PRESSE ET MEDIAS

Interview de Jacob COHEN auteur de "LE PRINTEMPS DES SAYANIM", éditions l’HARMATTAN


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Jacob Cohen
Jeudi 1 Juillet 2010

Interview de Jacob COHEN auteur de   "LE PRINTEMPS DES SAYANIM", éditions l’HARMATTAN
Pourquoi ce titre ?

J’ai voulu que le terme « sayanim » apparaisse d’emblée et interpelle le lecteur. On se pose la question, et la définition se trouve juste dans les premières lignes de la 4e. La problématique est installée, sans faux-fuyants, et sans réserve.
 

Voulez-vous nous la rappeler ?


Les sayanim – informateurs en hébreu – sont des juifs de la diaspora qui, par « patriotisme », acceptent de collaborer ponctuellement avec le Mossad, ou autres institutions sionistes, leur apportant l’aide nécessaire dans le domaine de leur compétence.
 

Comment avez-vous eu l’idée d’écrire sur les sayanim ?


C’est la conjugaison de plusieurs éléments. La lecture de tout livre sérieux sur le Mossad montre l’importance essentielle de ces citoyens juifs qui décident de travailler pour les services secrets israéliens. Imaginez des dizaines de milliers d’agents, occupant des fonctions dans toutes les couches sociales, et qui obéissent au doigt et à l’œil au Mossad. Il est à noter que les auteurs anglo-saxons sont beaucoup plus prolifiques sur ce sujet.


Je suis d’assez près l’actualité proche-orientale, et je consulte les médias des 2 bords. Et je suis sidéré, presque fasciné, par la puissance médiatique du lobby pro-israélien. Et comment il arrive à faire rentrer dans les esprits, jusqu’à devenir des banalités admises, des concepts comme « la seule démocratie de la région », ou tellement aberrants, comme « assurer la sécurité d’Israël ».


Le fait de savoir que des sayanim sont en grande partie le moteur de cette propagande permet une lecture plus lucide et plus pertinente de l’actualité.
 

Est-ce une réalité ?


Je comprends le sens de la question. Je cite Gordon Thomas au début du livre. C’est un spécialiste reconnu des services secrets, en particulier du Mossad. Tellement reconnu qu’il a interviewé tous les chefs du Mossad depuis les années 60, et tous ont admis, en s’en glorifiant, l’apport crucial des sayanim à travers le monde.
 

Quel est leur nombre ?


En France ils seraient près de 3000. Ostrovski, ex-agent du Mossad, estime leur nombre à 3000 rien qu’à Londres. On peut imaginer leur importance aux Etats-Unis. Mais le « réservoir » est infini. Si on associe le Bnai Brit (franc-maçonnerie juive internationale), la WIZO (organisation internationale des femmes sionistes), les organisations judéo-sionistes nationales, comme l’UPJF, l’UEJF, le CRIF… en France, ainsi que les sympathisants, on arrive facilement au chiffre de un million de juifs prêts à travailler pour le Mossad.
 

Pouvez-vous citer un cas concret ?


Pour citer Victor Ostrovsky. Lorsque la France a construit une centrale nucléaire en Irak dans les années 70, des scientifiques irakiens étaient venus à Saclay pour se perfectionner. Le Mossad était bien sûr intéressé à les connaître pour pouvoir agir sur eux. N’importe quel autre service secret aurait eu besoin de moyens et de temps pour y arriver. Le Mossad s’est tout simplement adressé à un sayan qui travaillait à Saclay, et qui lui a fourni les dossiers complets. Après, c’était un jeu d’enfant de faire pression sur l’un d’eux.
 

Ces agents juifs n’interviennent-ils que dans des cas d’espionnage ?


Pas du tout. Les sayanim interviennent aussi et surtout dans les manipulations médiatiques. D’ailleurs le Mossad possède un département important, appelé le LAP, pour « guerre de propagande ». Il me revient un exemple historique. Rappelez-vous le film EXODUS. Il a réécrit l’histoire de 1948 et imposé la vision sioniste pour au moins une génération. En 1961, c’est le premier ministre israélien en personne qui a accueilli l’équipe du film à l’aéroport. C’est dire l’importance qu’on lui accordait.
 

Et plus récemment ?


Le cas le plus flagrant est celui du soldat israélien enlevé par le Hamas. Le réseau des sayanim à travers le monde a fait en sorte que son nom soit tellement matraqué que personne ou presque n’ignore son nom. Par ailleurs, son père a été reçu à plusieurs reprises par tous les dirigeants occidentaux, par le secrétaire général de l’ONU, par les autorités de l’Union européennes, de l’UNESCO, enfin le gratin mondial. Je rappelle qu’il s’agit d’un caporal d’une armée d’occupation. Quel autre prisonnier peut bénéficier d’une telle sollicitude internationale ? Et avoir son portrait géant sur l’édifice de la Mairie du 16e arrondissement ?
 

Dans quel but ?


Il s’agit de faire pénétrer dans l’opinion internationale qu’Israël a un « otage » aux mains du Hamas. Cela fait oublier les 11 000 prisonniers palestiniens détenus dans les geôles israéliennes. L’écrasante majorité d’entre eux sont des prisonniers politiques, c’est-à-dire condamnés pour leur lutte pacifique pour l’indépendance. Rappelons qu’Israël est le seul pays « démocratique » au monde qui applique la détention administrative : pouvoir emprisonner n’importe quel citoyen sans avocat, sans jugement, sans motif, sans limitation dans le temps.


Et c’est sur cette base que les forces d’occupation ont kidnappé, juste après l’enlèvement du soldat, 45 personnalités politiques du Hamas, en majorité des élus du peuple. Sans qu’elles aient rien à leur reprocher. Cela s’appelle des « représailles collectives » condamnées par le droit international, et rappelle le comportement de l’occupant nazi en France.


Ainsi, pendant que les médias nous matraquent avec le soldat « otage », on oublie le plus important, et le plus horrible.
 

Comment se fait-il qu’on ne parle pas beaucoup des sayanim ?


Cela reste un mystère. Comment des journalistes aguerris ont pu disserter sur Israël sans mettre sur le doigt sur cet aspect capital ! Je mets cela sur la puissance des sayanim qui ont réussi l’exploit de ne pas faire parler d’eux. Il ne faut pas oublier que la chape qui écrasait les médias pour diffuser la pensée unique favorable à Israël n’a commencé à se fissurer que depuis quelques années.
 

Pourquoi des citoyens juifs français par exemple deviennent des sayanim ?


Vous savez, l’idéologie sioniste, jusqu’en 1948, était loin d’être majoritaire dans les communautés juives. Je me souviens qu’au Maroc, dans les années 50, les rabbins vilipendaient les sionistes. Et puis la création d’Israël, la propagande, la hantise d’un nouveau génocide, ont fait en sorte que les institutions juives ont basculé dans un appui inconditionnel à l’Etat juif. Aujourd’hui en France il n’est pas admissible d’exprimer la moindre réserve dans le cadre des institutions juives. La propagande est telle que les citoyens juifs qui vivent dans le cadre de ces institutions développent un second patriotisme et un nationalisme hors du commun. Au besoin, comme illustré dans le roman (l’épisode du cardiologue), le Mossad fera appel à une espèce de chantage. Israël est en danger, donc il faut l’aider.
 

Et cet épisode du Grand Orient ?


C’est absolument véridique. Je l’ai vécu, car j’ai été franc-maçon pendant près de 17 ans. En 2002, au plus fort de la seconde intifada, des francs-maçons juifs ont décidé de créer une loge juive et sioniste. Cela n’était pas dit expressément, car c’est contraire à l’éthique maçonnique, mais dans les faits cela revenait au même. Et à mon avis c’était couvert par les instances supérieures. Tout ce qui se disait dans la loge était favorable à Israël (voir le 1er chapitre et la conférence tendant à faire un parallèle entre les réfugiés palestiniens et les juifs partis des pays arabes, souvent à l’instigation du Mossad). Et chaque année, la loge organise un « voyage d’information » en Israël, encadré par des fonctionnaires du ministère israélien des Affaires étrangères.
 

En parcourant le livre, on s’aperçoit que certains personnages ressemblent étrangement à des personnes connues, surtout pour leurs sympathies sionistes.


Parmi les 3 000 sayanim français, certains sont connus. Pas en tant que sayanim. Par définition, ce sont des agents secret. Mais étant donné leur soutien constant à Israël et leur participation active à des campagnes savamment orchestrées, il est probable qu’ils agissent dans ce cadre. J’ai voulu les montrer en action, par exemple pour recruter un sayan cardiologue (pour influencer un congrès mondial de cardiologie dans un sens favorable à Israël), ou pour monter en épingle une rencontre sportive israélo-palestinienne à Paris pour donner l’illusion d’un processus de paix.
 

On retrouve curieusement SOS Racisme. Pourquoi ?


Pour moi, cette organisation sert de courroie de transmission aux idéologies sionistes. Sa proximité incestueuse avec l’UEJF, un des piliers du soutien à Israël, en est une illustration. Jamais SOS Racisme n’a lancé par exemple une campagne contre l’occupation israélienne, alors qu’elle se démène contre le Soudan. En occupant le terrain, grâce à des subventions généreuses, SOS Racisme empêche l’émergence d’autres organisations anti-racistes plus proches des exigences de la majorité de ses membres. On entend d’ailleurs plusieurs voix, dont celle de Joey Star, réclamer une autre organisation anti-raciste, issue des quartiers, et les représentant légitimement.
 

Que préconisez-vous, en conclusion ?


J’espère d’abord que ce livre ouvrira les yeux sur cette force puissante et insidieuse mise au service d’une idéologie de domination. Qu’il permette ensuite un décryptage plus pointu des événements. Et enfin qu’il favorise l’émergence de contre-pouvoirs.




Jeudi 1 Juillet 2010


Commentaires

1.Posté par Intellecterroriste le 01/07/2010 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Comment se fait-il qu’on ne parle pas beaucoup des sayanim ?


Cela reste un mystère. Comment des journalistes aguerris ont pu disserter sur Israël sans mettre sur le doigt sur cet aspect capital ! Je mets cela sur la puissance des sayanim qui ont réussi l’exploit de ne pas faire parler d’eux. Il ne faut pas oublier que la chape qui écrasait les médias pour diffuser la pensée unique favorable à Israël n’a commencé à se fissurer que depuis quelques années.
"

D'accord, mais il y a autre chose! La bêtise monumentale de nombre de gens qui verraient alors dans la même direction que le bien nommé Hitler.

"Tout juif est un Sayanim potentiel, donc tout juif est potentiellement dangereux".

Il est tellement facile de sombrer dans la bêtise et amalgamer à tour de bras! On en a l'exemple tous les jours sur ce site par le biais de commentateurs aux raccourcis faciles!

L'idéologie nazie, c'était hier, mais rien n'empêchera le fascisme de gangréner les esprits! La xénophobie a toujours été plus pratique que l'ouverture d'esprit, et elle est surtout bien pratique pour le pouvoir.

Amicalement

2.Posté par timoclès le 01/07/2010 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BIZARRE :en 1903, le banquier Kabbaliste (!) Gustav Meyrink a écrit un roman « petroleum » dans lequel il raconte comment l’apocalypse sera amorcée par l’explosion de puits de pétrole au départ du golfe de Mexico !

http://www.henrymakow.com/cabalist_bankers_1903_novella.html

l’histoire : le personage central du roman ,après avoir fait plein de fric grâce au trafic de drogue décide de se lancer dans le pétrole. Il découvre que beaucoup de pétrole se trouve stocké sous terre dans des grottes indépendantes reliées entre elles, qui forment un réseau, et il décide de faire exploser les séparations, de manière à ne faire qu’une seule grosse réserve. Cette réserve pète, et le pétrole commence à se répandre dans la mer, rien ne peut le stopper. En l’espace de quelques mois tous les océans sont recouverts d’une couche de pétrole qui se solidifie, et la pluie s’arrête sur la Terre, car les océans n’évaporent plus.

http://topinambours.over-blog.com/article-petroleum-petroleum-une-prophetie-de-gustav-meyrink-52708474.html

http://www.youtube.com/watch?v=Gh76oepKFc8&feature=player_embedded

Ap chp 16 v 3 Le second ange versa sa coupe dans la mer, qui devint comme le sang d’un mort ; et tout ce qui avait vie dans la mer, mourut. 4 Le troisième ange versa sa coupe sur les fleuves et sur les sources d’eaux ; et ils devinrent du sang. 5 Et j’entendis l’ange des eaux, qui disait : Tu es juste, Seigneur, QUI ES, et QUI ETAIS, et QUI SERAS saint, parce que tu as exercé ces jugements. 6 Parce qu’ils ont répandu le sang des saints et des prophètes, tu leur as donné du sang à boire, et ils le méritent. 7 Et j’en entendis un autre du côté de l’autel, qui disait : Oui, Seigneur Tout-Puissant, tes jugements sont véritables et justes. 8 Et le quatrième ange versa sa coupe sur le soleil, et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu. 9 Et les hommes furent brûlés par une grande chaleur, et ils blasphémèrent le nom de Dieu, qui a puissance sur ces plaies ; et ils ne se repentirent point pour lui donner gloire. 10 Le cinquième ange versa sa coupe sur le trône de la bête ; et son royaume devint ténébreux ; et les hommes se mordaient la langue de douleur. 11 Et à cause de leurs douleurs et de leurs plaies, ils blasphémèrent le Dieu du ciel ; et ils ne se repentirent point de leurs oeuvres. V 12 Le sixième ange versa sa coupe sur le grand fleuve de l’Euphrate ; et son eau sécha, pour que le chemin des rois de l’Orient fût préparé.

Révélation du Mystère de Dieu sur la Terre après ce tremblement de terre :

http://www.terredisrael.com/tremblement-terre-israel-1.php

C’est écrit depuis le commencement :

http://chronologieapocalypse.blogspot.com/2010/06/instant-t-de-la-revelation-du-mystere.html

Surveillez de très près l’activité sismique d’Israël : quand le dixième de la ville de Jérusalem tombera des suites d’un tremblement de terre faisant 7000 victimes : le Mystère de Dieu sera révélé : comme le montre la Prophétie.

3.Posté par Rusinyol Domingo le 02/07/2010 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment peut-on parler de patriotisme, quand il d’agit d’informer un Etat étranger qui, n’a respecté une seule des résolutions de l’ONU depuis sa création en 1948 ?
Les "français de confession israélite" auraient-ils une conception de leur état ethnico/religieux supérieur au Droit international, à la démocratie et à la nation qui, non seulement leur a donné le jour, mais encore qui les nourrit tous les jours que Dieu fait pour qu’ils non seulement soutiennent mais encore collaborent avec un état a l’idéologie criminelle ?
Idéologie basée sur des mythes, qu’ils veulent comme faisant force de loi, justement par ce soutient et collaboration de la diaspora. Cela n’est pas acceptable, lorsque des êtres humains innocents en payent la « facture ».

Le Mossad, suit le strict itinéraire que l’état dont il dépend : assassinant, fusse-t-il ses ennemis, en infraction avec toutes les conventions internationales, bafouant la souveraineté de tous les pays, cela n’est pas acceptable.
Des exemples où des « français » informent, collaborent avec lui il y en a effectivement à profusion, le premier d’entre-deux, un avionneur converti qui, contre l’avis des autorités françaises d’après guerre, fournissant les pièces détachées et plans pour la construction des premiers avions de combat israéliens !

Et bien évidemment la mainmise sur les principaux média français, mais aussi occidentaux permet cette : « pensée unique » nauséeuse qui fait de nous tous, des spectateurs impuissants car en effet très peu sont les media où l’on peut s’exprimer librement y compris pour un avis contraire. Je pense qu’il est inutile d’en faire ici la litanie de ces media félons contraires à l’idéal de l’information ou à sa déontologie, ils sont uniquement des manipulateurs et il faut le dire en grande partie grâce à cette diaspora collaboratrice et prête à trahir l’état qui l’a vu naître, qui le nourrit pour alimenter des criminels.

Hajo Mayer, juif allemand interné à Auschwitz aujourd’hui citoyen Hollandais m’affirmait en février 2010, l’idéologie et l’endoctrinement sionisme est bien pire que celui que j’ai moi-même ais du subir de la part des nazis.
Dans sa conférence cité une résolution de la Commission Européenne qui stipulait : « que toute référence, tout amalgame entre sionisme et nazisme était antisémite. » Je lui répondis : « mais, l’antisémitisme c’est du racisme et a ce titre intolérable et condamnable, l’anti-sionisme est de l’ordre du débat d’idées et assimiler le sionisme au nazisme, deux idéologies criminelles serait plutôt un bien » Non ?

4.Posté par Emre le 02/07/2010 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Intellecterroriste

Le nazisme c'etait hier...effectivement parce que la campagne d'extermination et de propagande sioniste a poussé le bouchon bien plus loin...n'oublions pas que pendant la 2 eme guerre Mondiale, la plupart des Sionistes en Palestine ont pris part a la guerre contre les Britanniques et j'ai envie de dire a l'avantage des Allemands ( qu'ils voyaient comme un moindre mal pour fonder leur terre d'Israheil, n'oublions pas comment les sionsites ont legitimé l'immigration de masse de juifs européens en terre Arabe apres la Guerre qui s'est deroulé en Europe)

5.Posté par Intellecterroriste le 02/07/2010 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Entièrement" d'accord, j'illustrais simplement avec cet exemple la vitesse à laquelle le fascisme peut éclore, et cherchais une autre explication quant au silence qui concerne les sayanim.

6.Posté par Visitor le 02/07/2010 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'interview n'est pas visible sur le site. On ne voit ni les questions ni les elements de reponses.
Merci aux moderateurs du site de regler le probleme afin qu'on puisse lire l'interview de l'auteur "le printemps des sayanim".

7.Posté par Odile le 02/07/2010 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"N'oublions pas que pendant la 2 eme guerre Mondiale, la plupart des Sionistes en Palestine ont pris part a la guerre contre les Britanniques"

Je n'ai vraiment rien d'une pro-sioniste, mais j'aimerais tout de même des liens vers des textes francophones démontrant cela

Les magouilles avec les Nazis d'accord., mais c'est très différent de ce que dit la phrase ci-dessous.

Ce qu'on peut affirmer par contre c'est que tout jeune Ben Gourion a proposé au Sultan d'Istranbul, allié des Allemands, en 1914-1918 donc, de créer des Brigades juives

Il n'y voyait surtout qu'un intérêt : la formation militaire. Après ll refus il s'est engagé dans l'armée anglaise, a été formé au Canada, mais n'a pas combattu, "sauvé" par L'armistice de 1918.

8.Posté par Domingo67 le 03/07/2010 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La loyauté est un concept dont la notion échappe non seulement au sionisme mais aussi à tous ceux qui lui sont favorables, et plus largement à tous ceux qui s’en réclament, mais aussi par tous ceux qui militant pour la paix (mais quelle paix ?) ne voudraient pas voir la pérennité d’Israël remise en cause. Et nous devons constater que les « sayanim » (informateurs en hébreu) ne sont pas les seuls à œuvrer pour la pérennité de l’état voyou qu’est devenu, ce qui devait être un foyer pour le « Peuple Juif ». Nombreux sont ceux qui sans informer des services israéliens oeuvrent au sein de nos sociétés dans des organisation crées ad hoc ou plus simplement dans des associations (trompeuses) se disant militer pour la « paix » sans préciser pour quelle paix et qui servent, dans les faits, à phagocyter toute initiative qui pourrait nuire non seulement les intérêts israéliens mais aussi sionistes.
Ces procédés consistant à renseigner un autre état est non seulement inacceptable mais considéré comme une traîtrise pour n’importe quelle citoyen, pourquoi devrait-il en être autrement pour un juif ?

Israël s’est installé en Palestine faisant fi d’un des principes fondateurs des Droits de l’homme qui est celui « pour les peuples a disposer d’eux-mêmes ».
Si au moins la diaspora juive favorable à ces criminels avait l’intelligence de comprendre que le droit international protège ces deux peuples. A la condition expresse de le respecter.

Il est temps que la loyauté prenne le pas sur la fourberie et que l’on choisisse la meilleure solution, la plus juste, et non « la moins mauvaise ».
Le Proche-Orient est le laboratoire de ce que l’organisation sioniste mondiale voudrait pour la société, il est encore temps de refuser ce que dénonçait Aldous Huxley (Dans le meilleur des mondes) en 1933 : « Le nouvel ordre mondial » ayant pour devise « COMMUNAUTE, IDENTITE, STABILITE ». Et comme but : « Faire accepter aux gens la destination sociale à laquelle ils ne peuvent échapper

9.Posté par Arthur Gohin le 05/07/2010 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Intellectuelterroriste
"Tout juif est un Sayanim potentiel, donc tout juif est potentiellement dangereux".
C'est malheureusement vrai, et c'est là une des erreurs les plus monstrueuses des sionistes: en associant de façon secrète les juifs du monde entier à leurs crimes, ils conduisent à la méfiance de principe contre les juifs. Alors que sinon il convient de faire comme avec tout homme: ne pas juger selon l'étiquette mais seulement selon les paroles et les actes personnels.
Il faut absolument que cesse le sionisme pour le bien des juifs eux-mêmes.

L'auteur parle de SOS racisme vérolé par le sionisme. Je crois qu'il en est de même pour Avaaz.

10.Posté par Emre le 05/07/2010 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Odile

Je ne parle pas de toute la collectivité juive qui etait present en Palestine a ce moment la...je parle bien entendu des decideurs...tu cites Ben Gourion et l'alliance avec Istanbul et le sultan...ta remarque montre que tu connais ma nationalité, mais je ne suis pas dans une competition pour voir qui a collaboré le plus( j'espere pour toi que tu n'es pas francaise d'ailleurs...l'arroseur arrose)

Je suis conscient de nos fricotages avec le Sionistan depuis sa creation...cependant le vent tourne comme tu le vois et l'entend avec Erdogan.


Pour repondre a ta question tout de meme, je l'ai lu dans plusieurs sources et ouvrages differents, mais si meme Wikipedia s'y met autant te donner le lien le plus simple... :

"L’opposition à la trêve avait été majoritaire au sein du commandement de l’Irgoun. Avraham Stern (Yair) conteste ce choix de Jabotinsky et Ratziel. Il considère que la menace de disparition du « foyer national juif » prévue par les Britanniques par le Livre Blanc de 1939 (un État palestinien à minorité juive devait être créé en 1949) est plus grave que le danger nazi."

Si tu lis l'histoire de l'Irgoun, certes la faction la plus extremiste de defense juive qui ne represente pas tous les juifs de Palestine, tu comprendras assez rapidement que meme entre-eux, les dirigenats sionistes eprouvaient beaucoup de racisme et de mefiance...Les ashkenazes et les sefarades sont toujours 2 groupes bien distincts qui ne se frequentent que tres peu en Israheil...a cette epoque les Russes et Polonais par exemple etaient souvent lies au mouvements sionistes les plus violents et n'avaient pas toujours l'aval de leurs compatriotes de l'Hagannah par exemple.

Je ne m'eterniserai pas sur le sujet, et encore une fois lancez une pierre vers la Turquie... elle ne s'en rendra meme pas compte, parce que nous n'avons ni la haine, ni la rancune avec laquelle vivent ces sionistes dans leur oasis ultra-securisé...

11.Posté par kouid well le 05/07/2010 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Un terreau local propice à Israël, ayant accès aux officines et laboratoires les plus névralgiques de chaque Etat Occidental, USA en tête, fournit gracieusement par simple élan «affectif religio-tribal » tout ce que demande le Mossad comme instructions politiques, militaires, industriels réputées les plus secrètes et les plus sensibles. Les gens qui constituent ce terreau y sont bien placés mais ils sont plus liés « affectivement à la tribu » qu’à la nation dont ils sont sensés être des citoyens à part entière ….voilà le secret de la puissance du Mossad de part le monde ….et la réciproque n’est jamais vraie …qui me contredirait sur cette vérité douloureuse qui mine tous les États occidentaux et nos dirigeants le savent et se taisent lorsqu’ils ne sont pas complices et porteurs zélés de cet te « affection tribale » qui touche à l’aliénation incontrôlée .Et, dans le moindre des cas, ils se taisent parce qu’ils craignent des représailles aux prochaines élections …Méditez, je cite : au lendemain de son échec aux présidentielles de 1981,Valéry Giscard d’Estaing confiait à son entourage :J’ai été battu par les services secrets…..israéliens » et, pourtant il avait bien léché auparavant le mur des lamentations à Jérusalem conformément au rituel paganique auquel sont soumis tous les prétendants à la « baraqa » électorale sioniste dans leurs pays respectifs….Croyez-vous qu’Obama serait passé aux primaires s’il n’avait déjà l’aval du lobby israélien ….Qui gère alors l’Occident dans sa totalité ???? Israël et ses sbires dévoués...observez vous mêmes et concluez

12.Posté par yerouchalmi le 06/07/2010 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour démentir l'auteur sur le silence des sionistes envers son "livre", voir la critique de son ouvrage "LE PRINTEMPS DES SAYANIM" sur mon site sioniste
http://yerouchalmi.web.officelive.com/Sayanim.aspx

13.Posté par Arthur Gohin le 06/07/2010 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yerouchalmi
Sur votre site, votre argumentation contre le livre "Le printemps des sayanim" consiste quasi excusivement à mettre trois points d'exclamation tout du long du texte. C'est très léger. Je demeure convaincu que ce livre de Jacob Cohen, en accord avec d'autres sources, est très réaliste.

14.Posté par Emre le 06/07/2010 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ yerouchalmi

Dommage que vous n'ayez pas le courage de l'auteur ou de ce site, ou vous auriez laisse un espace pour commenter votre superbe analyse...qui consiste, je corrige Arthur, par des points d'exclamation précédés d'un classique "mais c'est anti-semite" a chaque ligne.

Mais comme nous savons tous que vous avez peu faire de l'avis des Goys, et puisque vous traitez Mr Jacob Cohen de pseudo-juif, j'imagine que vous jouissez d'un entourage tres eclectique ou le debat doit sentir bon la connerie!!!( pour finir en exclamation)

15.Posté par Intellecterroriste le 06/07/2010 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur Gohin,

C'est très exactement ce qui m'horripile le plus, cet "emprisonnement" des juifs du monde entier dans l'idéologie sioniste, qu'ils soutiennent activement Israël ou non.

Car une personne avec un peu de tempérance se dira que, malgré le "danger" que peuvent représenter ces sayanims, les services secrets en ont sans nul doute une connaissance poussée, et peuvent en partie les empêcher d'agir. En partie seulement, évidemment.

Par contre, des esprits peu ouverts ou réactionnaires, eux, classeront direct tout juif comme danger potentiel, le voyant comme une menace, et l'on voit clairement que l'histoire se répète. Car sans s'en rendre compte, certains reprennent en chœur l'idéologie qu'Hitler expose dans Mein Kampf au sujet des juifs. Personnellement, ça me fait froid dans le dos, l'ignorance devenant avec le temps une valeur sûre.

Il est clair que le sionisme doit disparaitre, d'une manière ou d'une autre. Mais à ce sujet je ne me fais que peu d'illusions, il restera toujours quelques tordus qui soutiendront un nationalisme juif. Comme toutes les religions, les textes sont soumis à interprétation, et l'on aura toujours des groupes de blaireaux pour appliquer les textes au pied de la lettre, quitte à piétiner les fondements mêmes de leurs croyances.


Pour ce qui est d'avaaz, j'ai quelques doutes à ce sujet aussi. D'un autre côté, ils dénoncent aussi des causes justes, mais s'il s'agit simplement de capter la colère des gens pour leur ôter toute substance en faveur de pétitions et compagnie, il faut le faire savoir.

C'est tout le problème des pétitions, votes et tous ces moyens d'expression citoyenne, on croit agir, alors qu'on ne fait rien.

Amicalement

16.Posté par Domingo67 le 06/07/2010 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maintenait, j'ai un doute. Il ici question que Ben Gourion aurait traité avec le Sultan.
Selon mes archives c'est, Théodore Herzl se rendant à Constantinople (Istanbul) à demandé au Sultan Abdoul Hamid l'établissement d'une association Judéo-Ottomane de colonisation de la Palestine en échange de la liquidation de la "dette" (la dette !!) ottomanne.
Le Sultant accepte une installation en Mésopotamie (verso du Peuple juif), mais refuse tout nouveau problème national en Palestine.


17.Posté par Intellecterroriste le 06/07/2010 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Yerouchalmi,

je me suis arrêté au début de votre "étude", mais:

"on arrive facilement au chiffre de un million de juifs prêts à travailler pour le Mossad (là on est dans l'antisémitisme pur et dur qui accuse tous les juifs d'être du Mossad !!!) "

N'y a t il qu'un million de juifs sur terre? Ce serait étonnant! L'auteur écrit d'ailleurs "prêts à travailler pour", et non pas "travaillant pour".

Les formulations ne sont pas de toute finesse, en effet, mais ce genre d'ouvrage ne s'adresse pas nécessairement à un large public, mais plutôt à des gens qui s'intéressent au sujet. On ne peut pas dire qu'en France ils soient si nombreux.

Mais quand vous écrivez qu'on est "dans l'antisémitisme pur et dur", pardonnez moi, mais vous insultez l'intelligence de ceux qui ont encore la finesse d'esprit de ne pas cataloguer TOUS les juifs en agents du Mossad. On n'est pas non plus dans "le protocole des sages de sion".

Ca me rappelle les propos que tenait Uri Avnery au sujet des "chasseurs d'antisémites", "ils en cherchent partout, courent comme Sherlock Holmes la loupe à la main, retournent les fourrés, mais n'en trouvent jamais." (Evidemment pas exacte au mot près.)

Je crois que nombre de personne dans votre cas ont un sérieux problème avec la définition du terme antisémite. Parlez plutôt de "judéophobe", d'ailleurs, on sera plus dans le sujet.

18.Posté par Domingo67 le 06/07/2010 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En France il doit y avoir à peu-près : 5000 juifs qui sont contre le sionisme, 200 000 militent pour une paix, mais quelle paix ? en tous les cas : ne voudraient voir Israël remis en cause (c'est du sionisme). Alors, faites le compte , s'il y a un million qui se déclarent ouvertement accepter de travailler pour le Mossad, combien de juifs seraient prêts à trahir la FRANCE si le sort d'Israël en dépendait ? Sans compter tous ces arrivistes qui pensant profiter de la manne et de l'influence que représente la diaspora juive oeuvrent directement, comme le maire de Paris, le Ministre des Affaires étrangères, le Président de la République et indirectement comme, justement, M Calvi et tous ces journalistes qui du papier WC avec le support où est écrite la avec la déontologie du journalisme.

A continuer ainsi, vous allez à nouveau au devant de vicissitudes, dont nous savons à l'avance que la responsabilité en incombera à d'autres.

19.Posté par Arthur Gohin le 06/07/2010 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Intellecterroriste
Pour avaaz j'ai compris quand ils ont appelé au secour contre la tyrannie d'Ahmadinedjad et de ses élections frauduleuses. Et évidemment aucune réponse de leur part quand on proteste.
Pour l'histoire de la flotille de la liberté, ils ont protesté en évitant soigneusement le fond de la question.
Ils ont de gros moyens et fonctionnent de façon très mécanique...
Palestine vaincra

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires