Actualité nationale

IRRESPONSABLE ET DÉCLARÉ SEUL COUPABLE



Philippe Randa
Mercredi 6 Octobre 2010

IRRESPONSABLE ET DÉCLARÉ SEUL COUPABLE
Il est rare qu‚une décision de justice fasse l‚unanimité. Celle rendue hier dans l‚affaire Kerviel n‚échappe pas à la règle. Sa sévérité a réjoui la Société Générale, partie civile, mais laissé perplexe la plupart des commentateurs. Quant à l‚intéressé, il est „accablé et consterné‰. On le serait à moins.
Certes, tout n‚est pas joué et un appel a été immédiatement annoncé par l‚avocat du condamné qui juge les cinq ans de prison dont trois fermes et l‚amende de 4,9 milliards d‚euros de dommages et intérêts à la banque „totalement excessif‰. Il n‚est pas excessif de le penser.
Il est surtout évident qu‚un tel jugement ne peut que changer la considération que l‚on a pu porter jusqu‚à présent au trader. Pas le rendre plus sympathique, n‚exagérons tout de même pas, mais au moins être enclin à lui accorder des circonstances largement atténuantes. De „jeune con irresponsable‰, il devient „bouc émissaire évident‰ d‚un univers bancaire dont l‚amoralité, s‚il était nécessaire, est une fois de plus prouvé.
Jérome Kerviel apparaissait jusqu‚alors comme l‚archétype du gendre idéal que l‚on ne pouvait souhaiter qu‚à son pire ennemi. On se gaussait dans les années 70 et 80 du siècle dernier des „jeunes cadres dynamiques‰ ; n‚a-t-il pas été, lui, un „jeune prédateur dangereux‰ d‚autant plus inconscient qu‚il était bardé de diplômes aux noms savants : DEUG en sciences économiques, licence à l‚IUP banque et finances, DESS „back et middle office‰, master en finance de marché∑ Rien que „du lourd‰ pour en remontrer tant et plus à des Conseils d‚administrations qui en exigent justement toujours davantage de leurs troupes ?
Car il ne faudrait pas oublier que c‚est d‚abord le système bancaire qui fabrique, forme et instrumentalise les traders dans la seule obsession de profits illimités et sans odeurs.
Jérôme Kerviel n‚a pas été à la hauteur de sa mission ? Au contraire, il a été le parfait exécutant d‚ordres qu‚on ne donnent jamais par écrits, toujours implicitement et honni soit qui ne les comprend pas : augmenter toujours plus et plus rapidement les bénéfices. Si colossaux profits il y avait eu, ceux-ci auraient été d‚abord empochés par la Société Générale. Il lui aurait bien été égal, alors, qu‚ils aient résultés d‚opérations ayant contrevenues à toutes les règles de sécurité. La banque n‚aurait pas rendu un seul centime pour dédommager ceux qui auraient ainsi „subi un très grave préjudice du fait des agissements frauduleux de Jérôme Kerviel‰ pour reprendre les propres termes de Me Jean Veil, l‚un de ses avocats.
Le grand tort de Kerviel est de s‚être crû un guerrier, alors qu‚il n‚était qu‚une créature, à l‚instar de celle du docteur Frankenstein, à la différence près que ce dernier a tout tenté pour sauver son monstre de la vindicte populaire, alors que la Société Générale lui a livré le sien pour tenter de dissimuler sa responsabilité. La Justice vient de lui donner raison, un peu trop influencé sans doute par une célèbre série télévisée : „Bonjour, Monsieur Kerviel. Votre mission, si toutefois vous l‚acceptez∑ Si vous ou un autre trader était dénoncé ou perdait trop, la Direction de notre Banque nierait avoir eu connaissance de vos agissements. Bonne chance, Jérôme.



Mercredi 6 Octobre 2010


Commentaires

1.Posté par redk le 06/10/2010 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déclarer coupable une goute d'eau, l'océan que sont les maffieux banksters mondial illumino-sionistes doivent bien se fendre la poire, on vole le monde et on demande aux peuples larbins de nous rembourser, ya vraiment des gibets de potences qui se perdent!!


2.Posté par Saber le 06/10/2010 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Sachant que Mr J. Kerviel ne pourra jamais remboursé cette somme colossale, c'est l'Etat qui prendre le relais par le biais des fonds de garantie et le tour est joué.
La SG se fera une virginité et récupère 5 000 000 000 d'euros pour se recapitaliser sur le compte des pigeons qu'est le peuple français.
Avec 1 500 000 000 000 d'euros dette, cest une petite goutte de plus de sueur qui coulera du front des esclaves pour engraisser les banksters sionistes.
La filouterie est un art de vivre nouveau.

3.Posté par damien le 06/10/2010 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sachant qu'il doit rembourser la somme, et les interets de la somme.
Sachant qu'avec un taux d'interet de 1%, ca fait 50 millions par an (la dette ne fera que grossir).
Meme si il gagne au loto, ca ne changera rien.
Quand à SG, c'est à l'insu de leurs pleins gré que cela a été fait.

4.Posté par rachi le 06/10/2010 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jugement qui montre une fois de plus la collusion entre les organes de pouvoir et la justice . Justice "soi-disant pour tous" alors qu'en réalité elle ne sert que les intérêts des puissants. Ce rendu est une caricature de justice.
Tant que Kerviel faisait entrer les milliards c'était motus et dès qu'il en a perdu, haro sur le traider dont il faut rappeler que pas un seul euro n'est allé dans sa poche.
C'est pitoyable , à croire qu'il n'avait pas de chef et que c'était lui le PDG de la SG.
Au fait en parlant des 5 milliards de Kerviel on occulte les 4 milliards disparus en même temps de la SG mais là ce n'est pas la faute à Kerviel alors qui est coupable et qui va rembourser, monsieur Bouton sans doute ???
Montrerz votre solidarité avec le lampiste : QUITTEZ LA SOCIETE GENERALE TOUT DE SUITE !!!

5.Posté par niko le 07/10/2010 03:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bouton doit bien se bidonner sur un yacht quelque part dans le monde ou dans une baraque à 10M d'euros ou ailleurs que peu importe. Lui et ses potes.
Allons, allons, j'en suis persuadé, l'heure approche où le champagne et les call-girls ne couleront plus à leurs pieds, ni à ceux de leurs amis politiques. La note approche messieurs et vous la paierez cash.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires