Politique Nationale/Internationale

IRAN: La 4ème Assemblée des experts ouvre ses portes


L’Ayatollah Meshkini a été désigné à la tête de l’Assemblée, tandis que l’Ayatollah Hachemi Rafsandjani et l’Ayatollah Yazdi sont les deux vice-Présidents de l’Assemblée des experts, une assemblée, dont les 86 membres ont été élus aux élections du 15 décembre 2006, par 28 millions de voix.


IRIB
Mercredi 21 Février 2007

L’article 111 de la Constitution iranienne prévoit un mandat de huit années pour l’Assmblée des experts et la charge de nommer le leadership et de superviser son fonctionnement. En d’autres termes, il revient à l’Assemblée des experts de présenter la meilleure personne qui pourrait assumer le leadership de l’Ummah. L’Assemblée des experts occupe une place très élevée dans l’Ordre de la RII, une importance qui émane du rang du leader, au sein de la République islamique, qu'il considère comme sa pierre angulaire. La composante érudite de l’Assemblée des experts constitue un autre facteur de son importance. Depuis l’avènement de la Révolution islamique, le peuple a été appelé plus de 24 fois à s’exprimer, lors de différentes élections, dont les présidentielles, les législatives, les municipales et celles de l’Assemblée des experts. Un tel bilan cristallise la place de premier plan du peuple, sur la scène politique du pays, et illustre le processus du progrès de la démocratie, au sens littéral du mot, sur la base des valeurs et enseignements de la sainte religion de l’Islam, en Iran, une démocratie religieuse, qui peut servir de modèle aux différentes nations, mais ce qui lui a valu aussi, aux yeux de nombreux experts, l’hostilité de l’Ordre de l’hégémonie, sous la houlette des Etats-Unis. L’expérience d’une démocratie qui repose sur la religion s’est présentée comme un choix approprié à la place des ordres laïques et vides de spiritualité, mettant au défi le maximalisme de puissances hégémoniques. Pilier de l’Ordre de la RI, l’Assemblée des experts est née des idées authentiques de l’Imam Khomeyni – que son âme repose au paradis – et dans le sens de la concrétisation d’un Ordre islamique basé sur la "vox populi".


Mercredi 21 Février 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires