Conflits et guerres actuelles

IRAN-ISRAËL, MÊME COMBAT : Le partage du moyen-orient


«Souvenez-vous que les Iraniens sont toujours à cinq ou sept années de la bombe. Le temps passe, mais ils restent toujours à cinq ou sept années de la bombe.»
Shlomo Brom. Ancien officier des services de renseignements israéliens


Chems Eddine CHITOUR
Mardi 27 Octobre 2009

S’il est un feuilleton à multiples épisodes tout aussi présentés comme devant mener à l’apocalypse, c’est bien le problème posé par l’entêtement de l’Iran à maîtriser l’atome. De quoi s’agit -il en fait? La consommation de l’énergie électrique en Iran est actuellement de l’ordre de 33.000 mégawatts par an. 75% de cette énergie est produite par le gaz, 18% par le pétrole et 7% par l’énergie hydroélectrique. Les projections sur les deux décennies à venir montrent que ce pays connaîtra le même taux de progression.  
 
 La consommation dans les vingt prochaines années devrait doubler et se situer entre 70 à 80.000 mégawatts. Les réserves iraniennes sont de 133 milliards de barils. La production est de 4 millions de barils par jour dont 2,6 à 2,9 millions sont exportés. La demande de consommation de pétrole est en progression rapide: 6% par an. L’exportation du pétrole constitue 80% des recettes en devises. Il s’avère donc nécessaire pour l’Iran de réduire d’ici vingt ans la part du pétrole dans la production de l’énergie électrique. En ce qui concerne l’énergie hydroélectrique, les projets en cours visent à doubler l’exploitation de ces ressources dans la production d’électricité. Mais, avec des investissements, l’Iran pourrait augmenter sa production encore plus, jusqu’à 20.000 mégawatts par an. L’Iran dispose de 26 376 milliards de mètres cubes de réserves de gaz [ deuxième rang mondial après la Russie, Ndlr]. La production actuelle est de 84 milliards de
m3 [6 environ fois les réserves de l’Algérie pour une production équivalente!! Ndlr] dont 53% pour la production d’électricité. En conséquence, cette réserve peut contribuer à augmenter sa part dans la production de l’électricité en Iran. Pour cela, il faut investir dans l’industrie gazière. En ce qui concerne l’énergie nucléaire, l’Iran possède les plus grandes mines d’uranium au Proche- Orient à proximité de Yazd et de Bandar Abbas. Elles représentent l’équivalent de 43 milliards de barils de pétrole. L’objectif des autorités iraniennes est de réduire d’ici 2021 la part du gaz dans la production de l’énergie électrique de 75% actuellement à 65%, et celle du pétrole de 18 à 5%, et d’augmenter celle de l’hydroélectrique jusqu’à 20% et de produire les 10% restants par l’énergie nucléaire[ soit 7000 MW l’équivalent de 7 centrales de type Bouchair].Pour cela, il lui faut de l’uranium enrichi. (1)
 
 La prétention légitime à diversifier ses sources d’énergie en mettant en place un «bouquet énergétique» comme l’a fait la France avec les «Grenelle», se heurte depuis plus de dix ans à la suspicion partiale des pays occidentaux qui font dans la surenchère accusant l’Iran d’avoir la prétention de vouloir fabriquer la bombe. Le feuilleton a connu un épisode inattendu. Début septembre, le président Ahmadinejad accepte le principe d’enrichir l’uranium iranien à l’étranger. L’Iran a entamé le 19 septembre à Vienne, sous l’égide de l’Aiea, la négociation d’un accord avec les Etats-Unis, la Russie et la France sur l’enrichissement à l’étranger d’uranium à usage civil, souhaitant apaiser les tensions autour de son programme nucléaire controversé. Téhéran avait averti: «La République islamique d’Iran continuera son enrichissement d’uranium jusqu’à 5%, mais si les négociations ne donnent pas de résultats adéquats, nous commencerons à produire de l’uranium enrichi à 20% et ne renoncerons jamais à notre droit», a déclaré Ali Shirzadian le représentant iranien, Le 1er octobre à Genève, l’Iran et les pays du groupe des Six étaient parvenus à un accord de principe: Téhéran livrerait une partie de son uranium enrichi à moins de 5% à un pays tiers pour obtenir en contrepartie de l’uranium enrichi à 19,75% pour son réacteur de recherche à Téhéran, totalement sous contrôle de l’AIEA, et cela à des fins médicales. Il s’agit, d’ici la fin 2009, «d’environ 1200» des 1.500 kg jusque-là faiblement enrichis par l’Iran Il s’agit de déterminer «les modalités et le moyen d’assurer que l’Iran aura le combustible requis pour son réacteur de recherche», selon M.
El Baradei. L’Iran a demandé jusqu’à la semaine prochaine pour donner sa réponse définitive «Nous sommes les maîtres de la technologie de l’enrichissement», a encore affirmé M.Soltanieh, ajoutant que les Iraniens «pourraient produire eux-mêmes le combustible pour ce réacteur nucléaire».
«Mais, a-t-il relevé, nous avons décidé que nous recevrons le combustible de producteurs potentiels prêts à le fabriquer et sous les auspices de l’AIEA». La Russie serait responsable pour l’enrichissement de l’uranium à 19,75%, tel que le demande l’Iran, et qu’elle sous-traiterait ensuite à la France la mise au point des coeurs nucléaires pour le réacteur de recherche.  
 
 Tout n’est pas aussi simple! Les Occidentaux croyaient avoir mis définitivement à genoux l’Iran dont ils ignorent tout de la civilisation.
Leurs positions scandaleusement alignés sur Israël à qui on permet 200 bombes,des sous-marins gratuits, le mépris de l’Aiea non autorisé à visiter Dimona[Souvenons nous de l’humiliation du DG de l’Aiea en Israël], font que l’Iran se bat pour exister dans le nouveau partage du monde. Pour le journal Le Monde, L’Iran ne semble guère disposé à évacuer vers l’étranger, avant la fin de l’année, la majeure partie de son stock d’uranium enrichi.
(...) L’évacuation de l’uranium priverait l’Iran de la capacité de détourner son stock pour fabriquer la matière fissile utilisable dans la fabrication d’une bombe nucléaire. Téhéran refuse de livrer les 1 200 kg en bloc, et veut obtenir que le processus soit étalé dans le temps. C’est un détail crucial: en effet si la livraison a lieu par petits lots, l’Iran pourrait reconstituer son stock au fil des mois, car il n’a pas l’intention d’interrompre les activités d’enrichissement d’uranium menées dans l’usine de Natanz, au sud de Téhéran. Du point de vue occidental, si l’uranium devait sortir d’Iran par petites parcelles, les gains de l’opération seraient annulés, puisque les capacités nucléaires iraniennes ne diminueraient en rien. L’Iran produit environ 80 kg d’uranium faiblement enrichi par mois. (...) En visite à Beyrouth vendredi, le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a commenté: «Je ne peux pas dire que la situation concernant l’Iran soit très positive.»(2)
 
 Dans cette atmosphère pour le moins ambivalente, on apprend que Meirav Zafary-Odiz, directrice du suivi pour le contrôle des armements nucléaires de la Commission pour l’énergie atomique d’Israël a rencontré à plusieurs reprises Ali Ashgar Soltanieh, représentant iranien à l’Aiea. pour discuter du nucléaire au Proche-Orient, a indiqué jeudi 24 à l’AFP la porte-parole de cette commission. a affirmé à l’AFP Yaël Doron. Ces rencontres se sont déroulées à huis clos et leur tenue n’aurait pas dû être révélée. Ces discussions entre officiels israélien et iranien sont sans précédent depuis la révolution islamique d’Iran en 1979. Selon le quotidien israélien Haaretz, les discussions entre les deux parties ont porté sur trois articulations essentielles: - déclarer le Moyen-Orient zone dénucléarisée; - éviter la prolifération nucléaire dans la région; - développer l’énergie nucléaire à des fins pacifiques. Les discussions se sont déroulées du 29 au 30 septembre en présence notamment de représentants d’autres pays membres de l’Aiea dans un grand hôtel du Caire sous les auspices de la Commission internationale pour la non-prolifération des armes nucléaires...Toujours selon Haaretz, des délégués de Jordanie, d’Egypte, de Tunisie, du Maroc, d’Arabie Saoudite, ainsi que des Etats-Unis et de l’Union européenne ont assisté aux discussions. Haaretz cite un témoin des discussions selon lequel M.Soltanieh a, notamment demandé directement à Mme Zafary-Odiz si son pays disposait de l’arme nucléaire, et celle-ci a souri sans répondre à la question. Cette dernière a souligné qu’il fallait renforcer la sécurité régionale et conclure des arrangements de paix avant qu’Israël puisse se sentir libre d’engager de telles discussions. Selon des experts étrangers, l’Etat hébreu compterait jusqu’à 200 ogives nucléaires conçues notamment grâce au réacteur de Dimona. http://fonzibrain.wordpress.com/  
 
 Dans cette partie de poker planétaire complexe, rien n’est blanc ou noir.
Il nous faut remonter dans le temps pour nous apercevoir que dans les temps modernes, l’Iran était toujours dans le camp occidental. Ecoutons Alastair Crooke qui fait un développement historique de ces relations: «L’Iran fut, entre 1950 et 1979, un allié important des Etats-Unis et d’ Israël, alliance qui, curieusement, a perduré quelques années après la révolution islamique.
"Nos relations avec l’Iran étaient très étroites et bien ancrées dans le tissu social des deux peuples",notait un haut responsable des affaires étrangères israélien au lendemain du retour de l’ayatollah Khomeiny dans son pays en 1979. A l’époque, Téhéran apparaissait comme un interlocuteur naturel, aussi bien à Tel-Aviv qu’à Washington. Trente ans plus tard, les décideurs politiques occidentaux, Israéliens en tête, considèrent l’’Iran comme une menace. Et si leur revirement reposait sur une mauvaise lecture de la révolution islamique? (...) Ben Gourion voulait convaincre Washington que son pays représentait un atout stratégique au
Proche-Orient.»(3)
 
 «Le numéro un israélien élabora le concept d’"alliances périphériques". Celles-ci visaient à contrebalancer le poids des Etats arabes en se rapprochant de l’’Iran, de la Turquie et de l’Ethiopie. Il entendait ainsi renforcer la capacité dissuasive de son pays, réduire son isolement et inciter la diplomatie américaine à le percevoir comme un "atout". Parallèlement à cette doctrine, Ben Gourion développa une autre
idée: celle de l’"alliance des minorités". Pensant non seulement aux Turcs et aux Perses, mais aussi aux Juifs, aux Kurdes, aux Druzes, aux chrétiens maronites du Liban, etc., il prétendait que la majorité de la population proche-orientale n’était pas arabe. Il fallait donc encourager le désir d’autonomie nationale et créer des îlots d’alliés dans un océan de nationalisme arabe. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ces affinités perdurèrent après la révolution iranienne, incitant même des responsables israéliens de droite(...) On pensait que le fondement idéologique de la révolution islamique était "creux" et que les "pragmatiques" la remettraient bientôt sur le droit chemin du progrès matériel - seule option envisageable pour les Occidentaux. Tel-Aviv et Washington cherchaient donc fébrilement des "modérés" et des signes de pragmatisme à Téhéran...Ceux qu’envoyaient les dirigeants iraniens en matière de politique étrangère ne faisaient que renforcer l’idée selon laquelle ce "pragmatisme" se traduirait à terme par une alliance avec Israël.»(3)
 
 En réalité, l’exigence d’une «modernité» matérialiste à l’occidentale était ce que refusaient le plus les dirigeants iraniens, soucieux de voir triompher une autre conception de la modernité par laquelle les musulmans définiraient leur avenir politique et social. (...) Dans les années 1990-1992, deux événements eurent un retentissement sur toute la
région: l’effondrement de l’Union soviétique et la défaite de Saddam Hussein pendant la première guerre du Golfe (1990-1991). Ainsi disparurent en même temps la menace russe sur l’’Iran et la menace irakienne sur Israël.
Téhéran et Tel-Aviv étaient désormais rivaux dans la région, à l’heure où les Etats-Unis s’affirmaient comme une superpuissance unique et incontestable. (...) La perspective d’une hégémonie régionale iranienne ne pouvait constituer qu’une menace pour la suprématie militaire israélienne; elle ouvrait en outre la possibilité d’un rapprochement dangereux entre Téhéran et Washington. (...) Dès lors, Israël et ses alliés en Amérique ne cessèrent d’accuser Téhéran de chercher à développer l’arme
nucléaire.(3)
 
 «M.Shimon Pérès avertit la "communauté internationale" que l’’Iran posséderait la bombe atomique en 1999. En 2009, les Iraniens sont encore, selon les services de renseignements américains, "à cinq ou sept années de la
bombe"...(...) Les Etats-Unis développèrent une stratégie parallèle:
susciter le réalignement pro-occidental de certains Etats arabes mobilisés contre les ennemis situés à la "périphérie" - des barbares s’attaquant aux valeurs, aux institutions et aux libertés de la civilisation occidentale, en premier lieu l’Iran. Cette stratégie connut une accélération avec la victoire de M.George W.Bush en novembre 2000. (...) La défaite iranienne permettrait de faire d’une pierre deux coups: elle affaiblirait le moral des Arabes et des musulmans en même temps que les forces de la résistance islamiste. Les Arabes deviendraient dociles, et tout le Proche-Orient basculerait, comme autant de dominos. (...)Ce schéma entraîna la polarisation en deux blocs. En tentant de briser la résistance du monde musulman à leur vision libérale de l’avenir, les Etats-Unis et leurs alliés européens ont suscité des mobilisations de masse contre leurs projets. Ils ont aussi radicalisé l’hostilité envers l’Occident. Les antipathies imaginaires pourraient devenir bien réelles.»(3)
 
 Il y a donc une grande partie d’échecs qui se joue et une recomposition du monde dans lequel l’Iran veut avoir sa place. Il ne faut pas oublier que la revendication de l’Iran de maitriser la technologie nucléaire est une aspiration quel que soit le régime en place. Le Shah, qui a investi en France (il a encore 10% dans Eurodif) et en Allemagne, voulait installer plusieurs centrales. L’Occident a fermé brutalement les portes quand Khomeiny est venu au pouvoir. Que dire de la situation actuelle? Il est fort possible que finalement l’Occident s’accommode d’un nucléaire iranien s’il ne porte pas préjudice à Israël. De ce fait, la rencontre Israël-Iran du Caire sous les regards des spectateurs arabes n’augure rien de bon. Les deux puissances réelles du Moyen-Orient se partageront le Moyen-Orient avec la bénédiction des Américains. Nul doute que derrière tout ce tintamarre, la question de l’énergie est présente. Le nucléaire iranien à usage électrique ne couvrira qu’un faible pourcentage de la demande énergétique iranienne. Il est fort possible que l’Iran ait des velléités d’avoir la bombe. La rencontre du Caire entre les Israéliens est autrement plus importante que la mascarade de Vienne. Souvenons -nous, pour la première fois, le 25 septembre
2009 le Conseil s’est réuni et n’a même pas parlé de l’Iran, il a en revanche adopté une résolution qui n’arrange pas les affaires de Téhéran:
«L’instauration d’un monde dénucléarisé», y compris Israël. Nul doute qu’une fois de plus les potentats arabes seront les spectateurs de leurs destins. Juste retour des choses, c’est l’empereur Cyrus II, le Grand Roi des Perses, qui conquiert la Babylonie en 539, laissant la diaspora retourner en Judée tout en demeurant sous la tutelle des Perses. Il permit la reconstruction du Temple dès 516 avant J-C.
 
 
 1.RFI - Iran - Nucléaire http:
//www.rfi.fr/actufr/articles/074/article_41864.asp
 
 2.Natalie Nougayrède. L’Iran cherche à modifier les termes de l’offre.
Le Monde 24.10.09
 
 3.Alstair Crooke. Quand Israël et l’Iran s’alliaient discrètement. Le Monde Diplomatique 02 2009
 
 Pr Chems Eddine CHITOUR  
 
 Ecole Poytechnique enp-edu.dz



Mardi 27 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par franc-tireur le 27/10/2009 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci à l'auteur pour cet article, mais je ne suis pas d'accord avec son analyse concernant les sous-entendues visées iraniennes dans la région.
D'un de vu physique, social, géopolitique....toute force se voit opposer une force contraire permettant de contrebalancer.

Jusqu'en 1973, la seul puissance capable de contrebalancer (ou du moins semblant contrebalancer) avec la puissance de l'état sioniste était l'Egypte.
Suite à l'alignement de ce pays sur la politique sioniste et la soumission de l'ensemble du monde arabe, Israel s'est retrouvé sans adversaires jusqu'à il y a quelques années.

L'Iran a pris ce rôle par défaut car il était devenu le seul soutien à la résistance arabe contre l'occupation. Il présentait également un modèle alternatif aux peuples de la région soumis à des régime barbares incapable d'évoluer.
Ce pays, malgré un embargo technologique, a su avancer et devenir indépendant vis-à-vis de l'occident....ce qui dérange l'élite mondiale autoproclamée.

Personnellement, je n'ai pas les tenants et aboutissants des évènement Israel-Iran, mais je peux vous dire que si les occidentaux pouvaient attaquer l'Iran, il l'auraient fait depuis bien longtemps.
Les perses ne sont pas les arabes...il ne faut pas l'oublier.
Imaginez un pays arabe subir les mêmes pressions que l'Iran....il n'aurait même pas tenu quelques semaines...

2.Posté par farid le 27/10/2009 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ceux(les pays arabes) qui considerent l'iran comme pays ennemi,considerent en méme temps israél,comme pays ami,,,agenda us oblige ...parcontre les peuples arabes et musulmans voudraient bien voir l'iran obtenir l'arme nucléaire donc les peuples doivent etre écouter!!!!!!!!

3.Posté par Wise le 27/10/2009 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qu'est ce que c'est que ce commentaire?
Alors forcément l'ennemi de l'ennemi, c'est l'ami?
il faudrait avoir un peu plus de discernement ....

4.Posté par Jo le 27/10/2009 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Iran qui est l'ancienne perse a toujours eu pour ennemies les arabes, et non les sionistes, "Juifs TALMUDIQUE" qui ne sont en aucun cas des vrais juifs suivant le précepte de la thora bref. N'oublions pas que le grand Cyrius II, empereur perse dit "Kun el Kayun" en arabe, l'homme à deux corne, à cause de son casque portant 2 cornes mais également son double langage pour cause de calmer les différentes tribus, Cyrius envahit la babylone actuel Irak, tua les rabbins qui prêchant la vraie parole pour installer de faux rabbins hypocrite soumis à la dictature et récrivant en générale le texte de la thora pour donner le talmud ainsi que les codes d'invocations des djinns, la Kabbale juifs et installa des Assassin's comme le célèbre jeux qui une dérivées de Ashashin qui signifie Tueur, Protecteur de Lieux sacrée, qui seront ordonnés de sauvegarder les textes talmuds ainsi que ceux de la kabbale. Une fois que les croisés arrivèrent à Jerusalem ils reprirent la même politique que les anciens perse qui étaient la sauvegarde de la kabbale par des Templiers pour la sauvegarde du Templier Sacrée à Jersusalem car la sainte mosquée Al-Aqsa cache le tombeau du St-Salomon et proche de sa tombe on y retrouve se qu'on découvert les croisés les textes de la kabbale d'où prk la création d'Israël et la destruction de la mosquée Al-Aqsa et la reconstruction du Temple Sacré, aujourd'hui les personnes ayant remplacer les Assasins, les Templiers, ne sont que l'armée de l'OTAN y compris ceux de l'armée d'israël K-far de son nom, il attendent tous la venue du soit disant messie qui est en réalité le faux messie. Tous cela pour vous dire que nous nous faisiant manipulés depuis la nuits des temps et que ce n'est pas aujourd'hui que sa va changer, sachez que l'Iran s'entend avec les USA à propos de l'Irak, soutient logistique pour l'Afghanistan, que l'Iran exporte du pétrole à Israël ainsi que celui ci vend des fruits et légumes, comme l'a dit il n'y a pas si longtemps que sa le chef d'état major de l'armée Irannienne, la Palestine n'est qu'un intérêt de l'Iran à travers sa politique, quel politique ? La politique d'alliance à l'état d'Israël de détruire les régimes Arabo-sunnisme

5.Posté par soravardi le 27/10/2009 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les iraniens actuel ne sont plus les perses d'autrefois,la révolution islamique est la prise du pouvoir par khomeiny est venu perturber les relations entre les iraniens et les israeliens
et les gouvernement occidentaux
le shah d'iran était le bouffon parfait aprés s'etre débarraser de mossadeg pour le mettre lui au pouvoir et se conduire comme le dernier des salauds.Le rêve d'israel serait de retrouver la bonne entente avec le pouvoir chiite iranien pour peut être plus tard les pousser a faire la guerre au pays arabes (comme ben gourion le préconisait dans son alliance périphérique)

C'est un jeu de duppe,l'iran est dans une positions défensive depuis 30 années,se laisserons t-ils hypnotiser par le discours angélique sioniste ?C'est toute la question! si effectivement c'est une ancienne civilisation,il est probable que non !

6.Posté par soravardi le 27/10/2009 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ARABE

Tout les articles sont soumis à la critique ,qui a raison qui à tord on n'en sait rien et chacun est libre de donner son avis .Maintenant traiter alterinfo de sioniste il y a de la marge tu fais éxactement le jeu des sionards en jetant ces accusations .

Par contre alter devrait prendre ces distances avec le religieux et les commentaires insupportable de beaucoup de musulmans qui ne jurent que par le coran risque à terme de nuire à sa réputation


7.Posté par djamel le 27/10/2009 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je reprends un texte signé sous le pseudo de Sophophile, paru dernièrement sur le blog d'Alain Gresh du monde diplomatique de ce mois-ci
Il ou elle m'excusera d'avance de lui avoir emprunté le texte sans sa permission.

Sophophile :
22 octobre @11h51
Iran ? Mesure préventive
Pour les petits nouveaux :
Qu’a donc réellement dit Ahmadinejad ? Commençons par citer ses mots exacts en persan [4] : « Imam ghoft een rezhim-e ishghalgar-e qods bayad az safheh-ye ruzgar mahv shavad. »
Avant d’en venir à la formule tristement célèbre en elle-même, il est important de noter que la « citation » en question était elle-même une citation – ce sont les mots du défunt Ayatollah Khomeiny, le père de la Révolution Islamique [3].......
Ce passage ne signifiera rien pour la plupart des gens, mais un mot cependant devrait faire dresser l’oreille : « rezhim-e ». C’est le mot « régime », prononcé comme le mot anglais [« regime », NdT] avec un son supplémentaire – « eh » - à la fin. Ahmadinejad ne se référait pas au pays-Israël ou au territoire-Israël, mais au régime israélien [5]. Il s’agit là d’une distinction cruciale, puisqu’il est impossible de rayer un régime de la carte [6]. Ahmadinejad ne se réfère même pas à Israël par son nom ; à la place, il utilise la périphrase « rezhim-e ishghalgar-e qods » (c’est-à-dire littéralement « régime occupant Jérusalem »).
Ce qui soulève une autre question : que voulait-il exactement voir « rayé de la carte » ? La réponse est : rien du tout. Puisqu’il n’a jamais utilisé le mot « carte ». Nulle part dans sa phrase originale en persan, ni d’ailleurs dans l’intégralité de son discours, n’apparaît le mot persan « nagsheh » qui signifie « carte ». Pas plus que la formule occidentale « rayer ». Et pourtant, on nous pousse à croire que le Président de l’Iran a menacé de « rayer Israël de la carte », bien qu’il n’ait jamais prononcé les mots « carte », « rayer » ni même « Israël ».
Voici maintenant la citation dans son intégralité, directement traduite en anglais :
« The Imam said this regime occupying Jérusalem must vanish from. the page of time »
[c’est-à-dire en français et tout aussi directement : « L’Imam disait que ce régime qui occupe Jérusalem doit disparaître de la page du temps. », NdT]
Traduction mot par mot :
Imam (Khomeiny) ghoft (said) een (this) rezhim-e (regime) ishghalgar-e (occupying) qods (Jerusalem) bayad (must) az safheh-ye ruzgar (from. page of time) mahv shavad (vanish from).
[Même chose en français :
Imam (Khomeiny) ghoft (disait) een (ce) rezhim-e (régime) ishghalgar-e (occupant = qui occupe) qods (Jérusalem) bayad (doit) az safheh-ye ruzgar (de la page du temps) mahv shavad (disparaître de). NdT] [7]
Version complète de l’article : http://www.tlaxcala.es/pp.asp?refer...

NB. Et Khomeiny dans le même propos citait, à juste titre, la disparition de la page du temps des régimes nazi et soviétique



8.Posté par hp le 27/10/2009 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rayer israel de la carte c'est plutot facile à dire qu'a faire yen amarre de ces declaration qui ne sert qu'israel

9.Posté par emailbleu le 27/10/2009 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A supposer qu'Israel soit un jour de la carte,ca reviendrait a dire que tout le moyen orient serait anéanti,voire atomisé.Ca ne fait aucun doute.

10.Posté par Aigle le 27/10/2009 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La propagande sionistonazie reposant sur des demi verités fait des ravages dans les esprits des elites arabes , même les plus averties .
La fameuse rencontre du CAIRE fait partie de la phase de destabilisation de l'Intelligentsia resistante arabe ...Quant on distille des Gros mensonges par doses alambiquées et a travers des sources soi disant distinctes les une des autres mais surtout bien "arabes" ( et quels "arabes" !! , ) c'est que en face on rencontre du Granite

La Plaie toujours ouverte de l'experience sanglante de Mossadegh a vacciné la nouvelle generation d'Iraniens et cette derniere agit avec une intelligence RARE a l'endroit aussi bien de son Pays et de son Identité que de l'ENVIRONNEMENT marecazgeux auquel contribuent des Dirigeants Bougnoules jamais egalés , meme par ABdallah 1ER .

Meme si l'Intoxication sionistonazie suciterait des interrogations chez des Hommes libres , pour ma part je considere que l'IRAN possedant une arme de dissuasion apprendra aux ELITES montantes arabes que rien ne sert de courrir .....et qu'..il faut partir à point comme disait ......Ibn El MOUQUAFFAA ........

11.Posté par kamel le 27/10/2009 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a une loi internationale qui condamne tout dirigeant et organisme qui finance le "terrorisme",cette loi prevoit de traduire les belligerants à la Cour Pénale Internationale pour armements illicites de milices et factions guerrieres.

@ franc tireur,"Imaginez un pays arabe subir les mêmes pressions que l'Iran....il n'aurait même pas tenu quelques semaines... ",c'est stupide cet argument,Saddam a fait capitulé Khomeneyi,ton mythe perse à la sauce curry c'est du bidon...

Quelqu'un comme Omar el Bachir(je ne le glorifie pas) a subit des pressions et fait surtout l'objet d'un mandat d'arret internationale,ce que toute la clique imamocrate et nejad devrait faire l'objet car il est bel et bien prouvé qu'ils soutiennent des terroristes d'aprés Washington...Mais non ils se balladent tranquille,font des trucs sur la Shoah,se rendent à New York debiter librement leur discours puis bientot le G-20?

Tout cela est louche et le devient de plus en plus...J'attends les comms me traitant de sionistes,je m'en moque,je me pose des questions et si possible les bonnes...J'ai pas à fliquer ma pensée,non mais!!!

Pas de choc,sans 2 blocs,les deux memes seront controlées...Ils ne jouent pas à pile ou face,ils gagnent à tout les coups!!!

12.Posté par soravardi le 27/10/2009 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



l'afghanistan est un bourbier pour l'amérique est ses correligionaires,mais l'iran dans ce pays joue un rôle important .

Pour le soudan l'amérique veut traduire el bechir pour crime contre l'humanité parce que ce monsieur s'oppose au américain et la chine convoite les richesses pétroliéres de ce pays ,alterinfo avait fait paraitre un article sur l'armement des janjaweed's par israel


et derniére chose hamadinejad déclarants sur france 2

-Nous n'avons aucun intérêt 0 dialoguer avec israel

13.Posté par soravardi le 27/10/2009 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

-Nous n'avons aucun intérêt à dialoguer avec israel

14.Posté par anna le 27/10/2009 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont bien raye la Palestine de la carte...

15.Posté par dz.yaz le 27/10/2009 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut soutenir l'Iran souverain comme l'on soutient les Palestiniens , pour etat Palestinien viable et aussi les sahraouis du sahara occidental pour une R.A.S.D libre ..Il y'aura pas de paix et sans la libre Palestine et la Republique Arabe Sahraoui Démocratique..

16.Posté par David le 27/10/2009 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les arabes sont nos amis et ensemble on va détruire l’Iran. Notre seul problème en Moyen-Orient est l’Iran, d’ailleurs les 22 pays arabes nous ont déjà donné leurs accords pour attaquer l’Iran. Vive le grand Israël et nos amis arabes.

17.Posté par kamel le 27/10/2009 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@David,

Tu n'es pas notre ami,encore moins un allié,si vous vous etes arrangé avec les 22 gardiens de prisons à ciel ouvert pour attaquer l'Iran,cela ne tiendra qu'a ses 22 zigotos et non le peuple arabophone,et tu as attendus des accords mais oui !!!

18.Posté par dz..yaz le 27/10/2009 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous allons même t'aides pour détruire le mur des lamentations , car marre des pleurnicheurs qui ont la conscience remplis de cadavres arabes..! .Vive la liberté , Tahia El-Djaama El-Islamia..!

19.Posté par soravardi le 27/10/2009 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'aimerais bien savoir quels sont les 22 pays arabes dans la région .Je n'en compte même pas 6

20.Posté par mr lover le 27/10/2009 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la marmite du moyen orient ne cesse de boullir ...je crois que les jours du borgne (l'antichrist) sont tout proche

21.Posté par dz.yaz le 27/10/2009 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il doit sûrement faires allusion à certains pays arabes royalistes qui complices avec les sionistes..!.La république d'Egypte c'est périmé , le roi pharaon Moubarak se chargeant de rebouchés les troues à sa frontière pour asphyxiés le peuple palestinien..!

22.Posté par Saber le 27/10/2009 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Tout le monde se dit amis.
Rien n'est plus commun que le mot.
Rien n'est plus rare que la chose.

Là où surfent les vilains sionistes c'est toujours sur la division des peuples pour les affaiblir et les asservir dans la haine des uns envers les autres.

LE CIMENT QUI LIE LES MUSULMANS LES UNS AUX AUTRES NE S'ACHÈTE PAS CHEZ LAFARGE

23.Posté par Aigle le 27/10/2009 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"..........Saddam a fait capitulé Khomeneyi,ton mythe perse à la sauce curry c'est du bidon... ...."
Saddam qui se croyait plus qu'intelligent n'a jamais fait reculer personne , meme pas Khomeiny ....
Saddam a été la belle marionnette des SIONISTONAZIS US et a declenché la Guerre contre l'IRAN D'APRES L'AUTRE MARIONNETTE QU'etait le Shah ........Il y a eu dans le Monde ARABE UN SEUL HOMME D'ETAT , Boumedienne , pour ne pas le nommer , qui avait compris la strategie sionistonazie et avait essayé de la contre carrer dejà dans les années 1970 ....IL A PAYE POUR CA , AVEC LA COMPLICITE DES BOUGNOULES DU MOYENT ORIENT ...............Il y a eu un autre homme d'Etat dans le monde arabe qui a voulu continuer le travail de Boumedienne , Ahmed Benyahia ministre des AE algerien dans les annees 80 , en pleine guerre declenchée par Saddam contre l'Iran .....Son avion qui se rendait de Chez Saddam vers l'Iran a été abbatu par un Missile .......IRAKIEN et SADDAM ne l'a su que plus tard , puisqu'il ne maitrisait en fait RIEN DU TOUT ....!!!!!

Alors LES ARABES , pas les BOUGNOULES , devraient arrêter d'etre les eternels DINDONS des sionistonazis et surtout APPRENDRE , JUSTE APPRENDRE , de leur Histoire si peu glorieuse en fin de compte .....

24.Posté par soravardi le 27/10/2009 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trés peu de gens savent en fait qu'il y avait deux diplomates algériens en tout qui ont périt dans cette explosion d'avion car l'algérie était le seul pays arabe qui pouvait mettre fin à cette guerre .Grâce aux accords d'alger signé en 1975 entre l'iran et l'irak à propos d'un différend frontalier,l'irak n'a pas respecter cet accord par la suite.

Mais durand les années 90 c'est au tour de l'algérie de rompre sa relation diplomatique avec l'iran car elle le suspectait de soutenir le fis .Ce n'est qu'en 2004 que les deux pays ont entamer un rapprochement .L'histoire se répète ;

25.Posté par belh le 27/10/2009 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le rêve de David , des sionistes et des gouvernements occidentaux est que les Arabes servent de chaire à canons, comme l'on était à une époque les Iraniens, car eux sont incapables de mener une guerre surtout si elle est asymétrique et d'usure, mais cette fois çi cela ne marchera pas.
Il faut qu'il sache et que tous les Musulmans sachent qu'il est marqué dans le Saint Coran, que ce n'est pas l'Iran pays Musulman qui s'invitera au festin, mais bel et bien les judéo-chrétiens.
Alors tu peux toujours rêver.
Vous voulez nous humiliez en detruisant nos lieux saints et en même temps vous voulez que l'on vous enlève la carotte que les Iraniens sont en train de vous enfiler.
Franchement vous n'avez pas de visage et ne manquez pas de culot, comme d'hab.

26.Posté par belh le 27/10/2009 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lire comme si on était à l'époque de la guerre Iran-Irak, ce dernier avait fait le sale boulot et les deux pays étaient sortis affaiblis, huit ans de gachis.

27.Posté par mr lover le 27/10/2009 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'iran a dénoncé le coup d'etat militaire apres les elections du F.I.S malgré la divergence doctrinale des deux courants le chiisme et le sunnisme wahabite de ali benhaj
bravo... l'iran a bien dit haut ce que tous les hypocrites disaient tout bas
c'est pour cela que l'algerie a rompu ses relations diplomatique avec l'iran
finallement peut etre qu'il nous faut des revolutions islamiques à l'iranniene pour changer les choses chez nous mais es ce que cela est il possible ??surtout avec nos fanatiques sunnites l'experience algerienne est un tres bel exemple

28.Posté par belh le 27/10/2009 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour sur qu'il faut exporter la révolution Iranienne, ceux qui l'on compris sont soit sortit vainqueurs, soit n'ont pu être détruit, voir le Hezbollah, le Hamas, Hugo Chavez etc...

29.Posté par saf le 27/10/2009 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@David: "les Arabes sont nos amis et ensemble on va detruire l Iran" : Dans tes reves mon gars.
J en veux a mes ancetres de vous avoir heberger quand les Europeens vous pourchassez.

VOUS ETES GRILLES A JAMAIS dans le monde Arabe ,meme les Occidentaux commencent a comprendre qui vous etes(mieux vaut tard que jamais).

J attends avec impatience le jour ou on va reprendre la Palestine et la redonnez aux Palestiniens Chretiens et Musulmans.

Vous n aurez AUCUN refuge sur cette planete: les Chretiens sont de plus en plus nombreux a savoir que vous etes derriere TOUS les grands coups tordus (11 sept,crises financieres,appauvrissement des Etats-Unis,guerres du Moyent-Orient,creations de groupes terroristes..........la liste est tres longue).

Vous vous croyez intouchables mais vous avez oubliez que Dieu veuille a partir de son trone.

Je n aimerais pas etre a votre place:la vraie shoah est a venir mais vous etes trop arrogants pour le saisir.

Vous allez regretter la maniere dont vous traitez les Palestiniens : ce n est qu une question de temps.

Voltaire au 18eme siecle: "On ne voit dans toutes les annales du peuple hebreu,aucune action genereuse.Ils ne connaissent ni l hospitalite,ni la liberalite,ni la clemence.Leur souverain bonheur est d exercer l usure avec les etrangers,et cet esprit d usure est tellement enracinee dans leur coeur.Leur gloire est de mettre a feu et a sang les petits villages dont ils s emparent.Ils egorgent les vieillards et les enfants.Ils ne savent JAMAIS pardonner quand ils sont vainqueurs......"

IL vous avez bien renifler Voltaire.Lui et tant d autres avez compris qui vous etes.
Alors ton union David ,tu te la mets ou je pense.

30.Posté par Aigle le 27/10/2009 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si j'ai rappelé certaines verités peu reluisantes concernant la situation lamentables des Dirigeants bougnoules et son impact sur l'Histoire marecageuse du " monde arabe " ce n'est pas pour dévier de l'objet du debat .........La racaille des commercants de la religion tel le FIS ET CONSORTS , ( ils sont tous devenus de riches Hommes d'Affaires de Corruption ayant asile en,....Occident ......et chez les Barils de petrole ambulants .) ne represente rien par rappotrt a ce qui se PASSE actuellement au Proche et Moyen Orient .

31.Posté par dz.yaz le 27/10/2009 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont assassinés notre feu Boumédiene et Benyahia paix à leur âme , mais pas dans notre coeur à nous Algériens fous de liberté et de ceux des peuples qui en aspirant..!.Vive les lois internationale , mais que malheureusement les sionistes ils ne respectant pas..Bizarre , bizarre les colons..!

32.Posté par ness58 le 27/10/2009 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Iran est un pays profondément religieux, Gloire à Dieu peur cela, est ils sont nos frère en religion, même si nous somme divisé avec eux sur la sauna, ils reste nos frère, est l'Iran n'a pas à supporté le poids des erreurs de leur ancêtre d'avant l'islam, si l'Iran soutien les Arabes dans leur Majorité, c'est par ce que ils sont avant tous Musulman, ils soutient donc les Musulmans en général et non pas un clans plus qu'un autre, je trouve même qu'ils applique inconsiamen peut-être, mais mieux la sauna et les valeur des prophète que les Sunnites eux même! C'est une grande leçon pour les Musulman, et se doit d'être médité, il faut choisir son camp les croyants en général y compris l'humanité où le partis des mécréant contre l'humanité et Dieu!

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires