Politique Nationale/Internationale

Igor Ivanov : 'il doit exister une solution politique pour sortir de la crise nucléaire iranienne'



Le secrétaire du Conseil Supérieur de la Sécurité Nationale de la Russie, Igor Ivanov, a déclaré que le but qu'il poursuit en organisant une entrevue avec les autorités iranienness est celui de "pallier l'intensité de la crise" autour du contentieux nucléaire iranien et de "trouver une solution diplomatique."


IRNA
Lundi 29 Janvier 2007


Igor Ivanov, qui répondait aux questions des journalistes
dans une conférence de presse conjointe qu'il a donné
avec son homologue iranien, Ali Larijani, a indiqué que
"le programme nucléaire iranien n'a pas de solution
militaire ; toutes les parties devraient faire un effort maximal pour trouver une solution politique afin de sortir de cette crise."

En référence aux entrevues organisées à Téhéran autour
de cette même affaire, Igor Ivanov a déclaré : "la Russie
a toujours soutenu et soutiendra une solution par la
voie politique à cette affaire."

"Nous respectons toujours les droits légitimes de l'
Iran qui souhaite développer son programme nucléaire civil, et, à
la fois, nous croyons que les questions en suspens dans les
relations entre l'Iran et l'Organisation Internationale
de l'Énergie Atomique (AIEA) devraient être résolue",
a t'il ajouté.


Igor Ivanov a expliqué : "la nouvelle initiative du
directeur de l'AIEA pourrait aboutir ; cette
initiative comprend une suspension de l'enrichissement
d'uranium, et, d' autre part, envisage la suspension de la Résolution 1737
approuvée par le Conseil de Sécurité (CS)."

"Nous maintenons des consultations pour que le rapport
que l'AIEA présente devant le CS soit positif" a t'il
annoncé.


"La conjoncture qui existe dans la région et
aussi le dossier nucléaire iranien, sont tellement
complexes que toutes les parties devraient se montrer
concernées et s'abstenir de faire des déclarations et
émettre des communiqués qui finissent en aggravant
la situation"a t'il réitéré.


MOSCOU, COMPROMIS AVEC LA CENTRALE DE BOUSHEHR

Interrogé sur la centrale atomique de Bushehr, ce haut
fonctionnaire de la sécurité russe a répondu : "cette
centrale entrera en fonctionnement dans le délai
prévu."

MESSAGE DE POUTINE AU GUIDE SUPRÊME A AHMADINEJAD

Le long de la conférence de presse, Igor Ivanov s'est
référé au message envoyé par le chef d'Etat russe,
Vladimir Poutine au guide suprême, l'ayatollah Ali
Khamenei et au président iranien, Mahmoud
Ahmadinejad et a déclaré: "ces messages de Vladimir Poutine au guide suprême et au responsable iranien ont pour but de démontrer la volonté de
la Russie d' étendre les relations avec son ancien
voisin et partenaire, c'est-à-dire, la République
Islamique d'Iran."

"Nombreux sont les domaines, celui de
l'économie, celui du commerce, qui
comprennent les intérêts de l'Iran et de la Russie ; Moscou
souhaite l'élargissement des relations dans tous ces
secteurs " a t'il souligné.


Igor Ivanov a insisté à nouveau sur le fait que "la Russie
a toujours souhaité que les contentieux soient réglés
spécialement, par la voie politique en adoptant des
solutions qui répondent aux intérêts de toutes les
parties."




Lundi 29 Janvier 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires