Sciences et croyances

Il est mort le Soleil


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 24 Mars 2018 - 00:32 Dieu est unique et transcendant


Je n'apprendrais à personne, je l'espère, que le Soleil est l'étoile centrale de notre système. Que sans lui, rien n'est plus possible. Je ne serais pas ici pour écrire et vous ne seriez pas là pour lire.
Sous les assauts répétés à outrance du "réchauffement climatique" dû au Co2, théorie plus politique que scientifique ayant pour objet, entre autre, de nous vendre l'énergie en faisant des bénéfiques gigantesques, le Soleil est passé sous le voile obscur de la propagande et personne n'a vu, ou n'a voulu voir que son état avait fondamentalement changé depuis un an.


illarramendi.archi@hotmail.fr
Lundi 18 Août 2008

Il est mort le Soleil
Il y a des raisons à ce silence. Le Co2, coupable sans procès ni avocat du "réchauffement climatique" fait la une de l'actualité depuis qu'un politicien reconverti en scénariste de film catastrophe hollywoodien à trouvé le moyen de concilier son porte feuille et la fibre écologique intrinsèque à l'humanité, si peu qu'elle soit poussée par quelques sentimentalismes et données scientifiques erronées.
Ce coupable empêchait les médias de dire que le Soleil, depuis les années 1940, était dans un cycle d'activité débordante, telle que l'on avait jamais pu en mesurer d'équivalente. Voir le tableau de l'activité solaire depuis le début des mesures.

Seul le cycle des années 1970, où le Soleil avait fait une pause, dépareille de cette activité hors norme (pour l'homme moderne). Il faut d'ailleurs noter l'alarmisme de certains scientifiques de l'époque, parlant de nouvel age glaciaire. Il est stupéfiant de constater que certains d'entre eux sont le fer de lance du "réchauffement climatique" actuel.

Il faut savoir que le Soleil cumule plusieurs cycles d'activité. Un cycle de onze ans en moyenne (dit cycle de schwabe), un de 80 à 90 ans (cycle de Gleissberg), un de 150 à 200 ans (cycle de Suess) et un de 2300 ans ( cycle d'Hallstattzeit). Nous sommes actuellement au creux de deux cycles de schwabe, le 23 et le 24 ème cycle. Il est donc tout à fait normal que l'activité solaire soit faible.

Le problème, c'est que depuis août dernier et même depuis janvier 2007, les chiffres ne sont plus en corrélation avec les cycles récents. Pour juillet 2008 et ses 0,5 tâches solaires, il faut remonter à juillet 1878 pour trouver plus bas (0,1). Tous mois confondus, il faut remonter à juin 1954 (0,2).
Tiens, tiens... 1954, ça ne vous rappelle rien Monsieur l'abbé?

Cette faible activité ne prouve en rien la continuité de tels chiffres et il se peut très bien que le Soleil reparte de plus belle dans quelques mois. Les chiffres passés nous le prouvent. Mais si cela continue, il faut s'attendre à un refroidissement très net des températures.
Déjà, les indicateurs officiels prouvent que le "réchauffement climatique" n'est plus. Peut-être n'a-t-il été qu'une grossière manipulation.

Les propagandistes du réchauffement dû au Co2 ont déjà tout prévu et commencent à dire que ce "réchauffement" pourrait induire un refroidissement. Peut-être, pour prévoir le temps de demain, vaut-il mieux consulter Madame Soleil que ces "scientifiques" marchant main dans la main avec le monde économico-politique pour obtenir des crédits. Ou bien, plus concrètement, de suivre l'astre central de nos vies, le Soleil.


Lundi 18 Août 2008


Commentaires

1.Posté par SunSonSound le 18/08/2008 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est clair avec un été en France où les températures sont de 3 à 5 degrés en dessous des normales saisonnières... Il n'y a pas besoin d'aller chercher loin. Le réchauffement climatique est brandit comme Al Quaïda pour justifier des politiques d'urgences et construire un nouvel ordre mondial dont aucun être humain n'a besoin.

2.Posté par kerozen le 18/08/2008 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu a oublier l'éco-taxe sur les véhicules aussi^^ lol tu parle d'une trouvaille a 2 balles pour nous pomper
du fric encore!!!pfffff

3.Posté par Informatisse le 30/09/2008 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêtez avec ces insinuations de théorie-marketting concernant le réchauffement climatique.

1 - soit vous insinuez que nous n'aurions jamais dû parler du réchauffement climatique
2 - soit vous insinuez que l'intensité qu'on en fait suggère une volonté de nous vendre de l'énergie, et aurait été amoindrie qu'on s'en serait mieux porté

Hors, ces deux insinuations n'auraient pour malheureux effets que de ranger l'impact de l'homme et ses petites illusions quotidiennes au rayon de l'information gentille et préventive ("L'homme participe qu'il le veuille ou non au réchauffement climatique. Voilà, et maintenant des nouvelles brèves de notre envoyé spécial à la fête de la choucroute").

Non, l'information sur l'impact de l'homme sur l'environnement MÉRITE d'être tapageuse, pour bien faire rentrer dans les têtes pleines de merde des millions de petits empereurs du quotidien que les prétextes fallacieux qu'ils utilisent pour se prémunir des vilains terroristes du monde de la décroissance (qui en veulent à leur automobile et à leur méthode de consommation) ne les sauveront pas de leur connerie.

Et pour les bardés de diplômes qui n'ont pas encore capté la réalité de l'impact de l'Homme sur son environnement :
A - situation d'équilibre entre les émanations à effet de serre et leur résorbation, entre les désordres climatiques et leur contrebalancement.
B - boom d'une espèce (ça pourrait aussi être le boom de n'importe quoi) qui apporte dans la balance une dose d'effet de serre ainsi que plein d'autres problèmes trop rapides pour être encaissés.
C - situation de déséquilibre.

Et de toutes manières, que l'impact de l'Homme puisse être encaissé ou non, il ne s'agit pas de fuir l'avancé civilisationnelle que constitue la prise de conscience et le retrait. Quand on prend conscience de son impact, on se retire au maximum, pour ne pas influer.

Pour finir, il y a un comportement sain à avoir, qui découle de l'observation des faits "réchauffement climatique, et impact indiscutable de l'Homme même si dans l'absolu relation de cause à effet discutable" + "possible utilisation du phénomène par les requins du domaine énergétique" : celui de ne pas marcher dans leur combine et en même temps de diminuer son impact en ne faisant plus ce qu'on fait.
Oui, quand on sait pas, on fait pas.

Ne plus utiliser de bagnole (la nécessité d'une automobile dans notre société est de la même teneur que la nécessité d'avoir une télévision) et se bouger le cul pour organiser sa vie avec plus de jugeotte, surveiller ses achats alimentaires, améliorer sa gestion énergétique domestique, ...

Et n'essayez pas de tourner votre veste avec des "oui mais on va pouvoir utiliser des voitures électriques et gnagnagna, la solution c'est un peu de ci et un peu de ça, le problème de l'élevage des animaux à viande sera résolu avec gnagnagna", parce que là vous rentriez directos dans la catégorie des faux-culs et de ceux qui soudainement se mettent à adorer les grands squales et n'ont plus de scrupules à cautionner leurs nouveaux joujoux et bidules.

4.Posté par garibaldi15 le 30/09/2008 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est pas content Informatisse! Il a la vertu d'être clair ! M'a l'air d'être adepte de la décroissance. Ce mot peut prêter à confusion. La décroissance ce n'est pas s'éclairer à la bougie et ressortir le mulet de l'écurie pour l'atteler à sa vieille Golf GTI, c'est surtout arrêter d'acheter des produits de merde, fabriqués pour se casser ou se 'démoder' rapidement afin d'être remplacés. C'est aussi d'arrêter de jeter 30% de la bouffe à la poubelle (c'est un chiffre tout à fait officiel!). De prendre la bagnole pour aller acheter une baguette de pain. De produire des tomates en Hollande, sous serres, pour les transporter sur 1000 km, d'importer par avion des roses coupées du Kenya pour la Saint Valentin, .......

''Oh la la la vie en rose
Le rose qu'on nous propose
D'avoir les quantités d'choses
Qui donnent envie d'autre chose
Aïe, on nous fait croire
Que le bonheur c'est d'avoir
D'en avoir plein nos armoires
.....''
Alain Souchon
BMG Music

5.Posté par Deean Winchester le 16/10/2008 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi personne ne rappelle que vers l'an 800, le Groenland était une grande plaine de pâturage. Même les Vikings y allaient paître leurs bestiaux. Et pourquoi s'est-il gelé à l'époque vers 1100 ? Groenland veut justement dit "Pays Vert". A l'époque, les bougies et les feux de camp qui ont étaient responsables nous diront ces scientifiques corrompus.

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires