EUROPE

Honte à l’Europe : La revalorisation des relations UE-Israël rend nulle la substance du système juridique international


Dans la même rubrique:
< >

À la veille du soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, l'Union Européenne, de par sa décision de revaloriser ses relations avec Israël, a, surtout, agi pour rendre nul le système juridique international créé pour empêcher la répétition des crimes commis dans les années 1940 sur les terres européennes : les expulsions, les pogroms et les exécutions illégales.
Une fois encore, l'Europe a décidé de punir la victime, le peuple palestinien, et de faire un cadeau au régime d'apartheid d'Israël.

Par Sergio Yahni


Vendredi 12 Décembre 2008

Le 6 Décembre, les colons israéliens ont profané un cimetière palestinien à Hébron au cours d'émeutes suite à l’expulsion des colons d'une maison palestinienne.
Le 6 Décembre, les colons israéliens ont profané un cimetière palestinien à Hébron au cours d'émeutes suite à l’expulsion des colons d'une maison palestinienne.
La revalorisation des relations avec Israël fait partie du détournement européen du régime juridique international créé à la suite de la Seconde Guerre mondiale. Selon ce régime juridique, l'occupation israélienne de la Cisjordanie, de Gaza et du Plateau du Golan est illégale.

En outre, les actions d'Israël dans ces territoires, comme le transfert de population, la déportation, l'exécution de militants politiques et la construction d'un Mur dans les territoires occupés sont illégales. Cela a été clairement affirmé par la Cour internationale de Justice (CIJ) le 9 Juin 2004. En outre, la CIJ affirme également qu'il est illégal pour les parties contractantes des Conventions de Genève de coopérer avec ces actions.

La décision de l’Europe de revaloriser ses relations avec l'Etat d'Israël et de récompenser son régime d'apartheid n'est pas surprenante.

Quand la politique de Nicolas Sarkozy a pour but d’expulser de France plus d’immigrants "illégaux" que le régime de Vichy, quand l'Italie de Berlusconi relève les empreintes digitales des Tziganes et que l'Europe de l'Est criminalise les partis ouvriers, nous ne pouvons qu’attendre de l'Europe qu’elle ferme les yeux sur les expulsions, les pogroms et les exécutions illégales d’Israël.

L'Europe peut être fière qu’il y a soixante ans, des millions d'Européens se soient opposés à la politique criminelle de leur gouvernement et aient choisi le chemin du maquis. Contrairement aux nombreux autres Européens, qui s'opposaient à ce qui se passait à l'époque mais préféraient le confort de leur vie quotidienne à la protestation, les Maquisards refusaient de permettre au silence de les rendre complices.

Il est important de se rappeler qu’en Europe, à la fin des années 30 et au début des années 1940, il n'y avait pas un seul événement qui nécéssitait la prise immédiate des armes. Certains communistes étaient arrêtés, certains immigrants illégaux étaient expulsés, mais la crise était terminée, les cafés étaient ouverts et vous pouviez toujours voir Marlene Dietrich dans un théâtre.
Si vous aviez la chance de ne pas être un gitan, un immigrant juif illégal venant de Pologne ou un communiste, vous n'aviez rien à craindre.
On disait qu'il y avait des pogroms en Allemagne, mais les intérêts financiers des capitales européennes s’intéressaient plus aux profits qu'à certains commerçants juifs de Berlin, ou à ces immigrants illégaux sur la frontière entre l’Allemande et la Pologne.

Il en est de même, aujourd'hui. Il n'existe pas de cas qui exige de prendre les armes immédiatement, de sortir du confortable canapé devant la télévision et de choisir la voie de la résistance. Bien sûr, cela n’est vrai que si vous avez la chance de ne pas être un Latino-Américain, un Africain ou un Tzigane.

On dit que plus d'un million de personnes meurent de faim dans la bande de Gaza sous le blocus israélien, et les nouvelles vidéos de pogroms à Acre et à Hébron mettent mal à l'aise.

Encore une fois, les besoins financiers des capitales européennes et les besoins stratégiques du clone de la nouvelle/ancienne Europe impériale sont plus importants que la vie d'un enfant palestinien ou le sort des commerçants palestiniens.

Néanmoins, il y a une grande différence entre la réalité des années 1930 et des années 1940 et les tristes jours que nous vivons maintenant. À l'époque, il y avait un groupe communiste qui malgré ses dirigeants, expliquait le bien du mal. Aujourd'hui, ce qui reste des partis communistes s'adapte à l'Europe islamophobe et hésite sur l'apartheid d’Israël.

Il n'y a pas plus de place pour les hésitations, pour faire l’abstraction des rêves de paix et de coexistence. Êtes-vous pour l'apartheid ou êtes-vous contre ? Êtes-vous prêts à défendre les Latinos, les Africains et les Tsiganes ou préférez-vous détourner les yeux lorsque la police de l'immigration les pourchasse dans votre quartier ? Acceptez-vous l'islamophobie comme moindre mal ?

Peut-être que ce n'est pas encore le moment pour le Maquis et les hivers dans les montagnes, mais nous sommes témoins de l'effondrement du monde créé après la Seconde Guerre mondiale. Nous devons maintenant nous mobiliser et dire aux gouvernements européens "Plus Jamais Ça !"

Source : http://www.alternativenews.org/
Traduction : MG pourISM

 


Vendredi 12 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Alien le 12/12/2008 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dès la décision prise d'évacuer les colons de Gaza, j'ai su tout comme vous tous d'ailleurs, que la condamnation à mort de Gaza avait été prononcée du même coup.
Alors, avec les pouvoirs OFFICIELS donnés aujourd'hui à Israel au sein de l'Europe, pas besoin de nous faire un dessin ....
Les jeux sont faits.
Elle aura bientôt son siège permanent au conseil de sécurité de l'ONU et tous ceux qui sommeillaient tranquillement avec la télé en bruit de fond qui leur parlait d'un pauvre petit état qui devait bien se défendre, vont être réveillés en fanfare.
N'auront plus qu'une envie, celle de se rendormir mais leur faudra des somnifères drôlement puissants dis donc !

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires