Croyances et société

Illusions et mensonges et notre part des ténèbres


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


On sait du gorille mâle qu’il fait tout un « rituel » pour impressionner les gens quand au fond il n’est pas très agressif donc très dangereux même s’il possède une force terrifiante. Mais c’est à vrai dire de l’intimidation et dirons-nous de la manipulation. Je pense qu’il y a une grande part de manipulation dans l’attitude des dirigeants occidentaux qui à moins de vouloir exterminer une bonne partie du genre humain et rendre une grande partie de la terre hostile à la vie ne peuvent mettre en œuvre certaines de leurs terrifiantes menaces, mais ne sait-on jamais. Nous devons en effet nous interroger sur la part de bluff dans le discours de l’autoproclamée communauté internationale et sa capacité réelle à nuire.


Thanatos
Mercredi 4 Août 2010

Illusions et mensonges et notre part des ténèbres
Loin de moi l’idée de penser que les élites occidentales sont incapables de cruauté et de folie, trop exemples apparaissent à celui qui se donne la peine de chercher pour nier cette réalité. Les diverses pollutions qui n’émeuvent que les humains sensés et inquiets pour l’avenir de leur race sont des exemples palpables de cette propension des élites et de ceux qui les suivent sans réfléchir à être des virus pour la terre, les humains et les autres êtres vivants. Je ne parle pas de guerres sauvages et cruelles qui détruisent des vies présentes et futures. Non je ne nie rien de la cruauté dont ces élites aussi bien occidentales qu’autres sont capables de commettre et il est légitime de se demander s’il y a de la limite dans leur folie. Je pense qu’il y a une limite et que ces élites ont besoin d’humains qui les suivent pour mener à bien leurs folles visées. Ce sont toujours des humains lambda qu’on envoie sur le champ de bataille pour mourir au nom de mensonges et de projets que souvent ils ignorent. Combien sont les élites elles-mêmes ? Pas beaucoup mais elles ont besoin de soldats aux ordres pour mener leurs guerres et c’est de leur capacité à trouver des soldats que dépend leur pouvoir. Et les lieux de conditionnement ne manquent pas, que ce soit les armées ou autres choses. Car en vérité le grand champ de bataille de ces élites est l’esprit, c’est là qu’elles gagnent ou perdent la plus grande de leur guerre. Ne soyons pas surpris si les budgets marketing des multinationales sont colossaux (ces entreprises aussi sont en guerre notamment contre le bon sens des consommateurs). Quand on imagine le coût des publicités qui matraquent les esprits sur les écrans c’est démentiel. Renseignez-vous un peu par exemple pour savoir à combien est fixé le coût d’une seconde de publicité à la télévision (la publicité rappelons-le est une indispensable source de revenu pour les chaînes télé qui n’hésitent pas à faire le prix fort aux annonceurs). Je ne doute non plus pas de l’existence de programmes comme MK-Ultra qui visent à manipuler l’esprit humain comme de la pâte à modeler.
Etre des dieux est le secret et effroyable désir d’une partie non négligeable (par la folie plus que par le nombre) du genre humain. Je pense que le soldat qui est sur le terrain prêt à tuer n’est que l’output d’un processus et c’est ce processus-là qui doit nous préoccuper. Car il faut bloquer les élites dans leur capacité à créer des soldats pour faire leurs sales guerres. Si l’élite n’a plus de soldats elle se retrouvera n’être qu’une bande de dégénérés complètement hallucinée mais bien incapable de nuire à autrui. Ils seront tel Ben Gazzara dans le remarquable film « le maître de la camorra », un fou rêvant de conquêtes et de grandeur, rêvant de son paradis terrestre et nous y reviendrons.  
 Les élites ont besoin de pousser les gens à se haïr pour pouvoir agir. Les membres de l’élite étatsunienne avaient besoin de pousser les citoyens étatsuniens à haïr les irakiens avant les deux guerres du golfe. On se doute qu’ils ont fait de même avant la guerre du Vietnam, la guerre mondiale etc… Une impressionnante machine de propagande visant à transformer même le plus grand pacifiste en partisan de cette « guerre-là ». Propagande qui joue sur les émotions ad nauseam histoire de ne faire réagir en nous que ce que certains appellent le cerveau reptilien (http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/UVLibre/0001/bin27/c11.htm). Mais une guerre est souvent proposée afin d’apporter la paix et la sécurité, quel odieux mensonge. Les émotions trop fortes sont les ennemis de la raison, cela est connu. Mais un des points faibles de l’élite est que ce sont des théoriciens et donc qui finiront par se heurter à la réalité. Moi je suis un partisan de la théorie du chaos et je pense que les choses quand vous les perturber dans leur équilibre peuvent évoluer de manière totalement imprévisible. Ce que vous réussissez en laboratoire a selon moi peu de chances d’évoluer de la même manière dans un environnement plus complexe et bien moins contrôlable. Les simulations de ces crétins montreront sans aucun doute leurs limites de cela j’en suis convaincu. Même si je suis convaincu qu’un mouvement apparemment rebelle comme les hippies n’est en fait qu’une expérience de ces mêmes élites (ce qui cela s’avère vrai montre encore une fois leur grande capacité à manipuler et à créer des « sectes »), je reste assuré qu’elles ne peuvent et ne pourront jamais tout contrôler. Mais elles essaieront et ce sont les dégâts qu’elles occasionneront dans cette quête folle qui m’effraie. Leur assurance se devine dans les propos de Bush père et du « petit homme » de l’Elysée quand ils parlent de Nouvel Ordre Mondial.
De « petits » hommes aux idées trop grandes justement comme Ben Gazzara jouant le rôle du professeur dans « le maître de la camorra ». Dans ce film intéressant cet homme est un habile manipulateur qui obtient un pouvoir immense par la ruse, d’ailleurs les parrains de la maffia sont-ils autre chose que des hypnotiseurs ? Mais à la fin il fut isolé (donc avec personne à manipuler) et son vrai visage s’est révélé, celui d’un fou, complètement coupé de la réalité. C’est ainsi que je vois les membres de l’élite tel le pathétique Serges Dassault qui semble aussi « petit » (d’ailleurs son niveau d’expression est déplorable) que son père Marcel était un brillant créateur. Cette élite est aussi nauséabonde que les propos de Madeleine Albright concernant les enfants irakiens morts de l’embargo ou ceux de Lawrence Summers (http://www.citations-ses.net/index.php/?2006/03/30/89-lawrence-summers-membre-de-la-banque-mondiale).
Nous les « voyons », qu’avons-nous à les admirer ? Sans aucun doute est-ce l’œuvre de notre ennemi intérieur, nous y reviendrons.  
 Certains membres de l’élite ont une certaine conviction dans le mensonge ça en est même terrifiant ! Ils sont sans morale et sans cœur mais prétendent le contraire. Mais il suffit de propagandes bien ciblées et bien huilées et beaucoup de gens se laissent séduire. L’exemple du film « top gun » est parlant. Ce film de guerre a permis de faire la publicité de cette école pour pilotes d’avion de guerre et a sans doute permis d’avoir de nouvelles recrues. Nouvelles recrues qui iront peut-être un jour déversé de l’uranium appauvri sur des pauvres gens qui n’ont rien demandé. Tant que les gens ne feront pas le lien entre les mensonges de l’élite et certaines catastrophes non naturelles telles que les guerres et leurs conséquences, les famines et pénuries liées à des embargos le monde ne pourrait se porter mieux. Quand je vois le Jovanovic (Pierre de son prénom) être choqué (à moins qu’il feigne de l’être ? Qui sait) des actions des banquiers et autres membres de l’élite, je me dis qu’il est drôle. Ou il est naïf, ce qui pour un journaliste est grave ou il le fait exprès. Je crois personnellement que le seul ressort contre l’élite est la solidarité et la compassion entre nous, mais pouvons-nous le comprendre ? Ou sommes-nous trop préoccupés par des quêtes égoïstes et immatures de paradis terrestre ? Les élites prospèrent parce qu’il y a des gens pour les écouter un peu comme « il camorrista », mais s’ils étaient isolés ils deviendraient vite fous. Il faut trouver le moyen d’isoler ces langues de vipère. Mais comme je l’ai déjà dit dans d’autres textes nous avons deux ennemis, l’ennemi intérieur et l’ennemi extérieur. Eux ne sont que l’ennemi extérieur, même si nous arrêtions de les écouter, nous n’aurons fait que la moitié du chemin. Il faut aussi vaincre l’ennemi intérieur qui est cette voix sournoise qui nous pousse à faire des choses nuisibles et ce combat-là est bien plus difficile.
Se remettre en question est un combat titanesque car il s’agit de questionner nombre de ses croyances. Notre démon intérieur prospère sur les préjugés et les idées non fondées si nous n’avons pas la force de le reconnaître, alors pauvre de nous.  
 Le combat contre la bête que notre faiblesse a laissé grandir sera terrible.
Mais c’est un combat que nous ne pouvons fuir, nous devons donc nous battre avec la seule arme utile, notre esprit. Les gens intelligents et charismatiques doivent être au front dans cette bataille même s’ils courent le risque de devenir à leur tour des gourous et de se laisse enivrer par leur pouvoir. Deux voies s’ouvrent devant l’humanité à elle de choisir. Soit elle continue à servir de chair à canon à cette racaille élitiste, soit elle se réveille. Il est vrai que c’est facile à dire et c’est pour cela que je parle de bête que notre faiblesse a laissé grandir. Cette bête constituée des banquiers, des armées, des multinationales en tout genre et des sectes (je considère aussi les maffias comme des sectes). Briser le pouvoir de cette bête est notre défi. Personnellement j’ai accepté que ce monde où nous vivons ne sera jamais un paradis mais il a toutes les chances d’avoir un petit goût d’enfer par notre faute et celle de nos ancêtres. Car beaucoup rêvent de paradis et sont prêts à tous les sacrifices (y compris humains et cela je l’ai déjà vu) pour parvenir à leurs fins. C’est encore et toujours ce démon intérieur, ce démon qui s’est finalement manifesté en un égrégore terrifiant qui finira par tous nous menacer, car nous sommes devenus comme ce serpent qui s'avale la queue.



Mercredi 4 Août 2010


Commentaires

1.Posté par Luc le 04/08/2010 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Ils sont en train de bousiller le monde, pour se remplir les poches, et éliminer ceux qui les gênent

D’une pierre deux coups.

Leurs actions ne se limitent uniquement qu’à ceci.

Le reste est baratin et verbiage, pour ceux qui veulent trouver des raisons à ces guerres et massacres

Ce sont des croisades version temps moderne.

Parmi eux il y a un crétin, le plus taré de tous, Bush , qui a un moment donné à lâché, à son insu, un mot assez révélateur de leur programme

2.Posté par Thanatos le 04/08/2010 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pensez-vous que nous soyons tous potentiellement différents d'eux ? Combien de monstres se cachent parmi nous ? Bush et consort ne sont que la partie émergée de l'iceberg ! Mais ceux qui ont bu leurs mensonges, ceux qui étaient prêts à mourir pour eux ne sont selon moi d'une certaine manière pas mieux qu'eux. Mais il est vrai qu'il est facile de les pointer du doigt car eux ils sont visibles. Si nous étions tous si différents d'eux, ces gens n'auraient personne à séduire, ni à manipuler.

"Le reste est baratin et verbiage, pour ceux qui veulent trouver des raisons à ces guerres et massacres"

Si nous ne trouvons pas les causes à ces guerres, les mêmes causes entraînant les mêmes effets, je vous laisse deviner la suite....

3.Posté par ange le 04/08/2010 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regardez l'histoire du monde, ce ne sont que guerres et conquêtes . Pourquoi ? C'est à analyser .

4.Posté par ange le 04/08/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je vous donne une première réponse : c'est parce qu'il y a des élites et une priva lex (loi privée) . Quand il n'y aura plus de priva lex, il y aura déjà beaucoup moins de raison de vouloir le pouvoir et donc de faire la guerre .

5.Posté par Thanatos le 04/08/2010 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Ange

Ce que j'ai constaté de par mes observations et que les humains veulent bien souvent des choses impossibles du genre le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière. Dans cette quête insensée ils sèment chaos et destruction. Quand je dis que les élites ne sont que la partie émergée du mal qui nous gangrène c'est de cela que je parle. Prenons les américains ils ont un mode de vie dément et pensent que c'est "normal", beaucoup d'entre eux ne se préoccupent pas de ce qui est fait en leur nom et des conséquences de leur mode de vie sur les autres peuples du monde. Ils plébiscitent celui qui vient leur dire qu'ils sont un peuple bon, beau et élu (donc qui a tous les droits). Ils vénèrent celui qui prétend leur garantir un mode de vie "parfait". Mais que diront-ils à celui qui vient leur dire :" vous n'êtes qu'un peuple lambda et vous devez-vous remettre en question" ?
Mon problème c'est de savoir pourquoi les mensonges des élites portent, ce qui leur permet de manipuler à outrance et de provoquer des catastrophes. Ma réponse est qu'elles savent s'adresser à la bête tapie en nous, petite bête qui une fois réveillée ira nourrir l'égrégore monstrueux qui est en train de nous détruire tous. Cette égrégore monstrueux qui prend la forme d'un système destructeur qui ravage tout sur son passage semant guerres, famines et autres catastrophes. A mon avis notre pire ennemi est cette bête tapie en nous et qui nous pousse à suivre des menteurs invétérés et autres illusionnistes du dimanche. Tant que nous n'aurons pas dompter cette bête il est illusoire de croire que les choses changeront. Si cette bête est domptée les élites prêcheront dans le désert et ne trouveront sans aucun doute personne pour mener leurs guerres qu'elles soient économico-financières ou autres.
Le but des élites chez qui la bête a déjà triomphé est à mon avis de pouvoir vivre comme des dieux sur un monde qu'ils auront façonné à leur guise. Pour moi ces élites sont probablement irrémédiablement perdues, mais les tuer ne servira selon moi à rien car le mal est "plus profond". Il y a déjà eu des révolutions de par le monde et au fond qu'est-ce que cela a changé ? Pas grande chose ! Il faut donc faire en sorte que la graine pourrie que plante ces élites ne trouve pas de terrain fertile, tel est à mon avis le vrai combat.

6.Posté par giammarino le 05/08/2010 06:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent article qui touche le coeur du sujet.
Je ne comprends pas ce que tous ces petits groupes de bonne intention et personnes isolées telle que Le Libre Penseur , Dieudonné, Alain Soral, etc. attendent pour se rencontrer et essayer de former un mouvement de rassemblement qui pourrait avancer dans un sens commun à tous, celui de l'amour , de la vérité et de la justice.
Il manque vraiment un élan, qu'aucun ne saurait apporter en restant isolé.
Cet élan ne saurait, je pense, rester sans écoute et pourrait prendre des proportions inimaginables.
La voix du Mal est entendue parce qu'elle a un micro assez puissant, il en suffirait un bien moins puissant pour que le Bien puisse le vaincre.
Plus personne ne lit, peu de gens vont s'informer sur le Net, tous se nourrissant exclusiment de ces médias appartenant tous à seulement quelques personnes.
Et pourquoi pas alors créer nous aussi, ensemble, notre propre média?

7.Posté par Un Frere le 05/08/2010 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre amie Abeille devrait lire le début de cet article qui dit ce que je lui disais a propos du soldat français mort en Afghanistan, article où elle voulu nous faire croire que les jeunes de cité ou plutôt d'origine autre que celle d'Europe du nord ou de l'est ,devaient prendre exemple sur celles et ceux qui se font formater par les élites, afin qu'ils combattent a leur place pour le bien matériel et richesses des élites qu'elle apprécie tant mais rejette dans le même temps. Ce fut la première fois que j'ai vu autant de commentaires de sa part et dont elle tenait absolument a nous dire que ce fut nous qui sommes dans l'erreur.

Amicalement Abeille et bonne vacance si vous êtes en congé ,car cela fait un petit temps que je n'ai point vu de vos commentaires sur ce site d'où ma conclusion.

8.Posté par ange le 05/08/2010 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous vivons dans une période "horrifique" car désormais nous allons pouvoir dépasser tous les interdits (barrières naturelles) avec les OGM, les clones, les neuro-sciences, le traçage humain , la guerre atomique, la destruction de la planète. Si on en a conscience, on sait à quel point l'humanité aura toute sa "part de responsabilité avec le futur" . On préfèrera parfois ne rien savoir et vivre comme une fourmi ou plutôt un oiseau (s'il n'est pas empêtré dans quelque nappe de pétrole) . Pour s'en sortir, il faudrait une toute petite chose à l'humanité qui lui a toujours manqué : l'humilité ! Mais c'est l'orgueil et la rébellion qui gère les hommes (le péché primordial) et l'humanité ira donc forcément à son destin . Quand on a un peu de coeur pour les autres, on a du mal à l'âme que de lire , d'entendre et de voir ce qu'il se passe dans ce monde mais peut-être ne pouvons-nous y échapper . Je vous conseille de lire un sondage du figaro relaté aussi sur rue 89 et qui montrerait (j'espèrerais qu'il soit orienté quant aux questions et donc faux et non représentatif de l'opinion française) , sondage sur la politique d'immigration de la France . Ce sondage est à vous dégouter de vos compatriotes ! A le lire, on voit bien que les Français n'ont que ce qu'ils méritent et puis à quoi cela sert-il de se démener pour eux ? Qu'ils boivent "le vin" jusqu'à la lie , puisqu'ils sont devenus ainsi !

9.Posté par ange le 05/08/2010 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais bon, parfois les sondages sont trafiquicotés (par l'attirance du oui en réponse , par la question à double sens, par la question dans un contexte etc) . De plus, le sondage s'est fait par internet et x adresses IP ne signifient pas x sondés . Sinon, je le répète : "nous sommes en 1933 ! "

10.Posté par Thanatos le 06/08/2010 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Ange

Je suis mercaticien de formation et je sais que les sondages on peut leur faire dire ce que l'on veut. Je crois que la balle est dans notre camp mais je vous le dis, je suis plutôt pessimiste. Je discute beaucoup avec les gens et surtout les jeunes puisque je les considère comme l'avenir et à vrai dire je suis dégoûté. Ils ne pensent souvent que plaisir, plaisir, plaisir. Certains sont inquiets pour l'avenir mais ont une attitude que je qualifierai de suicidaire. Ils se disent que puisque l'avenir risque d'être cauchemardesque autant vivre chaque jour comme si c'était le dernier.... Alors sans aucun doute les humains auront ce qu'ils méritent et quand ça arrivera j'espère au moins qu'ils auront la décence de se regarder dans une glace et ne pas accuser Dieu.

11.Posté par Thanatos le 06/08/2010 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A giammarino

Je pense qu'une raison qui fait que les personnes que vous citez ne se mettent ensemble est probablement qu'ils poursuivent des buts différents. Dénoncer c'est une chose, proposer un système cohérent c'est autre chose. Je pense qu'ils peuvent être d'accord sur la dénonciation d'un certain système, quoique même là ils pourraient ne pas être d'accord, quant à la proposition d'un autre système c'est autre chose et c'est autrement plus complexe. Je pense que même s'ils se mettent ensemble, leurs divergences finiront par rejaillir et qu'ils se sépareront tôt ou tard. Mais je crois que le libre penseur essaie quand même d'inviter d'autres personnes comme il l'a fait avec le professeur Pierre Hillard.
Il faut en effet porter le message de l'espoir, de l'amour, de la compassion, bref des valeurs positives, valeurs qui pourraient changer beaucoup de choses. J'essaie de mon côté de porter ces valeurs dans la vie de tous les jours et ce n'est pas une chose évidente. Car malheureusement certains assimilent votre gentillesse à de la naïveté, voir de la bêtise. J'essaie d'expliquer aux gens que je sais parfaitement dans quel monde on vit, mais je le refuse car je sais à quoi cette manière de vivre et de penser nous conduira. J'essaie d'être positif malgré tout et de montrer aux gens que l'on n'a pas besoin d'être mauvais et négatif. Si je dois me sacrifier un peu pour que des gens vivent mieux, pourquoi pas ? Je ne suis pas trop attaché aux biens matériels qui ne sont que des outils pour moi et puis tous ces biens sont éphémères alors. J'essaie de créer des cercles vertueux comme dans le film "le meilleur des mondes" et je ne sais pas si j'y arriverai, mais en tout cas rien ne m'empêchera d'essayer.

12.Posté par ange le 06/08/2010 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plaisir, parce que c'est ce qu'on entend tous les jours dans les publicités et que l'on lit dans les magazines aussi . Le plaisir et l'argent : du sable et pas de fondation . C'est ainsi qu'ont fini Rome et toutes les civilisations qui se sont perdues dans la facilité . Ils ont oublié que ceux d'aujourd'hui font l'avenir, l'aujourd'hui de ceux de demain .Quant à ce que l'avenir soit perdu, rien n'est sûr là-dessus . Au contraire, c'est maintenant qu'il faut prendre ses responsabilités . Mais que peut-on faire devant la bêtise généralisée ?

13.Posté par ange le 06/08/2010 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Remarquez qu'il y en a qui construisent à partir d'un plaisir qu'est l'art , par exemple ou toute invention . Ils font de beaux jardins, de belles architectures, de bons vins, de la bonne cuisine , de beaux tissus et tableaux, ornements, de belles pensées qui ravivent l'âme etc . Mais au plaisir y est associé un travail, une création . ce n'est pas de la goinfrerie et de la consommation . Ce n'est pas de la "civilisation avalée et mal digérée" , du produit en quantité industrielle selon des normes internationales . Peut-être que notre civilisation qui va trop vite contient en elle sa propre fin .Elle ressemble à un gros estamac goulu et jamais rassasié qui avale du n'importe quoi jusqu'à devenir la civilisation poubelle internationale .

14.Posté par ange le 06/08/2010 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Estomac et non estamac . Les gens courent après le plaisir comme après une chimère . Ils sont comme ces animaux de laboratoires auquel on a donné une dose de cocaïne et qui sont près à s'infliger une décharge électrique ou à se faire mal pour avoir une autre dose , jusqu'à en mourir . Ils courent dans les aéroports , sur les routes sans jamais avoir de paix en eux et chez eux (peut-être aussi parce que l'habitat humain est laid car il manque de nature ) .Si ceux que vous citez croient que la bonté , c'est une faiblesse , vous verrez les mêmes en affiche le long des routes avec le message suivant "il n'y a pas de canicule mais il est vieux et seul . "

15.Posté par mega le 06/08/2010 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je vois autour de moi peu de gens qui s'interresse au monde actuel,soit par manque de temps ou quand on a une famille à s'occuper et plus le travail(l'esclavage moderne)ça ne laisse guere de temps ,j'essaie de comprendre en lisant des livres cherchant des réponses et en me posant des questions sur tel ou tel sujet,avoir l'esprit critique,quand vous avez ça,vous voyez les dégats autour de vous comment les gens répétent bétement ce que disent les grands médias,ils ne s'en rendent meme pas compte qu'ils sont manipuler puissance dix,ils ne veulent pas croire qu'ils se font manipuler ,car ça ne les viendrait à l'idée de le faire eux meme,les élites profitent de l'ignorance des gens,bien qu'il y en a qui se sont reveiller entre temps et c'est tant mieuxx mais pas assez,internet et un bon outil et c'est bien pour ça que françois copé disait "internet est un danger pour la démocratie" oui un danger pour lélite,car aucun controle de l'information sur le peuple.

"notre ignorance ,c'est leur force".

16.Posté par hb le 06/08/2010 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette exigence de justice et d'harmonie, cette tension de la volonté vers le bien relèvent-elles de qualités innées, résultent-elles d'expériences personnelles bien particulières, sont-elles l'aboutissement d'une harassante auto-construction... ?
Quelles y sont les parts respectives du hasard et de la conquête de soi?
Faut-il, constatant la misère du monde, s'en remettre à Dieu, à soi... à soi avec l'aide de Dieu?
Pourquoi certains accèdent à la lumière de leur propre fait et d'autres sont incapables de la voir même en les y conduisant?
La différence est-elle si grande entre bons et mauvais et le fossé infranchissable quel que soit le sens?
Ne ressemblons-nous pas étrangement à ceux que nous accusons?

Nous sommes dans le même espace de réflexion que celui proposé dans l'article "l'éveil... la transmission..."

Ceux qui parlent d'un monde meilleur et\ou agissent dans ce sens ne sont ils pas des déçus, rongés par le ressentiment, qui dénigrent la compétition et s'en éloignent à la manière du renard de la fable en échec devant les raisins?
...

17.Posté par ange le 06/08/2010 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La compétition ne signifie pas automatiquement l'immoralité , l'assassinat , le gazage, la violence , la spoliation , la haine etc . On peut vivre dans une compétition avec des règles , de même que l'on peut faire du commerce sans mettre le feu à l'entreprise voisine et sans injecter des vaccins pourris à son voisins . C'est un accourci que de croire que compétition signifie maltraiter son concurrent . D'ailleurs si vous travaillez dans une entreprise , vous pouvez constater qu'un jour, un concurrent finit par devenir un partenaire pour un challenge plus important .

18.Posté par ange le 06/08/2010 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

raccourci et son voisin, excusez la frappe trop rapide ! On a vanté "la libre concurrence" et on a inventé le droit commercial mais à l'international on voit des méthodes de mafieux , C'est ça la réalité .

19.Posté par hb le 07/08/2010 08:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

remplaçons "compétition" par "collaboration" et, sans besoin de fixer de règles, nous évitons les dérives que vous énumérez.... avec, en "prime", des comportements faisant appel aux meilleures qualités humaines (échange, solidarité, complémentarité, entraide... etc). Vous me ferez peut-être remarquer que cette "prime" subsiste lorsque la compétition oppose des groupes humains?... je dirai que lorsque des individus s'unissent en vue de "l'emporter" (c'est-à-dire dans ce contexte de rivalité propre à toute compétition) nous retrouvons, reportés sur le groupe considéré comme unité, tous les inconvénients envisagés à l'échelle individuelle.
...

20.Posté par ange le 07/08/2010 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hb, je sais très bien que pour faire accepter aux gens une réduction de leurs libertés, de leur niveau de vie, de leur bonheur, il faut leur demander "une collaboration" . Ceci a été étudié et expérimenté . Mais attention pour avoir une pleine "collaboration" , il faut leur faire croire à une description vrai ou fausse d'une contingence de la réalité . En gros, "vous êtes obligés de vivre plus mal mais c'est pour votre bien parce que sinon ce sera pire" et puis "venez nous aider à faire en sorte que vous perdiez la plupart de vos avantages sociaux" , comme cela vous serez "engagés" , "participants" et "acteurs de votre propre perte" . Cynique ,n'est-ce pas ?

21.Posté par ange le 07/08/2010 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le plus cynique , c'est de prendre un représentant soit-disant de telle communauté au vu et au yeux de tous et ce représentant porte espoir aux autres d'arriver au pouvoir . Mais ce représentant oeuvre justement pour la restriction des libertés et des avantages sociaux au lieu de propager l'égalité et la liberté . Encore plus cynique, n'est-ce pas ?

22.Posté par giammarino le 08/08/2010 03:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personnellement, je pencherais plutôt pour la culpabilité du système plutôt que de l'être humain, que je vois plus comme sa victime que comme son constructeur volontaire et lucide. Il suffit pour cela de constater les différences en terme de valeurs primordiales entre des pays comme l'Iran, la Malaisie, autres pays asiatiques et les pays occidentaux soi-disants "civilisés".
Oui, je crois que c'est notre environnement tout entier qui nous construit dès notre naissance, et non le contraire.
Je peux constater cela aussi par rapport à mes propres enfants de 11 et 14 ans, qui, par l'éducation et la compréhension que je leur apporte, se sentent assez vite mal à l'aise dans le monde dans lequel ils grandissent, et de leur propre volonté préfèreraient plus de simplicité et vivre plus proches de la nature.
Dites-moi ce que vous en pensez, vos avis et analyses sont toujours les bienvenues.

23.Posté par rick le 09/08/2010 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On remplace le plaisir par quoi? combien de personne qui connais le complot de l'élite y faudra pour que ça change qqch. Quel est le pourcentage de la population y faut pour qu'il y est une mobilisation pour changer le système?

24.Posté par Thanatos le 09/08/2010 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A giammarino

Mais qui fait vivre le "système", n'est-ce pas des humains ? Qui a permis à l'arnaque Maddoff de prendre de l'ampleur n'est-ce pas des humains ? Qui a voté pour Bush et consort, encore des humains ? Nous sommes victimes de nos choix et de ceux des personnes qui nous ont précédés. Accuser le système ne sert rien puisque beaucoup d'entre nous contribuent d'une manière ou d'une autre à le faire vivre. Le "système" s'est développé à l'ombre de nos faiblesses et de nos envies insensées. Moi je dis que c'est quand nous écoutons la "bête" (pas forcément humaine) qui est en nous que nous nourrissons ce système destructeur qui finira par s'autodétruire et qui risque de nous emporter aussi. Chaque fois que nous recherchons la facilité nous nourrissons le système de même à chaque fois que nous faisons preuve d'avidité ou que nous nous trompons de priorité. Pour moi les priorités sont claires, faire en sorte que chaque humain puisse se nourrir et avoir accès à une vie décente. Mais combien de personnes partagent un tel rêve ? Je n'entends souvent autour de moi que des personnes qui rêvent d'avoir une vie de star et qui ne se préoccupent même pas des implications d'un tel rêve. Toutes ces personnes là sont du pain béni pour le système qui pourra les exploiter à loisir. Alors si nous ne nous remettons pas en question et si nous ne comprenons pas que notre survie en tant que race (humaine) passe par la compassion, l'amour et la solidarité alors selon moi nous disparaîtrons. Nous pourrons ensuite accuser le système de ceci et de cela. Mais les remises en question ne peuvent malheureusement être qu'individuelles. Et ceux qui ont du charisme, qui sont de grands orateurs ou qui un talent pour provoquer engouement des foules devraient normalement s'engager dans ce combat, mais combien d'entre eux sont prêts à le faire ? Et combien d'intelligents réfléchissent avec amour et envie de justice à l'avenir de notre race ? Moi de mon côté j'essaie de faire ce que je peux avec les maigres moyens que j'ai pour faire passer ces valeurs : amour, compassion et solidarité. C'est difficile, mais je ne peux pas abandonner et je continuerai tant que par la grâce de Dieu, j'en aurai la force.

25.Posté par Thanatos le 09/08/2010 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A rick

En fait si nous ne comprenons pas que le "tout" plaisir est quelque chose d'éphémère et d'enfantin nous irons là où nous devons aller dans le néant. Quoi ? Le plaisir devrait être le but de notre vie ? S'il y a le jour et la nuit, il y a un moment pour travailler et pour se reposer, un moment pour souffrir et un moment pour prendre du plaisir. Une chose est sûre on ne peut prendre du plaisir sans souffrir un peu avant car tout est question d'équilibre. Ma cousine vient de décéder parce qu'elle était hypertendue et ne suivait pas son régime, pire elle se goinfrait ! Où le plaisir l'a mené ? Il faut trouver un juste milieu en toute chose, je pense que c'est quelque chose d'élémentaire.

"Quel est le pourcentage de la population y faut pour qu'il y est une mobilisation pour changer le système?"

Bonne question, mais si changement il doit y avoir cela doit passer par chacun d'entre nous. Que faisons-nous concrètement pour éveiller les consciences ? Posons-nous la question ! Et sommes-nous sûrs du combat que nous ne menons ? Je pense qu'il est tard, très tard mais tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir donc...

26.Posté par ange le 09/08/2010 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que l'un est l'autre : l'homme et le système . Lire france-info.com extrait d'un article :"Le niveau hormonal chez trois petites filles âgées de quatre à 15 mois et qui ont été alimentées avec le même lait dans le centre de la Chine était supérieur à celui de la moyenne chez les femmes adultes, a expliqué le China Daily. Les petites filles ont un niveau très élevé d’estradiol et de prolactine notamment. "Il y a à l’évidence un problème", a déclaré Yang Qin, chef du département de pédiatrie de l’Hôpital d’obstétrique et des enfants de la province du Hubei (centre), cité par le quotidien. "Les parents devraient arrêter de donner le lait maternisé à leur enfant et on devrait l’analyser". Les autorités sanitaires de la ville de Qingdao (nord-est) ont refusé de procéder à des tests sur le lait incriminé, celui du fabricant Synutra, basé dans cette ville, expliquant qu’il ne pouvait le faire à la demande des seuls acheteurs. Synutra a défendu son lait dans un communiqué, expliquant que "ni hormones synthétiques ni substances illégales n’ont été ajoutées dans la phase de production". Ce lait était toujours disponible à Wuhan, capitale provinciale du Hubei —avec des rabais— de même qu’à Pékin, en dépit des inquiétudes apparues le mois dernier. Pour Wang Dingmian, ancien président de l’association laitière de la province méridionale du Guangdong, les hormones ont pu être introduites dans la chaîne alimentaire lors de l’élevage du bétail. "

Donc , on voit qu'un excès de mercantilisme et une "absence de normes sanitaires contre l'élevage du bétail aux hormones" conduisent à un problème sanitaire . Si le système n'a pas de normes alors la masse est prisonnière de ses excès . Mais aussi , un système sans valeurs humaines, qui ne privilégie pas l'humain mais plutôt le rendement et l'argent conduira toujours à des excès . Pour mettre des freins au système, il faut aussi des gens qui ont des valeurs plus fortes que celles de l'argent . Or le pouvoir est détenu par ceux qui ont de l'argent ou par ceux qui travaillent pour les ploutocrates , dans une course infernale qui s'appelle la libre-concurrence et qui oblige tout le monde à en devenir esclave . Il faut donc arrêter la libre-concurrence, mettre Ricardo à la poubelle et d'autres penseurs de l'économie aussi . Il faut que la machine infernale s'arrête enfin pour devenir une machine qui sert les hommes et qui maintient la nature et non plus une machine qui sert l'argent roi .

27.Posté par ange le 09/08/2010 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après ne me dites pas que c'est une considération religieuse , ce n'est pas vrai . Regardez tous les pays du monde, quelle que soit la religion, pratiquent cette course effrénée et ce challenge de la concurrence . la mondialisation est ce qu'il y a de pire car cela rend le rythme du challenge encore plus effréné et les rapports et liens humains encore moins contrôlés : d'où cette violence, ces feux, ce marketing aux virus , ces trafics d'organes, ces mafias internationales etc .Ceux qui combattent la mondialisation ont raison car le monde a besoin de structures pour freiner les hommes et laz structure d'Etats-nations qu'on accusait de tous les mots était au contraire une structure de base qui n'empêchait pas la coopération à l'état international mais qui offrait un pivot de stabilité pour la gestion des populations et la reconnaissance sociale et culturelle .

28.Posté par ange le 09/08/2010 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

accusait de tous les maux et non mots : frappe rapide, pensée qui court . On accusait l'Etat-nation d'être la cause de la guerre sans jamais vraiment analyser le pourquoi .

29.Posté par giammarino le 10/08/2010 06:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand je pense à toutes ces injustices commises avec comme seul prétexte le "terrorisme". Il aurait fallu les obliger à définir, pointer et situer clairement la portée d'une menace si vague et relative. Comment peuvent-ils s'en sortir si facilement? C'est si absurde, qu'on en est arrivés à inverser les rôles: les résistants sont devenus les terroristes et les envahisseurs, ceux qui font la guerre au nom de la démocratie, au nom de Dieu.
D'ailleurs, une phrase me revient souvent à l'esprit, preuve à mon avis d'un plan diabolique longuement élaboré; comme si tout ceci avait été préparé longtemps avant, c'est cette phrase que Bush avait prononcée devant le congrès et, mondialement diffusée, peu aprés un certain 11 Septembre: "whether you are with us, or with the terrorists" (ou vous êtes avec nous, ou bien avec les terroristes).
Et dire qu'à ce moment précis, c'était bien un certain Bin Laden dont il s'agissait d'après leurs propres dires, ce même personnage dont nous savons aujourd'hui qu'il n'est même pas recherché ni incriminé par le FBI pour les faits du 11 Septembre.
Sans parler des preuves de la détention d'armes de destruction massives d'un certain Saddam Hussein, qui par la suite ont bien été vérifiées mensongères...
Mais je m'arrête là, car mon estomac, à chaque fois que je repense à toutes ces incohérences plus que douteuses, se remet à rétrécir, à s'endurcir comme un rocher des montagnes d'Afghnistan ou d'Iran.


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires