Diplomatie et relation internationale

Hugo Chavez à Mahmoud Ahmadinejad : "tu es une montagne qui s’est élevée contre les puissances impérialistes"


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Jeudi 26 Novembre 2009

Hugo Chavez à Mahmoud Ahmadinejad : "tu es une montagne qui s’est élevée contre les puissances impérialistes"
"Tu es une montagne qui s’est élevée contre les puissances impérialistes," a lancé M. Chavez à M. Ahmadinejad avant d'entamer une réunion de travail avec son homologue iranien.
Le président vénézuélien, Hugo Chavez du Venezuela félicitant le président de la République d’Iran en tant qu’« héros de la lutte contre l’anti-impérialisme » a déclaré mercredi « votre présence en Amérique latine renforce nos nations et nos cœurs» au cours d’une cérémonie officielle au palais présidentiel de Miraflores mercredi sous les cris de « Vive l’Iran ! Vive Mahmoud Ahmadinejad ! Vive les nations libres ! ».

Le président du Venezuela Hugo Chavez et son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad ont salué leur alliance anti-impérialiste mercredi à l'occasion d'une visite à Caracas du chef d’Etat iranien, en tournée latino-américaine.

"Les peuples iranien et vénézuélien ont formé un front commun contre les puissances de l’Arrogance de l'impérialisme mondial", a répondu le président iranien, qui effectue ici sa quatrième visite officielle au Venezuela.

Les deux pays ont développé une intense coopération dans divers domaines et HugoChavez, à l’instar du président brésilien et d’un certain nombre d’autres pays a, à plusieurs reprises soutenu le programme nucléaire iranien, décrié par les Occidentaux qui accusent l'Iran de chercher à acquérir l'arme atomique ce qu’a toujours démenti Téhéran soulignant le caractère civil de son programme nucléaire.

« Je veux dire ici que vous êtes un héros et le symbole de la résistance, du défi et de la campagne pour la liberté et la splendeur de votre noble nation perse et le Simon Bolivar de votre pays» a souligné le président du Venezuela.

Hugo Chavez a souhaité la bienvenue au président iranien dans un discours enthousiaste : «les drapeaux de l'Iran et du Venezuela brillent désormais sous les rayons du soleil lumineux. Nous tous, au nom de ces drapeaux, au nom des nations libres et révolutionnaires et au nom des soldats révolutionnaires, nous te souhaitons la bienvenue, président de la République Islamique d'Iran».

Commentant la tournée sud-américaine du président Ahmadinejad il a réitéré que les nations entières de ce continent lutte contre l'impérialisme aujourd'hui.

Hugo Chavez a indiqué que les nations brésilienne et bolivienne, que Mahmoud Ahmadinejad a rencontré dans le cadre de cette tournée, constituent les nations latino-américaines révolutionnaires, ajoutant « les anciens gouvernements de ces pays s'étaient mis à genoux face à l'oppression générale, mais aujourd'hui, grâce aux efforts de deux courageux présidents révolutionnaires (le président Luiz Inácio da Silva du Brésil et le président Evo Morales de la Bolivie) leurs nations s’élèvent fièrement contre les colonialistes et les puissances impérialistes, et elles mènent leurs nations vers le progrès et la prospérité».

Le président vénézuélien a déclaré, « aujourd'hui vous êtes dans un pays qui est libre, mais qui il y a quelques années était sous l'hégémonie des Etats-Unis, tout comme l'Iran l’était sous le règne du Shah d’Iran, mais aujourd'hui un continent libre, tel que l'Amérique latine, peut être votre relais comme un serveur»

Le président Chavez a réitéré que « les défenseurs de la révolution islamique et les révolutionnaires de Bolivie sont une même et seule nation et les enfants d’un même Dieu.»

Lundi et mardi, le Brésil et la Bolivie ont réaffirmé qu'ils reconnaissaient le droit de Téhéran à développer l'énergie nucléaire à des fins pacifiques, dans le respect des accords internationaux.

Luiz Inacio Lula da Silva a appelé lundi les parties en présence à "poursuivre le dialogue" pour trouver "une solution juste" sur ce dossier.

Plus loin dans son discours, le président vénézuélien sa évoqué la visite récente du président du régime israélien, Shimon Peres, qui a déclaré que «Chavez et Ahmadinejad périraient bientôt » avant de regretter qu'« aucun des médias occidentaux n'aient repris ces propos qui constituent une menace claire». Il a ajouté que les responsables du régime israélien sont le bras armé de l'impérialisme des Etats-Unis».

Evoquant la septième base militaire des Etats-Unis en Amérique du Sud il a déclaré qu’«alors qu'ils nous accusent d’adopter des postures guerrières, nous sommes menacés par le président du régime israélien, mais soyez sûrs que nous prendrons les mesures nécessaires face à de telles menaces, s’il le faut».

http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Jeudi 26 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par Brigitte le 26/11/2009 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'est que les pays occidentaux pour refuser à l'Iran son programme nucléaire civile. La majorité des pays soutiennent l'Iran.

2.Posté par dik le 28/11/2009 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article superflu. Ce qui est intéressant, ce ne sont pas les fleurs jetés l'un sur l'autre, mais une idée, ne serait-ce qu'une seule, sur l'impact de cette "alliance" économique... politique... géopolitique?

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires