ALTER INFO

Hotel Ivoire, etage 21


Dans la même rubrique:
< >

Des messieurs tres discrets...


lallu@voila.fr
Samedi 3 Mars 2007

Quelques elements malencontreusement oublies dans le reportage "Cote d'Ivoire : roquettes sur nos soldats" diffuse dans l'emission "Pieces a conviction" sur France 3 ce vendredi 2 mars 2007...


(...) Entré à Abidjan après la tombée de la nuit, un groupement blindé de l'armée française s'égare à Cocody, le quartier chic où se situe la résidence présidentielle.
Il y sème un vent de panique, avant de parvenir à l'hôtel Ivoire, l'un des points de ralliement préétablis dans le plan d'évacuation des expatriés.
L'occupation par l'armée française du complexe hôtelier posera un autre problème de sécurité :
au 21e étage de la tour est installé le centre d'écoutes téléphoniques, dirigé jour et nuit par 46 spécialistes israéliens.
Officiellement, il s'agit de contractuels privés, mais le gouvernement israélien ne ménagera aucun effort pour obtenir, vendredi, leur évacuation sur un vol italien - avec embarquement sur le tarmac, sans passage par le camp militaire français.
Le Monde
15.11.04


"Lancée par Laurent Gbagbo, la mise en cause de la force Licorne pour sa répression des manifestations anti-françaises a permis au pouvoir ivoirien de ne pas donner d'explication sur la trentaine d'Israéliens installés en haut de l'hôtel Ivoire. Ces "coopérants" disposaient d'un important matériel de guerre électronique qui leur permettait d'écouter tout le réseau radio de la force Licorne. Ils ont aussi mis en oeuvre les drones de l'armée ivoirienne, contribuant au guidage des SU-25 responsables du bombardement de Bouaké, la 6 novembre (10 tués, dont 9 Français)
Le 9 novembre, de mystérieux coups de feu partis des étages supérieurs de l'hôtel Ivoire, interdits d'accès aux soldats français, avaient décuplé la haine de la foule. Des marsouins avaient failli être lynchés. Les Israéliens ont discrètement quitté la côte d'Ivoire autour du 12 novembre."
Valeurs Actuelles
03.12.04


La France a demandé à Israël de cesser son soutien à Laurent Gbagbo
La demande française qui inclut le retrait de la Côte d`Ivoire des coopérants militaires et des drones de reconnaissance israéliens, a été récemment présentéepar l`ambassadeur de France en Israël, Gérard Arnaud, précise-t-on de même source.
Selon une source française, une quarantaine de conseillers israéliens travaillent pour le compte du président ivoirien, Laurent Gbagbo, qui s`appuie notamment sur leur expertise dans le renseignement et les écoutes téléphoniques.
Des Israéliens auraient en outre été aperçus lors des manifestations anti-françaises qui ont suivi la destruction le 6 novembre dernier, des moyens aériens des Forces armées nationales de Côte d`Ivoire (FANCI) par des soldats français de l`opération Licorne.
Le Canard enchaine
02.12.04



Samedi 3 Mars 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires