Actualité en ligne

Hugo Chavez qualifie de 'barbares' les ' forces d'occupation en Irak'



IRNA
Mardi 3 Juillet 2007

 Hugo Chavez qualifie de 'barbares' les ' forces d'occupation en Irak'
Le président vénézuélien, Hugo Chavez, a défendu aujourd'hui l'Iran qui subit des pressions contre son programme nucléaire, et a qualifié de "barbares" "l'occupation et la destruction de l'Irak et de la Palestine les comparant à celles subies par les civilisations Inca, Aztèque et Maya.

Dans une conférence de presse conjointe avec son homologue iranien, Mahmoud Ahmadinejad, Hugo Chavez a durement critiqué le modèle de développement occidental "qui se fonde sur l'égoïsme et l'impérialisme",
et a défendu les valeurs de la révolution islamique iranienne.


Le dirigeant vénézuélien a durement critiqué la politique des Etats-Unis en vers l'Iran et a accusé "l'impérialisme américain" d'essayer de présenter les iraniens comme "un peuple barbare qui cherche à acquérir la bombe atomique".


"Le terrorisme américain veut ignorer la riche culture islamique iranienne et ne retenir que le fait que les iraniens seraient des barbares. Mais nous leur disons que les barbares ce sont ceux qui ont attaqué Hiroshima et Nagasaki avec des bombes atomiques et ceux qui ont envahi l'Irak "a t'il ajouté.



"Les barbares ce sont ceux qui ont détruit la civilisation millénaire Inca (...) les barbares ce sont ceux qui ont commis des genocides et qui ont détruit les civilisations Aztèque et Maya" a t'il également précisé.


VERS UNE PAIX MONDIALE

Hugo Chavez a déclaré dans la conférence de presse que les relations avec l'Iran ont irrité au plus haut point Washington, puisque les deux pays détiennent la capacité de casser la domination américaine dans le monde.


Le président du Venezuela, a réitéré que l'Iran et le Venezuela avancent vers une paix mondiale, mais continueront à s'opposer aux Etats-Unis.


Il a affirmé que la coopération entre des pays indépendants comme l'Iran et le Vénézuéla pourrait jouer un rôle important et déterminant dans "la défaite
des politiques impérialistes et la libération des nations". Il a aussi prédit que la résistance iranienne contre les Etats-Unis remportera le succès escompté.


Après avoir fait l'éloge des principes de la Révolution Islamique d'Iran (1979) et "de la richesse spirituelle profonde dans laquelle se fonde la politique iranienne" Hugo Chavez a souligné que les pays latino-americains essayent d'avoir leur propre modèle de développement, "basé non pas sur des valeurs américaines ni européennes, mais sur leurs propres valeurs indigènes".


Hugo Chavez et Mahmoud Ahmadinejad ont offert cette conférence de
presse dans la région d'Asaluyeh, dans le sud-ouest de l'Iran, où ils ont inauguré une usine pétrochimique iranienne et ont mis la première pierre
à la construction d'une autre irani-vénézuélienne dans cette région de l'Iran.


Les deux chefs d'Etat ont annoncé à Asaluyeh la signature "d'importants accords de coopération dans les domaines commercial et industriel soulignant l'ambition des deux pays de " mettre en échec ensemble l'impérialisme ".


Le président Hugo Chavez est arrivé à Téhéran samedi pour une visite de deux jours.




Mardi 3 Juillet 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires