Géopolitique et stratégie

Iran Chine US : Beijing Met en Garde Les US Sur L'Iran


Encore une fois les Occidentaux font preuve d'une ignorance crasse, aveuglés par leurs préjugés et la propagande américano-sioniste, sur ce qui en réalité se passe politiquement en Iran : c'est la Théocratie versus le Républicanisme et les parties qui défendent respectivement l'un et l'autre ne sont pas celles que l'on croit.


Lundi 29 Juin 2009

Rencontre Ahmadinejad Hu Jintao, Yakaterinburg, Russie, 160609 - Xanhua-Lan Hongguang
Rencontre Ahmadinejad Hu Jintao, Yakaterinburg, Russie, 160609 - Xanhua-Lan Hongguang
La Chine a rompu le silence sur la situation qui se développe en Iran. Cela se fait avec en toile de fond un changement visible de la position de Washington vis à vis des développements politiques en Iran.

Le média gouvernemental Maily a intitulé son principal éditorial de jeudi " Pour la Paix en Iran". Cela se passe alors qu'on rapporte dans les médias occidentaux que l'ancien président Akbar Hashemi Rafsanjani réunit le clergé à Qom pour faire pression sur le conseil des Gardiens - et par conséquent sur le Dirigeant Suprême Ali Khamenei - pour annuler l'élection présidentielle de vendredi dernier qui a renouvelé le mandat de Mahmud Ahmadinejad pour quatre années.

Beijing craint l'émergence d'une confrontation et conseille à Obama de s'en tenir à son engagement fait lors du discours du Caire de ne pas répéter de telles erreurs dans la politique US au Moyen Orient comme le renversement du gouvernement élu de Mohammed Mosaddeq en Iran en 1953. Beijing a également mis en garde contre le fait de laisser sortir de la bouteille le génie de l'agitation populaire dans une région hautement volatile qui est prête à exploser. Téhéran vendredi a été la scène du sixième jour de manifestations de masse par les supporters de Mir Hossein Mousavi, à qui, selon eux, on a volé la victoire.

Un parallèle avec la Thailande

Pendant ce temps, l'envoyé spécial de la Chine au Moyen Orient, Wu Sike, entame une tournée régionale samedi de quinze jours (qui semble t-il se terminera par des consultations à Moscou) pour prendre la température dans des capitales aussi variées que le Caire, Tel Aviv, Amman et Damas, et Beyrouth et Ramallah.

Beijing a aussi fait une déclaration politique alors qu'une rencontre importante était prévue entre le Président Hu Jintuo et Ahlmadinejad mardi en marge du sommet de la Shanghai Cooperation Organization (SCO) à Yekaterinburg, en Russie.

On peut penser qu'Hu a discuté de la situation en Iran avec son homologue russe, Dmitry Medvedev, lors de sa visite officielle à Moscou qui a suivi le sommet de la SCO. Plus tôt, Moscou a accueilli favorablement la ré élection d'Ahmadinejad. La Russie et la Chine ont toutes deux horreur des révolutions "colorées" surtout lorsqu'elles impliquent l'intriguant Twitter que Moscou a rencontré sur son chemin il y a quelques mois en Moldavie et qui hérissent le poil en ce qui concerne la stratégie d'intervention mondiale des US.

La Chine a anticipé le retour de bâton contre la victoire d'Ahmadinejad lundi. Le journal Global Times a cité l'ancien ambassadeur chinois en Iran, Hua Liming, disant que la situation en Iran retournerait à la normale seulement si un accord négocié se faisait entre "les principaux centres de pouvoir... Mais si cela ne se fait pas, le tumulte récent en Thaïlande pourrait se répéter". Le fait que l'ancien diplomate fasse un parallèle entre la Thaïlande et l'Iran est plutôt révélateur.

Cependant, Hua sous-estime la popularité dont bénéficie Ahmadinejad et le fait qu'il ait " beaucoup de soutiens dans ce pays nationaliste car il a le courage de donner sa propre opinion et ose mener à bien ses décisions politiques". L'opinion consensuelle parmi la communauté académique chinoise c'est que la ré-élection d'Ahmadinejad "testera" Obama.

Ainsi donc, l'éditorial de Jeudi du China Daily prend plus la forme d'un appel à l'Administration Obama de ne pas gâcher sa nouvelle politique au Moyen Orient, qui prend une bonne direction, par des actions impulsives. Ce qui est significatif c'est que l'éditorial endosse la légitimité de la victoire électorale d' Ahmadinejad. " Gagner et perdre sont les deux faces d'une même pièce electorale. Certains candidats sont moins enclin à accepter leur défaite".

Le quotidien a fait remarquer qu'un sondage de l'opinion publique pré élection mené par le journal le Washington Post donnait Ahmadinejad gagnant 2 - 1 sur son plus proche rival et certains sondages en Iran indiquaient également à peu prés la même chose, alors même "qu'il a gagné l'élection avec une marge plus faible. Par conséquent les accusations de l'opposition contre Ahmadinejad sont intantinet surprenantes".

L'éditorial met en garde : " les tentatives pour pousser la révolution dite colorée vers le chaos pourrait être trés dangereuse. Un Iran déstabilisé n'est dans l'intérêt de personne si nous voulons maintenir la paix et la stabilité au Moyen Orient, et au delà dans le monde". Il rappelle avec insistance que "l'intervention US type Guerre Froide en Iran" a rendu les relations US Iran problématiques, " avec des présidents US essayant de mettre leur nez dans les affaires internes de l'Iran."


Théocratie versus Républicanisme

Beijing comprend très bien la politique révolutionnaire de l'Iran. La Chine a été l'un des rares pays qui a accueilli chaleureusement Ruhollah Khomeini alors qu'il était président ( en 1981 t 1989). Par contraste, l'Inde, qui professe avoir des liens "civilisationnels" avec l'Iran est trop confuse sur l'héritage révolutionnaire de l'Iran pour être capable d'évaluer les instincts politiques de Khamenei favorisant le républicanisme. Une grande partie des élites indiennes n'ont même pas conscience que Khamenei a étudié dans sa jeunesse à l'Université Patrice Lumumba à Moscou.

Quoiqu'il en soit, la rencontre Hu- Ahmadinejad à Yekaterinburg mardi montre une nouvelle fois que Beijing a une idée claire des flux et reflux de la politique en Iran. Hu s'est montré démonstratif en accordant à Ahmadinejad tous les honneurs d'un interlocuteur apprécié de Beijing.

Les médias chinois ont suivi de près la trajectoire de la réaction des US sur la situation en Iran, spécialement la " révolution Twitter", qui a mis Beijing sur ses gardes quant aux intentions des US. Il y a des indications que l'establishment US a commencé à intervenir dans la politique iranienne. Le camp Rafsanjani garde toujours des lignes ouvertes avec l'Occident. De toute façon, le degré de synchronisation est visible impliquant l'existence de la "révolution Twitter", les discussions de Rafsanjani avec le clergé conservateur de Qom, et l'attitude inhabituellement défiante de Mousavi.

Obama se trouve face à de multiples défis. D'un côté, comme l'a rapporté Helen Cooper dans le New York Times Jeudi, les manifestations de rue continuelles à Téhéran enhardissent un groupe de conservateurs (pro Israël) à Washington qui demande qu'Obama adopte une " attitude plus visible en soutien aux manifestants". Mais alors, un changement de régime retarderait inévitablement les discussions directes attendues entre les US et l'Iran et bouleverserait l'agenda d'Obama pour que celles ci soient bien avancées avant la fin de l'année, tandis que les centrifugeuses de l'Iran et de ses installations nucléaires continuent de tourner.

De même, une structure divisée à Téhéran se montrera inefficace pour aider les US à stabiliser l'Afghanistan. Cependant, des hauts responsables de l'administration tels le vice Président Joe Biden et la Secrétaire d'état, Hillary Clinton, aimeraient que les US "élèvent le ton" sur l'agitation en Iran. Cooper a rapporté qu'ils font pression sur Obama avançant qu'il risque de courir le risque de "se ranger du mauvais côté de l'histoire à un moment potentiellement transformateur en Iran."




Une réaction Thermidorienne.

Il ne fait aucun doute que l'agitation à un coté intellectuel. Obama étant un homme politique rare doué de capacités intellectuelles et d'un sens prégnant de l'histoire, sait que ce qui est en jeu est une tentative bien orchestrée de l'establishment conservateur clérical de faire revenir en arrière un processus en zig zag de 4 ans vers un républicanisme en Iran.

Mousavi est l'homme affable qui sert d'écran aux Mollahs, qui craignent que 4 ans de plus d'Ahmadinejad seront néfastes à leurs intérêts personnels. Ahmadinejad a déjà commencé à marginaliser le clergé l'éloignant des postes clés du pouvoir et des pots de miel de l'économie iranienne, spécialement ceux de l'industrie du pétrole.

La lutte entre les riches Mollahs (alliés avec le bazar) et les républicains est aussi vieille que la Révolution iranienne de 1979, où les "fedayeen du parti Tudeh interdit (cadres communistes) constituaient le gros des troupes de la révolution, mais les religieux ont détourné à leur profit la direction de la révolution. Les passions politiques très manipulées ont été lâchées lors des 444 jours de la crise des otages alors que les US ont aidé les religieux shi'ites roublards à monter une réaction thermidorienne et à isoler la direction progressiste révolutionnaire. Ironiquement, les US font de nouveau figure de protagoniste clé dans la dialectique iranienne - mais pas en tant qu 'otages.

L'Iman Khomenei se méfiant des Mollahs iraniens a crée le Corps des Gardes de la Révolution Iranienne comme une force indépendante pour s'assurer que les Mollahs ne détournent pas la révolution. Les premières années de la révolution, les complots fomentés par le triumvirat Beheshi-Rafsanjani-Rajai qui a conçu l'éviction du président séculier de gauche Bani Sadr (qui était le protégé de Khomenei) avaient pour agenda d'établir un état théocratique à un seul parti. Ce sont des aperçus de l'histoire de la révolution en Iran qui ont pu échapper à l'intelligence de Georges W. Bush, mais Obama doit être "au parfum" des déviances de la politique de Rafsanjani.

Si le coup de Rafsanjani réussit, l'Iran deviendrait au mieux un avant poste décadent du " Pro Occidental" Golfe Persique. Un régime douteux durerait -il ? Le plus important, est-ce cela qu'Obama souhaite voir comme destin du peuple iranien ? ( Est ce à Obama de dicter le destin du peuple iranien? Question estampillée esprit colonial et révoltante sachant qu'Obama ne vise qu'à défendre les intérêts hégémoniques des US ndlt)

La rue arabe observe également. L'Iran est une exception dans le monde musulman où le peuple a pris le pouvoir. La multitude de pauvres en Iran, qui forment le soutien de base d'Ahmadinejad, détestent l'establishment clérical corrompu, vénal. Ils ne cachent même pas leur haine viscérale pour la famille Rafsanjani.

Hélas, la classe politique à Washington est nulle en ce qui concerne le monde byzantin du clergé iranien. Dirigée par le Lobby israélien, elle est obsédée par le "changement de régime". La tentation sera de concevoir une "révolution colorée". Mais les conséquences seront bien pire que ce qui a été obtenu en Ukraine. L'Iran est une puissance régionale et les débris retomberont partout. Les US n'ont actuellement ni l'envergure ni la force d'endiguer la coulée de lave d'une éruption volcanique déclenchée par une révolution colorée qui pourrait déborder des frontières de l'Iran.

M.K Bhadrakumar 20/06/09 www.atimes.com -copyright Asia times Online.

M.K Bhadrakumar est un ex diplomate de carrière pour le service étranger de l'Inde. Il a été en poste notamment en ex Union Soviétique, Corée du Sud, Shri Lanka, Allemagne, Afghanistan, Pakistan, Uzbekistan, Koweït, et Turquie.


Introduction traduction Mireille Delamarre


Lundi 29 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par AZ le 29/06/2009 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



a le théâtre.

2.Posté par Hijack le 29/06/2009 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beau triangle que Chine,Russie, Iran !

3.Posté par Taleb le 29/06/2009 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ni Ouest, ni Est. République Islamique seulement.

4.Posté par brigittes le 29/06/2009 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut certainement soutenir l'Iran dans la poursuite de sa révolution. Ni Ouest,ni Est. République Islamique seulement, Oui. Mais, ça ne peut se faire sans des alliés surs.

5.Posté par taleb le 29/06/2009 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Brigittes. On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

C’est la 1ère fois dans l’histoire moderne qu’une révolution à jeter les 2 camps pour compter sur elle-même. Depuis 1979, la guerre n’a jamais cessée contre l’Iran mais il avance seul, lentement et sûrement. Vive la république Islamique contre les oppresseurs du monde

6.Posté par emailbleu le 29/06/2009 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est toujours quand on croit la partie gagnée,que tout s'ecroule.C'est comme ca avec tout.Faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

7.Posté par Taleb le 29/06/2009 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n’ai jamais prétendu de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
Ce que j’aime surtout de la révolution Islamique, est son particularité qu’elle compte que sur elle-même, car les Iraniens n’ont pas donné des milliers des martyres pour se libérer de l’Ouest et pour se jeter dans le bras de l’Est, NON, certainement pas.

8.Posté par Nicole le 29/06/2009 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur les révolutions colorées, un documentaire intéressant, malheureusement coupé de
lundi investigation

9.Posté par Hijack le 29/06/2009 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Taleb,

En somme, ton souhait : exactement ce que les sionistes veulent ...
Ils préfèrent voir les arabo/musulmans en babouches, djellabah et foulards, de préférence qui passent leur temps à demander à Dieu ce qu'ils n'ont pas le courage de réaliser comme tous les autres peuples... que de voir se réaliser une alliance Hard !!!
A moins que tu ne fasses partie des sionistes qui se font passer pour de très bons musulmans sur la toile ...


10.Posté par Taleb le 29/06/2009 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Hijack Bonjour.
Est-ce que les 5 résolutions de l’ONU avec les sanctions contre l’Iran ont été votées sans la Chine ?
Bien sur que NON, car la Chine a aussi accompagnée les USA dans cette démarche.
Le sionisme surement préfère voir les arabo/musulmans en babouches, djellaba et foulards, mais est-ce le cas d’IRAN d’aujourd’hui ?

Le sionisme et les « grands puissants » craignent justement les progrès scientifique que l’Iran a réussie faire durant les 30 dernières années grâce a un Islam d’ALLAH et son messager et NON pas un islam de sioniste et les « grands puissants ».
Vive la République Islamique

11.Posté par VIRGILE le 29/06/2009 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir amis alterinfo-nautes !

Les bonnes nouvelles sont rares même si elles sont éphémères et s'inscrivent à grand coups de bluff stratégiques. Je me souviens de ce livre d'Alain Peyreffite "Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera". Et à l'heure où les Saxons sionistes mettent la terre à feu et à sang pour la dominer, il serait grand temps que le "dragon chinois" sorte de son paisible sommeil et donne une bonne leçon de "choc en retour" à ces enragés de Mamon.
Les Russes ont quelsues revanches à prendre aussi (Afghanistan, Kourks, Géorgie, etc.).

Merci Nicole, toujours de bons tuyaux !

Frères Hijack et Taleb: ne tombons pas dans instrumentalisation religieuse des juifs-saxons-aryens de Gobineau. L'Iran, comme tous les pays de l'Orient, de la Mésopotamie à l'Egypte, ont une culture, une civilisation et une histoire de plus de 6000 ans de perles. Ces pays sont les colonnes et les fondements de TOUTES les civilisations modernes. Du mono-hénothéïsme jusqu'aux sciences et aux arts. Bien avant le judaïsme et l'Islam en sachant qu'ils sont réellement Frères Sémites, selon le sang et la Promesse faits à Abraham. L'Europe (qui n'est à l'origine qu'un mythe de Zeus et ces facéties) est très récente et qui n'a été "boostée" que par l'Ere des Lumières où les Illuminati ont conçu la Franc-Maçonnerie afin de détruire la Foi de l'Humanité en un Dieu Unique aimant, fraternel et de renverser toute souveraineté légitime aux profits d'étrangers, à l'instar de Sarkozy et de tant d'autres venu des Khazars (Turco-Mongols).

L'Europe (politico-militaire) n'est qu'une chiure du Capital et de l'industrie - est n'a qu'une vocation hédoniste de prédation des territoires et des richesses d'autrui, tant spirituelles, territoriales que matérielles. Je ne parle pas des "peuples" d'Europe qui sont le brassage de longues migrations et dont ceux "d'en bas" ont toujours souffert, tant des césaro-papistes que des "Seigneurs" de la noblesse d'épée.

Une guerre contre l'Iran sonnera le glas de l'Occident et du Serpent sioniste qu'elle a nourri et installé à contrario même de l'enseignement de la Torah et de l'Evangile.
Que les Musulmans (soumis à Dieu seul) et que tout homme lucide de paix soient bénis. Les chrétiens "hors dénominations de prostitution" et nés d'en "Haut" vous soutiennent car nous n'avons qu'un seul ennemi: le diables et ses serviteurs. La Liberté vaincra.

12.Posté par obione le 30/06/2009 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@virgile:
beaucoup de gens se plaignent de la façon dont se comporte les Etats-Unis (ce que je comprends en partie), mais le jour ou les chinois et les russes seront au pouvoir, vous regretterez amèrement les Etats-Unis...

13.Posté par Bonet d'âne le 30/06/2009 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les prophéties sont en marchent!! quand à @virgile, quand tu prendra des bombes atomique sur la gueule, sur l europe, tu remerciera tes amis de t avoir epargné, toi !

14.Posté par belh le 30/06/2009 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A post 13, demande aux Palestiniens, aux Irakiens ou aux Afghans si ils vont regretter les USA

15.Posté par VIRGILE le 30/06/2009 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Bonet d'âne

On se calme, le venin ne sert de rien sauf si vous êtes du Serpent comme la multitude de ces Anti-Christs que la divine Parole révèle de long en large, pour leur perdition.

L'Occident, qui a surtout importé la sodomie des Grecs (grandes promotion internationale de Gay pride en ce moment, de Tel Aviv à Washington, en passant par Paris et Berlin, etc.) sont les peuples (latinos-germaniques) qui ont le plus massacré l'humanité en termes de génocides et de massacres épouvantables.

Il s'agit de centaine de millions de morts, qu'ils ont commencé a initié par les Saxons germano-british et les hispaniques sur les Amérindiens dès le 16e siècle. La Bible (les rabbins connaissent bien) donne les conséquences d'un peuple qui détruit un autre peuple pour le piller (relire Habaquc, etc.). Ce qui fait que les USA sont, de facto, condamnés à terme; ils n'ont que 3 siècles d'existence et ça sent déjà la mort final. C'est valable pour tous les colonialistes qui exterminent les souverainetés. JE N'Y SUIS POUR RIEN ! Je respecte et crains Dieu beaucoup qu'un homme qui désire me tuer ou m'atomiser parce que j'exprime la Vérité. Car au Jour du Jugement, chacun devra rendre compte. Les "perdus" rejette l'Esprit Saint et la fraternité humaine sans acception.

Quant aux bombes atomiques, Israël est le seul dangereux imposteur qui possède illégalement des centaines d'ogives nucléaires et hors TNP (il est vrai, financé par l'occident et la France n'est pas en reste) et c'est bien l'état sioniste qui a menacé récemment les capitales européennes suite au fait que nous étions humainement épouvantés par les massacres/génocide sur Gaza, sur une population CIVILE qui est enclavée et torturée depuis 60 ans.

Ces sont les mêmes qui font du business de charognard sur les morts (Shoah, etc.) alors que nous connaissons mieux aujourd'hui, leurs effroyables responsabilités concernant ces "camps de la mort". Hitler ayant fait plusieurs propositions que les sionistes ONT VOLONTAIREMENT REFUSE afin de marchander après guerre, les cadavres de leurs compatriotes qu'ils ont livré à Hitler. Nous connaissons également le rôle effroyable des banquiers et industriels sionistes (Warburg, Rostchild, Kohn, etc.) dans la conception de ces guerres mondiales et révolutionnaires...C'est épouvantable et ça continue aujourd'hui, PAR LES MÊMES FAMILLES !!! La coupe n'est pas encore pleine mais on y est presque.

Et contrairement à vos allégations, ni la Russie et encore moins la Chine ne sont expansionistes (territorialement parlant). Les Russes soviétiques ont grappillé autour de leurs frontières, il n'ont pas fait de colonialisme à la sioniste-saxons-français, etc. avec des millions de victimes, d'esclaves, etc. DE QUI VOUS VOUS MOQUEZ ???. Les Russes retrouvent petit à petit leur légitime souveraineté car ce sont bien des Juifs qui ont assassiné leur dernier empereur. Ils finissent de nettoyer les souillures juives du communiste, etc. Cela prendra encore du temps mais Dieu veille.

Le "soviétisme" n'est pas Russe. C'est un produit Juif Talmudique illuminati via les Juifs Marx, Trosky, Lénine et autres pourritures Juives-Bolcheviks. 30 millions de morts Russes assassinés par ces Juifs Bolcheviks rien que pour 1917/1945 !!! (Lire "Deux siècles ensemble" d'Alexandre Soljenitsyne"° et "ils" osent faire du business pour ces "officiels" 6 millions de morts, tout en pissant sur les 52 autres millions de morts de ce terrible conflit planétaire ?! DE QUI VOUS VOUS MOQUEZ, IGNORANT, ENFUME !!!

Nous connaissons la philosophie chinoise (Confucius, Yin & Yang, etc.), plus de 6000 ans de civilisation. Les "Lumières" hédonistes d'occident les font rire. Tigre de papier ! Heureusement qu'ils n'ont pas la haine et l'esprit de prédation de ces fils de Baal, de Zeus et de Jupiter !

Bonet d'âne, ce sont bien les Saxons/sionistes qui ont déversé des MILLIERS DE TONNE D'URANIUM appauvri sur l'irak, guerre illégal montée par les sionistes, comme toutes ces "révolutions colorées actuelles"et c'est doublement abominable car les effets sont IDENTIQUES à Hiroshima. Alors, vous avez raison d'avoir peur, il y a toujours le choc en retour, Dieu ne ment pas, Il est patient mais on sent que la Colère gronde envers ces Fils de la Rébellion, de tous ces Anti-Christs qui se réclament de Dieu pour tuer et exterminer. Merci de ne pas me tutoyer, je ne fréquente pas la souillure ignorante et incrédule et de tous ceux qui cautionnent les crimes de guerre et contre l'humanité.

Mettez bien ça dans votre petite tête: IL VOUS SERA FAIT COMME VOUS AUREZ FAIT.
C'est simple à comprendre bigre !

16.Posté par VIRGILE le 30/06/2009 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut @ obione

Etes-vous naïf à ce point ? Depuis l'instauration de la FED (1913) et la fabrication privée du dollar par les sionistes-maçoniques, ce ne sont plus les "Américains" qui dirigent la politique des USA. Même l'AIPAC et le JENSA ne sont que des vitrines.
Il serait fastidieux de citer toutes les références de ce noyautage talmudique (falsification de la Sainte Torah par les Kabbalistes) dont nous voyons les effets dévastateurs sur toute la planète aujourd'hui.

Je peux cependant vous conseiller, amicalement et pour commencer, la lecture indispensable de : "La Controverse de Sion" du feu journaliste Douglas REED, témoin de son temps (guerre, USA/ Hitler / Instauration de l'état sioniste et diverses manips./Massacres des Juifs, etc.). (Dispo. e, ligne).

Pour le reste, si vous êtes un lecteur attentif des articles d'Alterinfo, vous trouverez d'autres référencements sur l'imposture et la dangerosité des politiques Saxons/sionistes. Cherchez "La symphonie Rouge" par exemple.

Sachez qu'actuellement, il n'y a plus de liberté aux USA et que les sionistes ont réussi a verrouiller TOUTE CONTESTATION. Les "Patriot Acts" étaient déjà préparés bien avant le 11/09, qui, comme nous le savons, et le plus épouvantable false flag opéré par un président sur son propre peuple.

Notre malheur, tant pour les nations Saxonnes qu'Arabes qu'Asiatiques, etc., ce n'est pas l'Iran mais bien ce fléau TALMUDO-SIONISTE qui dévaste l'humanité tout en nous fabriquant des "bouc-émissaires" afin de vous enfumer pour mieux vous emmancher.

Si vous n'êtes pas convaincu, lisez le "Talmud démasqué" (dispo en ligne) et ses "interfaces" telles que le PNAC US et le PSS (Protocole des Sages de Sion). Toutes ces destructions sont cohérentes et bien planifiées via tous les réseaux maçonniques, Stay Behind, etc. Nous sommes tous manipulés par ces fils du diable, à vous de réagir en personne responsable, l'Esprit de "Munich" n'a pas empêché la guerre, remember !

17.Posté par Cristos le 30/06/2009 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec Virgile sur ce livre de Douglas Reed.
Je n'endosse pas tout mais c'est à voir.

On le trouve ici :
http://www.controversyofzion.info/Controversy_Book_French/index.htm

Il y a un résumé ici :
http://www.controversyofzion.info/Controversy_Book_French/Summary_fr.htm

A noter au paragraphe "Et du conflit mondial suivant..." à propos d'Hitler :
"Aidé par une presse hésitante, voire même servile, le sionisme commença par soutenir Hitler. Puis, en 1933, il déclara la Guerre Sainte contre celui-ci."

Ce qui explique sa diabolisation systématique par les sionistes.


18.Posté par Bonet d'âne le 30/06/2009 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@virgile, relisez vous! parce que vous me donnez raison!! que de contradictions dans votre texte, russie , genocide ,etc..
De plus, que d oublies historiques!!! completement à coté de la plaque..

19.Posté par VIRGILE le 11/07/2009 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Si je vous donne raison" et que "je suis complètement à côté de la plaque", cela me pose un problème de contradiction, à moins que vous soyez schizophrénique ?
@ 18. Posté par Bonet d'âne

Côté histoire, je suis référencé et je reste à votre service, j'ai un Institut. Il est évident que nous ne pouvons faire que des raccourcis pour mettre en évidence des siècles d'impostures et de perfidies talmudiques, véritables "Livres de guerre contre l"humanité", pour citer un journaliste assassiné par le Mossad.

Je ne vous juge pas, je m'en tiens aux faits. Car même en assistants en "live" aux tortures, assassinats, crimes de guerre de Tsahal, financés par les Saxons/US, vous transférer ces crimes sur les Russes/Chinois. C'est quoi votre problème ?

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires