencera, la guerre pour libérer un peuple, pour sauver un état, pour démocratiser une nation....
Voila, par rapport à l'Irak, le fond reste identique, seul change la forme!!!!!!!!

3.Posté par ungrand le 12/02/2010 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Or donc BARACK = BUSH,
car B = B; tout comme Americain c'est Americain, même si c'est Afro Americain ou Americain Blanc

4.Posté par shaka le 13/02/2010 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé Ungrand, j'ai pas saisi, tu veux en venir où de part ton post????

5.Posté par Marjan le 13/02/2010 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sales types. Des sanctions dures contre l’Iran, comme celles préparées par le Congrès, seraient désastreuses, estime Gary Sick, qui a suivi les affaires iraniennes à la Maison Blanche sous les présidents Ford, Carter et Reagan.

Ces sanctions feraient des Américains les «sales types», met en garde cet expert. Il rappelle que sur ce dossier, comme sur d’autres, Barack Obama ne doit pas seulement affronter Téhéran, mais aussi les ayatollahs du Congrès ou des alliés bien plus va-t-en guerre que lui, notamment Nicolas Sarkozy.

Voilà, Tu n'es pas d'accord de te soumettre, alors je t'étouffe mais cette fois le morceau est très grand pour les USA, dont ils risquent de s'étrangler eux même.

ça s'appelle la démocratie et la main tendue!!!!!!!!!

6.Posté par Salahdine le 13/02/2010 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ecole national de la magistrature ( ENA - francais ) ne sont ils pas des ayatollas occidentaux ? car pour y entrer faut montrer pattes vraiment blanches ..
Cette ecole filtre au meme titre que l'ecole nationale des ayattolas ( ENA iranien ) les personnes pouvant etres politiciens et ceux qui ne le peuvent pas , alors dites moi qu'elle difference y'a t' il entre entre ahmadinedjab et sarkozy ?
Aujourdhui avec sarkozy qui je rappel est juif ' wipikedia " ma FRANCE que j'ai tant aimer et que j'espere a nouveau aimer , est devenue ma pauvre " FRANCE "
J'espere qu'en 2012 elle sera a nouveau presidée par de vrais francais et non par de soit disant francais qui arrangent les interets des juifs colonisant la palestine afin de pouvoir a nouveau dire FRANCE JE T'AIME.!!!!!!!

7.Posté par Hillary Clinton se rend dans le Golfe pour chercher du souti le 13/02/2010 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hillary Clinton se rend samedi dans le Golfe pour une visite au Qatar et en Arabie saoudite où elle cherchera à obtenir l'appui de hauts responsables arabes et musulmans sur un renforcement des sanctions contre l'Iran.

Les sanctions s'inscrit dans le cadre de la politique du "nouveau départ" dans la relation entre les Etats-Unis et le monde musulman voulue par Obama dans son discours au Caire le 4 juin.

Apparemment pour les USA, l'Iran ne fait pas parti du monde musulman!!! Hahahahah

Mme Clinton doit participer dimanche à Doha au Forum mondial Islam-Etats-Unis à Doha avant de se rendre en Arabie saoudite.

Lors de son voyage, Hillary Clinton pourrait proposer aux Saoudiens d'augmenter les livraisons de pétrole à la Chine pour ainsi gagner l'appui de Pékin sur un renforcement des sanctions contre l'Iran. La République islamique est un des principaux fournisseurs de produits pétroliers de la Chine.

A Ryad, Mme Clinton doit rencontrer le roi Abdallah et son ministre des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal.

A Doha, Mme Clinton rencontrera l'émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani, et le Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, cheikh Hamad Ben Jassem Ben Jabr Al-Thani.






8.Posté par Kim Jong Ilien le 14/02/2010 06:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les USionistes" tout ce qui est différent de nous est contre nous". Les USionistes veulent exterminer tous les nons blancs.

9.Posté par Hillary Clinton se rend dans le Golfe pour chercher du souti le 14/02/2010 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton était en route dimanche pour le Golfe pour une visite au Qatar et en Arabie saoudite où elle cherchera à obtenir l'appui de hauts responsables arabes et musulmans sur un renforcement des sanctions contre l'Iran.
Apparemment pour les USA, l'Iran ne fait pas parti du monde musulman!!! Hahahahah

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires