Politique Nationale/Internationale

Idéologie de Vie et idéologie de mort...



milan.daniel@yahoo.fr
Mardi 29 Avril 2008

Par delà les étiquettes, les apparences, les références et les situations intermédiaires ; les idéologies qui régissent le monde se résument à ces deux ambivalences innées ou acquises…

Il existe effectivement une idéologie basée sur l’instinct, la raison ou l’acquis (la Connaissance) de Vie et de défense de la Vie s’exprimant à des degrés divers…

Si l’ idéologie de Vie nous concerne tous, car il en va de la survie de toute Vie sur terre, et de la planète ; sa forme la plus complète, de prise de conscience touchant au respect et à la défense de toutes les formes de la Vie (humaine, animale, végétale, minérale… ) ; n’est, hélas, acquise que par petite minorité de personnes.
Le plus grand nombre étant conduit, par sa situation, à sa survie, voire à la résistance, par le fait des circonstances…

On peut regretter que cette prise de conscience, ne soit plus globale et plus enracinée qu’elle ne l’est, et que les frontières entre les deux idéologies, ne soient pas plus marquées…

Une idéologie de vie ne peut être pensée et vécue comme une contrainte passagère, mais doit faire partie intégrante et normale de sa vie dans son quotidien…
Elle implique, pour le moins, le respect de toute vie, humaine, animale et végétale, à défaut de leur défense, ou mieux encore, de la réparation immédiate de toute prédation et dégradation constatées…
Elle repose sur des principes concrets et effectifs d’Egalité, de Solidarité et de partage équitable –ne pas confondre avec le commerce !- entre tous, de l’espace, des ressources et de leur reconstitution…

On peut considérer que l’Islam des origines, peut être l’un des moteurs de mise en place de cette idéologie de Vie, ce qui explique les tentatives de confiscations, de dénaturations, de « mises au pas » dont-il est la cible de la part d’opportunistes et d’imposteurs vénaux, assoiffés de pouvoir et de reconnaissance…

Autre souffle salvateur possible pour l’humain et l’humanité, par la force des choses, (hélas) : l’arrivée des catastrophes économiques et écologiques…
Les initiatives anti-consommation, individuelles ou « collectives », mêmes marginales, de « décroissants » d’anarchistes et de végétariens, visant à la réduire, indépendamment de leurs « étiquettes politiques » ; vont dans le bon sens de la défense de la vie…

L’idéologie de mort, comporte aujourd’hui une multitude de rameaux pour mieux encadrer, fliquer, et tromper les populations…
Elle repose sur l’illusion et sur des leurres activés ou réactivés selon les circonstances, qui s’appellent « justice », « droits de l’homme », « démocratie », « pluralisme », « socialisme », « écologisme » ou « nationalisme », voire même encore, « islamisme » ou « antisionisme »…

Nul besoin de gratter beaucoup, pour découvrir « le pot aux roses » ; et voir que tout cela est entre les mains de mêmes ennemis de la Vie qui ont organisé leur propre « opposition » …
C’est la seule à pouvoir s’exprimer, à être relayée par les médias, et pour cause… ; alors que les authentiques opposants sont persécutés et condamnés…

Chaque agression de l’ennemi ; chaque révolte spontanée ; chaque répression, donnent, comme par hasard, naissance à de nouvelles associations ; dont les seules activités consistent à entretenir les illusions de « justice », de « liberté » ; à dénoncer « les dérives », à canaliser les révoltes et à courtiser les élus et politiques en place…

Ces associations ne sont que les sous-traitantes des principales polices de la pensée…
L’idéologie de la mort est consciente et inconsciente, selon les cas et les individus qui y participent, et est créatrice de bourreaux et de robots…

Idéologiquement consciente et criminelle, quand elle est le fait d’ individus qui ont fait du profit, de l’exploitation, de l’aliénation de l’homme et de la destruction de la terre, leur « éthique » de vie…
Ou qui mettent leurs « talents » au service de cette idéologie…

Inconsciente, quand elle est le fait de personnes victimes de la propagande, de leur « habitude », de leur « éducation » (gérées, elles aussi, par la propagande !) ; ou prises dans l’engrenage boulimique de la consommation… qui ont « besoin » de consommer et d’ « avoir » toujours plus et davantage pour « paraître »…

On ne peut qu’être effaré par les comportements primaires de beaucoup de nos concitoyens, pour qui l’idéal de « vie » se résume au fric et à la consommation fièvre ; et de moins en moins surpris, de ce fait, Des comportement qui expliquent et constituent les terreaux de la vénalité et de la servilité de beaucoup d’entre eux…

Ce qu’ils consomment est à l’image même de leur « intellect» et de leur triste vie fondée sur la devise qu’ils partagent avec leurs maîtres, selon laquelle : « tout se vend et tout s’achète », humains, comme marchandises…

C’est à ce « modèle »mortifère occidental (que nous finançons tous !) créateur de faux besoins et expert en flatterie des plus bas instincts ; auquel aspire les populations du monde sensibles à sa propagande…
C’est le modèle de « vie », dont la pratique est pour le moment réservée (faute d’argent) aux entourages des potentats mis en place par l’Occident, mais qui tend à s’étendre, qui fait monter les populations du Sud vers le Nord ; de l’Est, vers l’Ouest…
(On nous focalise à desseins sur l’immigration du Sud -où on fait semblant !-, mais on « oublie » celle de l’Est !!).

Un Ami très avisé m’a dernièrement fait part de son constat sur le monde par ces quelques mots terribles, à relativiser certes, mais combien pertinents, je cite : « La plupart se conduisent comme des mouches et font leurs trous dans le cadavre de la planète »…

La planète n’est pas encore réduite à l’état de cadavre, mais elle va très mal : 40% de la surface des océans est stérile. Chiffre auquel vient s’ajouter le pourcentage des terres rendues stériles ou empoisonnées par les engrais, les pesticides, les pollutions industrielles, électriques ou nucléaires ; les écobuages et les élevages intensifs…

Nous finançons tous par le biais de nos impôts et de nos consommations, notre asservissement et notre empoisonnement, c’est à dire l’idéologie de mort aux dépens de notre vie et de la Vie…

Nous finançons tous également les politiques mortifères pour nos peuples, de nos élus et tous les tyrans de la planète…

Nous entretenons leur prospérité et finançons leurs guerres destructrices de pays, de peuples et de la planète, à coups de milliards de dollars…

Notre mort ainsi que celle de la planète, sont-elles inéluctables ?
Bien sûr que non, même si « Dieu seul sait ce que nous ne savons pas »…
Il « essaie de parer » aux folies destructrices des hommes, même si ce n’est pas toujours dans le sens que nous espérerions !…
Sans doute que les tenants de l’idéologie de mort, pensent disposer indéfiniment des ressources humaines et matérielles de la terre… du moins, le croient-ils…

Les périls contre toute vie et la planète, sont certes ceux évoqués plus haut, mais aussi surtout, le fait que les ressources de la planète et l’argent nécessaire pour tenter de la « réparer », sont concentrés dans quelques mains…
Des mains qui poursuivent inlassablement, jour à après jour, leurs prédations et exploitations criminelles au détriment de la Vie et de celle des générations futures…

Nous serions « trop nombreux » sur la terre, dit-on, pour « expliquer » les famines, les épidémies et les guerres…
Certes, nous sommes nombreux et de l’avis des spécialistes, il faudrait 3 planètes comme la terre, pour assurer aux 9 milliards d’habitants de la planète un « niveau de vie », égal à celui d’un Occidental…
Mais peu soulignent le fait que l’essentiel des richesses du monde est détenu par quelques centaines de milliers d’individus…
De quoi soigner et nourrir bien des malades et des affamés…
Il est aussi prouvé, mais peu ou pas médiatisé, que la terre peut durablement nourrir ces 9 millions de personnes au moyen de céréales, de fruits et de légumes…
Notre mode de vie et « alimentation » carnée, dignes d’un autre âge, érigées en modèles et buts pour de nombreuses populations, est à l’évidence, une aberration et un crime contre la vie et les populations affamées…
La viande et la « nourriture » industrielle, néfastes à la santé, ne sont, non seulement pas nécessaires à une qualité de vie, mais lui sont contraires…
Nous consommons en Occident de 10 fois à beaucoup plus, que ce qui est nécessaire à notre alimentation…
Sans parler du reste !

Face à cela, que pouvons-nous faire ? Il importe évidemment de continuer à dire, preuves à l’appui, qui est qui et qui fait quoi ; de rechercher inlassablement des documents ; ce que quelques authentiques défenseurs de la Vie -qu’il convient de soutenir et de relayer-, font très bien…
Il est aussi temps (pendant qu’il est encore temps !) de Vivre autrement et non seulement de se contenter d’y songer, sans vraiment vouloir y parvenir !
Il est temps de se recentrer sur l’Essentiel et de mettre tout le reste à la poubelle ; de prendre son balluchon et de courir les champs pour vivre intensément les derniers temps !
C’est du reste ce que je viens de faire, et avec notre devoir de dénoncer (dans le noble sens du terme) exploiteurs, imposteurs, falsificateurs et bourreaux et de témoigner inlassablement contre eux ; c’est l’essentiel que nous puissions faire pour tenter de sauver notre terre…

Daniel Milan




Mardi 29 Avril 2008


Commentaires

1.Posté par Zorro m.d.s le 29/04/2008 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La mort fait partie de la vie, je suppose donc que vous allez aussi écrire un article pour nous dire comment bien mourir.
Dénoncer les excès d un système de pensée, soit, en déduire qu il existe un ennemi unique à tous les bons hommes, de là à affirmer que le diable existe il n y a qu un pas...

Mais je décèle dans l auteur cet idéalisme forcené et passionnée dans la nature humaine , ce genre de personne à peu prêt certaine que jamais elle ne pourrait être poignardé par son prochain pour un vulgaire billet de 20 euros...remarque il faut dire qu avec une bonne éducation (marxiste, religieuse?) çela n arriverait peut être pas...

2.Posté par wallace le 29/04/2008 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entierement d'accord avec ce texte et j'ajouterai que je pense que nous pouvons decupler nos sens, atteindre un certains niveau de spiritualité un peu comme le moine shaolin mais avec pour garand Allah. mais le problème est que nous sommes bridé intellectuellement, spirituellement à cause de tous nos excés dans cette société et la facilité de vie que nous avons, qui nous rend feneant jusqu'a ne plus nous donner l'envie de reflechir, mais plutot d'etre fatigué, lent et d'arriver au domicile pour s'allonger sur notre sofa confortable puis glander et gober tout ce qui vient de la machine magique qui nous envoie des images.

Tel est la société dans laquelle nous vivons, et si l'on se concentrez plus sur nous meme et notre environnement, la nature, l'espace etc.... grâce au spirituel nous pourrions atteindre un certains niveau mental de resistance a toute les contamination nefaste pour notre organisme et notre mental et vivre en osmose avec tout le monde.

tout est placebo, tout se joue dans la tete. Il faut prendre en main notre vie et commencer a respecter le lit que nous avons pour toute l'humanité et la nourritue ainsi que l'eau qui nous est fournit par le maitre de l'univers Allah. alors que nous etions des spermatozoise, nous n'etions meme pas mentionable sur la terre, allah nous a permit d'avoir une ame neanmoins il nous prette un corps temporairement. Ne pourrissont pas le corps qu'il nous prette à cause des maux de tete provoqué par le systeme capitaliste, materialiste, imperialiste, et inégalitaire totalement. Mais apprenons plutot à trouver l'identité la plus profonde nous regissant car en réalité nous somme le comportement herité des autres, hérité des medias, de la propagande de notre environnement et beaucoup d'autres choses, c'est pour cela que nous hommes, nous pouvons nous croiser sur un quai de rer tous les jours sans dire un mot alors que nous faisons la meme chose continuellement tous ensembles commes les oiseaux, les gens qui fume leur clope se parle pas entre eux, n'ont pas les meme croyances, la meme vision des choses alors qu'ils font la meme chose : Ils fuments leur clope et pas avec les pied. Donc nous avons un point commun et nous devrions tous ensemble fils d'adam, tous frere et soeur demander pardon a ce point commun qui est allah pour notre ingratitude sur le globe afin qu'il nous pardonne nos peché et que l'on se retrouve tous ensemble au paradis inchallah, chretiens, juif et musulmans. Arretons de nous desunir a cause d'un petit groupe formant des lobby et gerant les masses en sorte que nous nous fassions la guerre.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires