Propagande médiatique, politique, idéologique

Honduras: "il n'y a pas eu de coup d'Etat", selon le président par intérim



Mardi 30 Juin 2009

Honduras: "il n'y a pas eu de coup d'Etat", selon le président par intérim
Roberto Micheletti, désigné par intérim à la tête du Honduras, a assuré à la Radio nationale espagnole qu'il n'y avait "absolument pas eu de coup d'Etat" contre le président déchu Manuel Zelaya, et qu'il s'agissait d'une "succession constitutionnelle".
    
   "A aucun moment n'a été rompu l'ordre constitutionnel, il s'agit d'une succession constitutionnelle que nous avons réalisée à travers le Congrès national, ce qui est permis par la Constitution", a assuré Micheletti dans la nuit de lundi à mardi, heure espagnole, à la Radio nationale (RNE).
 
   Zelaya, un dirigeant de gauche au pouvoir depuis 2006, a été destitué dimanche à l'aube pour avoir tenté d'organiser une consultation populaire ouvrant la voie à une possible réélection, un scrutin jugé illégal par la Cour suprême. Des militaires l'avaient arrêté au saut du lit et expulsé vers le Costa Rica.
  
Ce coup de force a soulevé un concert de protestations et de condamnations dans la communauté internationale, des Etats-Unis à l'Union européenne en passant par l'Amérique centrale et jusqu'à l'ONU.
  
 
Désigné par intérim à la tête du pays de 7,5 million d'habitants jusqu'à la prise de fonction du prochain chef d'Etat en janvier 2011, le président du Congrès, Roberto Micheletti, a commencé à former son gouvernement, après avoir décrété 48 heures de couvre feu.
   Manuel Zelaya a déclaré depuis Managua qu'il reviendrait dans son pays jeudi après une escale à New York mardi pour défendre sa cause devant l'Assemblée générale des Nations unies.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mardi 30 Juin 2009


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires