Palestine occupée

Impossible de faire cessez le feu avec un régime génocidaire


Dans la même rubrique:
< >


Samedi 15 Mars 2008

Impossible de faire cessez le feu avec un régime génocidaire
Le porte parole du Hamas est ferme : nous ne discuterons pas du cessez le feu tant qu'Israël continuera à massacrer les palestiniens, à agresser leur territoire, à abattre ses combattants et à maintenir son injuste et inhumain blocus sur Gaza.

Nouvelle escalade, nouvelles victimes : la récente offensive sioniste qui a débuté fin février sous prétexte de stopper les tirs palestiniens a laissé jusqu'à ce jour plus de 120 victimes et 355 blessés. Fort du soutien explicite des pays occidentaux, encouragé par le silence scandaleux des dirigeants arabes, Israël poursuit ses raids. Ces raids ont peut-être perdu d'intensité en raison de la résistance palestinienne, ils n'en restent pas moins meurtriers . le régime sioniste poursuit la violation systématique des droits de l'homme à Gaza notamment le blocus qui épuise la populations.

Ismaël Rezvan, l'un des portes paroles du Mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, Hamas, affirme que celui-ci a déjà annoncé ses conditions pour une trêve dont la première qui est la réciprocité : tout cessez-le-feu doit être obligatoirement bilatérale.
Une autre condition consiste à ce qu'Israël renonce immédiatement à ses exactions et crimes contre les Palestiniens. « Un éventuel accord de cessez-le-feu devra ne peut ignorer les intérêts nationaux des Palestiniens ; il doit être global, élargi, touchant tous les secteurs ».

Rezvan a confirmé la présence au Caire d'une délégation palestinienne et ses pourparlers avec les autorités égyptiennes. « Nous sommes en discussion constante avec les Egyptiens mais une chose est sûre : le problème ne vient pas de nous mais d'Israël qui continue avec une violence inouïe a commettre des crimes à notre encontre ».

« Dans ces conditions, a-t-il souligné, et alors que nous mourrons par dizaines chaque jour, le cessez-le-feu n'a pas de sens ».

« L'ennemi sioniste a plus d'une reprise prouvé qu'il ne s'estimait aucunement liés par ses engagements d'où notre recours à la seule option viable à savoir la résistance. Tant que les Sionistes ne se résigneront pas à accepter nos conditions et que les tierces parties ne s'en porteront garantes, il n'y aura pas de trêve..... », a-t-il ajouté.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Samedi 15 Mars 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires