Conflits et guerres actuelles

IRAN: Pourquoi le 6 avril


Les révélations de ces derniers jours sur le plan d'attaque imminent dit "operation Bite" des Etats-Unis contre l'Iran appellent un certain nombre de commentaires.


Stratediplo
Dimanche 1 Avril 2007

IRAN: Pourquoi le 6 avril
Non seulement les Etats-Unis ont déjà déployé autour de l'Iran des forces déjà supérieures à celles ayant participé à la conquête de l'Irak en 2003, et notamment trois groupes aéronavals (450 avions et au moins 500 missiles de croisière), mais il faut y ajouter les forces justement présentes en Irak et celles en Afghanistan (où les alliés des Etats-Unis ont accepté d'accroître sensiblement leurs forces depuis le début de l'année).

D'un autre côté, quelles que soient les pressions décidées par l'ONU, Israël est bien placé pour savoir qu'elles seront sans effet, et ce pays a donc préparé une opération de destruction du programme nucléaire de l'Iran (comme pour l'Irak en 1981). Israël dispose de moyens efficaces, y compris d'armes nucléaires tactiques faites pour être employées, et notamment des missiles de croisière Harpoon à tête nucléaire miniaturisée installés entre autres sur ses avions F16. Mais la distance à parcourir et ses capacités limitées d'approvisionnement en vol font dépendre Israël d'un appui logistique états-unien. Or les Etats-Unis ne peuvent pas laisser Israël attaquer au risque de provoquer, en réaction, une alliance pan-musulmane, les Arabes volant au secours des Perses attaqués par les Juifs.

Les Etats-Unis et l'Arabie Séoudite ont pourtant, depuis le début de l'année, largement multiplié les initatives, tournées diplomatiques et sommets régionaux pour rassurer les petits états arabes du golfe, affirmer la préséance séoudite et le leadership wahabbite, et préparer les esprits à une confrontation à large échelle entre sunnites et chiites, qui permet de ratisser plus large qu'une simple confrontation arabo-persique et permet l'acceptation par les opinions arabes d'une participation de la Turquie et du Pakistan, dont la présentation comme alliés sunnites permet de faire oublier qu'ils sont avant tout des alliés d'Israël et des ennemis du monde arabe. Car, après les quelques heures d'un bombardement d'une nature et d'une intensité destinées à provoquer une reddition immédiate sans risquer la vie d'un seul soldat états-unien, il faudra bien des troupes terrestres pour occuper le pays capitulé.

Toutes les révélations sur le plan d'attaque des Etats-Unis s'accordent sur une opération intensive de bombardements qui sera présentée comme visant les sites du programme atomique iranien, mais comportera des frappes nucléaires (officiellement bombes B61-11 seulement). Enfin les rapports les plus récents font état de la volonté de mettre l'Iran "à genoux" en moins de douze heures pour un faible coût tactique, ce qui confirme l'hypothèse de bombardements nucléaires.

Or les Etats-Unis savent qu'ils ne peuvent que retarder un programme atomique militaire iranien, s'il existe, ou le provoquer, s'il n'existe pas, et que même en cas de destruction de toutes les installations le savoir-faire acquis ou disponible (pour mémoire les Etats-Unis ont mis sur internet l'année dernière les instructions de fabrication d'armes nucléaires) permettra à l'Iran d'avoir sa bombe dans sept à dix ans. L'opération, si l'objectif était réellement le programme clandestin, sera donc temporaire et menée avant tout pour éviter à Israël de la mener soi-même, ce qui semble confirmé par la conférence du Comité Américano-Israélien de début mars.

Par ailleurs les Etats-Unis, qui excellent dans l'ouverture des soutes de B52 au-dessus des nuages et les bombardements de saturation à 12000 mètres d'altitude, et dont la précision est de l'ordre du pays (ni l'attaque de la Serbie en 1999 ni l'attaque de l'Irak en 2003 n'a épargné les voisins, chaque pays frontalier ayant reçu au moins une bombe "perdue"), n'ont pas la capacité tactique de délivrer les frappes chirurgicales nécessaires pour ce type d'ablation d'installations, surtout s'il s'agit de tout faire en quelques heures donc sans destruction préalable et vérifiée de la défense aérienne (chasse et artillerie sol-air) ennemie. Les missiles de croisière tirés des bâtiments de surface ou sous-marins n'ont ni la précision ni la souplesse d'emploi requises (il faut aussi envisager qu'il y aura des leurres et que les installations véritables seront plus loin), et il est donc nécessaire d'envoyer des avions au-dessus du territoire iranien, maniés par des pilotes sachant voler en rase-mottes, éviter les radars et les tirs de DCA, et affronter l'aviation adverse avant de vérifier, acquérir et détruire les cibles à distance de sécurité mais à vue.

Il est donc fort vraisemblable que les Etats-Unis aient décidé d'avoir recours à des pilotes israéliens.

Dernier indice de cette décision, le choix de la date et de l'heure de l'attaque. Les sources russes indiquent que durant le week-end pascal l'opinion occidentale est endormie comme ses moyens d'information, et ajoutent que le vendredi est un jour chômé en Islam. Il ne faut pourtant pas oublier que les Etats-Unis sont très portés sur la psychologie et le symbolisme religieux, et qu'ils avaient en 1998 interrompu leurs bombardements de l'Irak pendant le Ramadan, puis en 1999 refusé d'interrompre leurs bombardements de la Serbie à Pâques alors que plusieurs de leurs alliés demandaient le respect de la trêve pascale et que la Serbie elle-même interrompait ses opérations antiterroristes pendant les fêtes musulmanes. Il serait donc surprenant que les Etats-Unis attaquent un pays musulman un jour saint au risque de se mettre à dos l'ensemble des opinions musulmanes, à moins évidemment d'avoir un motif supérieur, comme la nécessité que des pilotes israélites soient de retour avant la tombée de la nuit du vendredi, les Juifs orthodoxes ne devant ni faire de feu, ni utiliser un moteur à explosion ou provoquer une étincelle pendant le Sabbat… et encore moins piloter et bombarder.

Certes, toutes ces belles précautions pour éviter que les opinions arabes se solidarisent avec l'Iran et se retournent contre les Etats-Unis pourraient bien être vaines si l'Iran abattait quelques avions et montrait au monde arabe des pilotes israéliens capturés…


Lundi 2 Avril 2007


Commentaires

1.Posté par katoz le 01/04/2007 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que la fête commence !!!!
Puisque c'est bien ce qu'ils veulent ! ni nos objections ni nos vociférations ne les arrêteront !

Alors il ne nous reste plus qu'à prier et espérer que cela ne degenere pas en conflit généralisé. Que la bêtise étasunienne ne provoque pas une nouvelle guerre a l'échelle planétaire que les chinois et les russe n'y voient pas leurs intérés spoliés ou atteints....

Ceci dit peut etre que leurs objectifs ne seront pas atteints et que cela provoquera la chute de cette empire au pieds d'argile....

Européens pourquoi ne profitez vous pas de cette occasion pour vous demarquer et enfin affirmer votre indépendance politique et enfin faire de votre monnaie une monnaie internationale avant que d'autre grande puissances ne s'emparent de cette occasion???

pfffff quelle grosse bande de cons tous alors !!!!

2.Posté par Webmestre le 01/04/2007 23:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A lire, un article publié en mars 2006:

AGRESSION CONTRE L'IRAN (mars 2006) : suite de l'aventure militaire, fin de l'empire US et du système économique et bancaire ?


la fin de l’empire US et du système économique et bancaire mondial ?

3.Posté par goc le 02/04/2007 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en tout cas, une chose est sure, si les usa attaquent le 6 avril, cela fera une victime 2 semaines apres: le nabot!

avouez que ca sera risible, le toutou a bush battu par .. bush et ses conneries

4.Posté par naim hamidi le 02/04/2007 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je veux dire a bush a son caniche de bler et a olmert que la geurre que vous avez menez contre le hezbollah n'est qu'un debut de vos cauchemards, les combattents du sud liban est une infine partie de l'Iran, je vais attendre le 06 avril avec impatiance.
vous allez voir ce que vous appler le terrorise , vous etes entrain de preparer une bombe qui personne au monde ne pourras la desamorcé, et quel dega fera t'elle pour vos troupes et les allies

5.Posté par RAPHAEL le 02/04/2007 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

6.Posté par Aram le 05/04/2007 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bush ayant plus qu'abusé des moyens mis jusqu'ici à sa disposition doit désormais déchanter : il y a eu une telle accumulation de bévues, de conneries et de faux jugements mettant en lumière son incapacité à diriger un aussi grand pays qu'il est fort à espérer qu'il n'aura même plus la possibilité de terminer son mandat. Jamais l'armée américaine ne s'est autant impliquée dans la politique pour accepter, tête baissée, d'obtempérer aux injonctions d'un voyou de pire espèce que les USA se sont offert comme principal dirigeant depuis leur création. Aussi, peut-on dormir tranquille, demain n'étant pas la veille de la vitrification tant annoncée de l'Iran.

7.Posté par matcher le 06/04/2007 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bah non, y'a rien eu...

8.Posté par MINOU99 le 06/04/2007 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BUSH le fondamentaliste devrait pourtant savoir que cette date "charniere" n'est nullement mentionnée dans les prophéties de Nostradamus et de St-Valachie. Par contre le déclin de l'empire US (avec BUSH) est bien réel et n'apparait pas en filigranne dans ces prophéties.

9.Posté par kalmos le 10/04/2007 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors ont est le 10/04, toujours rien?
Une preuve de la bétise de ce site.....affligeant et risible.

modération
Enlevez la merde qu'il y a dans vos yeux, et lisez ces articles publiés à ce sujet sur notre site:
6 avril: chapeau l'Iran!

Les Etats-Unis n'ont pas attaqué l'Iran

Iran: la Russie a joué un rôle important dans la prévention d'une frappe américaine (expert)

Personne ne vous oblige à rester sur ce site

10.Posté par Stratediplo le 19/07/2008 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Divulguer une date probable était la meilleure manière de la faire repousser, mais la menace est toujours aussi actuelle.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires