PRESSE ET MEDIAS

Internet : les Etats-Unis ne veulent pas céder le monopole


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 19 Décembre 2014 - 11:18 La Face cachée de "Nouvelles de France"



Andreï Fedyachine
Samedi 15 Décembre 2012

Internet : les Etats-Unis ne veulent pas céder le monopole

Sous le prétexte de lutter contre la censure les Etats-Unis n’ont pas permis à la Russie et la Chine de faire la brèche dans le monopole qu’ont les Américains dans le secteur d’Internet. Les participants de la conférence de l’Union internationale des communications électroniques à Dubaï n’ont pas réussi à se mettre d’accord pour inclure la Toile mondiale dans le domaine des compétences de l’Union.

En 147 ans de son existence la principale organisation des télécommunications dans le monde n’a jamais connu les débats s’acharner ni les passions se déchaîner à tel point. Les discussions se sont achevées le 14 décembre par la conclusion d’un accord assez flou sur l’entrée « plus active » de l’Union dans le cyberespace.

Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Australie et certains autres Etats ont refusé de signer cet accord ce qui transforme en fait le document en un papier sans aucune faveur. La Russie et la Chine ont proposé de faire le transfert partiel des compétences en matière de distribution des noms de domaine aux Etats membres de l’Union ou bien de créer sous l’égide de l’ONU une organisation internationale qui serait compétente dans ce domaine. Aujourd’hui la distribution des web-adresses constitue dans les faits le droit exclusif des sociétés américaines. Il s’agit, en premier lieu, de l’Internet Corporation for Assigned Names (ICANN). Réputée indépendante, elle est en réalité contrôlé par le département américain du commerce.

Les experts russes partagent tous le même avis : les Etats-Unis ne veulent pas mettre fin à leur monopole. Le monde ne remarque plus que la Toile mondiale, ce sont les Etats-Unis, qu’elle n’est mondiale que de son nom alors que toutes les principales ressources, tous les serveurs et les protocoles se trouvent aux Etats-Unis, rappelle l’expert en médias, Anton Korobkov-Zemlyanskyi.

« L’Union appelle depuis longtemps de créer des normes. Afin que tous les pays agissent dans un même champ juridique qu’ils vont déterminer eux-mêmes. Afin que tous soit clair et transparent. Mais les Etats-Unis ne soutiennent pas ces initiatives-là, ils ne veulent pas chercher un accord et disent qu’ils vont tout décider eux-mêmes ».

La proposition faite par la Russie et la Chine est soutenue par les BRICS, la CEI, le Bahreïn, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et autres pays. Nombreux sont les Etats qui ne sont pas contents de voir les Etats-Unis, et plus généralement l’Occident, avoir le « bloc de contrôle » sur un média aussi important qu’est Internet.

http://french.ruvr.ru



Samedi 15 Décembre 2012


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves

VIDEO
Jérémy Lehut | 10/12/2014 | 6791 vues
00000  (0 vote) | 40 Commentaires
1 sur 181


Commentaires