Coup de gueule

IL EST ENCORE LÀ, BENKIARNE ? YES SIRE !


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


Vous dites M. Kamal, '' A quoi bon ? Tout le monde sait....''


DR IDRISSI MY AHMED
Samedi 12 Août 2017

Et, pourquoi aux Parlements, on va en vacances, si des Ministres sont collés ?

IL EST ENCORE LÀ, BENKIARNE ?

PAR NAÏM KAMAL

http://quid.ma/billet/il-est-encore-la,-benkiarne

J’ai déjà écrit sur les colonnes de ce site qu’il ne faut pas compter sur un Abdalilah Benkirane pantouflard. Le comparant à de Gaulle, j’ai écrit qu’il se positionne en homme providentiel tapi dans sa retraite à Colombey –les – deux Mosquées. Sa rencontre avec la jeunesse de son parti à Fès en est la preuve.

Et c’est tant mieux ! Non pas comme l’homme providentiel qu’il s’escompte, mais comme le trublion de la politique qu’il est, charismatique pour les siens ; sympathique pour bien d’autres ; amuseur public, quand il le veut, pour nous tous.
Des femmes et des hommes capables de dire certaines vérités, empêcheurs de tourner en rond, il en faut. Sinon tout le monde finit par ronronner.

Mais il y a des choses qui sont inutiles à dire. Comme par exemple lorsqu’il demande une enquête sur les tenants et aboutissants du blocage de la formation du gouvernement qu’il était en charge de constituer conduisant à son échec. A quoi bon ? Tout le monde sait. La rencontre de deux hégémonies, la sienne et de son clan, et celle de ceux d’en face qui ont fini par l’emporter pour raison de rapport de force inégal.

Il y a également des choses qu’il faut éviter d’avancer parce qu’inexactes. En prétendant par exemple que lors du 20 février des dirigeants du PAM ont pris l’avion et la poudre d’escampette. Il y a certainement à dire sur les partisans de l’authenticité et de la modernité, du vrai et du moins vrai, du faux et du moins faux, mais affirmer qu’ils ont pris leurs jambes à leur cou, c’est avancer des contre-vérités.



DR IDRISSI MY AHMED Y REPOND : YES SIRE !

Vous dites M. Kamal, '' A quoi bon ? Tout le monde sait....''

1/ Je réplique en vous remerciant et pas d’aujourd’hui seulement pour vos brillants apports, éclairés, éclatants et si gais, qui informent et éveillent l’opinion, depuis des décades !

Si c'est vous dites : '' A quoi bon ? Tout le monde sait....'' Nous devons, intimidés, nous taire, surtout si on n’en sait rien ! OK, taisons-nous alors, si tout le monde le sait ! N’écrivons rien, non plus pour le dire ! Mais, ce serait chagrin pour nos ouailles, si nous ne posions pas de questions, que nous ne lisions pas ou que nous n’écoutions pas, tout ce qui nous pousserait à comprendre et à réagir. A être, finalement, une personne, consciente, informée sur son milieu ! Côté existentiel, les maîtres, deviendraient inutiles dès lors, et ce selon et suivant l’expression ‘’ A quoi bon ? Tout le monde sait !’’ Conséquences ; le livre, bah ! Les classes, bahe ! Les maîtres, c’est inutile !

Autrement dit, et pour que ça tourne au mieux, laissons le Maître faire son cours et ses proches répétiteurs nous harasser ! C'est le boulot qui le veut. Même s'il y des erreurs et des empêchements dans le programme ... On obéit aux répétiteurs, sinon, c'est la colle ! Mais, là, ici du moins, c'est autre chose !

La haute autorité du Directeur est dévoyée par certaines de ses secrétaires. Le prof reçoit des ordres erronés ou des commandements de travers. Et les répétiteurs restent bouches-bées ou très nerveux devant des élèves, qui n'ont rien compris...La Cour ou l’enseignement, c’est le même paradoxe, complexe et anachronique.

Et on redouble ou on part selon, celui-ci ou ceux-là qui s’exécutaient dans la Cour et dans les classes ! Alors pas de vacances pour les répétiteurs. On révise pour une meilleure rentrée scolaire...Et un autre plan de carrière s’impose !. Et celui qui n'est pas Ok , ou qui est mécontent, chef de parti ou ministre , n'a qu'à partir .
2 /
Dans , http://quid.ma/billet/il-es... et sur le titre une jolie invitation.
* A la place dites donc avec moi : Oui, '' Il est encore là, Benkirane, '' !
* Ou pour le taquiner aimablement , disons : '' Il est encore là , le Benkirâle ''.
* Ce qui nous change de tous les '' Ben qui ? '' Ben Kimoon et les '' Bénis oui-oui '' enracinés comme des chênes ou aliénés de chaînes.
3 /
Et, pourquoi aux Parlements, on va en vacances, si des Ministres sont collés ?
Pour dormir, sans photographes, sur les '' sables '' mérités. ? !

Bonne lecture, merci aux tribuns et aux ténors d'exister pour nous défatiguer des monotonies, et de nous réveiller . Ici ou au Parlements, ne serait-ce que pour dire nos opinions et pour écouter avec profit les bonnes vôtres !



Samedi 12 Août 2017


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires